25 avr 2012

Comment choisir et entretenir un broyeur de végétaux

Même d’une surface modeste, un jardin et son entretien génèrent tout au long de l’année des quantités de déchets verts. L’achat d’un broyeur de végétaux apparaît donc utile pour se préparer un compost de qualité ou pour pailler le sol, procédé permettant de limiter la pousse des mauvaises herbes.

Les broyeurs acceptent toutes sortes de déchets verts : feuilles, coupes de haies et branches d’un diamètre compris entre 25 et 45 mm pour les plus puissants. Les végétaux broyés doivent être sains : on éliminera d’emblée tous les légumes malades et les branchages tachés pour éviter qu’ils ne contaminent le compost.

broyeur vegetaux

Il existe deux types principaux d’outils de broyage : ceux à plateaux à lames et ceux à rotor porte couteaux, ces derniers étant plus performants et moins bruyants. On trouve des broyeurs électriques d’une puissance variant entre 2000 watts et 2600 watts. Les broyeurs thermiques possèdent un moteur d’une puissance allant de 3 CV à plus de 12 CV pour les modèles hauts de gamme.

Quels sont les critères de choix d’un broyeur à végétaux ?

Pour faire son choix, éviter les modèles d’entrée de gamme, souvent de trop faible puissance, ils s’engorgent facilement. Un modèle électrique classique avec plateau à lames convient pour des jardins de petites surfaces et des branchages jusqu’à 35 mm de diamètre (prévoir pour ce dernier une puissance minimale de 2200 watts). Ce type de broyeur vous permettra de broyer les branchages de votre jardin ainsi que les petits déchets végétaux comme les feuilles mortes ou les fleurs fanées.

Si votre jardin possède une haie de conifères ou de grands arbres, optez pour un broyeur électrique plus puissant avec lames et rotor porte couteaux (minimum 2500 watts). Il existe des modèles thermiques pour des espaces verts plus importants.  Compter un budget minimum de 250 euros pour un broyeur assez puissant et de bonne qualité de fabrication.

Bien utiliser son broyeur

Éviter de broyer les branchages dont le diamètre atteint la limite autorisée par le fabricant : ces derniers risquent de bloquer l’appareil. Les bois de résineux encrassent les lames et il vous faudra régulièrement nettoyer l’appareil et huiler le mécanisme pour un résultat optimal. Il vaut mieux passer les végétaux un par un afin d’éviter les bourrages.

Conseils de sécurité

Un broyeur, quelque soit son mode de fonctionnement, s’avère plus ou moins bruyant. Il est conseillé de s’équiper d’un casque anti-bruit et d’une paire de gants épais et solides pour accompagner les déchets verts vers l’outil de broyage. Même si les broyeurs sont équipés de protections, le port de lunettes adaptées est indispensable pour se protéger des projections.

Entretenir son broyeur

L’entretien d’un broyeur est relativement simple, il suffit de nettoyer régulièrement les lames ou le rotor et de huiler les parties en mouvement. Lorsque le broyage n’est plus satisfaisant, il est temps d’affûter les lames. Prévoir une place dans la cabane de jardin ou au garage pour le stocker, un broyeur n’apprécierait pas être laissé à l’extérieur toute l’année.

L’usage d’un broyeur de végétaux n’est pas si fréquent, il est judicieux de penser à un achat groupé et s’équiper ainsi d’un matériel plus performant.

Vous aimerez aussi :

Magali

Publié par : Magali Morard

Jardin, potager, déco d'extérieur, aménagement d'extérieur... Tous ces sujets me passionnent et gagnent à être discutés avec vous ! Tout pour l'extérieur quoi, et surtout pour vous ! Je suis toujours à l’affût de sujets qui pourraient vous intéresser... N'hésitez pas si vous avez des questions, des demandes sur des sujets particuliers, Je ferai des petites recherches pour vous !Google+

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir publier un commentaire

Partager l'article : Comment choisir et entretenir un broyeur de végétaux

Fermer

Calendrier lunaire

lundi 11 décembre 2017

Daniel

Les blogs amis