20 mai 2012

Une touche d’exotisme avec la bignone.

La bignone  nous vient de la Chine et du Japon. Cette plante grimpante appartient à la famille des Bignoniacées.  Superbe fleur qui apportera une touche exotique à votre jardin, elle se cultive très bien en pot également. Cette plante supporte très bien les climats méditerranéen et océanique.
Les fleurs de la bignone sont reconnaissables car ce sont de grandes trompettes qui vont de l’orange vif au rouge écarlate.
La bignone est parfois appelée « jasmin de virginie » et est une plante grimpante de toute beauté.

Bignone

Comment semer la bignone ?

Sol et exposition

Au niveau de l’exposition, réservez un endroit ensoleillé à votre bignone pour qu’elle puisse bien croître. L’idéal est de la planter le long d’un mur exposé sud et de la mettre à l’abri des vents froids. L’idéal pour le sol est qu’il soit normal et riche en humus. Il faut une terre bien drainée mais qui garde un peu de fraicheur en été. Cela permettra à votre plante de survivre l’été en cas de températures élevés !

Période

L’avantage de la bignone est qu’elle peut se planter toute l’année sauf pendant les périodes de gel. Elle fleurit dès le mois d’aout et la floraison se termine généralement en septembre.

Plantation

Au moment de planter votre bignone, nous vous conseillons de faire un mélange entre la terre de votre jardin et du terreau. Cela permettra à votre bignone d’avoir un sol plus riche en humus, ce qui ne peut que la faire croitre dans de bonnes conditions. La croissance de la bignone est assez rapide et elle a tendance à s’étendre. Pensez à bien répartir vos plants.

En ce qui concerne le bouturage, vous pouvez le faire l’été et cela vous permettra de multiplier votre plante ! Il faut néanmoins savoir qu’une bignone provenant d’une bouture est plus longue à fleurir.

Comment entretenir la bignone ?

Tailler

La taille n’est pas nécessaire à la bignone. Elle vous permettra seulement de réduire votre plante si elle devient envahissante ou de lui donner une certaine forme si elle pousse de manière désorganisée.

En fin d’hiver vers février-mars, supprimez les branches mortes. Pensez également à dégager le centre de votre plante, cela laissera mieux pénétrer l’air et le soleil et vu que cette plante est grande amatrice du soleil, elle ne pourra que mieux fleurir !

Arrosage

Pensez à l’arroser régulièrement en été. Il faut tout de même éviter de l’arroser trop copieusement, cela pourrait lui nuire !

Maladie

Au niveau des nuisibles, prenez garde aux pucerons et araignées rouges car leurs attaques peuvent être redoutables ! Pour vous débarrassez de ces nuisibles, nous conseillons une solution bio: la coccinelle. La coccinelle est un véritable prédateur pour ces deux insectes, alors n’hésitez pas à les attirer dans votre jardin. Si vous n’avez pas de coccinelles dans votre jardin, il est possible d’en acheter.

Au niveau maladie, cette plante peut être sujette à l’oïdium. Si votre plante est attaquée par cette maladie, une fois de plus, nous avons une astuce bio pour vous : diluez du lait écrémé dans de l’eau au 1/10ème et vaporisez sur votre plante.

Vous aimerez aussi :

martial

Publié par : Martial

Martial, c'est le grand rebelle aux longs cheveux... heuu oups non, les cheveux sont courts, mais il est tout de même grand et rebelle. Il passe beaucoup de temps dans son jardin, pour y semer et planter fleurs, plantes et arbustes, au gré du vent, et de là où mènent ses pas. Au fil des années, et des saisons, son jardin prend toutes les couleurs de l'arc en ciel, ou presque. Un jour, on fera faire des visites officielles dans ce jardin, tellement il y a de choses à voir, tellement de tests réalisés. Google+

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir publier un commentaire

Partager l'article : Une touche d’exotisme avec la bignone.

Fermer

Calendrier lunaire

mardi 27 juin 2017

Fernand

Les blogs amis