Thym, comment le cultiver

3 raisons de semer le thym

Cette plante condimentaire et médicale appartient à la famille des lamiacées. Il existe près d’une dizaine d’espèces. Très utile au jardin, cette plante très odorante repousse certains insectes parasites au potager.

Thym

Comment semer du thym ?

Sol et exposition

Au niveau du sol, le thym s’accommode avec toutes les terres qui ne sont pas humides. Pour l’emplacement, réservez lui un endroit chaud et ensoleillé et à l’abri du vent.

Période

Vous pouvez semer du thym d’avril à mai. La période de floraison quant à elle, va de mai à octobre. Si vous souhaitez faire des boutures, nous conseillons de les faire en juillet.

Plantation

D’avril à mai lorsque vous semez vos graines, recouvrez les d’un peu de terre et plombez le sol avec un  râteau. Le thym a tendance à s’éparpiller, pensez à espacer vos plants d’une vingtaine de centimètres les uns entre les autres.

Comment entretenir le thym ?

Arrosage

Vous n’avez pas besoin d’arroser votre thym. Pensez juste à lui apporter un peu d’eau en cas de sécheresse.

Entretien

Le thym ne demande pas beaucoup d’entretien. Pensez néanmoins à biner et sarcler de temps à autre. Si vous coupez légèrement les tiges au printemps, votre thym n’en sera que plus beau !

Fertilisation

Pensez à fertiliser votre plante à la fin de l’automne ou au début du printemps. Vous pouvez fertiliser le thym de façon naturelle avec du compost.

Maladies et parasites

Le thym n’est pas sujet aux maladies et nuisibles !

Une réflexion sur “3 raisons de semer le thym

Laisser un commentaire