13 sept 2012

Comment éclairer son jardin (partie 2)

Pour passer du temps en extérieur et profiter de votre jardin de jour comme de nuit, nous allons vous donner des idées lumineuses !  Le long d’une allée, au milieu d’un carré d’herbe ou sur un mur, les luminaires extérieurs sont design et embellissent votre jardin de jour comme de nuit. Solaire, à pétrole ou électrique, l’éclairage de jardin apporte du charme à vos soirées en plein air !

  boules lumineuses

Concevoir votre plan de lumière

La conception d’un éclairage de jardin est simple et à la portée de tous.

Dessiner le plan

Tout d’abord, il faut dessiner un plan à l’échelle de votre espace extérieur avec les dimensions clés. Vous devez y incorporer les éléments principaux : maison, terrasses, allées, murs et les végétaux (arbres et plantations) ou minéraux (statues et points d’eau).

Vos besoins

Les besoins sont-ils de nature sécuritaires, fonctionnels ou esthétiques ?

Demandez-vous quels éléments vous voulez mettre en avant. Que voulez-vous faire ressortir ? Voulez-vous mettre en avant un parcours spécifique dans le jardin ? Faire ressortir un obstacle pour éviter les accidents ? Vous pouvez tester vos idées avec une simple lampe de poche. Pensez à vous placer là où vous serez amené à admirer votre jardin le plus souvent (sur votre terrasse, par une fenêtre…).

Choix de l’énergie

Vous devez ensuite choisir l’énergie pour votre éclairage : solaire ou électrique ? (Si on décide de réaliser l’installation soi-même).

L’énergie électrique est la plus populaire et la plus performante. Ce choix présente bien des avantages : il répond à presque tous les besoins d’éclairage du jardin, il y a un large choix de modèles, de design et de couleurs ; les prix sont abordables et vous pouvez faire l’installation vous-même. Cependant, il requiert  plusieurs pièces d’équipement et plusieurs branchements sont à faire (sans compter le camouflage des fils). Constatez par vous-même le charme de ces produits : ici !

Le système de piles à recharger grâce à l’énergie solaire est surtout utilisé pour de l’éclairage d’appoint ou pour la déco. Maintenant que les LED (ou diodes électroluminescentes) se sont démocratisées et que leurs performances sont devenues plus intéressantes, l’énergie solaire présente certains avantages non négligeables : cette énergie sans fil ne consomme pas d’électricité (remplacement des piles rechargeables tous les 2 ou 3 ans), le matériel est facile à installer, à déplacer à ranger (l ‘hiver par exemple) et à déménager. Il existe différents modèles mais aussi des modèles de table ou flottants. En revanche,  l’éclairage est souvent faible, l’intensité va dépendre du degré d’ensoleillement. Enfin, le choix des lampes et les couleurs est limité.

Un dernier type d’éclairage est possible, mais il est beaucoup plus éphémère : la bougie. L’intensité est faible mais le rendu est superbe.

  

Choix du type de lampe

La dernière étape est le choix de vos luminaires. Pensez à mesurer les longueurs de câble nécessaires (prenez une marge d’environs 10 à 15%). Pour une animation optimale de votre jardin, vous pouvez jouer sur plusieurs éléments : faire varier l’intensité, les couleurs, vous pouvez mélanger éclairage fonctionnel et éclairage design. Vous pouvez aussi créer des zones avec des ambiances différentes.

Voici les types de lampes les plus utilisées :

  • Projecteur orientable : vous pourrez diriger la lumière où bon vous semble (pour éclairer une élément précis de type statut, plante…)
  • Projecteur enfoui : Il est mis en terre. Il peut être placé dans des rocailles par exemple (illumine un point précis)
  • Lampe de sentier : orientée vers le sol, elle éclaire les zones de passage
  • Applique murale : elle diffuse sa lumière sur les côtés, elle est surtout posée sur les murs

 

Vous pouvez aussi choisir votre éclairage suivant le type de matériaux :

  • Le plastique : matériel d’entrée de gamme, peu résistant aux intempéries, il est déconseillé
  • Le métal peint : assez durable (garantie de 2 à 5 ans), bon rapport qualité prix, choix assez large
  • Le métal solide ou coulé : haut de gamme, produit garanti à vie

 Le Pilotage de votre éclairage   

Pour gérer l’allumage de votre éclairage, vous pouvez brancher un récepteur radio étanche sur le câble alimentant vos luminaires. Grâce à cela, vous pourrez tout commander à l’aide d’une télécommande, d’un interrupteur radio ou d’un détecteur de présence.

Enfin, si vous avez besoins de conseils sur l’éclairage d’un sujet précis : cliquez ici.

Magali

Publié par : Magali Morard

Jardin, potager, déco d'extérieur, aménagement d'extérieur... Tous ces sujets me passionnent et gagnent à être discutés avec vous ! Tout pour l'extérieur quoi, et surtout pour vous ! Je suis toujours à l’affût de sujets qui pourraient vous intéresser... N'hésitez pas si vous avez des questions, des demandes sur des sujets particuliers, Je ferai des petites recherches pour vous !Google+

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir publier un commentaire

Partager l'article : Comment éclairer son jardin (partie 2)

Fermer

Calendrier lunaire

mardi 26 septembre 2017

Justine

Les blogs amis