5 oct 2012

Les asters : un feu d’artifice de couleurs à l’automne !

L’aster : la lumière de l’automne …

On appelle cette fleur, la lumière de l’automne parce que sa floraison est abondante, colorée et durable et de plus, elle attire les papillons.

En grec, le mot aster signifie étoile ! Un mot alors plein de promesses.

600 espèces différentes pour la reine des marguerites !

Hortik vous en dit un peu plus sur cette variété de plantes complémentaires ! Elle égaye nos jardins quand l’automne vient à faire tomber les feuilles de nos arbres !

L’aster, la fleur

 

La fleur est composée de ce qu’on appelle le capitule.

Quand vous regarderez un aster vous verrez en son centre des petites têtes en forme de petites boules, eh bien ce sont les fleurs !

La pétale n’est autre que la continuité de la boule, qui permet de protéger la fleur de l’eau.

 

Aster - fleur

source img seattleflowers.com

Entre plantation et floraison

L’automne est la meilleure période pour la plantation. Il vous suffira de faire un petit apport d’engrais au printemps pour donner un coup de fouet et relancer la croissance.

Les fleurs, généralement assez petites sont présentes le long de chaque tige. Sa période de floraison est très longue allant de la fin août au mois de novembre.

 

Les différentes variétés d’aster

Les différentes variétés d’aster offrent une diversité de hauteurs et de parterres (allant du plus compact au plus aéré) :

  • L’aster dumosus (30 à 40cms de hauteur)
  • L’aster Novae Angliae (1m20 de hauteur maximum)
  • L’aster Novi belgii (1m80 de hauteur maximum)

 

Des espèces : en veux-tu ? En voilà !

Les plus répandues :

  • L’aster dumosus : si vous désirez un colorie magnifique préférez la « Royal Rubi ». La Pringley « Blue Butterfly » est une espèce tout aussi jolie de par son cœur doré.
  • L’aster Novae angliae : une merveille de par ses couleurs notamment la Novae Angliae bleu marine !
  • L’aster Novi belgii : il y a de nombreuses espèces en cette variété. La « Fellow Ship », la « Marie-Ballard », la « Frikkarti Monch » ou encore la « Violet Queen » sont toutes des références !

 

J’aime, j’aime pas !

Ce que les asters aiment :

  • Le soleil
  • Un sol drainé et profond
  • La compagnie des graminées

Ce que les asters n’aiment pas :

  • L’ombre et le vent
  • Un sol sec
  • Trop d’humidité ou trop d’eau stagnante

 

Les trucs et astuces d’Hortik !

ASTUCE N°1 : COUPEZ !

Après le passage du gel à l’hiver, les fleurs seront fanées. Dans ce cas et si la plantation est ancienne nous vous conseillons de couper les tiges ! Puis pensez à nettoyer les touffes.

ASTUCE N°2 : PINCEZ !

Eh oui … pincez les fleurs ça se fait ! Pincez les fleurs à partir d’avril et jusqu’en juin pour embellir votre massif.

ASTUCE N°3 : TAILLEZ !

Au printemps, taillez les tiges 2 à 3 fois entre avril et juin.

ASTUCE N°4 : FAVORISEZ L’HUMIDITÉ !

Pour ceux qui dispose d’un sol sableux, utilisez un paillage. Cela favorisera l’humidité.

ASTUCE N°5 : TUTEUREZ !

Pensez à tuteurer les espèces hautes !

 

La technique de la division 

La multiplication par division est un technique à réaliser tous les 4 à 5 ans au printemps.

Pourquoi divise t-on les asters ? On la réalise car elle nous permet de les transplanter ailleurs dans notre jardin ou dans de pots si vous, ou de les donner à de la famille ou à des amis.

Cette technique se fait comme suit :

  • Prenez un transplantoir ou une bêche et creuser sur le côté
  • Dégagez la touffe avec ses racines
  • La motte prise est alors à transplanter ailleurs

Une solution simple qui permet de multiplier vos plantes préférées !

 

La maladie de l’aster : l’Oïdium

La côte d’amour de l’aster a un moment donné diminué en raison de l’Oïdium. Cette maladie a pour conséquences la dépose d’une fine couche blanche sur les pétales des asters. Cette dernière touche le plus souvent on le dit : plus les Novi Belgii que les autres variétés.

Désormais, la variétés des espèces et les petites astuces existent pour éviter la maladie.

Pour éviter cette dernière, déposez au mois d’août prochain du souffre sur les pétales ! C’est une solution bio à renouveler tous les 10 jours durant ce mois d’été !

 

 

Vous aimerez aussi :

Michel

Publié par : Michel G.

Michel, c'est notre jardinier, et le maître du potager. Autrefois maitre d'école, Michel profite maintenant pleinement de son potager, et y fait cultiver tous les légumes et quelques fruits qui profiteront à tout son entourage : haricots verts, tomates, asperges, courgettes, melons, fraises, ... Michel vous propose donc des articles liés au potager et au verger dès qu'il a un peu de temps. La plupart des photos de potager sont prises de chez lui. Google+

1 Commentaire Ajouter un commentaire

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir publier un commentaire

Partager l'article : Les asters : un feu d’artifice de couleurs à l’automne !

Fermer

Calendrier lunaire

vendredi 22 septembre 2017

Maurice

Les blogs amis