11 oct 2012

5 points à lire pour bien choisir son récupérateur d’eau

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

L’eau de pluie est une ressource gratuite en quasi abondance. Pourquoi ne pas la récupérer pour vos besoins ne nécessitant pas d’eau potable? Arroser votre jardin, laver votre voiture, alimenter son lave-linge etc… En plus d’être écologique (moins de gaspillage d’eau potable), c’est économique1 m² de toiture permet de recueillir annuellement 500 à 600 litres d’eau !!

 

 

Quel est le principe des récupérateurs d’eau ?

En temps normal, la pluie qui tombe sur votre toit coule jusque dans les gouttières puis s’en va dans le sol ou alors dans le tout à l’égout. Si vous décidez d’installer un récupérateur d’eau, le chemin sera le même excepté la fin : l’eau se retrouve dans votre cuve après une filtration qui va retenir les débris (feuilles, etc.). Lors de petites pluies, la quasi totalité de l’eau est récupérée, lors de grosses précipitations, l’excédent est évacué. Certains récupérateurs ont la possibilité de purger l’eau (les particules en suspension comme le pollen sont évacuées grâce à un siphon de trop-plein) il existe aussi des dispositifs anti-remous pour que l’eau tirée soit propre. Une des dernières astuces est de brancher l’eau de ville à la cuve : au cas où votre cuve est vide, vous aurez de l’eau dite « potable ».

 

source : http://www.encyclo-ecolo.com/

 

Quels types de récupérateurs d’eau existent?

  • Les cuves en bétonplus économique même si elles nécessitent d’être faites d’une seule pièce (pour les parois et le fond) et d’être installées à l’aide d’une grue. Le béton agit naturellement sur l’eau pour neutraliser l’acidité. Le béton présente l’avantage d’être solide, permettant ainsi le passage de voitures. Pour diminuer le coût, plusieurs cuves de moyen volume peuvent être reliées entre elles.
  • Les cuves en polyéthylèneplus chère à l’achat mais elle est aussi plus légère. Plusieurs cuves de petits formats peuvent être installées en série. Pour une bonne qualité d’eau, il est indispensable d’insérer dans la cuve des pierres calcaires pour neutraliser l’acidité de l’eau de pluie. La cuve en PVC se transporte aisément, mais elle ne pourra être installée dans une allée de passage.
  • Les récupérateurs d’eau de pluie extérieurs :  situés en bas de gouttière, un collecteur est fixé sur la gouttière et fait office de filtre. Pour l’installer, il faut scier la gouttière et fixer le récupérateur qui va guider d’eau vers la cuve réservoir. En amont, une crépine retient les corps étrangers qui stagneraient et ferait croupir l’eau plus vite. En cas de trop-plein d’eau, l’eau s’écoule dans la canalisation d’évacuation des eaux domestiques. L’eau sort du réservoir via un robinet. Les récupérateurs d’eau sont maintenant un élément de déco à part entière dans votre jardin ! (Exemple de récupérateur d’eau ici)

 

 

Quel volume pour ma cuve à eau ?

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte :

  • L’emplacement du récupérateur (s’il est exposé au gel, il sera inutilisable durant l’hiver) ;
  • Le taux de remplissage annuel (dépendant du taux de pluviométrie de la région, de la surface et de l’inclinaison du toit, etc.). Cette cuve peut être en béton ou en PVC ultra-résistant.

Pour obtenir la contenance qu’il vous faut : calculez la surface de votre toit pour obtenir une estimation du volume d’eau récupérable (sachant que 1 mm d’eau sur une surface de 1m² correspond à 1L d’eau collecté, multipliez la surface de votre toit par la hauteur moyenne des précipitations de votre région que vous trouverez sur le site de météo France et enlevez 10% à ce résultat pour tenir compte des éventuelles pertes). Divisez ensuite cette estimation par 52 puis multipliez par le nombre de semaines de résèrve que vous désirez. Prenez une marge supplémentaire pour que le cuve puisse se remplir et déborder pour évacuer les dépôts ou les déchets qui peuvent se mettre en surface. Si vous craignez les inondations, une très grande cuve peut aider à stocker l’eau en cas de trop fortes précipitations.

 

Magali

Publié par : Magali Morard

Jardin, potager, déco d'extérieur, aménagement d'extérieur... Tous ces sujets me passionnent et gagnent à être discutés avec vous ! Tout pour l'extérieur quoi, et surtout pour vous ! Je suis toujours à l’affût de sujets qui pourraient vous intéresser... N'hésitez pas si vous avez des questions, des demandes sur des sujets particuliers, Je ferai des petites recherches pour vous !Google+

1 Commentaire Ajouter un commentaire

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir publier un commentaire

Partager l'article : 5 points à lire pour bien choisir son récupérateur d’eau

Fermer

Calendrier lunaire

vendredi 24 novembre 2017

Flora

Les blogs amis