9 jan 2013

le cardon, légume d’antan de nouveau au gout du jour

Originaire des côtes méditerranéennes, le cardon se récoltait alors davantage à l’état sauvage et ce sont les Romains qui ont rendu ce légume plus fin.

Aujourd’hui, il est considéré aux États-Unis comme une plante envahissante et parmi toutes les régions d’Europe, seule Genève a su préserver sa culture. Il fait partie des « légumes oubliés ».
Cardon, légume oublié

Cardon et artichaut (qui est de la même famille) sont des plantes en rosette, pérennantes, sensibles au froid (destruction complète à une température prolongée de -10 °C) et aux températures élevées (arrêt de croissance si les températures nocturnes dépassent 23-25 °C).

Ces caractères naturels, qui n’ont pas évolué sous la domestication, expliquent la limite quasi méditerranéenne des cultures et le cycle naturel : démarrage de végétation des plantes et germination des semences en automne-hiver, croissance des axes (montaison) portant les inflorescences (capitules) au printemps, floraison estivale, dispersion des semences et repos végétatif à la suite.

Il existe de nombreuses variétés de Cardon, les unes avec épines, les autres (que l’on va manger) sans épine, que l’on nomme également inerme.

Le cardon (Cynara cardunculus) est une plante vigoureuse de la familles des astéracées . Bien que ce soit une plante vivace, elle n’est généralement cultivée que comme annuelle ou bisannuelle.

A partir de la mi-août et jusqu’aux premières gelées, il faudra « blanchir » les pieds, soit sur place, soit en les récoltant « en mottes » pour les placer dans un local obscur. Cette opération rendra le légume tendre et en fera disparaître l’amertume.

 

Dès le mois d’août et ce, chaque mois qui vient, arrosez les semis d’engrais liquide ou d’une préparation par plant composée de 10g de nitrates de soude dilués dans 5 litres d’eau.

Quelques explications sur le « blanchiment » :

deux semaines avant la récolte, établissez le blanchiment. Il vous faut lier délicatement les feuilles entre elles, et les entourez d’un film sombre puis, vous buttez les pieds sur 25 centimètres.

Cette opération permettra de rendre la plante tendre et savoureuse. Surveillez durant cette période un éventuel pourrissement des plants dû au surplus d’humidité du sol.

Comment cuisiner le cardon :

On coupe les côtes du cardon en tronçons pour en ôter les fils ainsi que la pellicule qui recouvre la face creuse, qui s’enlève facilement (idem que pour les branches de céleri ou de rhubarbe ), puis on plonge les morceaux dans de l’eau citronnée pour éviter qu’ils ne noircissent.
La cuisson des cardons s’effectue dans un « blanc-bouillon », c’est à dire dans de l’eau citronnée bouillante à laquelle vous aurez ajouté un peu de farine préalablement délayée.

Laissez ébouillanter pendant 20 à 25 minutes. Cuit de cette manière, le cardon révélera mieux tout la délicatesse de sa saveur.
Les tronçons pourront alors d’être servis nature avec une noisette de beurre ou arrosés avec du jus de viande, ou encore accommodés aux fines herbes de votre choix ou encore avecc une sauce blanche. Ils accompagnent bien les viandes blanches.

Laissés en place, les cardons fleurissent l’année suivante : un joli spectacle qui peut devenir envahissant si l’on n’y prend pas garde!

 la fiche technique du cardon

Famille

astéracées

Couleur des « fleurs »

vert, nécessite un buttage

Période de plantation et semis

au printemps, vers la mi-mai, dès que les gelées ne sont plus à craindre
Période de récolte et floraisonde octobre à novembre
Exposition

plein soleil

Type de sol
sol humifère et profond
type de plantesrustique
Température minimale supportée-10°C
Espace entre les semis80cm, sinon  ils ne pourront pas prospérer.
graines pour 1 g25 graines par gramme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cardon, légume d'antan

Hortik vous propose à l’achat ses graines de cardon plein blanc inerme ou des graines de cordon puvis amélioré.

Vous aimerez aussi :

Michel

Publié par : Michel G.

Michel, c'est notre jardinier, et le maître du potager. Autrefois maitre d'école, Michel profite maintenant pleinement de son potager, et y fait cultiver tous les légumes et quelques fruits qui profiteront à tout son entourage : haricots verts, tomates, asperges, courgettes, melons, fraises, ... Michel vous propose donc des articles liés au potager et au verger dès qu'il a un peu de temps. La plupart des photos de potager sont prises de chez lui. Google+

1 Commentaire Ajouter un commentaire

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir publier un commentaire

Partager l'article : le cardon, légume d’antan de nouveau au gout du jour

Fermer

Calendrier lunaire

mardi 12 décembre 2017

Jeanne F., Chantal,constance

Les blogs amis