que choisir comme tuteur pour votre potager

Tuteurer vos fleurs et vos plantes

Certaines plantes et fleurs ont besoin pour s’épanouir de l’aide du jardinier par l’intermédiaire d’un tuteur.

 

Le blog Hortik vous livre les secrets pour un tuteurage réussi.

 

Le principe du tuteur est de soulager les plantes fragiles afin de faciliter leur développement et leur floraison. Pour être efficace, les tuteurs doivent répondre à certains critères :

  • La solidité : La solidité du tuteur dépend du poids de la plante à tuteurer. On ne choisira pas les mêmes tuteurs pour un dahlia que pour un plant de tomates.
  • La durée de vie : La durée de vie dépend du matériau dont est constitué le tuteur, par soucis d’économie on choisira des tuteurs robustes capables de tenir plusieurs années.
  • La hauteur : Lorsque l’on place un tuteur sur une plante, il est important de connaître sa taille à venir pour ne pas être amené à changer un tuteur devenu trop petit.
  • L’esthétique : Cela peut paraître futile et pourtant il est toujours plus agréable d’avoir un joli potager. La couleur et la finesse sont des aspects à prendre en considération.

Un tuteur doit avoir 2 qualités essentielles : la robustesse et l’imputrescibilité. Pour cela plusieurs choix de matériaux s’offrent à vous :

  • Le bambou : Solide et esthétique il est très apprécié des jardiniers. Mais attention, sa surface très lisse peut faire glisser les liens qui le rattachent à la plante.

.

 

  • Le bois : C’est l’un des matériaux les plus utilisé grâce à son faible coup d’achat et sa résistance. Le bois le plus répandu en tuteurage est le châtaigner riche en tanin qui le rend imputrescible.

  • Le métal : C’est la matière la plus résistante mais attention, n’utilisez pas de vieux fers à béton qui pourrait rouiller et devenir salissant.

tuteur pour potager en metal

Une réflexion sur “Tuteurer vos fleurs et vos plantes

Laisser un commentaire