6 nov 2013

Zoom sur les grilles herbes (ou incinérateurs)

Un jardin, ça occasionne beaucoup de déchets comme des branches, de l’herbe, des feuilles etc qu’il faut éliminer ! Plusieurs option s’offrent à vous : les recycler en les compostant, les emmener à la déchetterie ou encore les brûler dans un incinérateur aussi appelé grille-herbes.

Mais comment fonctionne un grille-herbes ?

Un grille-herbes est tout simplement un récipient plus ou moins grand surmonté d’un couvercle. La cuve est percée de part et d’autre afin de pouvoir attiser le feu ou de faire sécher de petites branches par exemple. Le but d’un grille-herbe est bien entendu de faire un feu de façon contrôlée mais surtout en toute légalité ! En effet, selon les communes, les feux à l’air libre sont interdits. Nous vous conseillons de vérifier auprès de votre mairie les autorisation concernant les feux. Le couvercle est très important puisqu’il permettra de protéger les cendres de la pluie en attendant leur refroidissement et leur évacuation.

Attention : il faudra éviter de porter le grille-herbe au rouge sous peine de déformation de l’outil !

Retrouvez tous nos grilles-herbes sur Hortik en cliquant ici !

 

Comment installer son grille-herbes ?

Beaucoup de modèles de grilles-herbes existent, certains sont en acier galvanisé et d’autres en inox (sachant que la résistance du matériaux est proportionnelle au prix).

Pour l’emplacement, veillez à choisir un endroit situé à bonne distance des habitations et prenez en compte l’orientation du vent pour éviter d’être gêné avec les fumées. Pensez aussi aux risques d’incendie (proximité de végétaux, de bois…). Pour plus de sécurité, nous vous conseillons de choisir un modèle avec des pieds pour isoler le récipient du sol et limiter les risques d’incendie. Si votre modèle ne possède pas de pieds, vous pouvez simplement le disposer sur des cales (en pierre ou autre matériaux non inflammable).

 

Comment l’utiliser ?

 

Ce qu’il faut faire

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Choisir un emplacement propre et plat, s’assurer de la stabilité de l’appareil.
  • Se placer sur un espace bien dégagé.
  • Choisir un jour de temps clair.
  • Alterner les couches de produits à combustion lente et les couches à combustion plus rapide. 
  • Mettre en place le couvercle afin de ralentir la combustion.
  • Tenir à l’écart les enfants et les animaux domestiques, jusqu’à refroidissement complet
  • Après usage, mettre le grille-herbes à l’abri, vous en profiterez plus longtemps
  • Placer l’appareil sur la pelouse et/ou sur un terrain en pente. 
  • Se placer sous les arbres, ou trop près d’une haie (pensez à vos voisins). 
  • Se servir de votre grille-herbes les jours de grand vent. 
  • Utiliser des liquides inflammables (essence, pétrole, alcool à bruler…). 
  • Manipuler le grille-herbes, ou le couvercle sans gants adaptés, s’il est encore chaud.
  • Laisser le grille-herbes sans surveillance.
  • Laisser le grille-herbes exposé en permanence aux intempéries.
  • EVITER ABSOLUMENT DE PORTER LE GRILLE-HERBES AU ROUGE.
Pauline

Publié par : Pauline L

Pauline, fille d'agriculteur, a toujours baigné dans la fibre végétale. Depuis septembre 2012, elle nous apporte ses conseils en matière d'outils, de trucs et astuces et de sorties jardin partout en France.Google+

4 Commentaires Ajouter un commentaire

  • […] Un jardin, ça occasionne beaucoup de déchets comme des branches, de l’herbe, des feuilles etc qu’il faut éliminer !  […]

  • TOTALEMENT scandalisé par ce topic !

    Un jardin ne génère aucun déchet, sauf dans la tête des maniaques !

    Les feuilles, les restes de votre jardin, de vos tailles, tout doit être broyé ou simplement mis en tas. Vous allez voir, il va diminuer en volume très vite.

    Au lieu d’enfumer vos voisins, votre linge et d’appauvrir en humus votre terre, essayez d’imiter la nature.

    A la fin de l’hiver, vous prendrez le compost et vous le mettrez tout simplement en fine couche (3-4 cm pas plus ) à l’emplacement de votre potager.
    Votre ami c’est le ver de terre, l’affamer n’est pas intelligent. Stop à la technique idiote du brûlis !
    –> pour les tuyas béton-vert et l’herbe, il faut composter plus longuement mais jamais bruler.

  • En même temps c’est super utile pour flinguer des cocons de chenilles processionnaires et là je n’avais pas le choix
    Mais ce que dit le perigourdin est vrai
    Moi ce que je taille maintenant, je coupe le bois en petit morceaux je le mets comme paillis sous mes plantations et le vert je le tonds, c’est 10 fois plus rapide,
    et l’herbe en compost

  • En même temps vous n’avez pas le droit d’utiliser un incinérateur toute l’année, c’est comme brûler à l’air libre, du coup, il faut voir ce que le préfet de votre département vous permet de faire

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir publier un commentaire

Partager l'article : Zoom sur les grilles herbes (ou incinérateurs)

Fermer

Calendrier lunaire

dimanche 25 juin 2017

Prosper

Les blogs amis