Le Bégonia tubéreux ou Begonia tuberhybrida

begonia tubereux

Les informations de base sur le Bégonia Tubéreux

Plantation : mars à mai
Floraison : juin à octobre
Exposition : mi-ombre ou ombre
Sol : fertile, léger et frais
Utilisation : massif, bordure, jardinière, suspension
Hauteur : 0,20 à 1 m
Bulbeuse, non rustique

 

begonia tubereux
begonia tubereux. photos B. Morard

D’ou vient le nom de cette plante ?

Les bégonias tubéreux sont vivaces et possèdent des organes de réservequi prennent la forme de tubercules (d’ou le nom), de forme aplatie, ou parfois plutôt de bulbes. Ceci assure l’alimentation de la plante en eau et en nutriments durant la mauvaise saison.



Au jardin, comment s’occuper du bégonia tubéreux ?

Le bégonia tubéreux est une plante facile et florifère idéale pour potées, jardinières et bordures. Ses grosses fleurs colorées apparaissant en continue du printemps à l’automne et son feuillage décoratif en font un allié essentiel pour composer un beau jardin fourni.

Les bégonias tubéreux perdent leur partie aérienne à l’automne et connaissent une période de dormance jusqu’au printemps suivant.
Cette période de repos, au frais et à l’hombre, est nécessaire. Elles apprécient souvent un air humide, sans excès, mais pas l’eau stagnante dans le sol qui doit être suffisamment drainant pour éviter la pourriture

 

photos B.Morard

Comment et pourquoi aider les oiseaux à affronter l’hiver

Aidez les oiseaux en hiver !

oiseau picorant une boule de graisse

L’hiver arrive pas à pas, et déjà dans nos pensées, les bons petits plats qui réchauffent que nous allons mitonner. Pensons aussi aux oiseaux de nos jardins, Ils vont avoir besoin de nous pour se nourrir et se réchauffer. Pour cela, la boule de graisse est la solution idéale. Elle leur apporte l’énergie et la nutrition nécessaire pour affronter les rigueurs de la saison froide.

Pourquoi ont-ils besoin de notre aide ?

En hiver, la nourriture se raréfie et pourtant ils ont besoin de plus de nourriture pour maintenir leur température.Ce qui deviendra de plus en plus difficile à mesure que le froid s’installera.                   (gelée, neige, raccourcissement des jours).

La nuit ils gonflent leurs plumes, se créant ainsi une couverture naturelle. Cette méthode efficace leur fait perdre 10 à 12 % de leur poids en une seule nuit. C’est là que la boule de graisse jouera un rôle décisif !

Merle dans les branches d'un arbre
Merci à Brigitte M pour la Photo

Où trouver des boules de graisses ?

Vous trouverez des boules de graisse facilement dans le commerce pour quelques euros. Vous pouvez si vous le souhaitez fabriquer vos propres boules de graisses. C’est simpleéconomique et encore plus nourrissant pour nos petits amis.


Recette de la boule de graisse

 Vous aurez besoin de :

– margarine végétale

– mélange de graines

– Graines de tournesol

A cette recette de base vous pouvez ajouter:

– Des fruits à coques (noisettes, noix, ou amandes concassées voir décortiquées)

– Des fruits secs (pommes, poires ou raisins secs)

Il vous faudra également:

-Filets de citrons, pommes de terre ou oranges

-Ficelle

la boule de graisse faite maison

 

Une fois tous vos ingrédients rassemblés :

-Mélangez le tout dans un saladier

-Formez des petites boules de la taille d’une clémentine ou d’une orange

-Placez vos boules dans un récipient au réfrigérateur durant une dizaine d’heures

-Découpez vos filets à la bonne taille disposez vos boules dedans et attachez-les avec votre ficelle

Attention aux autres animaux !

Prenez garde à ne pas faire dépasser de morceaux du filet une fois noué car les oiseaux pourraient se blesser en s’y coinçant le bec ou les pattes ! Pensez aussi  à les suspendre hors de la portée de votre chat ou de ceux du voisinage.

Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à installer vos boules de graisse faite maison dans votre jardin ou à votre balcon et à guetter l’arrivée des petits gourmands.

Une activité sympa à réaliser pourquoi pas avec vos enfants. Vous avez prévu quoi pour occuper leur mercredi après-midi ?

Les tulipes, découvrez les 4 catégories majeures des tulipes

tulipe darwin apeldoorn

La tulipe se décline en une multitude de couleurs. La beauté des tulipes et aussi leur large spectre de couleurs les rendent irremplaçables au jardin et au balcon sur la période du printemps.

Cette plante bulbeuse fleurit durant les mois de mars, d’avril et parfois de mai.

On plante les bulbes de tulipes en automne. La tulipe elle a besoin d’un hiver froid et d’un été chaud et sec pour prospérer.

 

Les 4 catégories majeures de tulipes :

On distingue 4 races majeures de tulipes, selon

– la forme de la fleur : ovale, en étoile « fleurs de lys », à pétales frangés ou boursouflés « perroquets », simple ou double,

– la période de floraison

Champs de tulipes roses pales
Champs de tulipes roses pales

Les tulipes botaniques

– Les tulipes botaniques sont des tulipes à fleurs simples, proches des espèces sauvages rouges ou jaunes.

– Elles fleurissent entre février et début avril.

– Ces tulipes sont de petites tailles (de 10 à 30 cm), et elles se multiplient naturellement.



– Elles s’utilisent en bordure ou dans la rocaille.
Exemple de tulipes botaniques : Tulipa saxatilis, Tulipa tarda et Tulipa turkestanica.

tulipe saxatilis
tulipe saxatilis

Les tulipes hâtives

– Ces tulipes sont simples ou doubles.

– Elles fleurissent en mars-avril ;

– Elles sont parfaites pour les bordures, massifs et potées car elles ne dépassent pas 45 cm.
Exemple de tulipes hâtives : « Apricot Beauty » (simple), « Christmas Dream » (simple), « Monte Carlo » (double) et « Peach Blossom » (double).

Tulipes Cartlon double rouge hative
Tulipes Cartlon double rouge hative

Les tulipes de mi-saison (Darwin, Triomphe)

Pour les Tulipes « Triomphe » :

– La floraison intervient fin mars et en avril,

– les tiges sont hautes de 40 à 65 cm.

– Ces fleurs s’utilisent en bouquets ou dans les massifs.

Exemples : ‘Abu Hassan’, ‘Princesse Irène’, ‘Shirley’, ‘White Dream’.

tulipe shirley
tulipe shirley

Pour les Tulipes « Darwin » :

– Elles ont de solides tiges,

– Elles sont hautes de 40 à 65 cm

– Elles ont de grandes fleurs qui s’ouvrent en mars ou en avril.

– Elles conviennent aux bouquets et aux massifs.
Exemples : ‘Apeldoorn’s Elite’, ‘Golden Parade’, ‘Oxford’.

tulipe darwin apeldoorn
tulipe darwin apeldoorn

 

Les tulipes tardives

– Elles fleurissent fin avril-début mai.

– Les variétés simples, de 40 à 65 cm, se plantent dans les massifs ou ornent les bouquets.

– Les variétés de tulipes doubles, de 30 à 55 cm, se mettent dans les massifs ou les potées. Elles sont plus sensibles aux intempéries.
Exemples : ‘Menton’ (simple), ‘Reine de la nuit’ (simple), ‘Angélique’ (double), ‘Carnaval de Nice’ (double).

Tulipes carnaval de nice double tardive
Tulipes carnaval de nice double tardive

 

 

Semez des graines de Gypsophiles élégants dans votre jardin

gypsophile élégant blanc ou rose comment le faire pousser

Le gypsophile est une plante à la floraison très gracieuse, en brouillard, avec une multitude de petites fleurs blanches.

Le feuillage est lui aussi très fin et l’ensemble confère beaucoup de légèreté aux massifs. Le gypsophile est une plante à floraison estivale dont l’entretien et la taille sont facile et l’effet décoratif garanti !

Le gypsophile tient son nom du grec, gypsos et philos, qui veut dire l’ami de la chaux

gypsophile élégant
gypsophile élégant

Comment semer les graines de gypsophile 

Semez en place d’avril à juin, puis éclaircissez pour conserver un plant tous les 15-20 cm. Vous pouvez aussi semer sous abris dès le mois de mars, avec un repiquage ensuite avant plantation au jardin.

 



 

Comment et où utiliser les gypsophiles

Les Gypsophiles peuvent servir pour les plates-bandes, en sujets isolés ou petits groupes. Les Gypsophiles peuvent également servir pour donner de la légèreté aux fleurs coupées en vase. Ce sont de très bonnes fleurs séchées pour décoration hivernale des appartements.

 

1000 graines par gramme

 

Famille

Caryophyllacées – annuel

Niveau de difficulté de culture

Facile

Période de plantation et semis

Mars à juin
Période de floraisonMai à septembre
Exposition

Ensoleillée

Type de solTous types de sols (sols calcaires de préférence)

 

 

 

 

 

 

 

Paillis et paillage, tout ce que vous avez toujours voulu savoir !

paillage ecorces

Avant tout, voici les termes que vous trouverez au cours de vos recherches :

Paillis = mulch, paillage = mulching

paillage ecorcesLe paillis, également appelé mulch(en anglais), est une couche protectrice posée sur le sol, autour des plantes, fleurs, légumes, arbustes, principalement dans le but de modifier les effets du climat local.Si, à l’origine, le terme paillis dérive de paille, de nombreux autres matériaux naturels ou synthétiques sont utilisés à présent. Le paillage, ou mulching, est l’opération qui consiste à mettre en place ce matériau.Le paillage protège votre jardin et, entre autres, réduit significativement l’installation des mauvaises herbes ou d’herbes indésirables.

 

Au Sommaire de cet article : 

  • A quoi sert le paillage ?
  • Précautions d’utilisation
  • Période de paillage
  • Les 13 avantages du paillage
  • Comment mettre en place un paillage
  • Les différentes sortes de paillage
    • Le paillage végétal fait maison
    • Les différents paillis végétaux prêts à l’emploi
    • Les différents paillis minéraux prêts à l’emploi
    • Les différents paillis « naturels » non végétaux
    • Les paillis en plastique
  • Avantages et inconvénients des paillages « classiques »
  • Le paillage fonction de la durée d’utilisation
    • Paillis longue durée
    • Paillis courte durée
  • Autre

 

A quoi sert le paillage ?

 

Le paillage sert à beaucoup de choses, et entre autres, il sert à :

  • limiter la pousse des mauvaises herbes dans votre jardin,
  • diminuer les écarts de températures du sol, ce qui permet aux micro-organismes d’être actifs plus longtemps.
  • créer de l’humus qui absorbe bien l’eau,
  • empêcher l’évaporation de l’eau du sol pour alimenter les plantes
  • délimiter des parties du jardin
  • protéger la terre des intempéries en évitant le tassement et la formation d’une croûte en surface sous l’action des fortes pluies.
  • rendre joli votre jardin
  • éviter le dessèchement en été : le paillage vaut plusieurs arrosages.
  • garder les légumes propres au potager.
  • protéger les insectes auxiliaires pendant l’hiver

Comme vous le constatez, le paillage est bénéfique à votre jardin pour de nombreuses raisons.

paillage terre de lave

Précautions d’utilisation :

 

Voici quelques précautions à prendre si vous souhaitez faire un paillage :

–          Appliquez toujours le paillis sur un sol nivelé (plat),

–          Avant d’installer un paillis, prenez soin de biner, désherber et arroser.

–          Pensez à supprimer toutes les mauvaises herbes avant de faire votre paillage,

–          Ne paillez pas au pied des plantes : laissez un petit espace autour des tiges ou du tronc afin d’éviter leur pourriture,

–          Pour les paillis « faits maison », évitez d’utiliser des plantes malades.

 

paillage

Période de paillage :

 

En principe, la période idéale pour réaliser un paillage d’été est début mai, quand le sol est réchauffé.

Le paillage se fait en toute période de l’année.

Pour les jeunes plantes vivaces et les légumes, le paillis doit être installé au bon moment, ni trop tôt, pour ne pas risquer de les étouffer, ni trop tard, pour ne pas être gêné par des plantes trop développées. Ne pas recouvrir le collet (point de séparation entre la tige et les racines d’une plante végétale ) des plantes.

paillage pouzzolane

 

Les 13 avantages du paillage :

 

  1. Cela peut être d’origine 100% naturelle
  2. Il limite l’évaporation de l’eau / maintient l’humidité du sol l’été et donc limite l’arrosage
  3. Il fertilise le sol et évite l’utilisation d’engrais.
  4. Il protège les plantes des gelées hivernales
  5. Il décore de façon saisonnière et ultra tendance
  6. Il évite la prolifération des mauvaises herbes
  7. Il limite l’invasion des limaces et escargots
  8. Il apporte des éléments nutritifs au sol lors de sa décomposition
  9. Il accumule et retient la chaleur
  10. Il protège les racines des écarts de température
  11. Il isole les plantes des éventuels champignons pathogènes contenus dans le sol
  12. Il nourrit les vers de terre et les micro-organismes
  13. Il améliore la structure du sol

 



 

Comment mettre en place un paillage :

 

Le paillage s’installe à toute période de l’année sur une terre humide soigneusement désherbée et sarclée.

1-      Etendez  tout d’abord une fine couche (moins de 1 cm) de compost ou de terreau,

2-      Etendez  ensuite le paillage sur une épaisseur de 10 cm sans le tasser car cela se produira naturellement.

Dégagez légèrement le pied des plantes vivaces pour éviter une trop grande humidité.

Le paillage peut être maintenu l’hiver si l’on souhaite protéger des bulbes ou des souches de plantes vivaces fragiles.

Il est préférable de retirer en partie le paillage si l’on veut que la terre du jardin profite du gel et si l’on veut pratiquer un sarclage de surface.

Les différentes sortes de paillage :

Le paillage végétal fait maison :

Privilégiez ce que vous avez sous la main ! Le paillage avec des matériaux de récupération du jardin est  gratuit et écolo.  Les déchets du jardin se transforment en humus et cela évite de les porter à la déchetterie.

Feuilles mortes : elles sont toutes utilisables, comme dans la nature. Les plus coriaces sont les plus durables.

–          Utilisez les feuilles des arbres fruitiers et des rosiers pour pailler les fleurs ou les légumes (attention, ne prenez pas des feuilles maladies).

–          Broyez les feuilles larges avec une tondeuse, pour les étaler plus facilement entre les fleurs et les petites plantes.

Tontes de gazon: les laisser sécher avant de les étaler, pour éviter leur pourriture.

Autres déchets : Déchets secs du jardin et de petites tailles de haies, grosses tailles de haies et branches, fougères, pailles de céréales.

Les différents paillis végétaux prêts à l’emploi:

–          le paillis à base d’écorces décomposées, copeaux, déchets de la taille

–          le paillis à base d’écorces de fèves de cacao : couche de 4-5cm d’épaisseur environ. Convient aux sols pauvres en azote.  Peuvent rester en place un an (parfait pour les annuelles). La couleur est esthétique, et donne un jardin design.

–          le paillis à base de chanvre, de lin

–          le paillis à base de paille et de foin

paillage

Les différents paillis minéraux prêts à l’emploi :

Voici quelques paillis minéraux :

–          le schiste

–          la pouzzolane (pierre de lave)

–          les billes d’argile

–          le gravier

–          les galets

–          la brique pillée

–          l’ardoise en morceaux

Ces paillis minéraux conviennent pour toutes les sortes de massifs : arbres, arbustes, plantes vertes ou fleuries, plantes en pot, d’intérieur ou d’extérieur.

Ils sont particulièrement recommandés pour la rocaille, les conifères et les terrasses.

Les différents paillis « naturels » non végétaux :

–          le paillis à base de carton ou papier journal

–          le paillis à base de toile de lin

–          le paillis en fibre de coco ou en jute

–          la toile tissée

 

Les paillis en plastique :

Pratiques pour recouvrir de grandes longueurs (haie).

Mais ils ne sont pas biodégradables, sont peu esthétiques et stérilisent la terre.

Nous ne les recommandons pas en premier lieu.

paillage Plastique


Avantages et inconvénients des paillages « classiques »

 

 

Les avantages

les inconvénients

La tonte de gazon C’est un très bon paillis si on la sèche au préalable un ou deux jours, et si c’est appliqué en fines couchesElle peut brûler les plantes en se décomposant lorsqu’elle est trop humide. Appliquéeen couche épaisse, elle peut contenir des grainessusceptibles de germer a posteriori.
Les feuilles mortes excellent paillis, bonne action sur l’humidités’envolent facilement dans les premiers temps.
Les écorces de pin stables, tiennent le sol humide, empêchent efficacement la pousse des mauvaises herbesacidifient le sol
Les paillettes de linretiennent bien l’eau, fertilisent rapidement le solse décomposent vite, peuvent contenir des graines, peuvent former une croûte peu perméable
Le broyat de branches similaire à l’écorce de pin sans l’aciditése décompose plus vite que l’écorce de pin ( 1 an environ), meilleur en sous-couche.
Les fèves de cacao bons fertilisantsodeur parfois forte, se décomposent très vite.

 

Le paillage fonction de la durée d’utilisation :

 

Paillis longue durée :

Les paillages longue durée sont adaptés aux arbustes et aux rosiers.

Pour faire un paillage de longue durée, prenez des écorces et des aiguilles de pin, des feuilles sèches, des plaquettes de chêne, de la pouzzolane en rocaille (formées de pierres de grande taille), et du broyat de branches.

Broyez le tout avec votre tondeuse ou un broyeur

L’épaisseur recommandée se situe entre 5 et 10 cm.

Paillis courte durée :

Les paillages courte durée sont adaptés aux fleurs annuelles et aux légumes.

Pour faire un paillage de courte durée, prenez des tontes de pelouse sèches, des feuilles mortes si possible, des paillettes de chanvre et des fèves de cacao.

Broyez le tout avec votre tondeuse ou un broyeur

L’épaisseur recommandée est de 2 cm en moyenne.

Autres infos sur le paillage :

–          Attention, le paillis peut parfois servir de refuge aux limaces et autre insectes

–          Pour les paillis végétaux, il est préférable de changer de type de paillis chaque année, ceci afin de ne pas déséquilibrer votre sol.

–          Vous pouvez installer votre paillage au-dessus des rampes d’arrosage, celui-ci n’en sera que plus efficace. (atention à ne pas trop arroser tout de même !

–          Plus l’épaisseur est importante, plus longue sera la durée du paillis.

 

la bière et ses vertus sur les plantes d’intérieur

Bonjour,

Voici notre premier petit mot sur ce blog dédié au jardin, aux bizarreries « jardinales », aux possibilités incroyables que nous offre Mère Nature dès que l’on sort de sa petite maison.

Et nous vous proposons une première bizarrerie à classer dans « les conseils de ma grand-mère » :

Si vous souhaitez nettoyer vos plantes, vous pouvez le faire de façon ordinaire, ou à la sauce « grand-mère » : prenez un coton démaquillant imbibé de bière* blonde et passez sur chacune des feuilles de vos plantes d’intérieur.

Cela a pour effet de dépoussiérer vos plantes, mais aussi de les faire briller, et apparemment cela leur redonne du peps, de la vitalité …

C’est a vous de tester maintenant !! Nous c’est fait, et les plantes sont en grande forme en ce mois de janvier

 

PS : il paraîtrait que se laver les cheveux avec de la bière a le même effet que sur les plantes d’intérieur… ne sommes-nous pas des « Belles Plantes » !

 

(*à consommer avec modération)