Le lombricompostage, rien de tel pour économiser – partie 2

Lombri composteur eco worm en vente sur hortik.com

Plutôt que jeter vos déchets, un lombricomposteur vous permet de les valoriser, et cela même en habitant en appartement. Faire son propre compost devient très simple !

Après les 3 premiers éléments d’informations sur le lombricomposteur : 

  1. Un peu de zoologie…
  2. Comment initier le lombricomposteur
  3. Où mettre le composteur
Nous vous proposons la suite de l’article :

4/ Le lombricompost : que mangent les vers dans le composteur? 

Les vers mangent :

  • Tous les déchets de fruits et légumes mais éviter les agrumes, les oignons et surtout l’ail qui a l’intéressante propriété d’être vermifuge, rappelons-le
  • Les vers ont une toute petite bouche ! Les épluchures sont idéales, ou alors il faut couper vos déchets en morceaux
  • Ils adorent le café, le thé, y compris les sachets (euh, ceux en papier, hein!) les coquilles d’œuf broyées. Les coquilles sont très importantes car elles régulent l’acidité du mélange
  • Il leur faut aussi environ 30% de … papier et carton ! eh oui, les vers ont besoin de cellulose ! Évitez de leur donner des papiers imprimés avec des encres aux métaux lourds… les encres végétales sont meilleurs pour ces petites bêtes! Vous pouvez leur donner des bouts de carton d’emballage, les rouleaux de sopalin

Encore une astuce : je mets au fond de ma fameuse soupière une couche de papier ou carton puis je dépose les déchets dessus, ça évite qu’ils n’accrochent au récipient.

lombricomposteur
lombricomposteur de chez verslaterre.fr
lombri-composteur can o worm
lombri-composteur can o worm de verslaterre.fr

 



 

5/ Que faut-il faire avec le lombri-composteur ?

Pas grand chose en fait…. laisser la lombriculture faire !
De temps à temps, remuer le lombricompost pour l’aérer (avec une vieille spatule en bois dédiée à cet effet par exemple)
Surveiller s’il n’y a pas de moucherons qui s’installent, ça arrive. Dans ce cas, tout d’abord arrêter de donner des fruits (le sucre attire les moucherons) et si ça ne suffit pas, arrêter tout apport de déchets jusqu’à disparition des indésirables. Ils se lasseront avant les vers.

6/ comment récolte-t-on, et quoi d’ailleurs?

 

vers de terre lombric

  • On récolte DU THE DE COMPOST mmmhhh, appétissant non?

Il s’agit du liquide qui se dépose dans le bac du fond du composteur. Vous le récupérez de temps à autres via le robinet prévu à cet effet. Dilué à 10% il est parfait pour toutes les plantes.

Finis les achats d’engrais! Vous pouvez le stocker en bouteille et l’apporter à vos amis quand ils vous invitent, c’est toujours très bien vu d’arriver avec une bonne bouteille dans ces cas-là!

* rectification du 23/10, suite à un retour de Jeremy de Lajna, http://www.lajnan.com/confusion-vermicompostage/

Le percolat n’est pas du thé de compost

Certains modèles de vermicomposteurs permettent de récupérer le liquide qui s’échappe des déchets grâce à un robinet placé en bas de l’appareil. Ce liquide est appelé « percolat » (ou « lixiviat »), et il ne s’agit pas de « thé de vermicompost ». Le thé de vermicompost est un liquide obtenu par macération plus ou moins longue de vermicompost dans de l’eau, avec ou sans aération, avec ou sans ajout de produits autres que le vermicompost.

  • On récolte également DU COMPOST ah, oui, tout de même!

Mais quand ? Eh bien votre composteur a plusieurs paniers :
-> quand le premier est plein, vous en posez un autre dessus et les vers vont migrer progressivement vers le nouveau, et ainsi de suite.

  • Quand vous avez posé tous vos paniers, il est temps de récolter le compost du bac du fond, youpi ! Normalement il n’y a plus de vers dedans…. normalement. S’il en reste encore, la ruse, vu qu’ils détestent la lumière est de mettre le compost à la lumière: les vers filent se cacher au fond et on peut récupérer le compost dénué de vers en surface.

A noter que s’il reste un vers ou deux dans le compost récolté, il ne fera pas de mal à vos plantes, les vers ne mangent que des déchets.

lombricomposteurement votre,

Laurence

un lombricomposteur chez vous : doublé gagnant ! – partie 1

vers de terre lombric pour lombricomposteur

Plutôt que jeter vos déchets, un lombricomposteur vous permet de les valoriser, et cela même en habitant en appartement.

Doublé gagnant: réduction des poubelles et création d’un produit utile !

Même si l’idée d’accueillir quelques milliers de vers chez soi peut surprendre, en fait avec les nouveaux composteurs en vente pratiques et même assez jolis, c’est d’une facilité extrême.

Et pour répondre tout de suite à LA question que se posent la plupart des gens : non, ça ne pue pas ! Ça sent un peu l’humus, la feuille morte, et cela uniquement quand on ouvre le composteur.

 

1/ un peu de zoologie…

vers de terre lombric

En général, les lombri-composteurs sont livrés avec les vers et leur substrat plus éventuellement une litière en fibre végétale. Vous pouvez aussi récupérer des vers et du substrat chez un ami qui a un lombricomposteur. Ne vous en faites par pour lui (votre ami), car la population des vers s’auto-régule dans les composteurs en fonction de la quantité de nourriture disponible. Les vers se reproduiront donc rapidement pour revenir à la population d’origine.

Ce qu’il ne faut pas faire….
prendre des « vers de terre » (lombrics) car ce sont des vers fouisseurs (qui aèrent le terrain) et non des vers composteurs
mélanger différentes espèces de vers de terre : ils cohabitent mal et/ou trop bien, se reproduisent entre espèces et donnent des rejetons stériles



2/ comment initier le lombricompostage ou vermicompostage

– il est préférable de ne pas lancer un lombricompostage durant les grands chaleurs car vous risquez d’être envahis de mouches avant que les vers ne soient efficaces ou alors mettez votre composteur dans la cave

idem quand il fait très froid, les vers pioncent un peu trop pour lancer un compostage

– le temps qu’ils se remettent des émotions et de la fatigue du voyage, ne leur donnez trop pas à manger (ça leur fera les pieds), comptez environ 3 semaines de lancement progressif en leur donnant chaque jour un peu plus à manger

– les vers aiment bien être ….sous terre. Donc il est préférable de poser sur le dessus un manteau de fibres (soit fourni par les fabricants de composteurs, soit dégoté chez vous en recyclant vos vieux tissus, coton, lin…)

Lombri composteur eco worm
Lombri composteur de eco-worms.com

3/ où mettre le composteur

Les vers aiment bien qu’il fasse 15 à 20°C
– En dessous ils sont en léthargie et ne font pas leur boulot, les fainéants!

– Au dessus les déchets fermentent et vous risquez de voir arriver des moucherons et autres parasites. En soit ceux-ci ne posent pas de problème au compostage, c’est juste désagréable. S’il fait vraiment très chaud, le substrat sèche et les vers meurent.

Je ne conseille pas de mettre le composteur DANS la maison, même peu chauffée, car il fait trop chaud et on se retrouve avec des moucherons à l’intérieur.
Des emplacements qui fonctionnent assez bien (à moduler suivant la région où vous habitez) :
– en plein hiver ou canicule : dans la cave ou garage souterrain: c’est parfait mais pas très pratique car un peu loin de la cuisine en général

– en demi-saison: sur un balcon orienté au soleil

– en été: sur un balcon orienté nord

L’astuce toute simple : avoir un récipient à couvercle (une vieille soupière récupérée par exemple, une boîte en plastique…) dans votre cuisine pour mettre vos déchets et les apporter comme cela au composteur (dans la cave, le garage, le balcon…).

Ce n’est pas la peine de nourrir les vers tous les jours, ni leur faire un bisou à chacun tous les soirs d’ailleurs. Apporter les déchets régulièrement (par exemple 2 fois par semaines) fonctionne très bien. Le système est souple et s’adapte à votre mode de vie

 

Lire la suite de l’article :

  • 4/ Mais que mangent les vers dans le lombricompsoteur ?
  • 5/ Que faut-il faire avec le lombricomposteur ?
  • 6/ Comment récolte-t-on, et quoi d’ailleurs?

la partie 2 du lombricomposteur est à lire ici

 

Laurence