5 raisons pour utiliser du compost au jardin et au potager

tas de compost

Après les 7 premières raisons d’utilisation du compost au jardin, voici les 5 autres bonnes raisons pour faire son compost et l’utiliser.

Toujours dans l’optique de découvrir pourquoi c’est mieux d’utiliser du compost au jardin, ses bienfaits, les grands avantages.

Composteur en polypropylène - composter

Composteur en polypropylene en vente sur hortik.com

Raison 8 : Le compost nourrit les bactéries du sol

Les bactéries du sol sont aussi nécessaires à la terre que le sont les bactéries Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus pour la fabrication du yaourt (indispensable !). Le travail qu’elles font dans le sol est complexe, mais l’essentiel est que nous ne serions pas là s’il n’y avait pas ses bactéries du sol qui permettent aux plantes de se nourrir.

Les bactéries sont vivantes et quand elles mangent les matières organiques comme le compost, elles créent des aliments comme l’azote, le carbone, l’oxygène, l’hydrogène, le phosphore, le potassium et oligo-éléments pour nos plantes.

Jardiniers, continuez donc à nourrir les bactéries du sol en ajoutant le compost que vous avez fabriqué !

Les bactéries sont souvent la raison pour laquelle une pelle pleine de terre de jardin est ajoutée à un bac à compost. Bien que ces bactéries soient partout (et pas seulement dans le sol), en les ajoutant au compost que vous avez fabriqué au moyen de la terre du jardin, elles accéléreront le processus de décomposition.

Et, au cas où vous vous demandez, les bactéries sont si petites qu’elles sont invisibles à l’œil humain !

 



 

 Raison 9 : Le compost est rempli de bactéries

En plus de ce qui précède, le compost a déjà des bactéries.

Ces bactéries du compost sont responsables de la dégradation des déchets alimentaires, et de la dégradation des feuilles et autres herbes coupées. Elles permettent de lancer le processus de décomposition

bac à compost

Raison 10 : Faire son compost aide à modifier et atténuer le pH trop alcalin ou trop acide de vos sols

La plupart des plantes préfèrent un sol à un pH neutre ou légèrement acide. Si vos plantes sont en mauvaise forme malgré tous vos efforts ou si vous voulez changer la couleur de vos hortensias, pensez à tester le pH du sol avec un kit que vous trouverez dans une jardinerie, et qui vous permettra de déterminer si votre sol est trop acide ou trop alcalin.

Si c’est le cas, faire son compost peut aider même s’il ne change pas le pH du sol. Le compost sert de tampon à la terre en faisant augmenter ou baisser le pH d’un ou 2 points pour qu’il soit plus neutre. Après avoir fait votre compost, vous pouvez l’utiliser sur une plus longue période pour changer le pH de plus d’un ou deux points.

 

Raison 11 : Le Compost permet de faire des économies

Parce que vous arroserez moins vos plantes et parce que vous apporterez moins de nutriments à vos plantes pour vos plantes, vous aurez une facture d’eau moins importante et moins d’argent dépensé dans l’achat d’engrais en faisant votre compost.

Bon à savoir : les déchetteries vous proposent gratuitement du compost à certaines périodes de l’année. Les quantités sont limitées par personne en fonction des déchetteries. Renseignez-vous auprès de la déchetterie la plus proche de chez vous.

tas de compost

 Raison 12 : Lorsque vous compostez, vous générez moins des déchets

Faire son compost permet d’utiliser vos déchets alimentaires. Comme vous mettez vos déchets dans le compost, vous ne le mettez pas à la poubelle.

La quantité de nos déchets a plus que doublé en 40 ans ! Aujourd’hui chacun de nous produit plus de 590kg de déchets par an.

En compostant les déchets alimentaires, vous pouvez alléger votre poubelle d’au moins 40kg de déchets par an et par habitant. Un premier pas écologique et économique pour tous !

 

A votre compost, prêts, compostez !!

 

7 bonnes raisons pour fabriquer et utiliser du compost

contenu du composteur

Nombre d’entre nous savent qu’il est important et nécessaire d’utiliser du compost, mais pourquoi est-ce que c’est important de faire du compost et de l’utiliser ?

Voici 7 bonnes raisons pour faire et utiliser du compost au jardin. Vous pourriez être surpris d’apprendre que les avantages vont bien au-delà de votre jardin.

composteur en bois bien rempli

 

Le compost peut être acheté dans une jardinerie ou une pépinière locale. On peut aussi faire du compost à la maison en mettant de l’herbe coupée, des feuilles et certains des déchets de cuisine tels que les fruits et légumes en excès dans un bac à compost. Le bac permet la fermentation et la décomposition de la matière organique jusqu’à ce qu’elle soit prête à être utilisé dans le jardin (de 3 semaines à plusieurs mois en fonction du type de composteur et de ce que vous mettez dedans)

Voici les 7 des 12 bonnes raisons que nous vous proposerons cette semaine :

Raison 1 : Le Compost contient de l’Humus

La plupart des composts a un certain niveau d’humus. L’humus est le sous-produit du compost lorsque le processus en décomposition est totalement terminé.

L’humus a une certaine valeur nutritive. L’azote, un nutriment important pour les plantes, en est absent.

Le principal avantage de l’humus est sa capacité à absorber l’eau. Un jardin en bonne santé a besoin de cela en plus du compost pour apporter la diversité nutritionnelle. L’humus est généralement un ingrédient principal dans la couche arable (Couche de terre en surface formée par la décomposition de matières organiques).

 

contenu du composteur : feuilles mortes, tonte de gazon

Raison 2 : Faire du compost améliore la structure du sol et sa porosité

La « structure du sol » se réfère à la façon dont les particules inorganiques (sable et argile) se mélangent avec des particules organiques en décomposition (compost et humus).

Une bonne structure de sol signifie qu’il est friable avec des poches d’air qui permettent de cultiver facile.

Il faut beaucoup d’eau pour maintenir les plantes dans le sol de sable parce que l’humidité passe à travers le sable rapidement. Le compost peut se mélanger au sable pour créer une éponge qui va retenir plus d’humidité et donc retenir les éléments nutritifs. Le compost se mélange également aux denses particules d’argile du sol. L’humidité et les éléments nutritifs ont des difficultés à pénétrer dans ces terres argileuses, et avec le compost cela va créer des poches d’air utiles dans le sol.

Parce que le compost améliore la condition de presque tous les sols, il est un élément facilitateur pour optimiser vos sols.

 

Raison 3 : Les plantes à racines adorent le compost

 

La structure du sol créée avec le compost permet aux plantes racines d’absorber les nutriments et l’eau plus efficacement. Ces plantes peuvent ainsi pousser plus facilement dans les sols denses.

massif de chardons plante à racines

 



 

Raison 4 : Le compost retient l’humidité

Une étude « Denver Water » a montré qu’ajouter 1kg  de compost à 100 kg de terre de sol moyen a augmenté la capacité de rétention d’eau du sol de 4 litres d’eau.

Augmentez la quantité de compost de 5 kg et ces mêmes centaines de kg de terre retiendront 25 litres d’eau. N’importe quel type de sol peut devenir plus absorbant avec du compost.

 

Raison 5 : Le compost réduit l’écoulement des eaux pluviales

Parce le compost agit comme une éponge, l’eau de pluie pénètre moins en profondeur de terre, et donc est utilisée par les plantes.

L’écoulement d’eau, tout comme l’eau de pluie et l’irrigation excessive entraînent avec elle de l’herbe coupée, les pesticides, les déchets et autres polluants … qui finiront un jour par arriver vers les océans, et sont donc qui sont préjudiciables à l’écologie.

 

Raison 6 : Le compost réduit l’érosion

Votre terrain en pente chez vous ? Faites du compost et mettez-le autour de vos plantes à racines profondes. Le compost absorbera l’eau qui éroderait la pente au fil du temps.

Cette utilisation de compost devient pratique courante sur les collines près des autoroutes et des routes.

 

Raison 7 : Le compost permet de moins arroser / irriguer

Plus vous mettez de compost dans vos plantes, moins vous utiliserez d’eau. Demandez à vos connaissances expertes en jardinage ou faites un test : ajouter du compost à vos plantes vous permet de moins les arroser. Et donc d’utiliser moins d’eau, ce qui est top si ce n’est pas de l’eau de pluie que vous utilisez pour arroser vos plantes et votre potager.

 

arrosoir

 

 

À très vite pour 5 autres bonnes raisons pour faire du compost et l’utiliser au jardin et au potager !

 

Evenement : Rencontre de Jardins fête ses 10 ans du 12 au 15 septembre … réservez votre date !

Photo 3 salon rencontre de jardin septembre 2014

Cette année « Rencontre de Jardins » célèbre ses 10 ans du 12 au 15 septembre dans le Parc des Pépinières Derbez à GASSIN, dans le Golfe de Saint-Tropez.

 

Logo salon rencontre de jardin septembre 2014

Un rendez-vous « outdoor », festif et méditerranéen, désormais incontournable sur la côte d’Azur pour 14 000 visiteurs et tous ceux qui veulent faire de leur jardin un havre de paix.

Le thème du salon, NATURE elle & moi pour un retour aux origines et pour la découverte des tendances jardin 2014 à travers un véritable jardin « GRANDEUR NATURE »

image salon rencontre de jardin septembre 2014

Pour plus d’informations vous pouvez visiter le site de cet événement :

www.rencontredejardins.com

Titre :

Rencontre de Jardins


Date :

Du 12 au 15 septembre 2014

Horaires :

Vendredi 12 septembre 2014 de 10h à 21h
Samedi 13 septembre
 2014 de 10h à 22h
Dimanche 14 septembre 2014 de 10h à 20h
Lundi 15 septembre 2014 de 10h à 18h

Lieu :
Pépinières Derbez, Route de Saint-Tropez, 83580 Gassin (Var)


Type de salon :

Salon Grand Public


Le Thème 2014 :

NATURE elle & moi

image hutte cabane salon rencontre de jardin septembre 2014
Les Thèmes d’exposition :

Design outdoor, décoration extérieur, éco-conception, art et paysage.


Services :

Parking, Restaurants, Conférences, ateliers, animations en continu durant 4 jours et 3 nocturnes

 

Tarif Entrée :

10 euros

Gratuit pour les – de 12 ans

 

Voici quelques photos complémentaires pour vous faire patienter jusqu’à septembre :

Photo 1 salon rencontre de jardin septembre 2014

 

autre photo lumières sur eau :

Photo 2 salon rencontre de jardin septembre 2014

 

photo suivante : arbre « mis en couleurs »

Photo 3 salon rencontre de jardin septembre 2014

Comment utiliser son nouveau composteur d’intérieur : l’Urban Composter de Garantia

Composteur de cuisine violet dans cuisine

L’Urban Composter est un composteur de cuisine au design tendance, véritable révolution dans le monde du compostage !

Découvrez désormais un composteur compact et élégant à installer dans votre cuisine, qui vous permet d’obtenir à la fois un engrais liquide bio (en 3 jours) et un compost riche en 4 semaines.

Équipé d’un robinet permettant d’extraire facilement votre engrais liquide et d’un couvercle ergonomique, l’Urban Composter est la solution idéale pour réduire son volume d’ordures ménagères !

Composteur de cuisine design


Composteur de cuisine : comment l’utiliser?

 

composteur d'intérieur

composteur de cuisine

composteur urbain avec pulvérisateur

Coupez vos restes de nourritures en petits morceaux et déposez-les dans votre composteur de cuisine.

À chaque dépôt, pulvérisez du Speedy Compost (3 sprays) sur vos déchets afin d’accélérer leur transformation.

Assurez-vous de refermer correctement le couvercle afin que l’air ne vienne pas interférer le processus de fermentation. Ouvrez le robinet et récupérez l’engrais liquide tous les 3 jours.

L’engrais liquide étant un fertilisant très puissant, il est fortement conseillé de ne pas le laisser stocker au-delà de 3 jours avec le reste des déchets afin d’éviter toute propagation d’odeurs. Si vous n’en avez pas l’utilité chaque semaine, vous pouvez stocker le liquide dans une bouteille où autre récipient fermé.

Mélangez votre engrais liquide avec de l’eau (1/4 de fertilisant et ¾ d’eau) et arrosez vos plantes. Riche en azote et en micro-organismes, l’engrais liquide est essentiel à la croissance des plantes et à la fertilisation des sols. De plus, il peut être versé dans l’évier de la cuisine ou les conduits de WC où il agit comme un excellent produit de nettoyage organique.

.

 



 

Qu’est-ce que je peux mettre dans mon composteur ?

voici la liste des déchets compostables pour votre composteur d’intérieur

• Restes d’épluchures de légumes et de fruits (hors agrumes).
• Filtres à café, sachets d’infusion.
• Restes de déchets de cuisine (coquilles d’oeuf concassées).
• Fleurs, plantes.
• Feuilles mortes saines.

Qu’est-ce que je NE peux PAS mettre dans mon composteur ?

Et voici donc la liste des déchets NON compostables pour mon Urban Composter

• Déchets en métal, verre, pierre, plastique.
• Sacs aspirateurs pleins.
• Restes de viande, poisson, os.
• Jus et sauces.
• Magazines papier (ou carton) glacés ou imprimés.
• Croûtes de fromage ou restes de chou.
• Excréments humain ou animal.
• Médicaments, produits chimiques.
• Laques, peintures, huiles.
• Plantes malades.

Composteur de cuisine violet dans cuisine

Que se passe-t-il quand le composteur est plein ?

Grâce à votre composteur de cuisine et son système de compostage anaérobie (sans oxygène) et son accélérateur Speedy Compost, vous obtenez un compost nommé digestat en 4 semaines !

Le digestat c’est quoi ?

Ce sont les résidus, ou déchets « digérés », issus de la méthanisation des déchets organiques.

Le digestat est constitué de bactéries excédentaires, matières organiques non dégradées et matières minéralisées. Il peut être utilisé comme un excellent compost. (source : actu-environnement.com)

Après 4 semaines vous allez pouvoir utiliser votre digestat pour …
nourrir vos PLANTES : 1/3 de compost et 2/3 de terre à mettre dans vos pots et jardinières.
alimenter vos ARBUSTES : faites un trou à coté de l’arbuste et déposez le digestat dedans.
… enrichir et améliorer votre COMPOSTEUR extérieur.
fertiliser vos SOLS : épandez le digestat dans votre potager le long de vos plantations.

 

Convaincu ? Alors diminuez et valorisez vos déchets de cuisine, c’est à vous de jouer maintenant !

Logo_Garantia

 

Ce guide est mis en ligne avec l’aimable autorisation de Garantia www.garantia.fr, qui l’a réalisé.

 

Choisir une table salle à manger pour son jardin

table a manger d'exterieur

Quand le soleil est au rendez-vous, il est toujours indispensable de faire une petite sortie dans son jardin afin de profiter de la chaleur. Air frais, ambiance festive, un petit coup de soleil, l’appétit sera également présent.

Pour se détendre au mieux dans un lieu de verdure, une table salle à manger sera toujours indispensable.

Etant donné que vous devez acquérir un mobilier d’extérieur, vous serez contraint d’opter pour des matériaux résistants aux différentes intempéries qui pourraient se présenter. La table salle à manger d’extérieur devrait également être facile d’entretien pour que le nettoyage se fasse facilement.

Si vous êtes à la recherche d’une table salle à manger pour votre intérieur ou votre extérieur, vous pouvez toujours visiter un site de vente de meubles.

table a manger d'exterieur

La table salle à manger en bois pour son jardin

Il vous sera tout à fait possible d’opter pour une table salle à manger en bois pour votre décoration maison.

Le bois est en effet une matière luxueuse qui présente une solidité considérable.

Résistant face aux insectes, à la chaleur ainsi qu’à l’humidité, vous aurez de nombreux choix pour une table salle à manger en bois.

  • Le pin par exemple est une matière proposée à un prix accessible et qui supporte parfaitement les agressions extérieures.
  • Si vous souhaitez mettre en valeur plus d’exotisme, l’acacia ornera vraisemblablement votre jardin.
  • Vous pourrez également opter pour le teck ou encore le robinier qui sont tous les deux durables et très esthétiques.




Si vous estimez que le bois sera parfait pour votre décoration maison, sachez tout de même que son entretien doit particulièrement se faire de manière régulière.

table de jardin extensible

La table salle à manger en métal pour le jardin

Vous pourrez par ailleurs miser sur le métal pour votre table salle à manger pour le jardin.

Il existe trois types d’acier à savoir

  • l’acier époxy qui est recouvert d’une couche de peinture afin d’éviter l’attaque de la rouille,
  • l’acier traité cataphorèse qui présente un meilleur traitement contre la corrosion et
  • l’aluminium qui on le sait est inoxydable et est à la fois léger.

En termes de design, vous aurez un amalgame de choix car les modèles inondent sur le marché. Qu’elle soit ronde, rectangulaire, carrée ou ovale, vous aurez l’embarras du choix. Pour ce qui est de la dimension de votre table salle à manger, tout dépendra de l’espace dont vous disposez et du nombre de convives qui s’y installeront habituellement.

 

Le jardin en novembre : ce qu’il faut faire ce mois ci !

Et oui on est déjà en Novembre ! Les jours raccourcissent, nous avons changé d’heure, il pleut, grêle ou même neige… mais ce n’est pas une raison pour abandonner votre jardin ! Alors à vous outils, il faut préparer le printemps qui arrive !

Voici venu le temps de la plantation !

Les légumes et le potager

  • Arrachez les plants de tomates restants, ils ne reprendront pas. S’ils ne sont pas malades, pensez à les composter !
  • Labourez votre sol afin qu’il puisse respirer cet hiver. Si votre terre est lourde, pensez à bêcher les grosses mottes.
  • Protégez vos légumes d’hiver à l’aide d’une toile d’hivernage.
  • Nettoyez vos carrés de culture. Pour cela retirer tout ce qui est gelé ou alors fané.

Les légumes à récolter

 

  • Poireau
  • Potiron
  • Betterave
  • Pomme de terre
  • Oignon
  • Navet
  • Chou fleur
  • Chou blanc
  • Chou de Bruxelles
  • Courge
  • Endive
  • Epinard
  • Laitue
  • Fenouil

 

Les légumes à planter et à semer

  • Carottes (sous un tunnel)
  • Choux fleurs
  • Ail blanc et violet
  • Echalote
  • Epinards
  • Petits pois
  • Poireaux
  • Fèves

 

 

Le verger

  • Pensez à tailler vos figuiers, noyers et noisetiers.
  • Taillez vos pommiers.
  • Supprimez de vos arbres tous les fruits pourris, ils sont de véritables nids à microbes qui attirent les parasites !
  • Traitez à l’aide de bouillie bordelaise les arbres qui n’ont pas encore de feuilles.



Nos astuces

  • Ramassez toutes les feuilles car elles sont souvent porteuses de maladies cryptogamiques qui pourraient hiverner dans votre jardin
  • Pour vos fleurs du jardin : Continuez à couper court les tiges des fleurs fanées
  • Taille d’arbustes et conifères :  effectuez une taille légère avant l’hiver afin de remodeler leur silhouette. ATTENTION : Ne taillez qu’en dehors de tout risque de gelée.
  • Scarifiez et luttez contre la mousse
  • Si vous possédez un bassin : veillez à sortir les plantes exotiques et à abriter les plantes aquatiques gélives
  • Désherber, nettoyer et enrichir le sol de la rocaille

Les autres points

C’est le moment de planter vos bulbes pour avoir des fleurs au printemps. Dans l’article consacré à ce sujet, nous vous donnons toutes nos techniques et tous les types de bulbes que vous pouvez planter !

Si vous possédez un balcon, pensez à rentrer toutes les plantes qui sont sensibles au gel, sinon, protégez les végétaux les plus sensibles au froid d’un voile d’hivernage et éventuellement d’une couverture autour du pot.

 

 

Dans mon potager en automne, je fais (encore) des semis

plantez des oignons en septembre

Les températures chutent tout doucement, l’automne arrive et les cultures potagères ont besoin de beaucoup d’attention à cette période.

Alors, nous vous donnons quelques conseils pour réussir vos semis et votre potager.

En automne encore un peu de récolte.

Si la saison s’achève pour les tomates et autres fruits et légumes d’été…Il est temps de préparer la saison suivante, en semant dès à présent pour les mois qui viennent et l’année prochaine!

Vos radis produisent depuis déjà quelques mois, sachez que vous pouvez encore les mettre en terre.  Des variétés d’hiver existent comme ‘Rose d’hiver de Chine’, ‘Violet de Gournay’… La croissance sera plus lente qu’en saison.

Vous pouvez poursuivre vos semis de carottes hâtives, comme ‘De Hollande’, ‘Demi-longue de Carenta’…

L’Oignon blanc de Rebouillon passera l’hiver au potager et vous régalera dès le début du printemps.

Les navets sont aussi de la partie en cette saison. Semez les, en ligne. Les variétés suivantes sont les plus adaptées: ‘Blanc dur d’hiver’, ‘De Nancy’ ou ‘Jaune boule d’or‘.

N’oubliez pas la laitue d’hiver, la mâche et  la roquette si vous êtes amateur de cette salade goûteuse. Pensez également aux fèves, poireaux, cerfeuil et épinards…

 

plantez des oignons en septembre

navet à planter en septembre

 

Pour que les semis effectués en automne fonctionnent quelques règles simples sont à retenir:

La germination en automne est plus délicate, n’hésitez pas à faire tremper vos graines 24 heures avant d’effectuer vos semis.

L’arrosage des semis en automne doit être moindre, le jardinier débutant a tendance à vouloir trop arrosé, malheureusement les graines pourrissent…alors ayez le bon dosage et soyez patients!

N’omettez pas d’éclaircir pour leur laisser de la place à tous vos semis, il suffit pour cela de supprimer la plus faible des plantules lorsque 2 sont en contact.

Pour protéger vos semis, vous pouvez utiliser un voile de croissance ou des mini serres parfaites sous nos latitudes en automne/hiver.

Une fois vos semis effectués, rangez bien vos graines. A l’abri de la lumière et de l’humidité, l’idéal est de les laisser dans leur sachet fermé de façon hermétique, (les pinces à linge sont très pratiques).

Régalez vous, avec vos derniers légumes d’été…

Et n’oubliez de ramassez les feuilles et mettez les au compost.

Feuilles mortes

Bon jardinage à tous!

3 gestes à suivre pour planter vos bulbes d’automnes

Avant de planter

  • Conservez vos bulbes dans un espace aéré, frais et sec.
  • Choisissez un espace ensoleillé ou semi-ombragés, idéalement exposition sud, afin de garantir une meilleure floraison

Astuce : un soleil tamisé offre l’avantage d’une plus longue durée de floraison

Vous pouvez associer judicieusement les plants de fleurs en fonction de leurs périodes de floraisons, afin de pouvoir ainsi apprécier la saison des bulbes plus longtemps.

Quelques exemples de dates de floraison : Narcisses « Early Season » :dès janvier, crocus, narcisses : février mars, narcisses, jacinthes : mars avril, tulipes : avril mai.

  • Le sol doit être drainé, non caillouteux et fourni en matières organiques.

Pour favoriser la culture vous pouvez ajouter du compost ou de la mousse de tourbe ainsi que de l’engrais à bulbes ou tourteau de ricin (également répulsif contre rongeur) ou de la poudre d’os au rendement d’1 kilo par 10 m² de plate-bande.


Quand planter les bulbes d’automne

La mise en terre doit impérativement être faite avant les premières gelées (fin d’été – début d’automne) exception faite pour la tulipe qui peut être plantée même après un léger gel.

Ensuite, creusez à l’aide d’une petite pelle un trou d’une profondeur de 2.5 fois le diamètre du bulbe. (ex : un bulbe de 1cm de diamètre doit être planté à 2.5cm de la surface)

Puis, tapissez le fond du trou d’une poignée de sable pour éliminer les risques de pourriture

Enfin déposez les bulbes/ oignons, grâce à un plantoir.

 

Spécificités de chaque bulbe d’automne

Crocus : à planter dans la pelouse, à une profondeur de 4-5 cm, par groupe de 20-30 bulbes minimum

Narcisses et jonquilles : planter à une profondeur de 2-3 fois la hauteur du bulbe, par groupe de 8/10, chaque bulbe devant être espacé de 5 cm l’un de l’autre

Jacinthe : à planter, à une profondeur de 10-15 cm, par groupe de 10-12, chaque bulbe devant être espacé de 10-15 cm l’un de l’autre

Tulipes : à planter, à une profondeur de 2-3 fois la hauteur du bulbe, espacer chaque bulbe d’au moins 10 cm (pour faire plus joli vous pouvez créer des lots de 10 à 50 bulbes)

 

Entretien

Protégez vos plantations des écureuils, rats et souris grâce à du répulsif.

Pour cela, Hortik vous propose d’utiliser des kits de protection des massifs pour empêcher des chiens et chats de déterrer les bulbes.

Un paillis peu également protéger les plantations des brusques changements de températures.

 

Bonne fête Maman !

image pour la fete des meres

Le dernier dimanche de mai est depuis des décennies la journée nationale des mamans en France.

 

Cela fait des milliers d’années que les peuples du monde fêtent leurs mamans !

Les Grecs déjà célébraient leur déesse Rhéa au printemps quand les Romains eux se réunissaient pour la fête des Matraliae en juin.

 

Depuis le 24 mai 1950 la fête des mères est régie par une loi dans notre pays, elle a lieu le dernier dimanche de mai, sauf si celui ci tombe le dimanche de Pentecôte.

Dans ce cas, la fête des mères est reportée au premier dimanche de juin.

 

A l’époque où la France a repris la tradition de cette fête américaine du « Mothers Day », le but était de mettre en avant les mères pour repeupler le pays après la seconde guerre mondiale.

 

 

De nos jours cette fête vise toujours à remercier toutes les mamans des soins qu’elles apportent à leurs familles au quotidien, comme un jardinier chouchoute ses plantes !

 

Avec cette fête vient le casse tête du cadeau qui plaira à coup sur, Hortik est là pour vous aider à trouver le cadeau parfait qui ravira votre Maman.

 

Voici 3 idées de cadeaux idéales pour cette occasion :

Luminaire extérieur

Hamac

Kit de graine de printemps 

Le labyrinthe végétal du château Saint-Bernard élu Jardin de l’année 2013

château Saint-Bernard prix du jardin de l'année 2013

Avec les beaux jours revient l’envie de flâner, alors pourquoi ne pas aller vous perdre dans les jardins du domaine du château Saint-Bernard, lauréat du prix du jardin de l’année en 2013 ?

Pour la 9ème année consécutive, l’Association des Journalistes du Jardin et de l’Horticulture a désigné grâce à son jury de professionnels, le jardin de l’année.

C’est le 25 avril 2013 que le labyrinthe végétal de Saint-Bernard, situé à 25 km au nord de Lyon, a été élu.

 

Les labyrinthes du château

 

L’idée de réhabiliter les friches qui entouraient le château a germé dans la tête du propriétaire du domaine Gilles Briens. Et c’est avec l’aide de 400 villageois, que le projet a pris formes pour finalement voir le jardin ouvrir ses portes au public en 2008.

 

Véritable mosaïque de fleurs, les jardins sont composés de 3 parties réunies par un thème commun : la taille fruitière ancienne, mise en pratique sur 600 pommiers et poiriers par Jacques Beccaletto, également chef de culture au potager du Roi du château de Versailles.

 

Le labyrinthe, qui a valu au château son titre cette année, vous mènera à 12 mini-jardins aux thèmes radicalement différents. Vous passerez d’une roseraie à une plantation de cucurbitacées géantes pour arriver dans un jardin aquatique.

Sur ce domaine qui s’étale sur plus de 2 hectares, vous pourrez ainsi observer près de 220 000 fleurs de mars à octobre.

 

Cette année, le jury a également remis le prix coup de cœur au jardin des Sambucs pour la balade où se croisent minéral, végétal, animal et sculptural à découvrir en couple ou en famille.

Le Jardin des Sambucs, c’est ici : Hameau Le Villaret, 30570 Saint André de Majencoules, dans le Gard

Le jardin des Sambucs

 

Quant au prix de l’initiative pédagogique, il revient au Lycée Jules Rieffelpour son concept de jardin en mouvement.

l’adresse, c’est ici :  5 Rue de la Syonnière, 44800 Saint-Herblain

 

Bonnes ballades aux jardins !