Le dahlia, une fleur magique et tellement belle !

dahlia rose et blanc

Comment ne pas s’extasier devant cette fleur, que dis je, ces différentes variétés de fleurs toutes nommées dahlia.

N’oubliez pas de les planter au printemps pour pouvoir profiter de leur floraison entre juillet et octobre.

Vos yeux en verront de toutes les couleurs et de toutes les formes… et votre jardin sera magnifique..

bon d’accord, j’ai une petite, toute petite passion pour ces fleurs… mais regardez-les, ne sont elles pas magnifiques ?

dahlia rose et blanc
dahlia rose et blanc
dahlia pompon
dahlia pompon
dahlia princesse
dahlia princesse



Là c’est la couleur rose qui domine, mais je suis une fille direz vous ! cliché ! Mais moi, ma couleur préférée est le orange… pas parce que ce serait le nouveau noir… non parce que ca en jette !!

dahlia orange et jaune
dahlia orange et jaune
dahlia oiseau de feu
dahlia oiseau de feu
dahlia oiseau de feu 2
dahlia oiseau de feu 2

 

Je vous propose cette petite galerie de photos de dahlias, photos réalisées par B. Morard

L’Achillée millefeuille ou la Millefeuille nom latin : Achillea millefolium L.

L'Achillée millefeuille

Les informations classiques sur l’Achilée

Famille : Astéracées, Composées
Période de floraison : de juillet à septembre
Couleur des fleurs : blanc, jaune, rose, rouge
Type de végétation : vivace
Type de feuillage : caduc
Hauteur : de 0,50 à 1,20 m
Plantation, rempotage : printemps

L'Achillée millefeuille
L’Achillée millefeuille

 

Comment planter les Achilées, qu’ont elles besoin comme sol et exposition ?

Les achilées ont besoin de soleil, plantez les plein sud ! Par contre le sol doit être frais voire sec, mais bien drainé.

Les achilées aiment les sols neutres , avec une humidité normale à sec. Vous pouvez les planter dans des massifs, pour des bordures, ou encore dans la rocaille



 

Pour plus d’éléments :

Méthode de multiplication : semis au printemps, division de la touffe au printemps
Taille : coupez les premières fleurs fanées pour encourager l’apparition de nouvelles tiges
Maladies et ravageurs : l’oïdium, les pucerons

 

Fritillaire ou Fritillaria, de la famille des Lilieae

fritillaire pintade

Les informations classiques sur les fritillaires :

Hauteur : 20 à 100 cm (plus de 120 espèces différentes)
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Ordinaire, bien drainé
Bulbe de printemps
Floraison : Avril à juin

fritillaire impériale
fritillaire impériale. credit photos B.Morard

Plus d’informations sur la fritillaire :

La plupart des espèces poussent dans les rocailles, les pentes rocheuses, les prairies sèches et les broussailles. Quelques espèces, notamment Fritillaria meleagris, Fritillaria japonica et Fritillaria camschatcensis, poussent en sol frais à franchement humide.

Les fritillaires, couramment appelées goganes dans l’ouest de la France, sont des plantes herbacées vivaces appartenant à la famille des Liliaceae sensu sticto. Le genre comprend quelque 120 espèces d’Europe, d’Asie et de l’Ouest américain

 



fritillaire
fritillaire pintade (Fritillaria meleagris) – credit photos B.Morard

 

 

Plus de photos de fritillaires ici :

Y’a plus de saison, quoique…

on recycle ses boite de bonbons en rangement

Comme chaque mois vous retrouvez nos conseils et notre petit mémo pour vivre votre jardin au fil des saisons.

Mais cette année, attention aux pièges! L’hiver se fait discret mais le printemps c’est seulement le 20 mars…

Au vue des températures printanières de cette année, le mois de février nous invite à craquer pour de jolies fleurs colorées, printanières mais pas forcément de saison….En effet aux premières gelées, ces belles fleurs colorées ne résisteront pas. Alors soyez patient, la patience reste le meilleur atout du jardinier.

Cette hiver au jardin n’est pas simple:

  • Les sols sont gorgés d’eau
  • Il y a eu trop peu de gelées pour tuer les parasites
  • Certains arbustes sont déjà en bourgeon 
  • Certains bulbes sont fleuris

Bref…y’a plus de saison! Et il n’est pas évident de savoir comment réagir pour son jardin.

Voici nos conseils pour patienter et prendre les bonnes décisions pour votre potager avec cet hiver surprenant.

Dans votre potager:

Ramassez vos choux, poireaux et régalez vous avec la mâche « la salade star de l’hiver ».

N’hésitez pas à mettre en terre échalotes et oignons. Ils sont résistants, vous n’avez pas besoin de les mettre sous serre ou châssis.

Préparer votre terre en l’enrichissant de compost ou de fumier.



Si vous avez une serre ou des carrés potagers abrités sous châssis, alors de nombreux choix s’offrent à vous: Cardons, choux-fleurs, laitues romaines, piments, tomates, poivrons, carottes, radis, betterave…Lancez vos semis, étant à l’abri, ils ne craignent pas le gel et vous promettent une saison printanière pleine de vitamines! Nos idées sont épinglées sur Pinterest. Cette option de semer et/ou planter sous serre peut vous permettre de créer un potager plus tôt dans la saison et ainsi de profiter plus rapidement de bons légumes.

 

des vieilles fenêtres pour créer une serre chassis
crédit photo: http://norrfrid.blogspot.se/

 

Février est le mois idéal pour préparer sa saison! Faites l’inventaire de vos graines puis commander celle qui vous manque, pourquoi ne pas craquer pour de nouvelles variétés et tester de nouveaux légumes au potager?

En tous cas, nous avons trouvé une super idée pour ranger nos graines potagères et vous? Quelle organisation pour vos graines, nous aimerions bien le savoir…n’hésitez pas à nous envoyez vos photos sur notre page Facebook!

on recycle ses boite de bonbons en rangement
idée pour stocker les graines crédit photo: Pinterest

 

 

Allez soyez patients, ne brûlez pas les étapes malgré les températures printanières…Le printemps arrive le 20 mars, les gelées peuvent encore faire du tort à vos plantations.

Mais, nous vous avons trouvé quelques occupations pour préparer votre potager. A bientôt!

 

Comment choisir son bac à sel ?

 

Découvrez notre tableau comparatif afin de choisir au mieux le bac à sel qui vous correspond !

NomBac à sel anti-vandalisme (cadenas non compris)Bac à sel compactCoffre à sel mobile sur roulettesBac à sable et sel avec pelle intégrée
VolumétrieDe 100 à 2200 LitresDe 110 à 400 Litres75 LitresDe 50 à 100 litres
Résistance au vadalismeOuiOuiNonNon
MobilitéPassage de fourchesPassage de fourchesSur roulettesNon
CadenassableOuiOuiNonEn option
Fourni avec pelleNonNonNonOui
Fermeture automatique, sécurité enfantOuiNonNonNon
Prixà partir de 279€ HTà partir de 293€ HT311€ HTà partir de 169€ HT

 

 

Témoignage :

« J’ai fait acheter un bac à sel pour mon entreprise. Hortik m’a conseillé un produit sûr, solide et garanti 10 ans, qui correspond parfaitement à mon entreprise ».
 
Jean-Michel Allaert, Directeur Général de ITB France (02100 Saint-Quentin)

Pour plus d’informations sur la sécurité au travail et l’accessibilité de votre ERP, trouvez encore plus d’informations sur le site handinorme.com

Le jardin en février : ce qu’il faut faire ce mois-ci !

gel sur plantes

Le mois de février est souvent source de gelées ! Cependant, les jours rallongent et c’est une très bonne nouvelle pour notre morale.

Souvent, nous n’associons pas les premières gelées au jardinage. Cependant, vous vous en doutez, quelques travaux de jardinage sont tout de même à prévoir !

Regardons ce qu’il faut faire au jardin en ce mois de février : potager, semis, récolte, fleurs, arbustes, arbres fruitier, … etc. Zoom sur février : un mois pleins de secrets !

 

 

Au potager

Les plantations

Au potager, il est clair que peu de semis sont à prévoir. Cependant, vous pouvez prévoir de semer les graines ou des bulbes de :

Radis : la famille des radis rouge :  radis demi-long flamboyant et de la famille des radis rose : radis rond Gaudry, radis rond de Sézanne, radis rond rose à bout blanc, radis demi-long de 18 jours.

Oignons : oignon blanc de Barletta, oignon blanc très hâtif de la reine, ou encore l’oignon paille des vertus.

– Échalotes : hors échalotes grises,

Pommes de terre : plantation valable pour le temps doux du sud de la France,

Petit-pois : plantez vos semis de pois à la fin du mois de février (hiver doux) pour le sud de la France,

Autres : panais, épinards, brocolis, … etc.

Pensez à mettre les graines sous cloche ou à l’abri d’un tunnel car le froid règne encore en ce 2ème mois de l’année.

Les récoltes

Les dernières récoltes peuvent porter sur les endives, épinards, mâche ou encore oseille. Derniers choux de Bruxelles et choux d’hiver sont aussi à ne pas manquer !


Au verger

Les plantations

Il est toujours temps de planter les arbres fruitiers ou arbustes à racines nues.

S’il ne gèle pas, vous pourrez planter les arbres suivants :

(1 conseil : si des gelées sont prévues, essayez d’attendre 2 ou 3 jours avant de planter)

– Les arbres fruitiers : abricotier, pêcher, poirier, pommier, … etc,

– Les arbustes à racines nues à petits fruits : framboisier ou groseillier.

Les récoltes

Pourquoi ne pas vous régaler avec un citron, kiwi, mandarine, orange, pamplemousse, poire ou encore pomme : eh oui c’est la saison !

L’entretien

N’hésitez pas à tailler framboisiers et pêchers, une petite coupe de temps en temps, ça ne fait pas de mal !

 

Au jardin d’agrément

Les plantations

S’il ne gèle pas, vous pourrez planter :

– Les arbres à racines nues : bouleau, érable, lilas,

– Les rosiers à racines nues,

– Certaines plantes grimpantes comme la glycine à racines nues toujours !

L’entretien

Taillez certaines plantes comme les arbres et arbustes à floraison estivale !

 

Du côté des aromates

Voici venu le temps de planter la ciboulette ! Aromate très utile en cuisine, n’hésitez pas à la planter en pot en ce temps frais. Pour pousser, elle a besoin d’eau et d’une terre bien aérée et riche !

N’hésitez plus, vous en tirerez partie tout l’année.

 

Travaux divers

Prêtez attention à votre pelouse : c’est le moment d’en retirer la mousse !

Commencez à penser aux bulbes que vous désirez planter au printemps : au choix parmi de nombreuses fleurs !

Préparez la plantation d’aromates à planter au mois de mars (coriandre, menthe ou encore persil).

Préparez votre sol pour le printemps.

Récupérez la cendre de bois et épandez-la au potager.

 

Voilà pour les toutes les choses à savoir sur notre jardin au mois de février ! N’hésitez pas à nous laisser quelques commentaires sur votre manière de voir le jardinage en ce mois d’hiver, nous serons ravis de vous lire.

Bonne lecture !

 

Avoir du muguet chez soi !

fleurs de muguet

Le muguet est une plante vivace à fleurs. On la reconnaît par sa beauté et sa très bonne odeur !

Vous en recevez au mois de mai, me direz-vous.

Hortik vous en parle bien assez tôt car c’est toujours un plaisir d’en avoir à la maison.

 

3 manières d’obtenir du muguet à la maison

Méthode 1 : la méthode éphémère

Recevoir ou acheter un brin de muguet le 1er mai et le replanter par la suite (sans succès assuré) !

Méthode 2 : la méthode longue

Planter des semis de muguet (vous obtiendrez de jolis brins d’ici 7 à 8 ans … .

Méthode 3 : la méthode plus ou moins courte

Avoir du muguet à la maison dés le mois de mai prochain.

 

 

La méthode préférée d’Hortik : les bulbes de muguet

Nous chez Hortik c’est la solution n° 3 que l’on préfère ! Elle nous semble très astucieuse. Dans un premier temps, cela fera son effet dans votre espace vert et dans un deuxième temps, vous aurez le plaisir de l’offrir à vos proches !



 

Quelques conseils  pour planter vos bulbes de muguet !

On achète donc les bulbes (griffes)  de muguet mi-février et on les plante début mars.

Un petit indice : dés que l’hiver se fait doux ou encore dés que les gelées s’en vont, il est temps de vous armer de vos petits outils de jardinage pour planter vos bulbes !

Dans le sachet de bulbes, vous trouvez des rhizomes (ou griffes) !

Creusez un trou dans la terre de 10 cms de profondeur. Plantez-les de 8 ou 10 cm les uns des autres, la pointe dirigée vers le haut.

Ce qu’il aime par-dessus tout le muguet c’est  de l’ombre, de la fraîcheur, et juste un peu d’humidité !

Pour fortifier et assurer la pousse du muguet, n’hésitez pas à user de compost ou d’engrais, le muguet ne sera que plus beau !

 

Les avantages d’avoir du muguet chez soi

Le muguet est une fleur qui se prolifère fortement, donc espacez bien vos plantations pour que les bulbes et ou fleurs n’éttouffent pas ! En effet, le rhizome du muguet est ramifié et rampant. S’il se sent bien, il va très vite se propager !

Une fois le 1er mai passé ainsi que le premier été de nos jolies fleurs, il est inutile de prendre extrêmement soin de vos plants : ils sont autonomes c’est magique !

 

Il est temps alors de prévoir vos plantations de bulbes. Voilà ce qu’il vous faut absolument : bulbes (griffes) de muguet, des gants, d’un plantoir à bulbe et d’un bon arrosoir et c’est parti !

Bon jardinage !

N’hésitez pas à partager votre expérience, nous en serons très heureux.

 

A lire aussi notre article : pourquoi offre t-on du muguet au 1er mai ?

 

3 utilisations au jardin pour vos cendres de cheminée !

cendres pour le jardin

Préparez d’ors et déjà des vitamines et autres parois anti-nuisibles pour le printemps !

Eh oui, l’avantage d’un bon feu de bois ne réside pas uniquement en l’ambiance chaleureuse qu’il apporte à votre habitation ! Les cendres de cheminée ont de grandes vertues pour votre jardin. Hortik a mené l’enquête et vous donne quelques trucs et astuces pour les utiliser au mieux.

Craquez pour le recyclage maison !

cendres pour le jardin

Des cendres d’origine naturelle

Les cendres peuvent être utilisées au jardin, c’est certain. Les cendres de votre cheminée peuvent tout à fait convenir à condition que seuls du bois ou autres déchets non toxiques y aient été consumés.

Pas de plastique, ni de déchets non naturels !

La « récolte » des cendres

Une fois les cendres ramassées, récoltez-les au fur et à mesure pour en avoir assez pour tout votre espace vert ! Attention à ce que les cendres ne prennent pas l’humidité.

Utilisez les cendres au printemps !

Comment utiliser les cendres : Fabriquez un engrais liquide

Si vous préférez fabriquer un engrais liquide, voici la recette :

  1. Diluez 100 grammes de cendres tamisées dans 10 litres d’eau.
  2. Stockez cet engrais dans des bouteilles en plastique fermées.
  3. Remuez bien avant utilisation.
  4. Utilisez cet engrais au printemps, au potager et dans vos massifs fleuris, en le versant à petites doses aux pieds des végétaux.

Cet engrais liquide permettra de ne pas utiliser trop de cendres : trop de cendres n’est pas bon pour vos plantes et arbustes

 

Utilisation n°1 des cendres : opération anti-nuisibles

Pour éloigner les limaces et autres nuisibles : réalisez dans ce cas une paroi de cendres autour de vos plantes fragiles. C’est une recette simple et faite maison pour parer à toute nuisance guettant votre magnifique jardin.



Utilisation n°2 des cendres : opération fortification

Pour fortifier nos arbres et plantes : elle apporte dans ce cas des vitamines et elle peut être surtout très riche pour vos légumes (c’est pour cela que seules les cendres d’origine naturelle sont concernées par cette astuce). Dans ce cas épandez des cendres au pied de l’arbre fruitier ou de vos plantes et ce au printemps. Vos arbres et plantes seront alors plus résistants !

 

Utilisation n°3 : opération gazon

Pour rendre notre gazon encore plus beau : pleine de vitamines, les cendres apporte à notre pelouse une résistance face à la mousse ! Ce qui est certain, c’est qu’utilisée à bonne et correcte dose, les cendres ne peuvent être que bonnes.

 

Comme vous pouvez le constater, les cendres de cheminée d’origine végétale ont des bienfaits indéniables ! Attention tout de même, il faut les utiliser avec parcimonie. Nocives, si elles recouvrent entièrement notre jardin. Les cendres asphyxient à grande dose et sont bonnes lorsqu’elles sont correctement usées.

Pour nous faire part de votre expérience, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ! Nous en serons ravis !

Les 8 astuces pour réchauffer nos serres !

serres, comment réchauffer sa serre

Les serres de jardin : 8 astuces pour les réchauffer !

Avoir une serre c’est super, que la fraîcheur pointe le bout de son nez l’est un peu moins ! Que faire pour protéger les espèces jusque alors soignées par les doux degrés de l’été et du printemps ?

Hortik vous donne les 8 trucs et astuces pour réchauffer les espèces qui vivent au sein de votre serre et ce dès les premières gelées ! C’est parti !

Astuce n°1 : placer des bassines d’eau dans les serres ! C’est une astuce de grand-mère qui fait encore ses preuves.

Astuce n°2 : d’autres placent, au fond d’un bidon noir un matériau. Ce bidon est à placer au soleil dans la serre. Le soleil tapera sur le bidon, ce qui produira de la chaleur ! Vous pouvez y mettre de l’eau ou encore de la pierre qui restitue encore bien la chaleur !

Astuce n°3 : faites attention de bien sélectionner les espèces qui habiteront au sein de votre serre. Pour celles et ceux qui vivent dans le nord, une sélection des espèces qui supportent bien le froid est nécessaire. En effet, si vous ne pouvez pas vous permettre de maintenir une chaleur constante dans votre serre lors des premières gelées, cette étape s’avère parfois nécessaire !

Astuce n°4 : chauffage électrique ou gaz/pétrole/fioul : les chauffages au gaz, au pétrole ou au fioul peuvent apporter de l’humidité (sauf si on met une évacuation pour les gaz à l’extérieur de la serre). Les chauffages électriques assèchent l’atmosphère mais peut s’avérer efficaces de nuit. Pour les petites serres (<5 m²), un chauffage électrique à bain d’huile est bien suffisant. De plus, il est inutile d’acheter un radiateur de 2000 W pour chauffer une serre de 8 m².

Astuce n°5 : les puits provençaux (ou canadiens) : installation longue et lourde ! C’est une solution qui utilise la technique de la géothermie. Elle peut être aussi coûteuse mais au final, vous ferez de véritables économies !




 

Astuce n°6 : le papier à bulles et le polystyrène : ces 2 matières sont très utiles lors de périodes de grands froids ! Ils deviennent nos amis. On scotche ou accroche des morceaux de l’une de ces 2 matières en les posant à l’intérieur de la serre et ce sur la paroi la moins exposée au soleil. Premièrement, l’air frais passera moins au travers de la serre et nos petits protégés seront très bien lotis ! Deuxièmement, nos protégées seront toujours exposées au soleil en journée !

Astuce n°7 : avoir le plus possible d’espèces au sein de votre serre accroît la chaleur ! Attention à ce que ces plantes soient des copines tout de même !

Astuce n°8 : n’oubliez  pas d’aérer votre serre ! L’hiver, la différence entre la température intérieure et extérieure est plus élevée, ce qui peut  favoriser un certain confinement induisant pourriture, maladies et nuisibles. L’aération est encore une fois préconisée, en plus d’une ventilation de la serre ! Attention de ne pas faire souffrir les espèces qui vivent au sein de votre serre en ouvrant l’aération quand les fraîcheurs sont extrêmes.

 

Voilà les 8 trucs et astuces pour protéger sa serre du froid dès que les premières gelées arrivent ! Vous pouvez tout à fait les combiner pour que les espèces les plus frileuses se sentent à leurs aises.

Et vous, avez-vous d’autres astuces ? Partagez-les nous, nous n’attendons que cela ! Pas vrai ?

 

Les pétunias enflamment votre jardin

un lot de pétunias de toutes les couleurs

Ces jolies et vivaces plantes à fleurs simples ou doubles sont  les Pétunias.Elles aiment l’ensoleillement vu leur origine tropicale. Leur période de floraison est longue presque toute l’année. Lors du printemps ou l’été et même en automne, elles offrent à votre jardin, terrasse ou balcon une esthétique inégalée avec leur parfaite et abondante floraison.

 

un lot de pétunias de toutes les couleurs

Pour certains, elles portent le nom de « Surfinias », elles comprennent une trentaine de variétés et  appartiennent aussi à la grande catégories des Solanacées.

images de pétunias

L’essentiel sur les Pétunias

  • Hauteur : 15 à 40 cm
  • Exposition : Soleil, mi-ombre et ombre
  • Sol : Plutôt riche
  • Floraison : Mai à octobre
  • Plantation : au printemps de préférence
  • Taille et entretien du pétunia :Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs. Durant les fortes chaleurs, n’hésitez pas à arroser le soir afin d’éviter que vos pétunias se dessèchent.
  • Attention : fleur peu résistante au gel

images de pétunias

Comment  semer  un  pétunia?



1. les pré-requis

  • Un emplacement ensoleillé
  • Un petit râteau
  • Un semoir
  • Des semis de pétunias (mixte de terre de jardin et graines de pétunias)
  • De l’eau
  • période de plantation : le printemps de préférence (les pétunias sont peu résitants au gel)

images de pétunias

2. les étapes de la semence

  • Labourer la terre à l’aide du petit râteau pour purifier et rendre  homogène la terre.
  • Patienter un jour pour laisser le terre se tasser elle-même.
  • Verser le semis et tasser bien manuellement.
  • Drainer ou arroser le tout.

3.Astuces

Si vous placez  votre pétunia dans un endroit sombre, seulement les feuilles se développeront et non les fleurs. Si vous voulez une magnifique floraison, mettez-le au soleil et arrosez-le très souvent.