6 manières de conserver ses carottes + 1 !

carotte, comment les conserver

Vous avez semé des carottes dans votre jardin ? Il ne vous reste plus qu’à les récolter et les conserver !

La conservation est la troisième et ultime étape du cycle. Nous ne pouvons pas nous permettre de la rater.

Vous avez mis du coeur à l’ouvrage pour avoir de belles carottes ? Hortik a récolté pour vous les 6 astuces pour conserver vos carottes encore plus longtemps !

 

Vos carottes sont arrivées à maturité : 2 solutions !

Ne paniquez pas ! Il existe bien des solutions pour conserver vos carottes ! Vous allez en trouver une qui vous conviendra c’est 100% sur !

Sachez tout d’abord que 2 solutions s’offrent à vous :

1. Les laisser en terre et bien les recouvrir de paille ou de fougères,

2. Les sortir de terre.

Une fois sorties de terre, la problématique de la conservation se pose. En effet, qui  n’a pas déjà eu dans son réfrigérateur des carottes noircies et immangeables ?

 

Les 6 astuces pour conserver vos carottes !

Astuce n°1 : hop merci la caisse en bois !

1. Ne lavez surtout pas les carottes pour qu’elle garde une « robe » de conservation. Ensuite découper les fanes est très important ; sachez qu’avec ces dernières on peut réaliser des petites recettes sympas !

2. Choisissez une caisse à la taille de vos récoltes, mettez-y du sable sec et de la terre sèche, et le tour est joué ! Si vous n’avez pas de caisse, le plus important est de les mettre dans un endroit sec et noir.

 

Astuce n°2 : mes carottes dans un tonneau ? Eh oui, c’est possible !

1. La première étape est la même que pour l’astuce n°1 : ne lavez pas vos carottes et découpez les fanes !

2. Prenez un tonneau à la dimension souhaitée, puis tapissez-le de sacs en papier. une fois cette étape réalisée, couvrez les sacs de paille et déposez vos belles carottes. Attention, il faut impérativement entrebâiller le couvercle pour les récoltes puissent respirer et rester belles & zen !

 

Astuce n°3 : creusez, creusez !

1. La première étape est la même que pour l’astuce n°1 : ne lavez pas vos carottes et découpez les fanes !

2. Creusez un trou dans la terre de votre espace vert puis fermez-le avec une planche ! Si vous avez l’âme d’un brocanteur, n’hésitez pas à récupérer un vieux tambour de machine à laver le linge à hublot ! Il fera aussi office de rangement pour nos jolies carottes.  Couvrez surtout le hublot par une tôle pour éviter les quelques visiteurs « non-désirés » !



Astuce n°4 : au réfrigérateur !

1. Lavez vos carottes récoltées puis découpez les fanes !

2. 3 possibilités s’offrent alors à vous. Enveloppez soit vos carottes dans un torchon, dans du papier journal noir et blanc, ou encore placez-les dans un sac plastique. L’avantage principal du torchon et du papier journal est l’absorption de l’humidité !

 

Astuce n°5 : la congélation !

1. Lavez vos carottes récoltées puis découpez les fanes !

2. Grattez vos carottes ou pelez-les en fonction du calibre de ces dernières. Il faut prêter attention à bien laver vos récoltes pour dire bye-bye à la terre ! Coupez-les ensuite selon vos envies : en tranches ou en bâtonnets, vous avez l’embarras du choix. Blanchissez-les dans de l’eau bouillante durant 3 – 4 minutes puis passez-les sous l’eau froide avant de les égoutter.  Enfin, mettez-les dans des sacs de congélation pour enfin les placez au congélateur.

C’est un long rituel mais vous aurez de délicieuses carottes à la maison pendant 1 an.

 

Astuce n°6 : à cuisiner !

1. Choisir de façon minutieuse vos carottes à cuisiner ! Les gratter ou les peler en fonction du calibre.

2. Placez les carottes dans de l’eau bouillante salée pendant 2 minutes.

3. Préparez une saumure : préparation salée pour conserver les aliments. Le dosage dépend du nombre de conserve que vous désirez réaliser. Pour 1 bocal : faites bouillir 1/5 litre d’eau, 5 g de sucre et 1 g de sel.

4. Mettre vos carottes toutes pimpantes dans le bocal et versez-y la saumure.

5. Si ce son des bocaux « Le parfait » ébouillantez les morceaux de caoutchoucs.

6. Placez votre ou vos bocaux fermés dans un stérilisateur.

Le tour est joué et vous aurez de délicieuses conserves toute l’année !

 

Astuce n° 7 : Laissez vos carottes en terre

(mise à jour du 09/05/2017)

Laissez vos carottes en pleine terre pendant tout l’hiver, c’est un très bon lieu de conservation.

Vous les récupérez alors au fur et à mesure de vos besoins. Simple et efficace

Il convient toutefois de les protéger avec de la paille ou des feuilles, selon ce que vous avez à disposition.

 

Voilà les petites astuces que nous vous proposons pour que vous puissiez tirer partie de vos semis de carottes ! Il n’y a plus qu’à se régaler !

En avez-vous d’autres ? Nous attendons avec impatience que vous partagiez vos expériences ! N’hésitez pas !

 

Les pétunias enflamment votre jardin

un lot de pétunias de toutes les couleurs

Ces jolies et vivaces plantes à fleurs simples ou doubles sont  les Pétunias.Elles aiment l’ensoleillement vu leur origine tropicale. Leur période de floraison est longue presque toute l’année. Lors du printemps ou l’été et même en automne, elles offrent à votre jardin, terrasse ou balcon une esthétique inégalée avec leur parfaite et abondante floraison.

 

un lot de pétunias de toutes les couleurs

Pour certains, elles portent le nom de « Surfinias », elles comprennent une trentaine de variétés et  appartiennent aussi à la grande catégories des Solanacées.

images de pétunias

L’essentiel sur les Pétunias

  • Hauteur : 15 à 40 cm
  • Exposition : Soleil, mi-ombre et ombre
  • Sol : Plutôt riche
  • Floraison : Mai à octobre
  • Plantation : au printemps de préférence
  • Taille et entretien du pétunia :Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs. Durant les fortes chaleurs, n’hésitez pas à arroser le soir afin d’éviter que vos pétunias se dessèchent.
  • Attention : fleur peu résistante au gel

images de pétunias

Comment  semer  un  pétunia?



1. les pré-requis

  • Un emplacement ensoleillé
  • Un petit râteau
  • Un semoir
  • Des semis de pétunias (mixte de terre de jardin et graines de pétunias)
  • De l’eau
  • période de plantation : le printemps de préférence (les pétunias sont peu résitants au gel)

images de pétunias

2. les étapes de la semence

  • Labourer la terre à l’aide du petit râteau pour purifier et rendre  homogène la terre.
  • Patienter un jour pour laisser le terre se tasser elle-même.
  • Verser le semis et tasser bien manuellement.
  • Drainer ou arroser le tout.

3.Astuces

Si vous placez  votre pétunia dans un endroit sombre, seulement les feuilles se développeront et non les fleurs. Si vous voulez une magnifique floraison, mettez-le au soleil et arrosez-le très souvent.

 

Calendrier des semis et récoltes de Janvier à Mars

Légumes du potager

Voici les informations de semis et de récoltes des plantes potagères.
Ce calendrier des semis vous indiquera les périodes de semis, de plantation, de repiquage et de récolte des légumes du jardin.

Suivez notre guide des semis et récoltes pour les 3 premiers mois de l’année :

JANVIER

– si vous êtes pressés : poireaux, asperges, oignons espagnols, ciboulette, romarin et lavande (semis en intérieur – fin de mois)
– carotte courtes à forcer, radis roses à forcer (semis sous abris – début de mois)
– laitue pommée printemps / batavia (semis sous abris – fin de mois)
– ciboulette (Semis pleine terre – fin de mois)
– chicorée Pain de sucre (récolte – début de mois)
– chicorée barbe de capucin, chicorée endive, chou brocoli, chou de Bruxelles, chou cabus d’hiver, chou d’hiver  frisé, chou de milan d’hiver, endive, oseille, mâche, mourre de porc (barkhausie), panais, persil frisé ou non, pissenlit, salsifis, scorsonère (récolte – fin de mois)

FEVRIER :

– asperges, basilic, céleris, ciboulette, estragon, lavande, marjolaine, menthes, oignons, oignons espagnols, persil, poireaux, romarin, sauge, thym (semis en intérieur – fin de mois)
– carottes courtes à forcer,  laitue pommée printemps / batavia, navets, radis roses à forcer (Semis sous abris)
– artichaut, aubergine longue hâtive, carotte 1/2 longue hâtive, céleri à côtes, ciboule, ciboulette, melon, piment, poireau, poivron, tomates précoces(semis sous abris – fin de mois)
– chou-fleur, échalote, estragon , oignon blanc très hâtif, persil frisé, pois à rames grain rond, pois nain grain rond, radis roses pleine terre (Semis pleine terre)
– brocolis, oignons de couleur (Semis pleine terre – fin de mois)
– ail rose, échalote, oignon (plantations – fin de mois)
– chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou de Bruxelles, chou cabus d’hiver, chou de milan d’hiver, chou d’hiver frisé, chou brocoli, endives, laitue pommée d’hiver / batavia, mâche, mourre de porc (barkhausie), oseille, persil, persil frisé, pissenlit, radis roses à forcer, salsifis, scorsonère (récolte )
– épinard de printemps (récolte – fin de mois)


MARS :

– asperges, basilic, céleris, ciboulette, estragon, lavande, marjolaine, menthe, oignons, oignons espagnols, persil,  poireaux, romarin, sauge, thym (semis en intérieur )
– aubergine, basilic, betterave, carotte 1/2 longue hâtive, céleri branches, céleri à côtes, chou cabus d’été / automne, chou rouge, courge, courgette, laitue pommée printemps / batavia, melon, navets, piment, poireaux, poivron, radis roses pleine terre, tomate (semis sous abris )
– chou de Bruxelles, chou de milan d’été / automne, concombre,  cornichon, fenouil, potirons (semis sous abris – fin de mois)
– ail blanc, artichaut, carotte longue ou 1/2 pleine terre, chou fleur hâtif, choux, ciboule, ciboulette, échalote, estragon, laitue à couper, laitue romaine, navet de printemps, oignon de couleur, oignon blanc très hâtif, oignon blanc à confire, persil frisé ou non, pois nain grain rond, pois à rames grain rond, salsifis, scorsonère (Semis pleine terre )
– arroche, asperge, épinard d’automne, fève, laitue pommée été / automne / batavia, panais, persil « racines », pissenlit, poireaux, pois à rames grain ridé, pois nain grain ridé, rutabaga (Semis pleine terre – fin de mois)
– ail, asperges, échalotes, oignons de couleur, pommes de terre précoces (plantations)
– chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou brocoli, chou de Bruxelles, chou d’hiver frisé, endives, épinard de printemps, estragon, laitue pommée d’hiver / batavia, mâche, mourre de porc (barkhausie), oseille, persil frisé ou non, pissenlit, poireaux, radis roses à forcer, romarin, salsifis, scorsonère, thym (récolte)
– radis roses pleine terre (récolte – fin de mois)

 Légumes du potager

 

le jardin en mars : ce qu’il faut faire ce mois-ci

en mars au jardin

En mars, le jardin et le potager se réveillent doucement

En Mars,ne vous précipitez pas pour planter vos semis, attendez la deuxième semaine de mars, ou encore un bon mois pour les climats rudes. Vous ne prendrez aucun retard : les meilleures conditions aideront à la germination. Avril et mai sont également de bons mois pour les semis. Tout est fonction du temps.
Échelonnez vos différents semis en fonction des expositions, des régions, en commençant par les parcelles ensoleillées et abritées : la récolte sera étalée, et les risques divisés.

Les légumes et le potager

– Choisissez les semences de vos futurs légumes en finissant vos plans de potager

– Vérifiez aussi que les protections sur les poireaux et les artichauts sont toujours en place

Bêchez quand c’est possible, avec apport de compost bien décomposé, et enfouissez les engrais verts

paillez les plantations et préparez la terre et le semis lors des belles journées de février

les légumes à récolter

Récoltez endives, épinards,oseille, poireaux, les derniers légumes d’hiver

Les légumes à planter

Pour vos semis, pensez à vérifier sur les sachets que la variété convoitée se sème bien en cette période.

Le verger

– procédez à la plantation des arbustes à petits fruits : cassissiers, groseilliers, framboisiers, caseilliers etc…

binez légèrement entre les fraisiers pour ameublir le sol et profitez-en pour apporter un peu d’engrais ou de compost

– S’il reste des fruits momifiés sur les fruitiers, enlevez-les avant qu’ils ne deviennent des vecteurs importants de maladie.  apportez aux arbres fruitiers un engrais riche en azote.

– Si vous avez oublié de traiter vos pêchers à la bouillie bordelaise auparavant, traitez les avec du thirame.

Calendrier des plantations à venir bientôt

La terre

paillez les surfaces libres, pour empêcher la pousse des mauvaises herbes,

binez et casser les mottes que le gel n’a pas émiettées.

– Les gros travaux de labours doivent être terminés.

La faune

–  Nourrir les oiseaux : graines, pain, eau, graisse

Les autres points

Terrasses, balcons, jardinières et appartements : arrosez de plus en plus abondamment.