Égayer son jardin, sa terrasse ou son balcon à l’automne !

feuilles d'Erable japonais

Égayer son jardin, sa terrasse ou son balcon à l’automne !

Non l’été est loin d’être fini ! Hortik vous fait découvrir comment magnifier son jardin, sa terrasse ou son balcon à l’automne.

On associe souvent l’automne à la tombée des feuilles et à la fin des jolies couleurs dont se parent les fleurs ! Hortik va vous démontrer que l’on peut l’associer à la gaieté !

 

Le feuillage d’automne

Les feuilles qui tombent à l’automne : véridique ! Mais, on en fait quoi ? L’astuce est d’en faire un joli paillage pour les premières fraîcheurs. Une fois ramassées, on les regroupent vers nos massifs et on les étalent uniformément sur la terre. Nos plantes et fleurs nous diront merci en restant en bonne santé.

Pendant que certaines feuilles tombent de certains arbres, d’autres arbustes se parent de couleurs flamboyantes : du vert à l’orange en passant par le rouge !

Les arbres ou arbustes colorés à adopter à l’automne !

L’érable japonais

Le liquidambar

Il est recommandé de le planter dès l’automne afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver. Le liquidambar est un arbre magnifique, surtout à l’automne lorsque la couleur de son feuillage devient rouge feu, orange et jaune. Son atout est son entretien facile. Vous aurez du mal à vous passer de ce bel arbre.

Le ginkgo biloba

D’une exceptionnelle résistance, il peut vivre très longtemps. Il s’adapte à la ville car résiste à la pollution extérieure ! Plantez-le de préférence au printemps ou à l’automne mais en évitant à tout prix les périodes de gel ou de fortes chaleurs.  C’est un arbre ornemental pour la beauté de ses feuilles. Bien planté et bien entretenu, il deviendra vite l’un des plus beaux arbres de votre jardin du printemps à l’automne.

L’érable du japon : l’acer palmatum

On l’appelle palmatum car ses feuilles ont en général la forme d’une main ! Plantez-le à l’automne, c’est le moment ! De l’orange, au vert en passant par le rose … quel beau panaché de couleur ! L’érable ne craint pas le gel ! Bonne nouvelle non ? La variété shirazz par exemple est magnifique et très coloré. De plus, il résiste à une T°C à -20°C !

Les arbustes ou plantes pour ma terrasse ou mon balcon d’automne!

Le thym

Le bambou

C’est un arbuste qui peut arborer votre balcon. Aérien et très résistant au froid, il aura la capacité de vous  sauvegarder des regards. Par exemple, Le bambou sacré ! En pot, il se développe très bien. La variété « Nandina domestica ‘Plump passion’ »  est décoratif via son feuillage persistant, finement découpé dont les jeunes pousses sont pourpres à vertes puis rougissent en hiver.

Les plantes grimpantes

Aussi, des plantes grimpantes comme le lière donne à votre balcon un peu de couleurs à l’hiver ! Sachant qu’il en existe de type uni ou panaché ! L’atout du lière est qu’il ne demande aucun entretien ! De plus, il est très résistant !

La clématite

La clématite est un arbuste qui peut aussi pousser sur nos balcons. Il garde ses feuilles à l’automne et fleurit au printemps. C’est une jolie plante graphique.

Les plantes aromatiques 

Pensez aussi aux plantes aromatiques ! Frotte-moi, et je te dévoilerai mon arôme ! Le thym-citron ou encore la verveine citronnelle ne demandent qu’à être plantés. De plus, ils dégagent une odeur citronnée très agréable ! Il aura aussi une utilité pour vos soirées placées sous le signe de la fraicheur : une bonne verveine maison ?!

 

Des fleurs colorées en automne

Les pensées

Les chrysanthèmes

Ces fleurs de Toussaint sont résistantes ! il en existe de nombreuses variétés … ! Peut-être avez-vous des idées préconçues sur cette fleur souvent associée à un évènement peu heureux. Les chrysanthèmes que l’on achète en pot à l’automne peuvent être plantés directement en terre, en pot ou en jardinière, idéalement avec du terreau. Palette de couleurs impressionnante, fleurs d’une multitude de formes : pompons, « japonais », simples, … . ce sont des plantes très faciles à cultiver, et qui permet de garder un décor fleuri, au jardin comme sur les balcons, jusqu’à l’entrée de l’hiver.

Les rosiers

Planter les rosiers à l’automne ? Eh oui ! Certaines variétés de rosiers se plantent à l’automne comme le rosier couvre-sol ! Ce sont des rosiers bas pouvant mesurer jusqu’à 60 cms ! Plantez en 4 pour tapisser 1m2 ! De couleur : rose pale, fuchsia, jaune soleil ou encore orangé … il y en a pour tous les goûts ! C’est en plus un rosier résistant !

Les asters

Les asters sont de très jolies fleurs à planter ! Il en existe de toutes tailles. Elles fleurissent jusqu’à novembre ! (voir notre dossier sur les asters)

Le cyclamen

Le cyclamen est une des plus jolies fleurs à fleurir à l’automne. Pour les cyclamens achetés déjà fleuris, veillez à ce qu’il y ait des boutons en cours de formation car c’est l’assurance d’avoir une floraison prolongée. Il est recommandé de planter les bulbes de cyclamens à la fin de l’été ou au début de l’automne. Espacez chaque bulbe de 10 à 20 cm et enterrez les à environ 3-4 cm de profondeur. pour plus d’infos sur le cyclamen, c’est par ici :  http://blog.hortik.com/2012/11/05/zoom-sur-le-cyclamen/

Les pensées

Les pensées, dont il existe près de 500 espèces, fleurissent au printemps, en automne et en hiver et demandent peu d’entretien. Elles apportent des touches de couleur du plus bel effet.  Les pensées sont des plantes annuelles qui fleurissent en principe à chaque saison. Pour une floraison printanière (vers le mois de mai), les graines doivent être semées dès le début de l’hiver dans un terreau enrichi de compost.

La tulipe : comment la planter et la cultiver pour avoir un jardin fleuri et coloré !

Tulipes - comment planter les tulipes et s'en occuper

Véritable star des mois de mars, avril et mai, la tulipe se plante à l’automne comme nous vous l’expliquions dans l’article sur les bulbes à planter maintenant pour en profiter au printemps.

Alors envie d’avoir un beau jardin coloré entre mars et mai  ? Tentez la tulipe !

Champs de tulipes roses pales
Champs de tulipes roses pales

Comment cultiver la tulipe

Type de sol et période

Au niveau du type de sol, l’idéal est de planter vos bulbes de tulipe dans un sol riche et bien drainé, plutôt alcalin. Mais la tulipe n’est pas très très capricieuse 🙂

Exposition

Réservez un espace ensoleillé ou légèrement ombragé pour vos tulipes.

Quand planter les bulbes :

Au niveau de la période de plantation, vous pouvez planter vos bulbes de tulipes d’octobre à décembre.

Plus la plantation est précoce, plus cela est meilleur pour vos tulipes car l’enracinement sera meilleur et la floraison de qualité par conséquent.

La plantation des bulbes de tulipes

1- Une fois l’emplacement choisi, pensez à bêcher la terre en profondeur pour enlever les éventuelles mauvaises herbes et cailloux.

2- Ensuite, faites un trou dans la terre de deux à trois la hauteur du bulbe de tulipe. Cela les protégera du gel l’hiver ! Nous vous conseillons de planter vos bulbes en groupe de 5 à 10 et de les espacer les uns des autres d’environ 10 cm.

3- Si vous trouvez la terre trop pauvre, vous pouvez éventuellement lui apporter un peu d’engrais spécial bulbes. Une fois votre bulbe en place, arrosez et tassez la terre.

Tulipe rouge



Entretien ses tulipes… c’est pas compliqué !

Avant la floraison

Les tulipes sont des fleurs qui demandent très peu d’entretien. Vous n’avez pas besoin d’y toucher et elles fleurissent naturellement au printemps suivant ! Ce sont des fleurs qui ne sont pas sujettes aux maladies et n’attirent pas les insectes.

Songez tout de même à les arroser au printemps si le temps est vraiment très sec.

tulipes en melange

Après la floraison

Une fois la floraison passée, pensez à retirer les fleurs fanées mais surtout laissez le feuillage ! Cela permettra à votre plante de repousser l’année suivante. Si le feuillage est vraiment sec, enlevez-le en soulevant légèrement le bulbe.

Conservation

Il est préférable d‘arracher les bulbes de tulipes (hormis les botaniques) à la fin de la floraison, lorsque les feuilles de la tulipe sont parfaitement sèches.

A l’arrachage, vous ôterez les bulbilles qui se sont formés autour du bulbe principal et conserverez vos bulbes dans un endroit sec, à l’obscurité. Vous aurez ainsi chaque année de belles fleurs.

tulipes darwin pink impression

Le saviez vous ?

Vous n’avez pas de jardin ? Pas grave, la tulipe se cultive aussi en pot ! Dans ce cas là, vous planterez votre bulbe dans un mélange de terre végétal, de terreau et de sable grossier. Découvrez noter sélection de jardinières !

Planter en octobre… pour en profiter au printemps !

Planter bulbes en octobre pour en profiter au printemps : plantation

Cela peut paraître bizarre mais certains bulbes doivent être planter en octobre pour fleurir au printemps…  Alors pour avoir le plus beau des jardins quand les beaux jours arriveront, suivez le guide !

Planter bulbes

Les bulbes à planter en octobre :

 Savoir quels bulbes planter c’est bien… savoir comment, c’est mieux !

Comment planter les bulbes ?

Avant de les mettre en terre

Vous venez tout juste d’acheter vos bulbes. En attendant de les plantes, pensez à les garder dans un endroit sec, frais et ventilé. Cela évitera à vos bulbes de sécher et d’être alors inutilisables !



La période

Vous pouvez mettre vos bulbes en terres jusqu’aux gelées. Tant que la terre reste malléable, vous pouvez les planter.

La plantation

Réservez à vos bulbes un emplacement ensoleillé ou à la mi-ombre, ils ne pousseront que mieux !

Le sol idéal pour planter des bulbes est un sol bien drainé et riche en humus. N’hésitez pas à apporter à votre sol un peu de tourbe ou de compost pour l’enrichir ! Vous pouvez également vous procurer de l’engrais spécial bulbes en grandes surfaces.

Pour planter votre bulbe, faites un trou dans la terre de deux fois et demi le diamètre du bulbe. Mettez y votre bulbe et recouvrez de terre.

Vous pouvez éventuellement mettre un paillis au dessus de la terre : cela protégèra vos bulbes des éventuelles chutes de température et empêchera l’apparition des mauvaises herbes !

Le saviez- vous ?

En utilisant des bulbes qui ont des périodes de floraison différentes, vous pourrez prolongez la saison des bulbes et avoir un jardin fleuri un peu plus longtemps !

Le jardin en Octobre : ce qu’il faut faire ce mois ci

les carottes peuvent encore etre récoltées en octobre

En octobre, on commence à s’approcher de l’hiver. Les feuilles des arbres tombent, les jours raccourcissent…

Votre jardin a besoin de vous et de préparatifs afin d’affronter l’hiver qui arrive.

Alors à vos outils, amis jardiniers !

Arrosoir

 

Les légumes et le potager : à faire en octobre

  • Éliminez les mauvaises herbes et nettoyez les parcelles avant de labourer.
  • Labourez le sol des parcelles de votre potager qui sont vides et incorporez-y du fumier ou votre compost mûr
  • Rentrez vos légumes pour les conserver bien secs
  • Compostez les feuilles mortes uniquement si elles ne sont pas malades ! Si elles le sont, veillez à bien vous en débarrasser en les brûlant. Pour tout savoir sur le compost, c’est par ici !

Les légumes à récolter ce mois d’octobre au potager

En octobre, vous pourrez récolter :

Artichaut violet de provence à récolter en octobre
Ces Artichauts Violet de Provencesont appelés poivrades, ils sont cultivés principalement en Bretagne, et en ProvenceL’artichaut Violet de Provence se mange cru ou cuit.En cuisine, il faut compter 3 artichauts par personne en accompagnement.
les aubergines sont a récolter en octobreLes graines d’aubergine Baluroi ont un fruit allongé – 25 cm environ-  violet foncé . Ces aubergines sont hâtives.Pour savoir comment planter et choyer ses aubergines, suivez le guide !
le cardon, légume oublié, à récolter en octobreA partir de la mi-août et jusqu’aux premières gelées, il faut « blanchir » les pieds des cardons, soit sur place, soit en les récoltant « en mottes » pour les placer dans un local obscur. Cette opération rendra le légume tendre et en fera disparaître l’amertume.pour plus d’infos sur comment cultiver le cardon, c’est par iciles carottes peuvent encore etre récoltées en octobreRedécouvrez nos articles sur les carottes sur le blog d’hortik :- 6 manières de conserver ses carottes : http://blog.hortik.com/2012/11/14/6-manieres-de-conserver-ses-carottes/– zoom sur la carotte : http://blog.hortik.com/2012/06/08/zoom-sur-la-carotte/
certains cornichons et concombres peuvent etre récoltés en octobre

  • Les concombres et les cornichons font partie de la même espèce (le cornichon est ramassé plus précocement).
  • Les concombres et cornichons sont des plantes grimpantes ou rampantes.Pensez à pailler le sol pour éviter que les fruits n’aient trop d’humidité.
betteraves rondes, à récolter en octobreLa Betterave Ronde de Detroit est réputée pour sa chair tendre, rouge foncée et son jus abondant.Cette variété se consomme crue, râpée en vinaigrette ou cuite dans les salades.Les feuilles de la betterave peuvent être consommées de la même façon que les epinards.
La betterave peut aussi être cuisinée en purée.




et aussi :

  • les courges, l’estragon, les poireaux, les poivrons, les potirons, les pommes de terre, les radis, le soja, les choux (fleur, de Chine, de Bruxelles, rave, rouge, cabus d’été), le radis noir d’hiver, le persil, le céleri-rave

Les légumes à semer et planter en octobre

Salade

Voici donc une liste de quelques légumes à planter au potager en octobre :

  • Ail rose
  • Chou cabus de printemps
  • Laitue
  • Navet d’automne
  • Chou cabus de printemps
  • Oignons blancs de printemps
  • Épinards de printemps

Le verger en octobre

  • Plantez vos arbres fruitiers
  • Élaguez les arbres qui ont des fruits à noyaux. Veillez à utiliser des outils propres, cela limitera le risque de contamination des maladies. Dans la même optique, veillez à bien cicatriser les plaies de vos arbres au mastic cicatrisant.
  • Traitez préventivement vos arbres à fruits à noyaux contre la cloque du pêcher. La meilleure façon de les protéger est de pulvériser de la bouillie bordelaise à la chute des feuilles.

Les autres points

Sur vos Balcons : rentrez vos bégonias tubéreux.

Au vu de la saison vous pouvez fleurir vos jardinières avec l’aster, le sédum ou de petits chrysanthèmes.

 

Les asters : un feu d’artifice de couleurs à l’automne !

Aster - fleur roses, blanches et violettes

L’aster : la lumière de l’automne …

On appelle cette fleur, la lumière de l’automne parce que sa floraison est abondante, colorée et durable et de plus, elle attire les papillons.

En grec, le mot aster signifie étoile ! Un mot alors plein de promesses.

600 espèces différentes pour la reine des marguerites !

Hortik vous en dit un peu plus sur cette variété de plantes complémentaires ! Elle égaye nos jardins quand l’automne vient à faire tomber les feuilles de nos arbres !

L’aster, la fleur

 

La fleur est composée de ce qu’on appelle le capitule.

Quand vous regarderez un aster vous verrez en son centre des petites têtes en forme de petites boules, eh bien ce sont les fleurs !

La pétale n’est autre que la continuité de la boule, qui permet de protéger la fleur de l’eau.

 

Aster - fleur
source img seattleflowers.com

Entre plantation et floraison

L’automne est la meilleure période pour la plantation. Il vous suffira de faire un petit apport d’engrais au printemps pour donner un coup de fouet et relancer la croissance.

Les fleurs, généralement assez petites sont présentes le long de chaque tige. Sa période de floraison est très longue allant de la fin août au mois de novembre.

 

Les différentes variétés d’aster

Les différentes variétés d’aster offrent une diversité de hauteurs et de parterres (allant du plus compact au plus aéré) :

  • L’aster dumosus (30 à 40cms de hauteur)
  • L’aster Novae Angliae (1m20 de hauteur maximum)
  • L’aster Novi belgii (1m80 de hauteur maximum)

 

Des espèces : en veux-tu ? En voilà !

Les plus répandues :

  • L’aster dumosus : si vous désirez un colorie magnifique préférez la « Royal Rubi ». La Pringley « Blue Butterfly » est une espèce tout aussi jolie de par son cœur doré.
  • L’aster Novae angliae : une merveille de par ses couleurs notamment la Novae Angliae bleu marine !
  • L’aster Novi belgii : il y a de nombreuses espèces en cette variété. La « Fellow Ship », la « Marie-Ballard », la « Frikkarti Monch » ou encore la « Violet Queen » sont toutes des références !

 

J’aime, j’aime pas !

Ce que les asters aiment :

  • Le soleil
  • Un sol drainé et profond
  • La compagnie des graminées

Ce que les asters n’aiment pas :

  • L’ombre et le vent
  • Un sol sec
  • Trop d’humidité ou trop d’eau stagnante

 

Les trucs et astuces d’Hortik !

ASTUCE N°1 : COUPEZ !

Après le passage du gel à l’hiver, les fleurs seront fanées. Dans ce cas et si la plantation est ancienne nous vous conseillons de couper les tiges ! Puis pensez à nettoyer les touffes.

ASTUCE N°2 : PINCEZ !

Eh oui … pincez les fleurs ça se fait ! Pincez les fleurs à partir d’avril et jusqu’en juin pour embellir votre massif.

ASTUCE N°3 : TAILLEZ !

Au printemps, taillez les tiges 2 à 3 fois entre avril et juin.

ASTUCE N°4 : FAVORISEZ L’HUMIDITÉ !

Pour ceux qui dispose d’un sol sableux, utilisez un paillage. Cela favorisera l’humidité.

ASTUCE N°5 : TUTEUREZ !

Pensez à tuteurer les espèces hautes !

 

La technique de la division 

La multiplication par division est un technique à réaliser tous les 4 à 5 ans au printemps.

Pourquoi divise t-on les asters ? On la réalise car elle nous permet de les transplanter ailleurs dans notre jardin ou dans de pots si vous, ou de les donner à de la famille ou à des amis.

Cette technique se fait comme suit :

  • Prenez un transplantoir ou une bêche et creuser sur le côté
  • Dégagez la touffe avec ses racines
  • La motte prise est alors à transplanter ailleurs

Une solution simple qui permet de multiplier vos plantes préférées !

 

La maladie de l’aster : l’Oïdium

La côte d’amour de l’aster a un moment donné diminué en raison de l’Oïdium. Cette maladie a pour conséquences la dépose d’une fine couche blanche sur les pétales des asters. Cette dernière touche le plus souvent on le dit : plus les Novi Belgii que les autres variétés.

Désormais, la variétés des espèces et les petites astuces existent pour éviter la maladie.

Pour éviter cette dernière, déposez au mois d’août prochain du souffre sur les pétales ! C’est une solution bio à renouveler tous les 10 jours durant ce mois d’été !

 

 

La pêche de vigne

pêche de vigne

Connaissez-vous la pêche de vigne ?

La pêche de vigne est une variété de pêche assez ancienne. Elle est devenue rare, d’autant plus qu’elle pousse dans une région de France bien particulière !

Hortik se fait un plaisir de partager avec vous l’histoire de la pêche de vigne !

 

D’où vient-elle ?

En Poitou-Charente et plus particulièrement au sud du département des Deux-Sèvres, subsiste encore une variété de pêche appelée pêche de vigne.

Une variété de pêche très ancienne !

Jusque dans les années 1950 – 1960, la région était viticole. Chaque ferme possédait une vigne pour produire son vin du terroir et ce pour sa consommation personnelle ! Dans ces vignes poussaient des pêchers sans aucune taille ni traitements. Ces arbres produisaient des fruits de taille moyenne à chair blanche très particulièrement savoureuse.


Une variété en voie de  disparition …

Ce type de pêcher a pratiquement totalement disparu pour 2 raisons :

1. A cette époque, les gouvernements proposaient des primes aux agriculteurs. Ils n’en disposaient que s’ils arrachaient leurs pieds de vigne personnels. Cette action gouvernementale avait pour objectif de favoriser les viticulteurs professionnels qui produisaient des vins commercialisés (Bordelais, Languedoc, Pays de Loire, … etc.).  Ceci a engendré la dispartion des vignes personnelles et des pêchers à pêches de vigne !

2. De plus, cette variété de pêche ne se conserve pas longtemps après avoir atteint sa pleine maturité. Cette particularité ne permet pas sa commercialisation.

Les rares survivants

Aujourd’hui, dans mon village, chaque habitant possède et entretien un verger potager dans lequel poussent encore des pêchers d’autrefois ! Aucune plantation, ni traitement ne sont réalisés. Et pour cause … quand les fruits sont murs, nous les consommons sur place et nous jetons les noyaux au hasard dans le jardin. Si la pousse de l’arbre fruitier ne gêne pas la culture des légumes, il est conservé et croît en toute liberté de manière à perpétué l’espèce ! L’année suivante de petites pêches réapparaissent pour notre plus grand plaisir !

Cette année, puisque la récolte a été très abondante, chacun en ce moment même confectionne par le biais de ces fruits savoureux et biologiques d’excellentes confitures.

Un fruit biologique !

Espoir, espoir, quand tu nous tiens ! Que cette espèce vive longtemps … . Contrairement aux variétés de pêcher en jardinerie, ce robuste pêcher est rustique et résiste très bien aux maladies et particulièrement à la cloque (lorsque les feuilles de l’arbre apparaissent boursouflées et rougeâtres). Cet attrait dispense de procéder à des traitements chimiques souvent préjudiciables à la santé des consommateurs !

 

Quand confiture de figues rime avec gourmandise !

figuier en gros plan , niort

C’est la saison de la figue !

Le figuier possède des fruits de petite taille et de couleur violacée particulièrement savoureux et sucrés. La saison de la figue s’étend de Juillet à Novembre.

Nous n’allons tout de même pas se passer de ce délicieux fruit !

Curieux de savoir comment les déguster ? Nous vous invitons à les transformer en réalisant d’excellentes confitures maison !

 

La confiture de figues maison

La recette est simple !

Pour 22 pots de 500 grammes chacun, il vous faut :

  • 7 kgs de fruits
  • 5 kgs de sucre cristallisé

Les 7 étapes clés pour réussir ses confitures de figues :

1. Ne pas éplucher les figues

2. Couper les figues en petits morceaux

3. Brasser le mélange dans un récipient

4. Laisser macérer toute une nuit

5. Une fois cette étape effectuée, cuire le tout à feu doux durant 2h30 en remuant très régulièrement

6. Verser la confiture bouillante dans les pots à capsule métallique

7. Fermer les pots aussitôt*

* L’astuce du chef : retourner les pots directement après leurs fermetures et ce jusqu’à complet refroidissement. Vous pourrez ainsi stérilisez vos pots et les conserver trés longtemps sans constater aucune altération !

bocaux de confiture de figue

 

Que faire des autres variétés de figues ?

Il existe bien d’autres variétés de figuiers, comme celui qui permet de récolter de jolies figues violettes aussi grosses que des clémentines. Cette variété d’arbre produit plusieurs centaines de kilos de fruits à récolter en juillet !

En réaliser de bonnes confitures n’est pas un problème. Les étapes clés de la recette sont les mêmes que pour la réalisation de confiture à base de figues violacées de petite taille.

Cependant, le dosage est diffèrent : comptez 6 kgs de fruits pour 5 kgs de sucre cristallisé.

 

Une gourmandise à petit prix !

En comptant le prix du sucre et du gaz pour la cuisson, le pot de confiture de 500 grammes, parfaitement biologique revient à 0.30 €.

Sur des crêpes sucrées, en accompagnement de plats salés, avec du roquefort mais aussi sur du foie gras, la confiture de figues ravira tous les gourmands !

 

Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un très bon appétit !

 

Calendrier des semis et récoltes sur les 3 derniers mois de l’annee

Potager

Voici sous forme de liste les informations de semis et de récoltes des plantes potagères.
Ce calendrier des semis vous indiquera les périodes de semis, de plantation, de repiquage et de récolte des légumes du jardin.

Suivez notre guide des semis et récoltes pour octobre à décembre :

OCTOBRE:

Éliminez les mauvaises herbes. Bêchez les planches libres de votre potager en y incorporant du  fumier ou votre compost mûr (laissez toujours une parcelle sans apport pour les légumes qui redoutent les sols trop riches).

Au potager
– Rentrez vos légumes pour les conserver bien secs. Récoltez plutôt en première partie de journée et laissez sécher à l’air les légumes avant de les stocker.
– Mettez à composter les feuilles mortes seulement si elles ne sont pas porteuses de maladies ! Sinon ramassez-les et brûlez-les.
– Protégez les pieds de tomate la nuit.

Semis sous abris :
Début de mois de préférence
Tout le mois : radis et oignon de couleur en bulbe

Semis pleine terre :
Début de mois de préférence :
– chou cabus de printemps, mâche, radis roses pleine terre
Tout le mois :
– ail rose, épinard de printemps, laitue pommée d’hiver / batavia
Fin de mois de préférence
– échalote

Arrachage / Repiquage :
Tout le mois
– chicorée barbe de capucin et chicorée endive à mettre en silo.
Repiquage
– romarin
– chou cabus de printemps, oignon blanc de printemps

Plantations :
Tout le mois
ail rose

Récolte :
Début de mois de préférence
– betterave, courgette, cresson
Tout le mois
– aneth, arroche, artichaut, aubergine, basilic, cardon, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri branches, céleri à côtes, céleri à couper, céleri rave, chicorée frisée et scarole, chicorée Pain de sucre, chou de Bruxelles, chou cabus d’été / automne, chou de chine, chou fleur hâtif et tardif, chou de milan d’été / automne, chou rouge, ciboule, ciboulette, courge, estragon, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, navet d’automne, persil frisé ou non, persil « racines », piment, poireau, poirée, poivron, potiron, radis d’hiver, radis noir d’hiver, radis roses pleine terre, rutabaga, salsifis, scorsonère, soja potager, tétragone, tomate
Fin de mois de préférence
– épinard d’automne, mâche

Au verger

– Récoltez :  châtaignes, coings, framboises remontantes, kiwis, noisettes, noix , poires, pommes, raisin
– Ne mélangez pas entre-eux des fruits différents : les pommes mûrissent plus vite si elles sont stockées à côté des poires !
– Coupez court  les tiges de framboisiers ayant portées les fruits.
– Taillez l’actinidia de Chine sans hésiter à couper tous les rameaux ayant donné beaucoup de fruits(Kiwis).
– Il est encore tout juste temps de planter vos nouveaux pieds de fraisiers
– Entretenez vos arbres à noyaux par une taille des branches mortes (repérées quand il reste encore des feuilles sur les autres branches).
– Taillez vos kiwis, en coupant les rameaux ayant beaucoup donnés de fruits, réduisez les branches secondaires et apportez de l’engrais au pied.
– Traiter préventivement les arbres à fruits à noyaux contre la cloque du pêcher, avec une pulvérisation de bouillie bordelaise à la chute des feuilles.
– Élaguez les arbres (fruits à noyaux). La taille des pruniers, abricotiers, cerisiers étant génératrice de gomme, veillez à utiliser des outils propres et à bien cicatriser les plaies au mastic cicatrisant.

Les fruits atteint de maladies ne doivent pas être déposés au compost mais jetés à la poubelle afin de ne pas propager les maladies. Ne laissez pas pourrir les fruits tombés au pied des fruitiers afin d’éviter la propagation des maladies. Ramassez et détruisez les fruits atteints de moniliose.

Plantez des fruitiers.

Désensachez les fruits.

NOVEMBRE:

Semis sous abris chauffé :
Tout le mois
Carottes précoces

Semis sous abris :
Tout le mois
oignon de couleur en bulbes
Fin de mois de préférence

Semis pleine terre :
Début de mois de préférence
– épinard de printemps
Tout le mois
– ail rose, asperge, échalote

Arrachage / Repiquage :
Début de mois de préférence
– chou cabus de printemps, laitue pommée d’hiver / batavia, oignon blanc de printemps
Tout le mois
– chicorée barbe de capucin et chicorée endive à mettre en silo

Récolte :
Début de mois de préférence
– Tous légumes-racines: betterave, carotte, céleri-rave, navets…
– aubergine longue hâtive, laitue pommée été/automne / batavia, piment, tomate
Tout le mois :

aneth, artichaut, cardon, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri branches, céleri à côtes, céleri rave, chicorée frisée et scarole, chicorée Pain de sucre, chou brocoli, chou de Bruxelles, chou cabus d’été / automne, chou cabus d’hiver, chou de chine, chou fleur, chou d’hiver frisé, chou de milan d’été / automne, chou de milan d’hiver, chou rouge, ciboule, ciboulette, crosnes, épinard d’automne, estragon, fenouil, mâche, mourre de porc (barkhausie), navet d’automne, oseille, panais, persil frisé ou non, persil racine, poireau,  poirée, potiron jaune gros de paris, radis d’hiver, radis noir d’hiver, rutabaga,  salsifis, scorsonère, soja potager, tétragone
Fin de mois de préférence
chicorée barbe de capucin, chicorée endive, pissenlit

Potager

DECEMBRE:

Semis sous abris :
Tout le mois
oignon de couleur en bulbes

Semis pleine terre :
Tout le mois
asperge, échalote, pois (dans le sud de la France)

Arrachage / Repiquage :
Tout le mois
Repiquez les aromatiques : thym, sauge, sarriette…

Plantations :
Tout le mois
ail rose et échalote grise (si hiver doux)

Récolte :
Début de mois de préférence
céleri rave, chicorée frisée et scarole, chou de chine, chou de milan d’été / automne, chou navet – rutabaga, épinard d’automne, fenouil, persil « racines », potiron jaune gros de paris
Tout le mois
artichaut, carottes, betteraves, chicorée barbe de capucin, chicorée endive (en cave), chicorée Pain de sucre, chou brocoli, chou de Bruxelles, chou cabus d’hiver, chou fleur tardif, chou d’hiver frisé, chou de milan d’hiver, mâche, mourre de porc (barkhausie), navet d’automne, panais, persil frisé ou non, pissenlit, poireau, radis d’hiver, salsifis, scorsonère