Evénement : Rendez-vous aux jardins les 30, 31 mai et 1er juin

La 12ème édition de l’opération Rendez-vous aux jardins aura lieu les 30 mai (journée consacrée aux scolaires), 31 mai et 1er juin. Elle aura pour thème « L’enfant au jardin ».

Les Rendez-vous aux jardins vous invite à découvrir plus de 2 200 parcs et jardins sur l’ensemble du territoire métropolitain et Outre-mer.

Vous pourrez trouver le jardin ou le parc que vous souhaitez visiter en allant sur le site officiel de l »événement http://www.rendezvousauxjardins.culture.fr/

affiche rendez-vous aux jardins mai/juin 2014

quelques exemples :

À la Maladrerie Saint-Lazare, jardin d’inspiration médiévale à Beauvais (Picardie),

Les visiteurs pourront profiter de conseils des jardiniers et fabriquer des nichoirs au cours d’un atelier-démonstration. Les enfants, quant à eux, découvriront tous les secrets des plantes.

 

A l’Arboretum d’Harcourt (Haute-Normandie)

Un atelier de peinture sera proposé à l’Arboretum d’Harcourt (Haute-Normandie). Partez en quête de votre matériel de peinture dans l’arboretum : pigments, pinceaux, supports&hellip.

Les arbres vont vous servir à réaliser une grande fresque collective.

 

Au Jardin Camifolia (Chemillé, Pays de la Loire) ou au Domaine du Château de Rambures(80140)

Au Jardin Camifolia (Chemillé, Pays de la Loire), enfants et adultes pourront fabriquer leur propre pot en papier et ramener leur plante à la maison.

Des ateliers créatifs seront proposés aux enfants au Domaine du Château de Rambures(80140) : plantation de jeunes pousses d’arbres en compositions, décoration de pots de terre, démonstration de compositions florales…

banniere rendez-vous-aux-jardins-mai juin 2014

Le saviez-vous

Le site rendezvousauxjardins.culture.fr est à découvrir également pour sa section « le saviez-vous », voici 2 parmi tous les « le saviez-vous » présentés sur le site

 

le saviez-vous 1

  • C’est dans le parc du Château de Merville, à 20 km de Toulouse, que se trouve le plus grand labyrinthe de buis d’Europe ! Étendu sur 6 km, cette curiosité paysagère constitue un témoignage unique de l’art des jardins au XVIIIe siècle

 

le saviez-vous 2:

  • Il existe 396 jardins labellisés Jardin remarquable en France. Ce label est accordé pour une durée de 5 ans aux parcs et jardins ouverts au public qui présentent un grand intérêt sur le plan de l’histoire, de l’esthétique ou encore de la botanique.

la suite des le saviez-vous, c’est ici : http://www.rendezvousauxjardins.culture.fr/le-saviez-vous/

Comment et quand semer, planter du persil :

comment planter le persil dans carré potager

Le persil est vendu dans les jardineries en godets, ou petits plants. Il est alors facile et rapide de le replanter dans un endroit qui lui convient, et qui vous soit facile d’accès.

Vous pouvez également acheter le persil en graines.

Mais dans ce cas, comment procéder au semis de persil ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article

comment planter le persil dans carré potager

Une fois le semis, les graines, de persil acheté (ou récoltées), voici ce qu’il faut faire :

1- Comment Choisir l’endroit où planter votre persil

– L’endroit ne doit pas être trop trop éloigné de votre cuisine, car au final le persil va vous servir tous les jours ou presque

– Le persil aime toutes les terres, mais il est vrai qu’il va préférer de beaucoup les sols très fertiles, à savoir des terres légères, riches en humus, et fraîches

Pour avoir un sol riche : Incorporez un peu de compost, de terreau ou du fumier bien décomposé quelques semaines avant le semis.

Pour donner un coup de pouce au persil : arrosez-le une ou deux fois avec du purin d’ortie. L’azote favorise la croissance des feuilles.

– Le persil  n’aime pas la chaleur. Il pousse de préférence à la mi-ombre et n’apprécie pas le plein soleil d’été qui le fait jaunir. Vous pouvez par exemple le faire pousser à l’ombre de plantes qui le protégeront des ardeurs du soleil en été.
 



 
Vous avez un BALCON ?   Vous pouvez également installer le persil sur votre balcon dans une grande jardinière ou dans un carré potager, en faisant bien attention de l’arroser régulièrement.

L’endroit est choisi, et le sol est prêt à accueillir mes graines de persil (nettoyage du sol, ajout de compost,…), parfait ! Passons à la 2e étape

comment planter le persil dans carré potager 2

2- Comment semer les graines de persil ?

Pour aider les graines de persil à germer, 2 propositions :

1- faites les tremper 24h dans un verre d’eau avant de les planter,

2- mettez les graines de persil au réfrigérateur pendant 24h

et ensuite … il faut mettre ces graines de persil en terre

a- Dans le sol préparé, faites des trous d’environ un à deux centimètres de profondeur avec le doigt, et pas trop serrés les uns des autres .

b- Placez une graine dans chaque cavité

c- recouvrez les graines de terreau sec (environ 0,5cm)

d- tassez le terrain

e-  arrosez abondamment – en pluie fine – durant les jours qui suivent le semis.

f- attendez / arrosez / attendez / arrosez !

Les premières pousses apparaissent généralement 3 à 4 semaines après la mise en terre. Lorsque les plantes présentent 4 ou 5 feuilles, il est nécessaire d’effectuer un éclaircissement afin d’aérer la culture. Seuls les plants vigoureux seront gardés.

Si vous plantez directement des plants de persil, pensez à respecter quelques distances, pour que le persil s’épanouisse correctement : 7 cm entre 2 plants et 20 cm entre chaque rang, et avec les autres cultures sont des propositions de distances standard.

et voila, vous êtes de chefs persil maintenant, il ne reste plus qu’à profiter de ce persil frais et bien bon dans vos salades et autres mets.

 3- Quand récolter votre persil ?

Dès que les feuilles sont bien en place, vous pouvez récolter votre persil au fil de vos besoins culinaires, en faisant attention de ne pas déraciner vos plants. Il est préférable de prendre des ciseaux pour éviter cela.

Pour encourager le persil à se développer, n’hésitez pas à couper souvent les tiges.

 

Bons semis, et bonnes récoltes !

Comment semer les graines de persil

Belles de jour, belles de nuits : astuces et conseils !

Les belles de nuit et les belles de jour sont des fleurs qui, comme leur nom l’indique, fleurissent le jour ou la nuit ! Ce sont des plantes annuelles rustiques d’une hauteur qui varie entre 30 et 40cm. Ces fleurs forment de jolies petite haies très fleuries qui durent tout l’été. Les belles de nuit s’ouvrent à la nuit tombée et se referment au petit matin et inversement pour la belle de jour ! Des fleurs de couleurs différentes peuvent apparaître sur un seul et même pied, c’est une des particularité des belles de jour (et de nuit). Cette fleur fraîche et colorée permet de tapisser magnifiquement vos parterres, massifs, plates-bandescorbeillestalus fleuris, terrasses ou encore balcons.

A savoir : Les belles de jour et les belles de nuit on un parfum suave très agréable. Plantez-les près de vos terrasses pour parfumer vos soirées d’été !

Graines de belles de nuit Mirabilis Jalapa

 

 Semis :

  • Cette plante herbacée s’adapte à tous types de sol même les terres pauvres. Cependant elle a une petite préférence pour les terrains drainants.
  • La belle de jour ou de nuit se plait très bien en plein soleil et à mi-ombre.
  • Le semis ne se fera qu’à partir d’avril en pleine terre, quand la température commence à être douce, car le gel et le froid sont les ennemis de la belle du jour.
    • Semez clair sur une terre finement ratissée à 1 cm,
    • Recouvrezplombez votre semis et arrosez.
    • Mettez une distance de 20 à 30 cm entre les graines.
  • Concernant la culture en pot de la belle de nuit, nous vous conseillons de positionner un terreau enrichi de compost mur dans des pots de 40 cm de diamètre minimum.



A noter La belle de jour ne supporte pas le repiquage.

Graines de belles de jour variées

Conseils  pour cultiver ses belles de jour et belles de nuit :

  • La belle de jour/de nuit ne nécessite pas de soins particuliers, elle se cultive très facilement.
  • Nous vous suggérons de couper les fleurs fanées au fur et à mesure. 
  • La belle de jour ou de nuit demande un arrosage lors de sa germination et au début pour la croissance. Mais attention aux excès d’eau !
  • Elle est souvent attaquée par des chenilles qui se délectent des boutons floraux.

Graines de belles de nuit variées

Y’a plus de saison, quoique…

on recycle ses boite de bonbons en rangement

Comme chaque mois vous retrouvez nos conseils et notre petit mémo pour vivre votre jardin au fil des saisons.

Mais cette année, attention aux pièges! L’hiver se fait discret mais le printemps c’est seulement le 20 mars…

Au vue des températures printanières de cette année, le mois de février nous invite à craquer pour de jolies fleurs colorées, printanières mais pas forcément de saison….En effet aux premières gelées, ces belles fleurs colorées ne résisteront pas. Alors soyez patient, la patience reste le meilleur atout du jardinier.

Cette hiver au jardin n’est pas simple:

  • Les sols sont gorgés d’eau
  • Il y a eu trop peu de gelées pour tuer les parasites
  • Certains arbustes sont déjà en bourgeon 
  • Certains bulbes sont fleuris

Bref…y’a plus de saison! Et il n’est pas évident de savoir comment réagir pour son jardin.

Voici nos conseils pour patienter et prendre les bonnes décisions pour votre potager avec cet hiver surprenant.

Dans votre potager:

Ramassez vos choux, poireaux et régalez vous avec la mâche « la salade star de l’hiver ».

N’hésitez pas à mettre en terre échalotes et oignons. Ils sont résistants, vous n’avez pas besoin de les mettre sous serre ou châssis.

Préparer votre terre en l’enrichissant de compost ou de fumier.



Si vous avez une serre ou des carrés potagers abrités sous châssis, alors de nombreux choix s’offrent à vous: Cardons, choux-fleurs, laitues romaines, piments, tomates, poivrons, carottes, radis, betterave…Lancez vos semis, étant à l’abri, ils ne craignent pas le gel et vous promettent une saison printanière pleine de vitamines! Nos idées sont épinglées sur Pinterest. Cette option de semer et/ou planter sous serre peut vous permettre de créer un potager plus tôt dans la saison et ainsi de profiter plus rapidement de bons légumes.

 

des vieilles fenêtres pour créer une serre chassis
crédit photo: http://norrfrid.blogspot.se/

 

Février est le mois idéal pour préparer sa saison! Faites l’inventaire de vos graines puis commander celle qui vous manque, pourquoi ne pas craquer pour de nouvelles variétés et tester de nouveaux légumes au potager?

En tous cas, nous avons trouvé une super idée pour ranger nos graines potagères et vous? Quelle organisation pour vos graines, nous aimerions bien le savoir…n’hésitez pas à nous envoyez vos photos sur notre page Facebook!

on recycle ses boite de bonbons en rangement
idée pour stocker les graines crédit photo: Pinterest

 

 

Allez soyez patients, ne brûlez pas les étapes malgré les températures printanières…Le printemps arrive le 20 mars, les gelées peuvent encore faire du tort à vos plantations.

Mais, nous vous avons trouvé quelques occupations pour préparer votre potager. A bientôt!

 

Les dahlias pompon et les dahlias cactus

dahlia pompon rose

Le Dahlia, originaire du Mexique, se rencontre dans nos parterres de fleurs sous de multiples couleurs pour près de 20 types différents de dahlias.

Le dahlia est une plante à racines charnues, réunies autour d’un collet d’où partent de fortes tiges qui peuvent aller de 30 cm à 1,80 m. La très grande différence entre le 30cm et le 1.5m vient de la grande diversité des dahlias.

Je vous propose de découvrir ou redécouvrir 2 de ces superbes différents types de dahlias.

1- Les dahlias cactus

Les dahlias cactus ont comme leur nom l’indique une forme de cactus qui les rend très originaux dans la multitude de fleurs présentes au jardin.

Les particularités des dahlias cactus :

– une belle hauteur très variée, de 60cm à 1,80m

– de longs pétales enroulés et pointus

–  de grosses fleurs doubles de 18 à 20 cm de diamètre

Voici trois exemples de dahlias cactus.. parmi tant d’autres !

Le dahlia cactus aloha jaune à pointes rouges

dahlia cactus aloha jaune à pointe rouge
dahlia cactus aloha jaune à pointe rouge – copyright B. Morard

 

Le dahlia cactus park princess

Dahlia cactus Park Princess - Copyright B.Morard
Dahlia cactus Park Princess – Copyright B.Morard

 

Le dahlia cactus Nuit d’été

Dahlia cactus nuit d'été
Dahlia cactus nuit d’été

et  il existe aussi une forme particulière de Dahlia Cactus dites à fleurs dentelées.

Voici quelques exemples de dahlias cactus : Dahlia cactus My Love,  Dahlia cactus Jeanne d’Arc, dahlia cactus Oiseau de feu(Vuurvogel) , Dahlia Cactus Camano Ariel, …



2- Les Dahlias Pompon

Les dahlias pompon ont comme leur nom l’indique une forme de pompon. En les voyant, personnellement j’ai très envie de prendre le pompon dans les mains, le toucher.

On peut utiliser les dahlias pompon pour constituer des haies fleuries de longue durée.

Les particularités des dahlias cactus :

– une hauteur très variée, de 80cm à 1,20m

–  des pétales collés les uns contre les autres, ressemblant aux nids d’abeille

–  de petites boules parfaites de 4 à 8 cm de diamètre

Voici trois exemples de dahlias pompon.. parmi tant d’autres !

Le dahlia pompon Snowflake blanc

Dahlia Pompon snowflake blanc -credits godrick
Dahlia Pompon snowflake blanc -credits godrick

 

Dahlia pompon rose (qui est aussi dahlia nain)

dahlia pompon rose
dahlia pompon rose

 

Dahlia pompon rouge Nescio

Dahlia pompon rouge Nescio © tsach - Fotolia.com
Dahlia pompon rouge Nescio © tsach – Fotolia.com

quelques dahlia pompon : Dahlia pompon Chimacum Pumpkin, Dahlia pompon Crossfield Ebony, Dahlia pompon Frank Holmes.

A bientôt pour de nouveaux dahlias !

PS : Le saviez-vous,  le nom du dahlia vient du nom du botaniste suédois Andrew Dahl.

 

Je vous invite à visiter ce site pour découvrir les 19 différents types de dahlias.

Plantez vos bulbes en mars-avril et émerveillez-vous en voyant ces superbes plantes et fleurs pousser, horitk vous propose de nombreux bulbes de dahlias en saison de plantation (entre fevrier et avril/mai selon les régions et les espèces)

 

6 idées déco végétale pour vos couronnes de noël !

Noël, c’est avant tout le partage, mais c’est aussi un moment où on aime décorer notre maison et ses extérieurs.

Aujourd’hui, on vous propose des idées pour vos couronnes de noël végétale  faites maison ! Ce sera donc une déco à moindres frais !

 

Idée 1 : La couronne en paille !

Vous faites un noël à la campagne? Et si vous faisiez une couronne en conséquence? Il vous suffit de prendre un peu de paille, de former un cercle, de mettre quelques rubans et petites déco en papier et le tour et joué !

sources

Idée 2 : La couronne en mousse !

Aller faire une petite promenade dans la forêt et ramasser un peu de mousse pour sa déco de noël, rien de plus simple pour réaliser cette couronne. Un socle en polystyrène acheté dans le commerce, de la mousse fixée dessus et quelques petits éléments de déco!

sources



Idée 3 : La couronne en branchages !

J’ai chipé cette idée sur le blog de madeinmarie. Ici, une idée encore très simple à reproduire à la maison. Prenez quelques branchages (du noisetier par exemple, qui est un bois assez souple) rassemblez-les puis attachez les avec de petits rubans. ajoutez-y quelques touches de couleur avec des fleurs ou autres végétaux. Vous pourrez y mettre toutes les couleurs de votre choix !

sources

Idée 4 : La couronne en gui !

Cette réalisation est on ne peut plus simple ! Prenez du gui et formez un cercle. C’est terminé! Vous obtenez une couronne du plus bel effet et de saison !

sources

Idée 5 : La couronne en olivier qui sent le sud !

Cette couronne est très simple à faire aussi. Il vous suffit de prendre quelques branches d’olivier, de les lier ensemble et d’y ajouter quelques éléments de déco de couleur argentée pour rappeler l’envers des feuilles d’olivier !

sources

Idée 6 : La couronne en sapin et pommes de pin !

Pour cette couronne, utilisez des branches de sapin ou même de thuyas et agrémentez les de plumes blanches ou de fausse neige. Pour un effet « hiver », peignez le bout des pommes de pins en blanc pour rappeler la neige !

sources

Comment et pourquoi aider les oiseaux à affronter l’hiver

Aidez les oiseaux en hiver !

oiseau picorant une boule de graisse

L’hiver arrive pas à pas, et déjà dans nos pensées, les bons petits plats qui réchauffent que nous allons mitonner. Pensons aussi aux oiseaux de nos jardins, Ils vont avoir besoin de nous pour se nourrir et se réchauffer. Pour cela, la boule de graisse est la solution idéale. Elle leur apporte l’énergie et la nutrition nécessaire pour affronter les rigueurs de la saison froide.

Pourquoi ont-ils besoin de notre aide ?

En hiver, la nourriture se raréfie et pourtant ils ont besoin de plus de nourriture pour maintenir leur température.Ce qui deviendra de plus en plus difficile à mesure que le froid s’installera.                   (gelée, neige, raccourcissement des jours).

La nuit ils gonflent leurs plumes, se créant ainsi une couverture naturelle. Cette méthode efficace leur fait perdre 10 à 12 % de leur poids en une seule nuit. C’est là que la boule de graisse jouera un rôle décisif !

Merle dans les branches d'un arbre
Merci à Brigitte M pour la Photo

Où trouver des boules de graisses ?

Vous trouverez des boules de graisse facilement dans le commerce pour quelques euros. Vous pouvez si vous le souhaitez fabriquer vos propres boules de graisses. C’est simpleéconomique et encore plus nourrissant pour nos petits amis.


Recette de la boule de graisse

 Vous aurez besoin de :

– margarine végétale

– mélange de graines

– Graines de tournesol

A cette recette de base vous pouvez ajouter:

– Des fruits à coques (noisettes, noix, ou amandes concassées voir décortiquées)

– Des fruits secs (pommes, poires ou raisins secs)

Il vous faudra également:

-Filets de citrons, pommes de terre ou oranges

-Ficelle

la boule de graisse faite maison

 

Une fois tous vos ingrédients rassemblés :

-Mélangez le tout dans un saladier

-Formez des petites boules de la taille d’une clémentine ou d’une orange

-Placez vos boules dans un récipient au réfrigérateur durant une dizaine d’heures

-Découpez vos filets à la bonne taille disposez vos boules dedans et attachez-les avec votre ficelle

Attention aux autres animaux !

Prenez garde à ne pas faire dépasser de morceaux du filet une fois noué car les oiseaux pourraient se blesser en s’y coinçant le bec ou les pattes ! Pensez aussi  à les suspendre hors de la portée de votre chat ou de ceux du voisinage.

Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à installer vos boules de graisse faite maison dans votre jardin ou à votre balcon et à guetter l’arrivée des petits gourmands.

Une activité sympa à réaliser pourquoi pas avec vos enfants. Vous avez prévu quoi pour occuper leur mercredi après-midi ?

Zoom sur les grille herbes (ou incinérateurs)

Un jardin, ça occasionne beaucoup de déchets comme des branches, de l’herbe, des feuilles etc qu’il faut éliminer ! Plusieurs option s’offrent à vous : les recycler en les compostant, les emmener à la déchetterie ou encore les brûler dans un incinérateur aussi appelé grille-herbes.

Mais comment fonctionne un grille-herbes ?

Un grille-herbes est tout simplement un récipient plus ou moins grand surmonté d’un couvercle. La cuve est percée de part et d’autre afin de pouvoir attiser le feu ou de faire sécher de petites branches par exemple. Le but d’un grille-herbe est bien entendu de faire un feu de façon contrôlée mais surtout en toute légalité ! En effet, selon les communes, les feux à l’air libre sont interdits. Nous vous conseillons de vérifier auprès de votre mairie les autorisation concernant les feux. Le couvercle est très important puisqu’il permettra de protéger les cendres de la pluie en attendant leur refroidissement et leur évacuation.

Attention : il faudra éviter de porter le grille-herbe au rouge sous peine de déformation de l’outil !

 



 

Comment installer son grille-herbes ?

Beaucoup de modèles de grilles-herbes existent, certains sont en acier galvanisé et d’autres en inox (sachant que la résistance du matériaux est proportionnelle au prix).

Pour l’emplacement, veillez à choisir un endroit situé à bonne distance des habitations et prenez en compte l’orientation du vent pour éviter d’être gêné avec les fumées. Pensez aussi aux risques d’incendie (proximité de végétaux, de bois…). Pour plus de sécurité, nous vous conseillons de choisir un modèle avec des pieds pour isoler le récipient du sol et limiter les risques d’incendie. Si votre modèle ne possède pas de pieds, vous pouvez simplement le disposer sur des cales (en pierre ou autre matériaux non inflammable).

 

Comment l’utiliser ?

 

Ce qu’il faut faire

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Choisir un emplacement propre et plat, s’assurer de la stabilité de l’appareil.
  • Se placer sur un espace bien dégagé.
  • Choisir un jour de temps clair.
  • Alterner les couches de produits à combustion lente et les couches à combustion plus rapide. 
  • Mettre en place le couvercle afin de ralentir la combustion.
  • Tenir à l’écart les enfants et les animaux domestiques, jusqu’à refroidissement complet
  • Après usage, mettre le grille-herbes à l’abri, vous en profiterez plus longtemps
  • Placer l’appareil sur la pelouse et/ou sur un terrain en pente. 
  • Se placer sous les arbres, ou trop près d’une haie (pensez à vos voisins). 
  • Se servir de votre grille-herbes les jours de grand vent. 
  • Utiliser des liquides inflammables (essence, pétrole, alcool à bruler…). 
  • Manipuler le grille-herbes, ou le couvercle sans gants adaptés, s’il est encore chaud.
  • Laisser le grille-herbes sans surveillance.
  • Laisser le grille-herbes exposé en permanence aux intempéries.
  • EVITER ABSOLUMENT DE PORTER LE GRILLE-HERBES AU ROUGE.

Le jardin en novembre : ce qu’il faut faire ce mois ci !

Et oui on est déjà en Novembre ! Les jours raccourcissent, nous avons changé d’heure, il pleut, grêle ou même neige… mais ce n’est pas une raison pour abandonner votre jardin ! Alors à vous outils, il faut préparer le printemps qui arrive !

Voici venu le temps de la plantation !

Les légumes et le potager

  • Arrachez les plants de tomates restants, ils ne reprendront pas. S’ils ne sont pas malades, pensez à les composter !
  • Labourez votre sol afin qu’il puisse respirer cet hiver. Si votre terre est lourde, pensez à bêcher les grosses mottes.
  • Protégez vos légumes d’hiver à l’aide d’une toile d’hivernage.
  • Nettoyez vos carrés de culture. Pour cela retirer tout ce qui est gelé ou alors fané.

Les légumes à récolter

 

  • Poireau
  • Potiron
  • Betterave
  • Pomme de terre
  • Oignon
  • Navet
  • Chou fleur
  • Chou blanc
  • Chou de Bruxelles
  • Courge
  • Endive
  • Epinard
  • Laitue
  • Fenouil

 

Les légumes à planter et à semer

  • Carottes (sous un tunnel)
  • Choux fleurs
  • Ail blanc et violet
  • Echalote
  • Epinards
  • Petits pois
  • Poireaux
  • Fèves

 

 

Le verger

  • Pensez à tailler vos figuiers, noyers et noisetiers.
  • Taillez vos pommiers.
  • Supprimez de vos arbres tous les fruits pourris, ils sont de véritables nids à microbes qui attirent les parasites !
  • Traitez à l’aide de bouillie bordelaise les arbres qui n’ont pas encore de feuilles.



Nos astuces

  • Ramassez toutes les feuilles car elles sont souvent porteuses de maladies cryptogamiques qui pourraient hiverner dans votre jardin
  • Pour vos fleurs du jardin : Continuez à couper court les tiges des fleurs fanées
  • Taille d’arbustes et conifères :  effectuez une taille légère avant l’hiver afin de remodeler leur silhouette. ATTENTION : Ne taillez qu’en dehors de tout risque de gelée.
  • Scarifiez et luttez contre la mousse
  • Si vous possédez un bassin : veillez à sortir les plantes exotiques et à abriter les plantes aquatiques gélives
  • Désherber, nettoyer et enrichir le sol de la rocaille

Les autres points

C’est le moment de planter vos bulbes pour avoir des fleurs au printemps. Dans l’article consacré à ce sujet, nous vous donnons toutes nos techniques et tous les types de bulbes que vous pouvez planter !

Si vous possédez un balcon, pensez à rentrer toutes les plantes qui sont sensibles au gel, sinon, protégez les végétaux les plus sensibles au froid d’un voile d’hivernage et éventuellement d’une couverture autour du pot.

 

 

Comment choisir son bac à sel ?

 

Découvrez notre tableau comparatif afin de choisir au mieux le bac à sel qui vous correspond !

NomBac à sel anti-vandalisme (cadenas non compris)Bac à sel compactCoffre à sel mobile sur roulettesBac à sable et sel avec pelle intégrée
VolumétrieDe 100 à 2200 LitresDe 110 à 400 Litres75 LitresDe 50 à 100 litres
Résistance au vadalismeOuiOuiNonNon
MobilitéPassage de fourchesPassage de fourchesSur roulettesNon
CadenassableOuiOuiNonEn option
Fourni avec pelleNonNonNonOui
Fermeture automatique, sécurité enfantOuiNonNonNon
Prixà partir de 279€ HTà partir de 293€ HT311€ HTà partir de 169€ HT

 

 

Témoignage :

« J’ai fait acheter un bac à sel pour mon entreprise. Hortik m’a conseillé un produit sûr, solide et garanti 10 ans, qui correspond parfaitement à mon entreprise ».
 
Jean-Michel Allaert, Directeur Général de ITB France (02100 Saint-Quentin)

Pour plus d’informations sur la sécurité au travail et l’accessibilité de votre ERP, trouvez encore plus d’informations sur le site handinorme.com