Juin au jardin : les fraises, les cerises, les salades, … et l’été !

lavande, plante aromatique

 

En juin, c’est le début des récoltes : fraises, cerises et autres fruits ! C’est aussi et enfin l’été !

Si vous ne parvenez pas à lire ce message, vous pouvez le visualiser en suivant ce lien
.à la une cette semaineles parasols hortik

Un des avantages d’avoir un jardin, c’est bien sur de le voir vivre et de pouvoir observer la nature. Les papillons, oiseaux et autres abeilles sont des pollinisateursbienvenus. Ils viennent grignoter et se loger, et en retour,

ils nous donnent un jardin plein de sons, de couelurs et de vie nouvelle !

Hortik vous donne les infos sur les plantes qui attirent le plus la faune.
événement3 astuces pour arroser vos plantes pendant vos vacancesapplicatinconseils de grand mère

 

pergolavoiles d'ombragejeu concourscochenillesmyosotis

3 astuces pour arroser vos plantes pendant vos vacances !

Comment arroser ses plantes grace à une bouteille

Quoi de plus décevant que de revenir de vacances et de constater que ses fleurs ont fanée à cause d’une chaleur écrasante et du manque d’eau? Et bien aujourd’hui, Hortik vous donne 3 astuces pour éviter ce genre de mauvaises surprises ! Nous allons faire en sorte que vos pots restent en bonne santé et se développent pendant votre absence.

  1. La façon la plus rapide est bien sur de raccorder vos pots à l’arrosage automatique. Si vous avez déjà un système d’arrosage automatique, c’est alors le plus simple ! Cependant, pensez à ne pas mettre vos pots dans la pelouse sinon le gazon situé en dessous mourra.
  2. La technique suivante à essayer est un système de tuyau qui a de petits trous tout le long. Lorsque l’eau est activée, les trous dans le tuyau envoient un brouillard lourd qui permettra à tout votre jardin de rester arrosé. Vous pouvez mettre ces tuyaux sur une minuterie ainsi et enroulez-les sur le dessus d’un amas de pots pour les garder arrosés.
  3. Cette technique est idéale pour un week-end. Si vous allez être absent que peu de temps, remplissez une bouteille en plastique d’eau et vissez le bouchon. Percez un petit trou, quelque part dans la partie supérieure de la bouteille. Mettez le bouchon vers le bas, appuyez sur le haut de la bouteille dans le terreau. Cela permettra à l’eau de s’écouler lentement dans le sol et aussi garder la plante en pot arrosé. Ca fonctionne très bien pour un weekend !



Embranchements – Nancy – du 20 au 23 juin 2013

Nancy est un pôle forestier de premier plan.

L’ambition d’Embranchements est de mettre en lumière l’implication de la ville de Nancy et de la Communauté urbaine du Grand Nancy dans la gestion de l’arbre en milieu urbain en phase avec les enjeux de la Ville européenne durable.

L’arbre sort alors du bois pour se révéler, s’exposer pendant quatre jours, du 20 au 23 juin 2013. 

Nancy Juin 2013 embranchement

En partenariat avec le Groupe d’Etude de l’Arbre (GEA) et le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT), la Ville de Nancy propose jeudi 20 et vendredi 21 juin 2013 un carrefour professionnel sur les différents chemins de connaissance de l’arbre.

La thématique du colloque est centrée sur « les nouveaux agresseurs et maladies», avec la présence d’experts internationaux et de gestionnaires d’espaces verts ».

Embranchements s’installe ensuite Samedi 22 et dimanche 23 juin dans le parc de la Pépinière. Tout au long du week-end, un village de l’arbre, des animations culturelles et artistiques concentrent tous les regards vers la canopée et la biodiversité qu’elle recèle. Les installations et rencontres sensibilisent le grand public à l’importance de l’arbre en ville, à sa fonction essentielle. Organisée par la Société Française d’Arboriculture (SFA), une rencontre nationale de grimpeurs élagueurs, épreuve sportive et technique, rapproche professionnels et amoureux des arbres.

Pour plus d’informations : http://www1.nancy.fr/developpement-durable/espaces-verts/embranchements.html

5ème Botaniques de Chèvreloup – 15 et 16 juin 2013

Les 5emes botaniques de chevreloup

Aux portes de l’été, prenez un acompte de plantes et de nature !

Les 15 et 16 juin prochains, c’est la fête à l’Arboretum de Chèvreloup, la fête des plantes et de la diversité végétale qui va réjouir les jardiniers amateurs. La biodiversité est à portée de main (verte) et elle va envahir le jardin, la terrasse, le balcon, la maison. L’ASPECO, ASsociation des PÉpiniéristes COllectionneurs, est de nouveau le partenaire du Muséum national d’Histoire naturelle pour ces 5émes Botaniques. L’Association a réuni 40 pépiniéristes et producteurs qui proposent plus de 4 000 espèces de plantes, grimpantes, à parfum, vivaces, d’ombre, de terrain arides, succulentes, grasses, aquatiques, mellifères, de rocailles, à caudex, rares,…des arbres, des arbustes, des rosiers, des graminées, des bambous, des légumes anciens, des graines,…Quelques soient vos envies, vos besoins cette grande diversité affolera votre « sens jardinier ». Vous pourrez admirer, regarder, questionner, échanger, et aussi acheter.

Toutes les plantes présentées sont cultivées dans le respect de leur nature et dans le respect de la Nature ! C’est le « cahier des charges » des membres de l’ASPECO qui exposent à Chèvreloup. Ils seront heureux de vous expliquer les bonnes pratiques du jardinage durable et biologique.

Vous pourrez profiter de la présence des associations qui promeuvent une approche « écologique » des plantes, de l’horticulture, de la nature, du jardin et du rucher. (SNHF, SCA, SHY, ARBRES, JBF, AFCPO). Leur adhérents, toujours motivés, sauront vous faire partager leur enthousiasme pour les domaines de chacune d’entre elles.

Profitez de cette visite pour passer un « moment piquant » dans l’exposition « cactées et succulentes », au pavillon d’accueil, où 250 espèces de plantes des zones arides d’Amérique, d’Afrique et de Madagascar sont sorties des serres de Chèvreloup, inaccessibles au public, et posées en majesté dans des décors évoquant leurs milieux de vie. Rares et menacées elles ont trouvé des astuces formidables pour s’adapter au manque d’eau et à la chaleur.

Découvrez ou redécouvrez l’Arboretum de Chèvreloup, ses 200 hectares ouverts boisés de 2500 espèces d’arbres de tous les continents, une diversité exceptionnelle aussi !

Pour en savoir plus : http://chevreloup.mnhn.fr/

L’Art du Jardin au Grand Palais à Paris – Une nouvelle expérience végétale

evenement l'art du jardin au grand palais du 31 mai au 3 juin

Du 31 mai au 3 juin 2013, le temps d’un long week-end, vivez une nouvelle expérience végétale à L’Art du Jardin au Grand Palais à Paris.

Une exposition végétale comme vous n’en avez encore jamais vu par sa démesure !

Des plantes exceptionnelles par leur taille, leur qualité et leur rareté. Elles sont apportées de toute l’Europe, par les plus grands pépiniéristes et par 40 collections végétales spécialisées – véritable patrimoine naturel du vivant. Elles sont scénarisées en tableaux végétaux stupéfiants et en jardins séduisants, dans lesquels s’insère le meilleur de la déco outdoor européenne.

La nature envahit la ville pour le plus grand bonheur de ses habitants. Parce qu’un arbre pousse 7 fois moins vite en ville qu’à la campagne, venez voir les végétaux nouveaux, immenses, préparés par les professionnels pour qu’ils s’intègrent, adultes et résistants, dans nos quartiers, nos villes nouvelles et nos régions.

Venez récolter les légumes d’un potager géant, grimper dans une cabane perchée à 13 mètres de hauteur, assister à un défilé de paons blancs, visiter la Belgique en un jardin, pique-niquer au bord de la Nationale 7, assister à des conférences passionnantes, faire participer vos enfants à des animations ludiques et pédagogiques

Vous aussi, ne ratez pas la “Nouvelle expérience végétale” : participez à cet événement unique et stupéfiant !

Aude de Thuin Présidente & Commissaire Générale de L’Art du Jardin

www.lartdujardin.com

Que faire au jardin en juin ?

framboises sur le framboisier

En général, juin est le mois où tous les jardins sont beaux. Cette année, il faudrait que le soleil nous donne un petit coup de pouce pour y arriver! Les dernières floraisons printanières se terminent et les premières vivaces d’été arrivent !

Le mois de juin est toujours bon à prendre! La végétation se développe bien à cette période, appréciant un temps frais comme des températures estivales. Profitez-en : peaufiner vos futures floraisons et lézardez au soleil !

 

Potager

  • Semer des salades
  • Luttez contre les aleurodes à l’extérieur sur les choux, en serre sur les tomates
  • Repiquez les poireaux
  • Arrosez le soir, à partir de 20 heures, si la terre est sèche
  • Sarclez entre les rangs et aux endroits où la terre forme une croûte

Verger

  • Récoltez les fraises et les framboises
  • Coupez les rejets se formant sous le point de greffe (bourrelets à la base du tronc) des jeunes arbres
  • Posez les protections contre les oiseaux
  • Arrosez les jeunes arbres plantés cet hiver
  • Posez ou renouveler les pièges à phéromones contre les vers des fruits
  • Pulvérisez du Bacillus sur les pommiers, pour lutter contre le ver des fruits

 

 

Potées

  • Ombrez les jeunes plantations exposées au soleil brûlant
  • Eliminez les rejets ou « gourmands » qui se développent sous le point de greffe des rosiers
  • Arrosez régulièrement et apportez un engrais pour soutenir les floraisons saisonnières
  • Rabattez à 10cm les touffes de lavande et d’armoise qui se dégarnissent du pied
  • Taillez les agrumes en coupant 5cm des jeunes pousses tendres

 

Fleurs

  • Plantez les grandes fleurs vivaces à floraison tardive (automnales)
  • Retirez les fleurs fanées des hémérocalles, des iris barbus et des roses à fleurs doubles fleurissant tout l’été (remontantes).
  • Semez des fleurs à floraison très rapide dans les manques
  • Nettoyez les plantes défleuries pour encourager de nouvelles floraisons

Pour ta Fête Maman, je t’offre toutes les fleurs de ton jardin.

fleur coquelicot

Cette Année, Maman, je t’offre toutes les fleurs de ton jardin… oui oui tu lis bien « ton » jardin.

Ce sont toutes les fleurs qui se sont épanouies et qui se sont ouvertes en mai ou juin de cette année ou de l’an dernier, dans ton jardin. Et j’avoue, ce sont tes photos !

 

Tout d’abord, l’iris :

fleur iris
iris, en fleur en mai, juin

 

Ensuite le coquelicot :

fleur coquelicot
coquelicot en fleurs en mai juin

 

passons au kniphofia (difficile à écrire celui la !)

en fleurs en juin, le kniphofia
en fleurs en juin, le kniphofia

la jolie pivoine rose

jolie pivoine rose
jolie pivoine rose en fleurs en mai

 

le pavot et son amie la fougère :

en fleur le pavot
le pavot en fleurs en mai

 

le cytise

le cytise en fleurs
cytise en fleurs en juin

 

les genets, qui nous font penser à genech

genets en fleurs
genets en fleurs en mai

 

Les jolis bleuets

les bleuets
bleuets en fleur en mai

 

Et enfin le lilas, qui est ma star au niveau des parfums de fleurs

 

lilas en fleurs
le lilas en fleurs en mai

 

Merci pour ces belles fleurs, et ces belles photos de fleurs !

Merci pour … tout.. et plus encore

et une Bonne Fete des Mères à toi !

 

Je n’oublierai pas de te dire « Bonne Fête Paulette », parce que cela te fait sourire, même si tu ne t’appelles pas Paulette (cf le sketch de Guy Bedos),

et j’essaierai de te chanter le célèbre « Maman, tu es la plus belle du monde, aucune femme à la ronde n’est plus jolie que toaaaaaa ! »

Bonne Fête !

Et Milles baisers de Fleurs

« Li » de Magali

 

L’été revient, les melons aussi : cultivez des melons, et mangez-les !

melon découpé - cultiver des melons

Fruit d’été par excellence,  le melon est un défi de culture pour tout jardinier et en mai, c’est le moment de le planter ! Il réclamera la meilleure place de votre potager à savoir une terre fraîche et profonde, riche en humus qui maintiendra l’humidité nécessaire à sa croissance, mais surtout il aura besoin de soleil.

culture de melon

En effet même dans ses variétés les plus récentes, le melon est gourmand de chaleur et de lumière. Il est néanmoins possible de le cultiver dans les régions les moins chaudes à l’abris d’un tunnel en plastique qui protégera les jeunes plants dans les premières semaines.

Les graines de melon doivent être espacées d’au moins 80 cm lors de la plantation car le melon a tendance à s’étaler, cela permet aussi d’éviter la prolifération en cas de maladie.

            Arrosez vos plants de melon environ 2 fois par semaine, en évitant soigneusement de mouiller le feuillage. Cela pourrait entrainer l’apparition de l’oïdium, champignon néfaste auquel ce fruit est sensible. De plus un apport d’eau trop important diminue la qualité gustative du fruit. L’arrosage vise simplement à maintenir le sol au frais lors des chaleurs des mois d’été.

Pour optimiser les effets d’un arrosage régulier, n’hésitez pas à pailler le sol avec de la paille ou, plus économique encore avec vos déchets de tonte de gazon.

Maximisez vos chances de déguster ce légume-fruit cet été (il se récolte de juillet à octobre soit 4 à 5 mois après la plantation), en l’éloignant des courges et autres concombres de votre plantation. En revanche il s’entend très bien avec les laitues que vous pouvez continuer de semer au mois de mai.



Coté récolte, on reconnaît la maturité du melon à l’odeur sucrée subtile qui s’en dégage, une odeur trop forte est signe de sur-maturité. L’assèchement visible à la base de son pédoncule est également un bon indicateur.

melon découpé

 

 

 

 

Journées des plantes du printemps à Courson (91) – 17 au 19 mai 2013

Affiche Courson Printemps 2013

CAP SUR LE PRINTEMPS 2013 !

Rendez-vous les 17, 18 et 19 mai pour la 58ème édition des Journéesdes Plantes.

En avant-première :
Un nouveau thème : Les Belles Américaines, des conférences de Didier Willery sur les plantes vivaces américaines, Pierre-André Lablaude pour le 4ème centenaire de Lenôtre, Michel Lumen sur la flore de l’Himalaya, Pierre-Alexandre Risser sur le jardin plaisir, Yves-Marie Allain sur le rôle des jardins botaniques aux Etats-Unis… la présentation du nouveau jardin de l’OTJ sur le thème ‘Demain ? Déjà !’… et une nouvelle rose baptisée chez David Austin…

Capter l’esprit du jardin à Courson c’est :

  • Découvrir l’actualité végétale
  • Discuter avec les meilleurs spécialistes de végétaux venus de 
    toute l’Europe
  • S’informer, se cultiver lors des conférences
  • Echanger avec les auteurs lors des séances de dédicaces
  • Dénicher des végétaux encore méconnus, adaptés à nos latitudes
  • S’inspirer des mises en scène de plantes
  • Avoir des coups de coeur pour des objets et du mobilier de jardin
  • Trouver les meilleurs outils de jardinage, les composts et paillis pour
    tout type de sol.

Découvrez tout le programme en cliquant ici !

En mai, fais ce qu’il te plait, oui mais pas que !

jolie fleur rose pommier

Tout va vite en cette saison, même si le temps maussade ralentit un peu les plantations.

Pour les fleurs :

  • Installez quelques tuteurs pour soutenir les vivaces estivales qui ont tendance à s’affaisser. Le meilleur moment est quand la plante a atteint la moitié de sa hauteur. Tiges de noisetiers ou de bambou feront des tuteurs efficaces, économiques et naturels !
  • Plantez des bulbes d’amaryllis. Prévoyez un emplacement bien chaud et bien ensoleillé et à l’abri du vent. En zone froide, vous pouvez le planter jusqu’à 20cm sous terre et le recouvrir de paillis pendant l’hiver. (il faut parfois patienter un ou deux ans avant d’apercevoir la première fleur).
  • Taillez vos buis et arbustes. Utilisez des cisailles bien aiguisées ! Profitez-en pour apporter un bon engrais complet (attention en griffant le sol, les racines du buis sont fragiles).

Pour les légumes :

  • Vous pouvez commencer à semer des haricots verts, des laitues d’été, des carottes, des betteraves, des radis, du cresson, du persil, du basilic, des courges, des concombres etc.
  • Pensez à biner, arracher et pailler. Vous ne serez pas débordé par les mauvaises herbes si vous y pensez !
  • Les tomates, les piments et l’aubergine par exemple aiment la terre chaude, pensez à ne pas les semer trop tôt!
  • S’il commence à faire chaud, pensez à arroser le soir plutôt qu’en journée.
  • Si vous tondez votre jardin, utilisez l’herbe fraîchement coupée pour pailler votre potager !
  • Si vous disposez de compost, n’hésitez pas à l’étaler sur les cultures les plus gourmandes (pommes de terre, choux etc)

Pour les fruits :

  • Si vous disposez de purin d’ortie, pulvérisez-en sur le tronc de vos arbres fruitiers. C’est un excellent engrais ! il stimulera la végétation de vos arbres (utilisez 1/2 litre de purin pour 10L d’eau). Si vous n’en avez pas, suivez la recette ici !
  • Vous pouvez pailler le pied des groseilliers, cassissiers et framboisiers pour les protéger de trop fortes chaleurs.
  • Si vous avez des myrtilles, arrosez les régulièrement, elle ne supporte pas vraiment la sécheresse !
  • Pour les pêchers, supprimer les feuilles cloquées.