Ce weend du 30 juin : voici 4 événements autour du jardin aux 4 coins de la France

fleur de juin
Ce weend du 30 juin, il y a  de nombreux événements autour du jardin. Comme nous ne pouvons pas vous les présenter tous, nous vous avons fait une petite sélection, tout à fait personnelle.N’hésitez pas de votre coté à nous informer d’événements particulier sur l’adresse contact @ hortik.com, nous les relayerons du mieux que nous pourrons ! fleur de juin

Dans le Cotentin, Manche, Normandie :

Les 30 juin-1er juillet, venez découvrir 9 jardins CCJ, de 14h à 18h30 le samedi, de 10h30 à 18h30 le dimanche (sauf précision) :
De la Hague à la Haye-Pesnel, les 22 jardins privés de Cotentin Côté Jardins s’ouvrent à la visite simultanément certains week-ends de la mi-avril à octobre.
Des jardins petits ou grands, à la campagne ou en ville, sur la côte ou dans l’intérieur, des jardins de fleurs ou des jardins zen, des jardins paysagers ou d’importantes collections (hydrangeas, rosiers, rhododendrons, plantes australes …).
Bref des jardins très diversifiés dont le seul point commun est la passion de leurs créateurs.

Ce week end, c’est le tour des jardins suivants :

– le jardin du bourg, à Anneville-en-Saire (fermé le dimanche matin, visite guidée à partir de 14h), 3 €
– le 22 de la Fournellerie, à Hardinvast (visite guidée à 14h30), 4 €
– les Cuillers de Merquetot, à Jobourg, 3 €
– Clairbois, à Brix (fermé le dimanche matin, visite guidée à 15h30), 6 €
– le moulin de Rochemont, à Ruffosses, 3 €
– la Bizerie, à Saint-Maurice en Cotentin, 5 €
– le parc du château Bellenau, à Saint-Côme du Mont, 5 €
– le Haut-Dy, à Créances, 4 €
– le jardin des 5 sens, à Teurthéville-Bocage, 3 €

Pour plus d’informations, vous pouvez aller sur ce lien : http://www.cotentincotejardins.fr/fr/component/eventlist/details/240-30-juin-1er-juillet–ccj-9-jardins-a-visiter?Itemid=101

 

haie buissons

Ce week-end, enfin samedi uniquement à Menton, dans le 06, pas très loin de Nice :

Du 25 au 30 juin, ce sont les 22e journées méditerranéennes du Jardin à menton notamment !
Ce samedi 30 juin de 10h à 18h30, vous pourrez assister à de nombreux événements au Jardin Serre de la Madone

Visite en avant première du jardin des Colombières

A 10h30… Avec l’étude de la forêt de Fontainebleau, lieu d’inspiration artistique devenu site de préservation, Micheline Hotyat (Professeur à l’université de Paris-Sorbonne), apportera la preuve que la protection intégrale d’un milieu forestier exige d’abord une bonne connaissance de son évolution naturelle, sous peine de conduire toute mesure à un effet inverse à celui recherché.

A 11h30… Avec Yves Monnier (Professeur au Muséum national d’histoire naturelle), nous partirons sur l’Ile Maurice, pour qu’il nous raconte la relation ambiguë entre l’histoire naturelle de l’Ile, commencée il y a dix millions d’années et l’aventure des hommes qui aménagent avec fureur ce milieu depuis quatre siècles.

A 14h… Philippe Joseph (Professeur à l’UAG) lui, nous exposera les grandes lignes de son projet, déjà bien avancé, du Parc Ethnobotanique du Marin en Martinique où l’idée est à la fois, d’établir un Conservatoire pour les plantes menacées d’extinction mais également de construire un outil pédagogique de premier plan, avec, notamment, une mise en scène de l’évolution des rapports entre l’Homme et les Plantes de l’époque précoloniale à nos jours.

A 15h… Enfin, Josiane Tricotti (Directrice du Patrimoine Menton) clôturera la journée, de manière plus légère, en racontant l’histoire extraordinaire de végétaux dont on croyait pourtant tout savoir…

A partir de 17h… Visite en avant-première du Jardin des Colombières Oeuvre de Ferdinand Bac, le jardin privé des Colombières, classé monument historique, offre au regard, un voyage autour de la Méditerranée antique, où la mythologie grecque reprend vie… Visite par groupes de 20 personnes.

Tarif : 35€ (Rencontres, buffet froid, visite et navette incluses)

Attention !  Réservation conseillée, places limitées  –  Office de Tourisme de Menton / 04 92 41 76 95  -www.tourisme-menton.fr – www.jardins-menton.fr

 

A l’Huisserie, dans la Mayenne, le 30 juin de 10h à 12h

Tout le monde est invité à découvrir les carrés de jardin réalisés par la mairie.
Vous aurez ainsi l’occasion de découvrir ce qu’est la culture au carré, que vous soyez jardiniers éclairés ou non !
Ce projet répond à l’appel lancé par la Fondation de France il y a quelques années sur le thème du jardin : « De nouvelles natures à partager ensemble ».
Outre sa fonction alimentaire, le jardin est devenu un espace de communication, de rencontre, de [re]création de lien social dans les quartiers, de liens intergénérationnels entre les plus anciens qui « savent » et les plus jeunes qui découvrent…
pour en savoir plus, c’est ici http://www.lhuisserie.fr/spip.php?article380

Sur paris, tout l’été

Toute l’année, la maison du jardinage vous propose des activités autour du jardinage.
Mettre les mains dans la terre, planter une graine, arroser, regarder sortir les pousses et les feuilles, cueillir les fleurs, récolter les fruits sont autant de gestes simples qui permettent à chacun d’être en contact avec la nature. Cultiver son jardin, c’est se sentir responsable de son environnement naturel. Partout, dans un appartement, sur un balcon, dans une cour d’école… Il est possible de jardiner.
Par exemple cet été, tous les mardis, pendant les vacances scolaires estivales de 10h30 à 11h30, les enfants accompagnés peuvent assister à des ateliers au potager ou dans la serre.
Sans inscription.

Le rendez-vous à partir de 10h15 à la Maison du jardinage, 41 rue Paul Belmondo PARIS (12e)
pour en savoir plus :
http://www.paris.fr/loisirs/jardinage-vegetation/jardiner-a-paris/maison-du-jardinage/rub_8339_stand_10031_port_19351

 

et vous, avez vous des événements autour du jardin à nous signaler ?

Bon week end à vous !

 

Le jardin en juillet : ce qu’il faut faire ce mois ci

arrosage automatique

Juillet, l’été est là. Les grandes vacances arrivent, vous allez pouvoir confier à vos enfants quelques travaux de jardinage, de récolte et d’arrosage. L’heure est aux récoltes mais aussi à l’entretien de vos cultures : tailler, fertiliser, palisser…c’est le moment !

arroser

Les légumes et le potager

  • Si vous partez plusieurs jours en vacances, pensez à pailler votre sol autour des pieds de légumes
  • Ne laissez pas l’herbe pousser au pied des fruitiers
  • Arrosez vos semis le soir, sauf s’il a plu dans l’après-midi. Versez l’eau au pied des plantes mais évitez le feuillage afin d’éviter pourriture et maladies.
  • Surveillez le mildiou, la rouille, la bactériose. On peut avoir recours à la bouillie bordelaise. L’oïdium et la tavelure se combat grâce au soufre. Éliminez les éventuels pucerons, altises et doryphores.
  • Boostez vos plantes en les arrosant tous les quinze jours environ de purin d’ortie
  • Binez régulièrement entre vos cultures 


Les légumes à récolter

En juillet vous pourrez encore récolter :

  • De l’ail blanc
  • Des aubergines
  • Des carottes
  • De la laitue
  • Des courgettes
  • Des échalotes
  • Des pommes de terre
  • Des concombres
  • Des courges
  • Des radis
  • De l’aneth
  • Du chou rouge
  • De la ciboulette
  • Du basilic
  • Des artichauts
  • Des betteraves
  • Des poivrons
  • Des tomates



Les légumes à semer et planter

En juillet vous pourrez planter et semer :

  • Des haricots
  • Des pois
  • Des betteraves
  • Des carottes
  • Des chicorées frisées et scaroles
  • Des choux de Chine
  • Des épinards
  • Du fenouil
  • Des navets d’automne
  • Des radis (d’été/automne, noir d’hiver et roses)

Côté plantes aromatiques, vous pourrez planter du cresson et du persil frisé.

Le verger

  • Soignez vos arbres en soutenant les branches alourdies par les fruits
  • Taillez vos arbustes une fois qu’ils ont fini de se reproduire
  • Traitez les grimpantes comme les vignes contre le mildiou
  • Arrosez régulièrement vos nouvelles plantiers de fruitiers en cas de sécheresse. En les arrosant copieusement, vous assurez leur reprise. Si jamais vous partez en vacances, pensez à l’arrosage automatique.
  • Paillez au pied de vos arbres s’il fait très sec

Les autres points

Balcon : griffez le terreau à la surface des pots et pensez à arroser régulièrement en rajoutant un peu d’engrais.

Le jardin en juin : ce qu’il faut faire ce mois ci !

Potager au printemps

Le mois de juin révèle sa douceur et sa chaleur et on sent que l’été est proche et arrive. Chose très importante à ne pas oublier quand les beaux jours arrivent : n’arrosez pas vos cultures en journée au soleil ! C’est d’une part un gaspillage d’eau et d’autre part cela a des effets négatifs sur le tissu végétal en plein soleil.

Potager au printemps

Les légumes et le potager

  • éliminez les mauvaises herbes
  •  Arrosez vos semis le soir, sauf s’il a plu dans l’après-midi.
  •  Versez l’eau au pied des plantes. Il est plus prudent d’éviter le feuillage afin de prévenir votre plant de la  pourriture et des maladies
  •  Penser à renouveler votre purin de consoude. Arrosez tous les 15 jours au pied de tomates et potirons. Cet apport riche en potasse favorisera la croissance et vous lutterez contre les pucerons et mouches blanches.
  • Évitez de récolter les dernières asperges et laissez-les se développer.
  • Afin d’éviter le mildiou sur vos plants de pommes de terre, nous vous conseillons de les traiter à la bouillie bordelaise (plus d’infos sur la bouillie bordelaise : cliquez-ici).
  • Saupoudrez du charbon de bois contre la fonte des semis

Les légumes à récolter

En juin vous pourrez encore récolter des légumes d’hiver comme :

  • Salades
  • Laitues
  • Radis d’été
  • Navets d’été
  • Pommes de terre nouvelles
  • Carottes (variétés précoces)
  • Ciboule
  • Des tiges très jeunes et fraiches d’angélique

Les légumes à semer et planter

En juin vous pourrez planter et semer :

  • Scaroles et autres chicorées frisées
  • Laitues
  • Carottes
  • Haricots verts
  • Radis d’été
  • Brocolis et choux d’hiver (de Bruxelles, Milan de Pantoise)
  • Pois
  • Betteraves
  • Citrouilles
  • Potirons
  • Courges
  • Courgettes
  • Ciboule

Du côté des herbes aromatiques, vous pourrez semez du basilic et les bisannuelles…

Le verger

  • Taillez vos arbres fruitiers, grimpantes fruitières et petits fruits : pour vos vignes, taillez légèrement pour limiter les feuilles en excès
  • Ne laissez pas trop de fruits sur vos arbres, les branches risqueraient de se casser
  • Traitez vos plantes atteintes du mildiou grâce à la bouillie bordelaise et au souffre contre l’oïdium
  • Protégez votre récolte en installant des pièges contre les parasites et en ensachant vos fruits.

Les autres points

Balcon : soutenez les floraisons avec un engrais liquide ; pincez les plants de tomates.

 

mais ca veut dire quoi « pincer des plants de tomates » ou « pincer les gourmands ?

Les gourmands, aussi appelés drageons, sont des petits bourgeons secondaires qui se forment  entre la tige de la branche de feuille et le tronc principal de la tomate.  Il est important des pincer les gourmands (c’est à dire de les supprimer en pinçant cette tige).
et pourquoi pincer les plants de tomates ? cela permet de supprimer des tiges un peu trop gourmandes, qui risqueraient de garder un peu trop de seves pour elles… Pincer les tomates permet donc d’avoir des tomates encore plus grosses et plus belles.

 

La fête des mères, c’est le 3 juin en 2012 ! 8 idées cadeaux à faire et à offrir

Fête des mères 2012

La fête des mères est l’occasion pour tous les enfants que nous sommes d’offrir un présent à notre maman ou d’avoir une très forte pensée pour elle.

C’est aussi l’occasion pour les enfants d’offrir des cadeaux, gâteaux ou objets qu’ils ont fabriqués à l’école ou à la maison pour leur maman. Dans cet article, nous reviendrons dans un premier temps sur l’origine de cette fête et nous vous donnerons 8 premières idées de cadeaux à réaliser soi-même ! La suite étant au prochain épisode 🙂

Fête des mères 2012

L’origine de la Fête des Mères

Les premières traces de cette fête remontent… à la Grèce antique ! Les grecs avaient pour habitude de rendre hommage au printemps à Rhéa, considérée comme la Grande Mère de tous les dieux. Dans la civilisation romaine, on avait aussi pour habitude de célébrer les matrones lors des Matronalia qui se déroulaient le 1er mars.

En France, son origine remonterait à 1906. Prosper Roche a créé une cérémonie en l’honneur des mères de familles nombreuses. Mais ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale que le gouvernement passa une loi qui explique que la république française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises.

Normalement, la fête des mères a lieu le dernier dimanche de mai. Cependant, elle est parfois repoussée au premier dimanche de juin : tout dépend si le dernier dimanche de mai coïncide avec la Pentecôte.

8 idées cadeaux pour les petits !

Idée 1 : Créer un bouquet de fleurs

Quoi de mieux en cette période de printemps que de cueillir un joli bouquet de fleurs pour offrir à sa maman ! Et pour ceux qui n’auraient pas de jardin, il est possible de dessiner soi-même son bouquet de fleurs !

      • La fleur Paille: Prenez deux pailles pour faire la tige et dessiner des fleurs sur des feuilles de papier. Découpez et coloriez vos fleurs. Faites 3 entailles à l’une des extrémités de la paille et écartez les. Enfin, collez les extrémités de la paille au dos de votre fleur.
      • La fleur petit-suisse : Découpez et retirez le pourtour rigide d’un pot de petit suisse de couleur. Faites des franges autour du pot. Recourbez chaque pétale vers l’extérieur pour former la fleur. Collez un cœur en papier ou une boule de cotillon au centre de la fleur. Coupez 3 ou 4 entailles à l’une des extrémités d’une paille, écartez et collez au dos de la fleur.
Fleur petit suisse
      • Bouquet de fleurs en papier : Dessinez de grosses fleurs sur un papier de couleur (du papier blanc convient et on peut colorier les fleurs de la couleur que l’on veut !) et des feuilles. Une fois vos fleurs prêtes, découpez les puis collez les feuilles que vous avez préparé sous certaines d’entre elles. Prenez une paille et faites 3 entailles à l’une des extrémités de la paille puis écartez-les. Collez votre paille au dos de la fleur. Prenez un vase et remplissez-le de sable si vous pouvezAstuce : si vous n’avez pas de sable, du riz ou de la semoule conviennent tout à fait ! Il ne vous reste plus qu’à planter les fleurs dans le vase et l’offrir à votre maman !
Fleurs en papier
  • le cerisier en fleurs : Pour cette activité, vous aurez besoin d’une grande feuille blanche, de peinture marron et rose et d’une bouteille en plastique de type soda. Sur la feuille blanche, commencez par peindre en marron une grande branche d’arbre. Prenez votre bouteille en plastique et trempez la base de la bouteille dans la peinture rose. Apposez le bord des branches comme si vous utilisez un tampon. Laissez sécher la peinture et c’est prêt, vous pouvez l’offrir à votre maman !

Idée 2 : Les colliers

Le collier de pâtes 

Le traditionnel collier de pâtes que l’on a tous offert à notre mère étant plus jeune ! Pour faire ce collier, il vous faudra rassembler différents types de pâtes. Il faut que les pâtes soient creuses afin de pouvoir y glisser une ficelle. Pour avoir un joli collier, nous vous recommandons de peindre vos pâtes à la gouache. Coupez un bout de ficelle et faites un nœud au bout. Enfilez vos pates autour du fil et nouez solidement les deux extrémités du fil une fois votre chef d’œuvre fini !

Le collier de pâquerettes

Allez cueillir des pâquerettes dans le jardin (ou en pleine nature !) et pensez à garder un maximum de longueur de tige. Une fois toutes les pâquerettes cueillies, essayez d’égaliser les tiges. Avec votre ongle, coupez dans le sens de la longueur le bas de votre tige. Le but est d’enfiler la tige d’une autre pâquerette. Faites la même chose avec le reste de vos pâquerettes à enfiler. Pour fermer le collier, il vous suffit de glisser la tête de la première pâquerette dans la tige de la dernière fleur.

Idée 3 : la ribambelle de cœurs

Pour cet atelier, vous avez besoin de papier épais blanc ou de couleurs (si vous ne voulez pas le colorier vous-même). Commencez par dessiner un gros cœur et découpez-le. Découpez des bandes dans votre papier cartonné. Disposez votre cœur à l’une des extrémités de la bande de papier et servez-vous du cœur pour dessiner les autres ! Faites attention à ce que un des bords du cœur se trouve bien sur le bord du papier puis faites des pointillées sur les deux bords du cœur. Ensuite, pliez votre bande de papier en accordéon. Découpez le cœur sauf à l’endroit où vous avez mis des pointillés. Il ne faut surtout pas les découper car ils servent de guide et vous montrent les zones d’attaches de la guirlande. Dépliez et votre guirlande est finie ! Il ne vous reste plus qu’à la décorer comme vous le souhaitez !

Idée 4 : créer une carte postale

Carte fête des mères

  • carte papillon : pour réaliser cette carte, vous avez besoin d’une feuille blanche. Dessinez les contours d’une de vos mains sur cette feuille. Maintenant, reproduisez le modèle de votre main en double sur du papier rose et découpez. Collez les mains en vis-à-vis de façon à ce qu’elles forment un papillon à elles deux sur une feuille de papier de couleur. Dessinez sur du papier noir le corps du papillon et collez-le. Maintenant vous pouvez découper des motifs dans du papier de couleur ou coloriez votre papillon afin de le rendre plus joli !
  • Carte cœur : Pour faire cette carte, vous aurez besoin de faire de la pâte à sel. A l’aide d’un emporte-pièce en forme de cœur, formez le cœur. Avec votre pâte à sel, faites un long boudin fin en roulant votre pate sur la table. Avec ce filet de pâte à sel, formez la lettre « J ». Pensez à faire une toute petite boule pour faire le point du « J ». Mettez le tout au four. Une fois la pâte à sel cuite et refroidie, vous pouvez la peindre à votre gout ! Découpez dans du papier cartonné la taille que vous voulez pour votre carte. Puis collez le « J » et le cœur ensuite. Il ne vous reste plus qu’à décorer à votre gout la carte et c’est fini !

Idée 5 : créer un poème ou en réciter un

Un poème : classique certes, mais ce cadeau fait toujours son effet. Sur un papier de type canson de couleurs, écrivez des vers pour votre maman. Et pour ceux en manque d’inspiration, n’hésitez pas à consulter le site http://www.teteamodeler.com/dossier/mere/poesie.asp

Idée 6 : un joli dessin

Un joli dessin : un joli dessin fera toujours plaisir à votre maman ! Vous pouvez même coller de vraies fleurs sur votre dessin !

Idée 7 : préparer le petit déjeuner

Petit-déjeuner : Votre maman s’occupe de vous toute l’année. Accordez-lui un peu de répit en ce dimanche matin et apportez-lui le petit déjeuner au lit en mettant une jolie fleur du jardin dans un vase. Elle sera à coup sûr, ravie de la surprise !

Idée 8 : offrir une plante aromatique (avec papa)

Une plante aromatique : Et si vous offriez une plante aromatique à votre maman ? L’avantage de ces plantes est qu’elles sont très simples à cultiver et se trouvent facilement dans le commerce. En plus, vous pouvez faire et décorer un cache pot pour cette plante ! Vous pouvez aussi réaliser une petite carte qui explique les propriétés de la plante, les soins à apporter…

 

Et vous qu’allez-vous offrir à votre maman ? Partagez vos idées avec nous !

Les pétunias enflamment votre jardin

un lot de pétunias de toutes les couleurs

Ces jolies et vivaces plantes à fleurs simples ou doubles sont  les Pétunias.Elles aiment l’ensoleillement vu leur origine tropicale. Leur période de floraison est longue presque toute l’année. Lors du printemps ou l’été et même en automne, elles offrent à votre jardin, terrasse ou balcon une esthétique inégalée avec leur parfaite et abondante floraison.

 

un lot de pétunias de toutes les couleurs

Pour certains, elles portent le nom de « Surfinias », elles comprennent une trentaine de variétés et  appartiennent aussi à la grande catégories des Solanacées.

images de pétunias

L’essentiel sur les Pétunias

  • Hauteur : 15 à 40 cm
  • Exposition : Soleil, mi-ombre et ombre
  • Sol : Plutôt riche
  • Floraison : Mai à octobre
  • Plantation : au printemps de préférence
  • Taille et entretien du pétunia :Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs. Durant les fortes chaleurs, n’hésitez pas à arroser le soir afin d’éviter que vos pétunias se dessèchent.
  • Attention : fleur peu résistante au gel

images de pétunias

Comment  semer  un  pétunia?



1. les pré-requis

  • Un emplacement ensoleillé
  • Un petit râteau
  • Un semoir
  • Des semis de pétunias (mixte de terre de jardin et graines de pétunias)
  • De l’eau
  • période de plantation : le printemps de préférence (les pétunias sont peu résitants au gel)

images de pétunias

2. les étapes de la semence

  • Labourer la terre à l’aide du petit râteau pour purifier et rendre  homogène la terre.
  • Patienter un jour pour laisser le terre se tasser elle-même.
  • Verser le semis et tasser bien manuellement.
  • Drainer ou arroser le tout.

3.Astuces

Si vous placez  votre pétunia dans un endroit sombre, seulement les feuilles se développeront et non les fleurs. Si vous voulez une magnifique floraison, mettez-le au soleil et arrosez-le très souvent.

 

4 conseils pour jardiner sans polluer

arrosoir jaune, jardiner sans polluer

Conseil numéro 1 : économiser l’eau

récupérateur d'eau de pluieL’eau est devenu un problème mondial et l’économiser est très important. Aujourd’hui, de nombreux systèmes sont commercialisés: citerne enterrée, citerne  sous pression, citerne à filtre, citerne auto-nettoyante.
L’arrosage au jardin ne doit pas se faire qu’à l’eau pure. Un seau d’eau qui a tourné pendant l’été peut servir à arroser des végétaux robustes par exemple.

Conseil numéro 2 : faire son propre compost

bac à compost

Un an suffit pour créer vous-même votre propre compost. Rien de plus simple : créez-vous un bac dans lequel vous entreposerez vos déchets végétaux (herbes, branches d’arbres) ainsi que vos déchets verts (épluchures, coquille d’œuf).

Pour que ces déchets se transforment plus rapidement en « or noir du jardin » découpez vos déchets avant de les placer dans le bac.
Autre astuce : n’hésitez pas à remuer le tout de temps en temps pour l’aérer. Vous pouvez également l’arroser.



Conseil numéro 3 : faire son propre paillis

faire son propre paillisLe paillis remplacera les pesticides et autres produits chimiques. Il est constitué de matières organiques destinées à être étalées à-même le sol.
2 méthodes simples pour remplacer le paillis que vous achetez d’habitude en magasin:- La première consiste simplement à étaler d’une fine couche les restes de vos tontes.
– La seconde consiste à découper de petits morceaux de carton ondulé : ces derniers permettront de garder le sol humide et de retarder la pousse de mauvaises herbes.

Conseil numéro 4 : utiliser des engrais organiques

utilisez des engrais organiques

Que sont les engrais organiques ?

Le fumier déshydraté ou encore les purins d’Ortie, de Consoude, de Prêle, d’Absinthe, ou encore de Tanaisie ont de nombreuses vertus pour votre jardin et seront avant tout un fertilisant de premier choix.

 

7 secrets pour créer son jardin hypoallergénique

Jardin Japonais

Le printemps arrive, les allergies aussi. Si vous êtes sensible aux allergies, nous avons pensé à vous et nous livrons nos 7 secrets pour se créer un jardin hypoallergénique ! Qui a dit que jardin et personnes allergiques n’étaient pas compatibles ?

Jardin Japonais
credit photo : Philippe Ibars

Les 7 secrets

  1. Les plantes dites plantes de terre de bruyère comme les rhododendrons, azalées ou camélias mais aussi  les fougères et bambous génèrent peu de pollen. Nous vous conseillons donc de vous diriger vers ce genre de fleurs et arbustes. En favorisant des éléments minéraux comme dans les jardins japonais, vous limitez également ce risque !
  2. Les grands jardins sont susceptibles d’avoir beaucoup de fleurs qui génèrent du pollen. Nous vous conseillons donc de faire un jardin à la française. De plus, en taillant régulièrement vos fleurs et arbustes, vous limitez l’émission de pollen
  3. Avoir un jardin aromatique n’est pas incompatible avec vos allergies ! Cultiver de la sauge, du basilic, du fenouil ou encore de la menthe n’aura aucun effet sur vous.
  4. Certaines fleurs comme les chrysanthèmes, les clématites ou les géraniums sont conseillées car elles contiennent peu d’étamine.
  5. N’oubliez pas que les insectes du jardin sont aussi vos amis ! Certaines plantes sont peu allergisantes car les insectes transportent le pollen qu’elles contiennent. C’est le cas des gueules de loup, des acacias, des genêts
  6. Les plantes flottantes comme le nénuphar ou de berge comme les joncs sont connus pour leur faible teneur en pollen. De plus, le fait d’installer un bassin limite l’émission.
  7. Si vous avez du gazon alors vous n’avez pas le choix. En le tondant 2 fois par semaine, vous limitez les risques. Le moment idéal pour le tondre est le matin au moment de la rosée. Les pollens restent collés à l’herbe humide, il est donc plus de les enlever. (si vous devez faire un choix entre pelouses et mousses ou fougères optez pour ces dernières )



Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ?

muguet lily of the valley

 

muguet lily of the valleyAujourd’hui, 1er mai ! Nous allons voir un peu partout du muguet, cette fleur aux jolies clochettes blanches qui sent bon le printemps.Dans le langage des fleurs, le muguet signifie « retour du bonheur« .
On l’offre donc traditionnellement le 1er mai pour porter bonheur. Plus il y a de clochettes, plus la chance sourit à celui qui les reçoit. Pour certains même, seuls les brins de muguet ayant naturellement treize fleurs portent bonheur…

Savez-vous pourquoi on offre du muguet le 1er mai ?

La tradition du Premier mai remonterait à la nuit des temps.

  • Dans l’antiquité, c’était la date à laquelle les navigateurs reprenaient la mer.
  • Chez les Celtes, c’était le début du premier semestre de l’année celtique.
  • Au Moyen Age, mai était le mois des accordailles.
  • Depuis 1889, c’est la fête du travail dans certains pays.

Mais pourquoi on offre du muguet le 1er mai ?

La floraison du muguet, en mai, coïncide avec le retour d’un des plus beaux mois de l’année, on en a fait une fête. Pour que personne n’oublie que c’est une fête, on offre à ceux qu’on aime des brins de muguet, c’est un souhait de bonheur pour les jours à venir.

Dès la Renaissance, le muguet est une fleur porte-bonheur et son utilisation comme symbole du premier mai remonte à plusieurs faits :

  • le 1er mai 1561 le roi Charles IX avait reçu un brin de muguet et décida d’en offrir à son tour chaque année aux dames de la cour, en guise de porte-bonheur.
  •  le premier mai 1895, le chansonnier Mayol (auteur du célèbre  »Viens poupoule ! ») rencontre son amie Jenny Cook avec du muguet à sa boutonnière. De plus, dans les années 1900, les couturiers offraient, le premier mai, des brins de muguet aux clientes.

Depuis, le muguet est omniprésent lors de la fête du travail, le 1er mai

Autres informations sur le muguet :

  • Dans chacune des utilisations, il est très important de se souvenir que toutes les parties de la plante sont très toxiques. Le muguet est classé parmi les plantes à haute toxicité.
  • Les racines du muguet suppriment les corps au pied : mettez autant de racines dans votre poche qu’il y de corps sur votre pied et il n’y paraîtra plus !

Tout le monde peut il vendre du muguet le 1er mai ?

Aujourd’hui on peut vendre du muguet le 1er mai dans la rue sans formalités ni taxes, que l’on soit particulier ou association.

Le jardin en mai : ce qu’il faut faire ce mois ci

Potager de mai

Mois de Mai rime avec printemps ! La nature s’est réveillée depuis plusieurs semaines et la chaleur commence petit à petit à faire son apparition. L’été arrive et vous avez beaucoup de choses à faire pour votre potager !

Potager de mai

Les légumes et le potager

  • Éclaircissez les rangs de jeunes laitues
  • Buttez vos pommes de terre
  • Binez autour de vos légumes régulièrement
  • Éliminiez les mauvaises herbes avec la racine pour être sûr qu’elles ne reviendront pas
  • Recommencer à fabriquer du compost en pensant à l’arroser en cas de chaleur prolongée
  • Pour les potages et jardins bio : boostez vos plantes en pulvérisant du purin d’orties

Les légumes à récolter

En mai vous pourrez encore récolter des légumes d’hiver comme :

  • Des salades
  • Des laitues d’hiver
  • Des poireaux
  • Des brocolis
  • Les premières asperges sorties du sol
  • Des tiges très jeunes et fraîches d’angélique
  • Des endives

Les légumes à semer et planter

En mai vous pouvez semer et planter :

  • Des choux
  • Des poireaux
  • Des scaroles et autres chicorées frisées
  • Des laitues
  • Des carottes
  • Des haricots vers
  • Des radis d’été
  • Des brocolis
  • Des pois
  • Des betteraves
  • Pieds de tomates
  • Gousses d’ail

Pour les herbes aromatiques, mai est propice pour semer du cumin mais encore de l’angélique.

Conseils :

  • Avant de planter vos pieds de tomates, déposez au fond du trou que vous avez fait quelques branches d’orties sans les racines : cela vous permettra de fortifier vos plants et de lutter contre les maladies !
  • En éclaircissant vos rangs de radis (laissez environ 2 cm entre les radis) et en semant de nouvelles planches de radis tous les 15 jours : vous obtiendrez une récolte continue !
  • Pour faire grossir vos bulbes d’ail, n’hésitez pas à nouer les feuilles
  • Il faut prélever l’angélique avant la floraison

Le verger

  • Traitez tous les arbres fruitiers au moment de la formation des fruits (bouillie bordelaise, solution vendue en supermarché…)
  • Protéger vos arbres fruitiers, grimpantes fruitières et petits fruits des nuisibles grâce à des pièges à phéromone ou insecticides et des oiseaux avec des filets.
  • Récoltez vos premières fraises
  • Taillez les framboisiers et noisetiers

La terre

  • binez et sarclez, et griffer la terre encore et encore, afin de l’ameublir, l’aérer et la rendre légère.
  • Binez autour de vos légumes régulièrement et éliminez les mauvaises herbes avec leurs racines.

La faune

Faites attention aux oiseaux qui tenteront de venir manger vos récoltes !

Les autres points

Balcon : garnissez vos pots et jardinières de fleurs estivales et sortez le laurier-rose et le datura.