Crocus : plantez vos bulbes de crocus cet automne !

fleurs de crocus jaunes et rouges

L’automne, c’est la bonne saison (mais pas l’unique !) pour planter ses bulbes de crocus…. Pour les espèces de crocus qui fleurissent en hiver et au printemps, c’est vraiment maintenant !

Mais avant de les planter, il vous faut savoir quelques petites choses sur les crocus… et je vous propose un petit schéma « comment planter son bulbe »

 

fleurs de crocus jaunes et rouges
credit B.Morard

Le crocus, les espèces,  petites informations

–          Il y a 90 espèces différentes de crocus

–          -les crocus font partie de la famille des Iridaceae ou Iridacées.

–          1/3 des 90 espèces fleurit en automne en fait

–          On voit le plus souvent des crocus vernus (ou verni pour parler latin correctement) dans nos jardins.

o   On reconnait les crocus vernus grâce à ces informations : ils ont une corme à tuniques à fibres réticulées, leur floraison est printanière, leurs fleurs sont généralement indistinctement striées, Ils n’ont pas de bractées (définition d’une bractée : Intermédiaire entre la feuille et la fleur, la bractée est souvent similaire à une feuille (on parle alors de « bractée foliacée »), mais elle peut aussi ressembler à une fleur ou à un pétale de fleur_ source wikipedia)

–          Mais les espèces sont nombreuses, et de formes très variées : crocus corsicus, crocus flavus, crocus versicolor, crocus longiflori, crocus reticula, crocus sativus (ou à safran)…



Fiche pratique du crocus : quand planter, quand ils fleurissent

 

Période de plantation et semisDès fin juillet pour les crocus fleurissant en automne, dès septembre pour les crocus fleurissant en hiver/printemps
Période de récolte et floraison Hiver/printemps ou automne selon l’espèce
ExpositionSoleil
Type de sol sol bien perméable en situation ensoleillée, pas d’humidité, sol bien drainé
Bulbe pour Gazon fleuri, Bac, Massif fleuri, Rocaille
 DensitéTous les 6 cm généralement
Hauteur adulteD’assez petites fleurs, généralement moins de 15 cm

 

fleurs de crocus jaunes
credit B. Morard

 

Qu’est-ce qu’on plante et comment on plante un bulbe ?

Le crocus est une plante à bulbe.

On va planter un bulbe de crocus en terre dans la saison qui correspond à votre crocus.

Voir le dessin ci-dessous :

Comment planter ses bulbes schema

 

1-      Avec un transplantoir ou une petite pelle ou un plantoir à bulbes tout simplement, prenez une profondeur de 2 à 3 fois la hauteur du bulbe

2-      Positionnez le bulbe au fond du trou, bourgeon vers le haut

3-      Recouvrez le bulbe doucement avec la terre, pour éviter de les déplacer ou de les abimer

4-      Tassez doucement la terre avec votre pied, ou avec le plat d’un râteau

5-      Arrosez à l’endroit où vous avez planté le bulbe (non non pas à coté !)

 

 

Dans la langue des fleurs

Le crocus signifie « Bonheur de jeunesse »

Dans le langage emblématique des fleurs, selon la couleur, le crocus peut signifier différentes choses, toutes reliées au domaine de l’inquiétude. Bleu, il signifie : « J’espère, mais je crains » ; jaune : « Rassurez-moi » ; rouge : « J’ai peur de trop aimer » ; violet : « Vous regrettez de m’aimer. »

 

Nos conseils complémentaires sur le bulbe de crocus

–          Taillez le Crocus afin qu’il puisse se remettre de sa floraison.

–          ATTENTION : lui couper les feuilles trop tôt est très fortement déconseillé si vous souhaitez obtenir de nouveau de magnifiques fleurs. attendez que le feuillage jaunisse avant de le couper, car c’est à ce moment que la fleur constitue ses réserves pour la prochaine floraison.
Eliminez les fleurs fânées.

–          Le crocus est résistant aux maladies, il ne craint que les rongeurs qui peuvent s’attaquer aux cormus.

–          Ce bulbe de crocus ne demande que très peu d’entretien : vous plantez, mettez un peu d’eau, et vous attendez

 

Zoom sur les grille herbes (ou incinérateurs)

Un jardin, ça occasionne beaucoup de déchets comme des branches, de l’herbe, des feuilles etc qu’il faut éliminer ! Plusieurs option s’offrent à vous : les recycler en les compostant, les emmener à la déchetterie ou encore les brûler dans un incinérateur aussi appelé grille-herbes.

Mais comment fonctionne un grille-herbes ?

Un grille-herbes est tout simplement un récipient plus ou moins grand surmonté d’un couvercle. La cuve est percée de part et d’autre afin de pouvoir attiser le feu ou de faire sécher de petites branches par exemple. Le but d’un grille-herbe est bien entendu de faire un feu de façon contrôlée mais surtout en toute légalité ! En effet, selon les communes, les feux à l’air libre sont interdits. Nous vous conseillons de vérifier auprès de votre mairie les autorisation concernant les feux. Le couvercle est très important puisqu’il permettra de protéger les cendres de la pluie en attendant leur refroidissement et leur évacuation.

Attention : il faudra éviter de porter le grille-herbe au rouge sous peine de déformation de l’outil !

 



 

Comment installer son grille-herbes ?

Beaucoup de modèles de grilles-herbes existent, certains sont en acier galvanisé et d’autres en inox (sachant que la résistance du matériaux est proportionnelle au prix).

Pour l’emplacement, veillez à choisir un endroit situé à bonne distance des habitations et prenez en compte l’orientation du vent pour éviter d’être gêné avec les fumées. Pensez aussi aux risques d’incendie (proximité de végétaux, de bois…). Pour plus de sécurité, nous vous conseillons de choisir un modèle avec des pieds pour isoler le récipient du sol et limiter les risques d’incendie. Si votre modèle ne possède pas de pieds, vous pouvez simplement le disposer sur des cales (en pierre ou autre matériaux non inflammable).

 

Comment l’utiliser ?

 

Ce qu’il faut faire

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Choisir un emplacement propre et plat, s’assurer de la stabilité de l’appareil.
  • Se placer sur un espace bien dégagé.
  • Choisir un jour de temps clair.
  • Alterner les couches de produits à combustion lente et les couches à combustion plus rapide. 
  • Mettre en place le couvercle afin de ralentir la combustion.
  • Tenir à l’écart les enfants et les animaux domestiques, jusqu’à refroidissement complet
  • Après usage, mettre le grille-herbes à l’abri, vous en profiterez plus longtemps
  • Placer l’appareil sur la pelouse et/ou sur un terrain en pente. 
  • Se placer sous les arbres, ou trop près d’une haie (pensez à vos voisins). 
  • Se servir de votre grille-herbes les jours de grand vent. 
  • Utiliser des liquides inflammables (essence, pétrole, alcool à bruler…). 
  • Manipuler le grille-herbes, ou le couvercle sans gants adaptés, s’il est encore chaud.
  • Laisser le grille-herbes sans surveillance.
  • Laisser le grille-herbes exposé en permanence aux intempéries.
  • EVITER ABSOLUMENT DE PORTER LE GRILLE-HERBES AU ROUGE.

Dans mon potager en automne, je fais (encore) des semis

plantez des oignons en septembre

Les températures chutent tout doucement, l’automne arrive et les cultures potagères ont besoin de beaucoup d’attention à cette période.

Alors, nous vous donnons quelques conseils pour réussir vos semis et votre potager.

En automne encore un peu de récolte.

Si la saison s’achève pour les tomates et autres fruits et légumes d’été…Il est temps de préparer la saison suivante, en semant dès à présent pour les mois qui viennent et l’année prochaine!

Vos radis produisent depuis déjà quelques mois, sachez que vous pouvez encore les mettre en terre.  Des variétés d’hiver existent comme ‘Rose d’hiver de Chine’, ‘Violet de Gournay’… La croissance sera plus lente qu’en saison.

Vous pouvez poursuivre vos semis de carottes hâtives, comme ‘De Hollande’, ‘Demi-longue de Carenta’…

L’Oignon blanc de Rebouillon passera l’hiver au potager et vous régalera dès le début du printemps.

Les navets sont aussi de la partie en cette saison. Semez les, en ligne. Les variétés suivantes sont les plus adaptées: ‘Blanc dur d’hiver’, ‘De Nancy’ ou ‘Jaune boule d’or‘.

N’oubliez pas la laitue d’hiver, la mâche et  la roquette si vous êtes amateur de cette salade goûteuse. Pensez également aux fèves, poireaux, cerfeuil et épinards…

 

plantez des oignons en septembre

navet à planter en septembre

 

Pour que les semis effectués en automne fonctionnent quelques règles simples sont à retenir:

La germination en automne est plus délicate, n’hésitez pas à faire tremper vos graines 24 heures avant d’effectuer vos semis.

L’arrosage des semis en automne doit être moindre, le jardinier débutant a tendance à vouloir trop arrosé, malheureusement les graines pourrissent…alors ayez le bon dosage et soyez patients!

N’omettez pas d’éclaircir pour leur laisser de la place à tous vos semis, il suffit pour cela de supprimer la plus faible des plantules lorsque 2 sont en contact.

Pour protéger vos semis, vous pouvez utiliser un voile de croissance ou des mini serres parfaites sous nos latitudes en automne/hiver.

Une fois vos semis effectués, rangez bien vos graines. A l’abri de la lumière et de l’humidité, l’idéal est de les laisser dans leur sachet fermé de façon hermétique, (les pinces à linge sont très pratiques).

Régalez vous, avec vos derniers légumes d’été…

Et n’oubliez de ramassez les feuilles et mettez les au compost.

Feuilles mortes

Bon jardinage à tous!

Comment cultiver des salades d’hiver

salades d'hiver, comment les cultiver

Les salades d’hiver peuvent être cultivées pendant tout l’hiver – dans le jardin ou dans une serre. Avec une planification soigneuse vous pourriez même ramasser les feuilles pour décorer votre repas de Noël.

 

 

Les salades d’hiver

Beaucoup de gens font pousser leurs propres salades en été, mais étrangement, les salades d’hiver n’ont jamais eu beaucoup de succès. La bonne nouvelle est que la méthode de culture utilisée est très similaire et que, avec quelques petits ajustements, vous pouvez faire pousser des salades savoureuses dans le jardin toute l’année !

Choisissez des variétés rustiques de votre laitue d’été préférée, ou expérimentez avec des variétés plus insolites de salades d’hiver comme les légumes Texsel et pimprenelle. Pour un rendement continu, semez quelques graines toutes les quatre semaines.

Un bon drainage est essentiel pour les salades d’hiver, en effet, les semis seront tout simplement geler s’ils sont laissés dans des flaques d’eau. Choisissez un endroit abrité, ensoleillée au moment du choix de l’endroit où faire croître votre salade car il est important que les plants soient protégés contre les vents froids de l’hiver.



Que faire pour cultiver des salades en hiver ?

La préparation des sols

  • Choisissez un endroit abrité ensoleillée dans le jardin et préparer le sol en creusant et en mélangeant du fumier bien décomposé ou du compost. Cela va ajouter des nutriments et aider le sol à retenir l’humidité.
  • Passer un coup de râteau pour donner une finition fine.

 

Les semis

  • Semez entre la fin Août et mi-Novembre. Des semis réguliers vous permettrons d’avoir une récolte continue.
  • Semez les graines en rangées courtes, peu profondes. Couvrir avec le sol, l’étiquette et de l’eau.
  • Si une forte baisse de température est prévue (en particulier la nuit), envisager de couvrir vos graines avec une cloche pour les protéger.

 

L’entretien

  • Garder le sol humide mais assurez-vous que vos plants ne soient pas trop froids ou humides. Ceci est particulièrement important pour la salade d’hiver, donc gardez un oeil sur la météo et protégez vos plants si un gel est prévu.

 

La récolte

  • La récolte des feuilles coupées est possible lorsque les plantes sont d’environ 5 cm de hauteur. Pour permettre aux plantes de croître pour atteindre environ 15 cm il faut couper la tête tout en laissant une souche de 3 cm. Une nouvelle production devrait bientôt re-germer.

 

Points de croissance

  • Les salades d’hiver ont traditionnellement une saveur forte et robuste qui peut parfois être un peu amer. Si vous trouvez que vos feuilles de salade sont trop amères à votre goût, essayez de blanchir les feuilles en recouvrant les plants avec un pot de fleurs renversé.
  • Laissez comme ça pendant quelques jours avant la récolte, les feuilles deviennent plus pâles et moins amer.

 

Dix variétés de salades d’hiver pour essayer

Cette liste est une combinaison des laitues et feuilles de salade « d’été » les plus rustiques qui se plaisent au jardin en hiver. Essayez de faire pousser un peu de chaque pour une diversité de goûts.

  • Laitue « King Artic » – Cette laitue «pommée» est verte pâle, croquante et exceptionnellement robuste. Semez à la mi Septembre pour obtenir les meilleurs résultats, ou plus tard sous verre.
  • Laitue « Valdor » – Cette laitue vert foncé possède un noyau serré de feuilles et est très résistant. Semez en Septembre et Octobre pour la cueillette 10-12 semaines plus tard.
  • Texsel Verts – Egalement connu comme les éthiopiens verts, cette salade à croissance rapide peut être semée jusqu’à la fin Octobre, ou plus tard sous verre. Les feuilles d’épinards à dégustation similaire et peuvent être utilisées de la même façon.
  • Radicchio « Treviso Precoce Mesola » – un semis d’automne de ces semences produisent des feuilles marron profond sans aucune trace de l’amertume souvent associée à la chicorée.
  • Endive « Cancan » – Type de laitue frisée qui est suffisamment robuste pour survivre à l’hiver à l’extérieur dans des zones plus clémentes ou sous une certaine protection dans des climats plus froids.
  • Pourpier d’hiverRustique, vert et savoureux, semer la graine de cette feuille de salade en Août et Septembre pour la salade tout au long de l’hiver
  • « Golden pourpier » – Des tiges rouges, des feuilles d’or vont égayer un saladier.
  • Pimprenelle – Les feuilles de cette plante vivace ont un goût de concombre et sont bonnes dans les salades. Récolter régulièrement pour un approvisionnement régulier des feuilles tendres.
  • Salade de maïs – Egalement connu comme la mâche. Cette feuille de salade pousse lentement, de sorte planter les graines le plus tôt possible
  • Terre cresson – Un excellent substitut pour le cresson, cette plante peut être pris environ huit semaines après le semis. Il n’est pas entièrement résistant au gel, donc couvrir les plantes avec une cloche si la température baisse.

 

La pêche de vigne

pêche de vigne

Connaissez-vous la pêche de vigne ?

La pêche de vigne est une variété de pêche assez ancienne. Elle est devenue rare, d’autant plus qu’elle pousse dans une région de France bien particulière !

Hortik se fait un plaisir de partager avec vous l’histoire de la pêche de vigne !

 

D’où vient-elle ?

En Poitou-Charente et plus particulièrement au sud du département des Deux-Sèvres, subsiste encore une variété de pêche appelée pêche de vigne.

Une variété de pêche très ancienne !

Jusque dans les années 1950 – 1960, la région était viticole. Chaque ferme possédait une vigne pour produire son vin du terroir et ce pour sa consommation personnelle ! Dans ces vignes poussaient des pêchers sans aucune taille ni traitements. Ces arbres produisaient des fruits de taille moyenne à chair blanche très particulièrement savoureuse.


Une variété en voie de  disparition …

Ce type de pêcher a pratiquement totalement disparu pour 2 raisons :

1. A cette époque, les gouvernements proposaient des primes aux agriculteurs. Ils n’en disposaient que s’ils arrachaient leurs pieds de vigne personnels. Cette action gouvernementale avait pour objectif de favoriser les viticulteurs professionnels qui produisaient des vins commercialisés (Bordelais, Languedoc, Pays de Loire, … etc.).  Ceci a engendré la dispartion des vignes personnelles et des pêchers à pêches de vigne !

2. De plus, cette variété de pêche ne se conserve pas longtemps après avoir atteint sa pleine maturité. Cette particularité ne permet pas sa commercialisation.

Les rares survivants

Aujourd’hui, dans mon village, chaque habitant possède et entretien un verger potager dans lequel poussent encore des pêchers d’autrefois ! Aucune plantation, ni traitement ne sont réalisés. Et pour cause … quand les fruits sont murs, nous les consommons sur place et nous jetons les noyaux au hasard dans le jardin. Si la pousse de l’arbre fruitier ne gêne pas la culture des légumes, il est conservé et croît en toute liberté de manière à perpétué l’espèce ! L’année suivante de petites pêches réapparaissent pour notre plus grand plaisir !

Cette année, puisque la récolte a été très abondante, chacun en ce moment même confectionne par le biais de ces fruits savoureux et biologiques d’excellentes confitures.

Un fruit biologique !

Espoir, espoir, quand tu nous tiens ! Que cette espèce vive longtemps … . Contrairement aux variétés de pêcher en jardinerie, ce robuste pêcher est rustique et résiste très bien aux maladies et particulièrement à la cloque (lorsque les feuilles de l’arbre apparaissent boursouflées et rougeâtres). Cet attrait dispense de procéder à des traitements chimiques souvent préjudiciables à la santé des consommateurs !

 

Salon Passionnément Jardin les 29 et 30 septembre à Deauville

affiche passionnément jardin deauville septembre2012

 

Venez participer au Salon Passionnément Jardin qui se déroulera

les 29 et 30 septembre 2012 !

Une bonne occasion de se rendre à Deauville pour aller à la rencontre des

70 exposants passionnés par le monde du jardin !

 

Programme

De nombreux professionnels et amoureux du jardin seront à votre écoute durant ce weekend !

  • Pépiniéristes
  • Paysagistes
  • Artisan ferronnier
  • Spécialiste du mobilier en teck
  • Pisciniste
  • Artistes férus de décoration intérieure comme extérieure
  • La Société Française d’Orchidophilie

Deux activités phares à découvrir !

La Société Française d’Orchidophilie mènera une conférence les 29 et 30 septembre à 16 h sur les Orchidées d’Amérique Latine. Vous aurez dans ce cadre la possibilité de remporter une jolie fleur ! De plus, si vous en possédez une chez vous, l’association vous propose de vous prodiguer des conseils pour garder en bonne santé votre orchidée !

De plus, une belle exposition photos « Portraits de Fleurs » vous attend tout au long du weekend ! Votez alors pour celle qui vous attire le plus … . La photographie primée aura la chance d’être exposée à Honfleur en Avril prochain !

Des ateliers pour les enfants !

Le Salon Passionnément Jardin offre la possibilité aux enfants de participer à 2 ateliers qui se dérouleront les 29 et 30 septembre de 14h à 18h ! Une manière pour les petits de laisser libre court à leur créativité. Voici les créations proposées :

  • Mini jardins d’aromates
  • Chevelures végétales

Revenir à la maison avec sa création, n’est-ce pas une bonne idée ?

 

Infos utiles

Accès

Le salon aura lieu à l’Etablissement Elie de Brignac, 32 avenue Hocquart de Turtot à Deauville. Vous aurez la possibilité de vous garer au parking de l’Hippodrome de Deauville qui se situe à 2 pas du Salon.

Restauration

Un stand se tiendra à votre disposition tout au long du weekend !

Tarifs

L’entrée adulte : 5 €

Pour les jeunes ayant moins de 18 ans, l’entrée est gratuite.

 

Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un agréable weekend !

 

Quand confiture de figues rime avec gourmandise !

figuier en gros plan , niort

C’est la saison de la figue !

Le figuier possède des fruits de petite taille et de couleur violacée particulièrement savoureux et sucrés. La saison de la figue s’étend de Juillet à Novembre.

Nous n’allons tout de même pas se passer de ce délicieux fruit !

Curieux de savoir comment les déguster ? Nous vous invitons à les transformer en réalisant d’excellentes confitures maison !

 

La confiture de figues maison

La recette est simple !

Pour 22 pots de 500 grammes chacun, il vous faut :

  • 7 kgs de fruits
  • 5 kgs de sucre cristallisé

Les 7 étapes clés pour réussir ses confitures de figues :

1. Ne pas éplucher les figues

2. Couper les figues en petits morceaux

3. Brasser le mélange dans un récipient

4. Laisser macérer toute une nuit

5. Une fois cette étape effectuée, cuire le tout à feu doux durant 2h30 en remuant très régulièrement

6. Verser la confiture bouillante dans les pots à capsule métallique

7. Fermer les pots aussitôt*

* L’astuce du chef : retourner les pots directement après leurs fermetures et ce jusqu’à complet refroidissement. Vous pourrez ainsi stérilisez vos pots et les conserver trés longtemps sans constater aucune altération !

bocaux de confiture de figue

 

Que faire des autres variétés de figues ?

Il existe bien d’autres variétés de figuiers, comme celui qui permet de récolter de jolies figues violettes aussi grosses que des clémentines. Cette variété d’arbre produit plusieurs centaines de kilos de fruits à récolter en juillet !

En réaliser de bonnes confitures n’est pas un problème. Les étapes clés de la recette sont les mêmes que pour la réalisation de confiture à base de figues violacées de petite taille.

Cependant, le dosage est diffèrent : comptez 6 kgs de fruits pour 5 kgs de sucre cristallisé.

 

Une gourmandise à petit prix !

En comptant le prix du sucre et du gaz pour la cuisson, le pot de confiture de 500 grammes, parfaitement biologique revient à 0.30 €.

Sur des crêpes sucrées, en accompagnement de plats salés, avec du roquefort mais aussi sur du foie gras, la confiture de figues ravira tous les gourmands !

 

Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un très bon appétit !

 

Déjà en septembre ? vite vite la liste des choses à faire ce mois-ci

recolte des radis

Le jardin en septembre : ce qu’il faut faire ce mois ci

L’heure de la rentrée approche. Pas de panique ! Grâce à votre potager vous allez pouvoir jouer les prolongations de l’été et déguster vos légumes gorgés de soleil, qui vous rappelleront l’été.

Oui oui, Septembre c’est le moment du renouveau. Alors tous au jardin !

 

arrosage du potager

Les légumes et le potager

  • Trouvez le bon dosage d’eau pour vos cultures : l’excès d’eau est souvent la cause des échecs des semis.
  • A l’automne, la germination est plus délicate. Nous vous conseillons donc de faire tremper vos graines 24h au maximum pour que l’enveloppe ramollisse. Mais ne laissez pas les graines plus de 24h ! Elles n’apprécient pas les immersions prolongées.
  • Eliminez les mauvaises herbes
  • Semer des engrais verts comme le trèfle par exemple, cela vous permettra d’enrichir votre sol appauvri par la culture de vos légumes pendant l’été. C’est sans effort, à moindre cout et surtout écologique !
  • Commencez à labourer le sol des parcelles du potager qui sont vides
  • Arrosez vos plantes le matin et non le soir pour ne pas trop rafraichir la terre

Les légumes à récolter

En septembre vous pourrez récolter les légumes suivants :

  • Haricots verts
  • Courgettes
  • Piment
  • Poivrons
  • Betteraves
  • Navets
  • Radis
  • Epinards
  • Tomates
  • Courges
  • Potimarrons

Les légumes à semer et planter

recolte des radis
© HandmadePictures - Fotolia.com

En septembre vous pourrez planter et semer :

  • Des carottes
  • Des épinards
  • Des navets
  • Des oignons
  • Des radis
  • De la laitue d’hiver
  • De la roquette
  • De la mâche
  • Des poireaux
  • Du cerfeuil
  • Des fèves

 

Du côté du jardin d’ornement : Nos conseils 

  • Le gazon : Arrosez et scarifiez votre pelouse. Et supprimez les mauvaises herbes manuellement en retirant la racine dans son intégralité
  • Taillez vos haies plutôt à la fin du mois
  • Mettre en place les vivaces à floraison printanière
  • Donnez de l’engrais régulièrement aux plantes intérieures comme extérieurs
  • Plantez des choux décoratifs qui égayeront vos massifs cet hiver.
  • Coquelicots : Semez  en place pour obtenir une floraison dès le mois de mai
  • Dahlias : Supprimez les fleurs fanées  pour obtenir de grosses fleurs pour vos vases, supprimez les boutons latéraux
  • Pivoine : Multipliez-les en divisant la souche

A faire !

  • Récoltez vos fruits murs comme les noisettes, mûres, certaines poires, les pommes, quetsches, le reste de pêches…
  • Plantez vos nouveaux pieds de fraisiers
  • Si certains de vos fruits sont atteints par des maladies, ne les jetez pas dans le compost ! Il faut les bruler ou mettre à la poubelle afin de ne pas propager les maladies
  • Ne laissez pas pourrir les fruits qui seraient tombés au pied de vos arbres fruitiers. Cela favorise la propagation des maladies, ramassez les et détruisez-les.

Les autres points

Balcon : arrosez à l’engrais liquide vos jardinières.

 

Voila un rapide tour de tout ce qu’il y a à faire ce mois-ci au jardin. N’hésitez pas à en rajouter sur notre blog si j’en avais oublié !

 

Bonne rentrées à tous 🙂

Calendrier des semis et récoltes de Juillet à Septembre

Pommes de terre

Voici sous forme de liste les informations de semis et de récoltes des plantes potagères.
Ce calendrier des semis vous indiquera les périodes de semis, de plantation, de repiquage et de récolte des légumes du jardin.

Suivez notre guide des semis et récoltes pour juillet, aout, septembre :

JUILLET:

Semis pleine terre :

– endive, pissenlit ( Début de mois)
– carotte longue ou 1/2 pleine terre, chicorée frisée et scarole, chou de chine, cresson, épinards, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, mourre de porc (barkhausie), navet d’automne, persil frisé, poireaux, oseille, radis d’été/automne, radis d’hiver, radis noir d’hiver, radis roses pleine terre
– mâche (Fin de mois)

Arrachage / Repiquage :

– repiquage  : céleri à couper, chou de Bruxelles, chou cabus d’hiver, chou d’hiver frisé, chou de milan d’hiver, chou fleur tardif ( Début de mois)
– repiquage :  chou cabus d’été / automne, chou de milan d’été / automne, chou rave, estragon
– repiquage : brocoli (Fin de mois)

Plantations :

-oignon de couleur en bulbe

Récolte :

– navet de printemps (Début de mois)
– ail blanc, aneth, arroche, aubergine, basilic, carotte longue ou 1/2 pleine terre, carotte 1/2 longue hâtive, chicorée frisée et scarole, chou fleur hâtif, chou rouge, ciboule, ciboulette, concombre, cornichon, courge, courgette, cresson, échalote, estragon, fève, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine, melon, oignon blanc à confire, oignon blanc très hâtif, persil frisé ou non, piment hâtée, pois mangetout, pois nain grain ridé, pois nain grain rond, pois à rames grain ridé, pois à rames grain rond, pomme de terre, poireau, radis d’été/automne, radis roses pleine terre, tomate
– artichaut, aubergine longue hâtive, betterave, céleri à couper, poirée, poivron, tomates (Fin de mois)

AOUT:

Semis pleine terre :
Début de mois de préférence
cresson, haricot vert, laitue pommée été/automne / batavia
Tout le mois

carottes d’hiver, chicorée frisée et scarole, chou de chine, épinards, laitue à couper, mâche, mourre de porc (barkhausie), navet d’automne, oignon blanc de printemps, persil frisé ou non, radis d’hiver, radis noir d’hiver, radis roses pleine terre
Fin de mois de préférence
laitue pommée d’hiver / batavia

Arrachage / Repiquage :
Début de mois de préférence
chou brocoli
Tout le mois
Repiquez : poireaux, laitues, choux

 

Récolte :
Tout le mois :

ail blanc, aneth, arroche,  artichaut,  aubergine, aubergine longue hâtive,  basilic, betterave, carotte longue ou 1/2 pleine terre,  céleri à côtes, céleri à couper, chicorée frisée et scarole, chou fleur hâtif,  chou rave, chou rouge, ciboule,  ciboulette,  concombre,  coriandre, cornichon, courge, courgette, cresson, échalote,  estragon,  fève,  haricot grain,  haricot vert, laitue à couper,  laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine,  melon,  oignon blanc à confire,  oignon de couleur  issu de bulbes et de semis, persil frisé ou non, piment hâté,  poireau, poirée,  pois mangetout, pois nain grain ridé, pois à rames grain ridé, pois à rames grain rond, poivron, pomme de terre,  radis d’été/automne, radis roses pleine terre, tomate
Fin de mois de préférence

céleri branches, cornichons, fenouil, piment, tétragone

Pommes de terre

SEPTEMBRE:

Semis pleine terre :
Début de mois de préférence :
navet d’automne, persil frisé
Tout le mois :
ail rose, chou cabus de printemps, laitue à couper, laitue pommée d’hiver / batavia, mâche, mourre de porc (barkhausie), oignon blanc de printemps, oseille, poireaux, radis d’hiver, radis roses pleine terre
Fin de mois de préférence
épinard de printemps

repiquage : romarin, thym

à arracher et mettre en silo : chicorée barbe de capucin
Récolte :
Début de mois de préférence
fève, laitue romaine, melon
Tout le mois

Récoltez les légumes racines et entreposez-les dans un local frais.
aneth, arroche, artichaut, aubergine, aubergine longue hâtive, basilic, betterave, cardon, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri à côtes, céleri à couper, céleri branches, chicorée frisée et scarole, chou de Bruxelles, chou de chine, chou fleur hâtif et tardif, chou rave, chou rouge, ciboule, ciboulette, concombre, coriandre, cornichon, courge, courgette, cresson, estragon, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, melon, navets, oignon de couleur « semis », persil frisé ou non, piment hâté ou non, poireau, poirée, pois mangetout, pois à rames grain ridé, poivron, pomme de terre, potiron, radis roses pleine terre, radis d’été/automne, rutabaga, soja potager, tétragone, tomate
Fin de mois de préférence
céleri rave, chou cabus d’été / automne, chou de milan d’été / automne, navet d’automne, persil « racines », radis noir d’hiver