Les bonnes associations de fruits et légumes au jardin – Frédérique Chevalier

Ce livre explique quels végétaux il convient de faire voisiner et ceux qu’il vaut mieux éloigner. Il donne également des conseils pour attirer les insectes utiles ou pour repousser les nuisibles.

Quatrième de couverture

Savez-vous que l’oignon apprécie follement les carottes, que les rosiers se marient volontiers avec le pélargonium, que le chou déteste l’échalote et que le basilic et le concombre font très bon ménage ?

Au jardin, c’est comme dans la vie : tout le monde ne s’apprécie pas forcément. Pour que les plantes, aromates, arbres, arbustes et fleurs grandissent harmonieusement, mieux vaut faire ses plantations en fonction des affinités de chacun !

Ce livre explique quels végétaux il vaut mieux planter à côté de quels autres et, inversement, ceux qu’il ne faut surtout pas faire voisiner. Vous y trouverez aussi tous les conseils pour attirer les insectes utiles ou pour repousser les nuisibles.

Une manière totalement naturelle de profiter d’un jardin équilibré et sain en toutes saisons !



Construire un hôtel à insectes – Wolf Richard Günzel

C’est la crise du logement chez les hyménoptères : la survie des guêpes et des abeilles est menacée par la raréfaction de leurs habitats. Faites un geste, offrez-leur une nuit d’hôtel dans votre jardin ou sur votre balcon ! Confortablement installées, elles y passeront la saison et polliniseront les plantes alentour. Vous trouverez dans ce livre des fiches techniques pour fabriquer des hôtels à insectes adaptés à chaque espèce, depuis le simple une-pièce aménagé dans une tige jusqu’à l’HLM faite de rondins, de briques creuses et d’argile. Bourdons, coccinelles, abeilles, papillons… pour chaque espèce, des instructions précises sur le type d’habitat à privilégier, les plantes à cultiver aux alentours, l’exposition adéquate, l’entretien du refuge…

AuteurWolf Richard Günzel
EditeurLa Plage Editeur
Date de parutionmai 2013
CollectionUn Jardin Sur La Terre
ISBN2842213327
EAN978-2842213329
IllustrationIllustrations couleur
Nombre de pages160
Format21 x 14 cm



Apaiser la maladie d’Alzheimer grâce au jardin.

jardin thérapeutique

Les maladies neuro-dégénératives type Parkinson, Sclérose en plaques ou encore Alzheimer sont les maladies du siècle. Faute de traitements curatifs existants, c’est l’accompagnement des malades qui prime. 

Cet accompagnement passe par la compréhension des handicaps engendrés par ces maladies.

Aujourd’hui en France la quasi totalité des maisons de retraites ou établissements de santé disposent d’un espace vert, mais ils sont trop peu nombreux à proposer à leurs résidents des jardins thérapeutiques.

 

jardin thérapeutique

 

 

Les jardins thérapeutiques permettent de stimuler les sens du patient comme la vue ou encore l’odorat.

Les malades d’Alzheimer sont les plus réceptifs à ces jardins qui apaisent leurs angoisses dues à la perte progressive de leurs repères.

Quand on sait qu’aujourd’hui en France 3 millions de personnes sont touchée par la maladie d’Alzheimer, malades et accompagnants confondus, ces structures deviennent plus que nécessaire.

 

Les jardins thérapeutiques sont des lieux où l’on se sent heureux, on oublie pour un instant son quotidien et les difficultés qui en découlent.
Ces jardins sont en couleurs et les odeurs et les matières stimulent tous les sens des malades :

  • la vue avec les différentes couleurs,
  • l’ouïe avec le bruit des fontaines,
  • l’odorat avec les herbes aromatiques,
  • le goût avec la dégustation des légumes et
  • le toucher des fleurs pour la composition des bouquets.

 




Les jardins thérapeutiques sont un vrai plus pour les hôpitaux qui accueillent des patients atteints de déficiences cognitives.  Ces malades souvent agités y retrouvent la sérénité.
Des designers de renom proposent aujourd’hui de réaliser ces jardins, notamment BAO Design dont voici un plan d’une des créations : 

jardin thérapeutique

 

La tête dans les nuages

la maison nuage, habitats naturels

Vous rêvez de passez une nuit dans les nuages ? La CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux) vous en offre la possibilité grâce à son habitation écologique : la maison nuage.

 

Cette habitation en forme de nuage est en réalité une cabane blanche créée en résine et en bois par un collectif d’artistes « Le Bruit du Frigo ».

 

L’architecture utopique teintée d’un esprit caravanier évident en fait un lieu inhabituel dans nos paysages urbains.

 

Passer une nuit dans le nuage est une expérience unique pour les habitants d’un soir, 7 au maximum (3 lits doubles et 1 lit simple).

Autre particularité de cette habitation, elle n’a accès ni à l’eau courante ni à l’électricité.
Véritable petit refuge, c’est une sorte de camping sauvage improvisé en parfaite harmonie avec la nature et le paysage.

Ce refuge périurbain fait parti d’une lignée d’autres habitats naturels tels que le hamac, les guetteurs ou encore la belle étoile.

 

 

 

 

 

 

 

 

La belle étoile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le guetteur

 

 

 

 

 

 

 

 

Le hamac

 

Le nuage voyage de ville en ville afin que le plus grand nombre en profite, du 26 avril au 15 mai il était à Paris et du 29 mai au 29 septembre 2013 il sera à Lormont en Gironde dans le parc de l’Ermitage.

 

Pour voyager la cabane est désolidarisée de sa structure puis déposée sur un camion qui l’amène dans la ville suivante ou ses futurs habitants d’un soir la découvriront gratuitement sur simple réservation dans l’office du tourisme de la ville.

Embranchements – Nancy – du 20 au 23 juin 2013

Nancy est un pôle forestier de premier plan.

L’ambition d’Embranchements est de mettre en lumière l’implication de la ville de Nancy et de la Communauté urbaine du Grand Nancy dans la gestion de l’arbre en milieu urbain en phase avec les enjeux de la Ville européenne durable.

L’arbre sort alors du bois pour se révéler, s’exposer pendant quatre jours, du 20 au 23 juin 2013. 

Nancy Juin 2013 embranchement

En partenariat avec le Groupe d’Etude de l’Arbre (GEA) et le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT), la Ville de Nancy propose jeudi 20 et vendredi 21 juin 2013 un carrefour professionnel sur les différents chemins de connaissance de l’arbre.

La thématique du colloque est centrée sur « les nouveaux agresseurs et maladies», avec la présence d’experts internationaux et de gestionnaires d’espaces verts ».

Embranchements s’installe ensuite Samedi 22 et dimanche 23 juin dans le parc de la Pépinière. Tout au long du week-end, un village de l’arbre, des animations culturelles et artistiques concentrent tous les regards vers la canopée et la biodiversité qu’elle recèle. Les installations et rencontres sensibilisent le grand public à l’importance de l’arbre en ville, à sa fonction essentielle. Organisée par la Société Française d’Arboriculture (SFA), une rencontre nationale de grimpeurs élagueurs, épreuve sportive et technique, rapproche professionnels et amoureux des arbres.

Pour plus d’informations : http://www1.nancy.fr/developpement-durable/espaces-verts/embranchements.html

Pl@ntNet, l’application qui reconnaît les plantes et les fleurs

Pl@ntNet, application de reconnaissance des plantes et fleurs

Pl@ntNet est une application pour Smartphone créée en 2007, elle est disponible sur IPhone et bientôt sur l’Androïd Market.

 

On peut la qualifier de Shazam des plantes. Elle repose sur le même principe : photographier puis identifier les plantes automatiquement grâce aux 800 espèces répertoriées en France métropolitaine.
En effet pour le moment l’application fonctionne uniquement avec des plantes de la métropole, mais elle est en cours d’évaluation pour des flores tropicales.

 

Cette application est le fruit de la collaboration entre l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), l’INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) et le réseau de botanistes amateurs.

 

L’utilisateur prend une photo de la plante qu’il souhaite identifier, si cette dernière est floue ou ambiguë, le serveur donnera plusieurs solutions de la plus ressemblante à la plus éloignée.
Par contre si la photo est identifiée, l’utilisateur peut enrichir la base de données en transmettant image, lieu et date de prise de vue ; c’est donc un outil évolutif.

 

 

L’identification interactive des plantes que permet cette application met la botanique à la portée de tous.

 

Pl@ntNet est une application gratuite et très facile à utiliser ce qui la rend encore plus accessible auprès du grand public.

Livre « Le guide pratique du potager en carrés » par Anne-Marie Nageleisen

Livre "Le guide pratique du potager en carrés" par Anne-Marie Nageleisen

Descriptif

La méthode du « Potager en carrés » connaît un succès qui ne se dément pas. Il est esthétique, productif, écologique, ludique et s’adapte aux petites surfaces, y compris les terrasses… Ce succès, Anne-Marie Nageleisen y a grandement contribué avec son précédent livre (et best-seller), « Le potager en carrés, la méthode et ses secrets« , reposant sur ses nombreuses années de pratique et d’expérimentation.

Dans ce nouvel ouvrage, cette experte du potager en carrés donne au lecteur un condensé pratique de la méthode, en mettant plus particulièrement l’accent sur:

  • La planification optimale des carrés, principale difficulté pour les débutants
  • Les fiches de culture de 30 légumes et 10 herbes aromatiques, plus complètes et plus illustrées.



Auteur

Anne-Marie NAGELEISEN
Autodidacte, Anne-Marie Nageleisen jardine en carrés depuis 2003 ; c’est toute son expérience qu’elle nous transmet ici, dans un livre pratique et didactique, tout en poésie. Comprendre pour bien faire, tel est le crédo de l’auteur, qui nous donne les clés de chaque geste.

5ème Botaniques de Chèvreloup – 15 et 16 juin 2013

Les 5emes botaniques de chevreloup

Aux portes de l’été, prenez un acompte de plantes et de nature !

Les 15 et 16 juin prochains, c’est la fête à l’Arboretum de Chèvreloup, la fête des plantes et de la diversité végétale qui va réjouir les jardiniers amateurs. La biodiversité est à portée de main (verte) et elle va envahir le jardin, la terrasse, le balcon, la maison. L’ASPECO, ASsociation des PÉpiniéristes COllectionneurs, est de nouveau le partenaire du Muséum national d’Histoire naturelle pour ces 5émes Botaniques. L’Association a réuni 40 pépiniéristes et producteurs qui proposent plus de 4 000 espèces de plantes, grimpantes, à parfum, vivaces, d’ombre, de terrain arides, succulentes, grasses, aquatiques, mellifères, de rocailles, à caudex, rares,…des arbres, des arbustes, des rosiers, des graminées, des bambous, des légumes anciens, des graines,…Quelques soient vos envies, vos besoins cette grande diversité affolera votre « sens jardinier ». Vous pourrez admirer, regarder, questionner, échanger, et aussi acheter.

Toutes les plantes présentées sont cultivées dans le respect de leur nature et dans le respect de la Nature ! C’est le « cahier des charges » des membres de l’ASPECO qui exposent à Chèvreloup. Ils seront heureux de vous expliquer les bonnes pratiques du jardinage durable et biologique.

Vous pourrez profiter de la présence des associations qui promeuvent une approche « écologique » des plantes, de l’horticulture, de la nature, du jardin et du rucher. (SNHF, SCA, SHY, ARBRES, JBF, AFCPO). Leur adhérents, toujours motivés, sauront vous faire partager leur enthousiasme pour les domaines de chacune d’entre elles.

Profitez de cette visite pour passer un « moment piquant » dans l’exposition « cactées et succulentes », au pavillon d’accueil, où 250 espèces de plantes des zones arides d’Amérique, d’Afrique et de Madagascar sont sorties des serres de Chèvreloup, inaccessibles au public, et posées en majesté dans des décors évoquant leurs milieux de vie. Rares et menacées elles ont trouvé des astuces formidables pour s’adapter au manque d’eau et à la chaleur.

Découvrez ou redécouvrez l’Arboretum de Chèvreloup, ses 200 hectares ouverts boisés de 2500 espèces d’arbres de tous les continents, une diversité exceptionnelle aussi !

Pour en savoir plus : http://chevreloup.mnhn.fr/

L’Art du Jardin au Grand Palais à Paris – Une nouvelle expérience végétale

evenement l'art du jardin au grand palais du 31 mai au 3 juin

Du 31 mai au 3 juin 2013, le temps d’un long week-end, vivez une nouvelle expérience végétale à L’Art du Jardin au Grand Palais à Paris.

Une exposition végétale comme vous n’en avez encore jamais vu par sa démesure !

Des plantes exceptionnelles par leur taille, leur qualité et leur rareté. Elles sont apportées de toute l’Europe, par les plus grands pépiniéristes et par 40 collections végétales spécialisées – véritable patrimoine naturel du vivant. Elles sont scénarisées en tableaux végétaux stupéfiants et en jardins séduisants, dans lesquels s’insère le meilleur de la déco outdoor européenne.

La nature envahit la ville pour le plus grand bonheur de ses habitants. Parce qu’un arbre pousse 7 fois moins vite en ville qu’à la campagne, venez voir les végétaux nouveaux, immenses, préparés par les professionnels pour qu’ils s’intègrent, adultes et résistants, dans nos quartiers, nos villes nouvelles et nos régions.

Venez récolter les légumes d’un potager géant, grimper dans une cabane perchée à 13 mètres de hauteur, assister à un défilé de paons blancs, visiter la Belgique en un jardin, pique-niquer au bord de la Nationale 7, assister à des conférences passionnantes, faire participer vos enfants à des animations ludiques et pédagogiques

Vous aussi, ne ratez pas la “Nouvelle expérience végétale” : participez à cet événement unique et stupéfiant !

Aude de Thuin Présidente & Commissaire Générale de L’Art du Jardin

www.lartdujardin.com

Pour ta Fête Maman, je t’offre toutes les fleurs de ton jardin.

fleur coquelicot

Cette Année, Maman, je t’offre toutes les fleurs de ton jardin… oui oui tu lis bien « ton » jardin.

Ce sont toutes les fleurs qui se sont épanouies et qui se sont ouvertes en mai ou juin de cette année ou de l’an dernier, dans ton jardin. Et j’avoue, ce sont tes photos !

 

Tout d’abord, l’iris :

fleur iris
iris, en fleur en mai, juin

 

Ensuite le coquelicot :

fleur coquelicot
coquelicot en fleurs en mai juin

 

passons au kniphofia (difficile à écrire celui la !)

en fleurs en juin, le kniphofia
en fleurs en juin, le kniphofia

la jolie pivoine rose

jolie pivoine rose
jolie pivoine rose en fleurs en mai

 

le pavot et son amie la fougère :

en fleur le pavot
le pavot en fleurs en mai

 

le cytise

le cytise en fleurs
cytise en fleurs en juin

 

les genets, qui nous font penser à genech

genets en fleurs
genets en fleurs en mai

 

Les jolis bleuets

les bleuets
bleuets en fleur en mai

 

Et enfin le lilas, qui est ma star au niveau des parfums de fleurs

 

lilas en fleurs
le lilas en fleurs en mai

 

Merci pour ces belles fleurs, et ces belles photos de fleurs !

Merci pour … tout.. et plus encore

et une Bonne Fete des Mères à toi !

 

Je n’oublierai pas de te dire « Bonne Fête Paulette », parce que cela te fait sourire, même si tu ne t’appelles pas Paulette (cf le sketch de Guy Bedos),

et j’essaierai de te chanter le célèbre « Maman, tu es la plus belle du monde, aucune femme à la ronde n’est plus jolie que toaaaaaa ! »

Bonne Fête !

Et Milles baisers de Fleurs

« Li » de Magali