Fritillaire ou Fritillaria, de la famille des Lilieae

fritillaire pintade

Les informations classiques sur les fritillaires :

Hauteur : 20 à 100 cm (plus de 120 espèces différentes)
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Ordinaire, bien drainé
Bulbe de printemps
Floraison : Avril à juin

fritillaire impériale
fritillaire impériale. credit photos B.Morard

Plus d’informations sur la fritillaire :

La plupart des espèces poussent dans les rocailles, les pentes rocheuses, les prairies sèches et les broussailles. Quelques espèces, notamment Fritillaria meleagris, Fritillaria japonica et Fritillaria camschatcensis, poussent en sol frais à franchement humide.

Les fritillaires, couramment appelées goganes dans l’ouest de la France, sont des plantes herbacées vivaces appartenant à la famille des Liliaceae sensu sticto. Le genre comprend quelque 120 espèces d’Europe, d’Asie et de l’Ouest américain

 



fritillaire
fritillaire pintade (Fritillaria meleagris) – credit photos B.Morard

 

 

Plus de photos de fritillaires ici :

Crocus : plantez vos bulbes de crocus cet automne !

fleurs de crocus jaunes et rouges

L’automne, c’est la bonne saison (mais pas l’unique !) pour planter ses bulbes de crocus…. Pour les espèces de crocus qui fleurissent en hiver et au printemps, c’est vraiment maintenant !

Mais avant de les planter, il vous faut savoir quelques petites choses sur les crocus… et je vous propose un petit schéma « comment planter son bulbe »

 

fleurs de crocus jaunes et rouges
credit B.Morard

Le crocus, les espèces,  petites informations

–          Il y a 90 espèces différentes de crocus

–          -les crocus font partie de la famille des Iridaceae ou Iridacées.

–          1/3 des 90 espèces fleurit en automne en fait

–          On voit le plus souvent des crocus vernus (ou verni pour parler latin correctement) dans nos jardins.

o   On reconnait les crocus vernus grâce à ces informations : ils ont une corme à tuniques à fibres réticulées, leur floraison est printanière, leurs fleurs sont généralement indistinctement striées, Ils n’ont pas de bractées (définition d’une bractée : Intermédiaire entre la feuille et la fleur, la bractée est souvent similaire à une feuille (on parle alors de « bractée foliacée »), mais elle peut aussi ressembler à une fleur ou à un pétale de fleur_ source wikipedia)

–          Mais les espèces sont nombreuses, et de formes très variées : crocus corsicus, crocus flavus, crocus versicolor, crocus longiflori, crocus reticula, crocus sativus (ou à safran)…



Fiche pratique du crocus : quand planter, quand ils fleurissent

 

Période de plantation et semisDès fin juillet pour les crocus fleurissant en automne, dès septembre pour les crocus fleurissant en hiver/printemps
Période de récolte et floraison Hiver/printemps ou automne selon l’espèce
ExpositionSoleil
Type de sol sol bien perméable en situation ensoleillée, pas d’humidité, sol bien drainé
Bulbe pour Gazon fleuri, Bac, Massif fleuri, Rocaille
 DensitéTous les 6 cm généralement
Hauteur adulteD’assez petites fleurs, généralement moins de 15 cm

 

fleurs de crocus jaunes
credit B. Morard

 

Qu’est-ce qu’on plante et comment on plante un bulbe ?

Le crocus est une plante à bulbe.

On va planter un bulbe de crocus en terre dans la saison qui correspond à votre crocus.

Voir le dessin ci-dessous :

Comment planter ses bulbes schema

 

1-      Avec un transplantoir ou une petite pelle ou un plantoir à bulbes tout simplement, prenez une profondeur de 2 à 3 fois la hauteur du bulbe

2-      Positionnez le bulbe au fond du trou, bourgeon vers le haut

3-      Recouvrez le bulbe doucement avec la terre, pour éviter de les déplacer ou de les abimer

4-      Tassez doucement la terre avec votre pied, ou avec le plat d’un râteau

5-      Arrosez à l’endroit où vous avez planté le bulbe (non non pas à coté !)

 

 

Dans la langue des fleurs

Le crocus signifie « Bonheur de jeunesse »

Dans le langage emblématique des fleurs, selon la couleur, le crocus peut signifier différentes choses, toutes reliées au domaine de l’inquiétude. Bleu, il signifie : « J’espère, mais je crains » ; jaune : « Rassurez-moi » ; rouge : « J’ai peur de trop aimer » ; violet : « Vous regrettez de m’aimer. »

 

Nos conseils complémentaires sur le bulbe de crocus

–          Taillez le Crocus afin qu’il puisse se remettre de sa floraison.

–          ATTENTION : lui couper les feuilles trop tôt est très fortement déconseillé si vous souhaitez obtenir de nouveau de magnifiques fleurs. attendez que le feuillage jaunisse avant de le couper, car c’est à ce moment que la fleur constitue ses réserves pour la prochaine floraison.
Eliminez les fleurs fânées.

–          Le crocus est résistant aux maladies, il ne craint que les rongeurs qui peuvent s’attaquer aux cormus.

–          Ce bulbe de crocus ne demande que très peu d’entretien : vous plantez, mettez un peu d’eau, et vous attendez

 

Le compostage Bokashi, c’est quoi et comment ça fonctionne ?

son de bokashi

On n’a jamais eu autant de possibilités différentes de faire du compost.

Maintenant, et depuis quelques petites  années, une alternative intéressante pour le compostage en cuisine existe, elle s’appelle le compostage Bokashi.

Le fait d’avoir des déchets nauséabonds dans nos conteneurs de cuisine avant d’aller les placer sur le tas de compost était un frein au compostage avant… mais ça c’était avant !

 

Bokashi , c’est quoi et d’où ça vient ?

Bokashi est un terme japonais qui signifie « matière organique fermentée ».

En compostage Bokashi, un « EM inoculant », avec EM= micro-organismes efficaces, (on appelle aussi cela du « son Bokashi ») est saupoudré sur les déchets alimentaires dans un récipient hermétique, un seau généralement.

Un EM inoculant est un support inerte, comme des balles de riz, du son de blé ou de la sciure, infusé avec des Micro-organismes Efficaces ou EM.

Les Micro-organismes Efficaces ou EM, ce sont des bactéries naturelles lactiques, des levures et des bactéries phototrophes qui agissent comme une communauté de microbes dans les déchets de cuisine, la fermentation et l’accélération de la répartition de la matière organique. You can find free app store for android which would be additional channel to drive more downloads.

Une fois la fermentation terminée, le compost peut être enterré ou placé dans un tas de compost modifié pour compléter sa décomposition. Le produit final est un compost foncé, prêt pour le jardin.

En Asie et dans un nombre croissant de pays, de plus en plus de gens pratiquent ce type de compostage soit en collaboration avec leur service municipal de récupérations des ordures ménagères soit pour leurs propres besoins au jardin.

son de bokashi

Pour information, le Bokashi est aussi une technique utilisée dans l’impression d’estampes sur bois et qui consiste à faire varier la clarté ou l’obscurité d’une seule couleur en appliquant manuellement une gradation d’encre sur une planche d’impression humide, plutôt que d’encrer uniformément le bloc. Cette pratique doit être répétée pour chaque feuille à imprimer. Source wikipedia



 

Qu’est-ce qu’un composteur Bokashi ?

Un composteur Bokashi est un composteur de cuisine, le plus souvent un seau que l’on peut fermer hermétiquement, et dans lequel, on va ajouter non seulement les déchets, mais également des poignées de son de Bokashi, qui fait office d’accélérateur.

 

composteur bokashi
source-originalorganics.co.uk

Quel est le grand avantage du compostage Bokashi ?

Dans le compostage bokashi, tous les déchets de cuisine organiques peuvent être compostés, pas seulement les déchets de légumes, mais les restes de table et la viande aussi.

Vous compostez ainsi viandes, poissons, produits laitier, et même de la nourriture cuite.

Et les autres avantages ?

  • C’est un compostage facile
  • Il peut être fait sur ​​une petite ou à grande échelle
  • Il ne produit généralement pas de mauvaises odeurs
  • Il produit un matériau qui peut être utilisé comme une «libération lente» engrais dans votre jardin
  • Il fonctionne très bien comme une stratégie de partenariat pour le compostage et le lombricompostage
  • Il peut être utilisé pour faire face à tous les déchets de cuisine (même à base de viande, produits laitiers, etc)

 

L’odeur du compost Bokashi :

Les déchets ont une odeur âcre fermentée, contrairement à l’odeur fétide de notre compost traditionnel.

Ce n’est pas inodore. Les mouches, les rongeurs et les ratons laveurs seront attirés par les déchets fermentés tant ils ont une odeur détectable. Parfois, un morceau de compost bokashi peut « s’éteindre » dans le récipient et développer une forte odeur putride. Habituellement, un conteneur qui sent un peu trop fort contient trop de liquide ou pas assez inoculant.

 

Le seau pour le compostage Bokashi

Pour la collecte des déchets dans le cas de la méthode en anaérobie, il est recommandé d’utiliser un seau spécial avec une fermeture hermétique avec un filtre plaque et un robinet en dessous pour l’évacuation des liquides.

On peut tout de même utiliser un seau avec une fermeture hermétique, sans robinet. C’est moins pratique pour supprimer le « jus », mais cela fonctionne tout de même !

Pour la méthode en aérobie, un simple seau suffira… mais les odeurs seront plus fortes J

Un seau de seulement 37-40cm de haut pour traiter les déchets d’une famille de 4 membres. 1 Sac de 2kg de Son au Bokashi Actif pourra durer environ 6 mois, sur la même base d’une famille de 4 membres.

 

composteur en seau pour compost Bokashi
source greencalgary

Le son de Bokashi

 

C’est l’inconvénient de ce type de compost, il faut aller acheter son son de Bokashi pour que cela fonctionne.

Si vous n’avez pas de sachets de son de Bokashi, il est toujours possible de les remplacer par de la terre saine et légèrement humide, prélevée dans un lieu non exploité et qui n’a pas subi de traitement chimique. De la terre récoltée dans la forêt avec de l’humus peut parfaitement convenir mais la fermentation sera plus longue qu’avec le mélange de micro-organismes sélectionné.

 

Comment ça fonctionne le compostage Bokashi ?

Le compostage Bokashi fonctionne grâce à du son de Bokashi , c’est un produit qui combine du son (l’enveloppe du grain des céréales) avec  des micro-organismes efficaces (inventés au japon).

C’est donc un produit complémentaire qu’il faut acheter et ajouter au seau, cf ci-dessous.

Concrètement comment on fait du compostage Bokashi :

-Placez vos déchets de cuisine dans le seau étanche à l’air,

-saupoudrez-les d’une poignée de son de Bokashi.

– et recommencez le cycle jusqu’à remplissage du seau

Pendant que vous remplissez régulièrement le seau de cuisine de vos déchets, vous évacuez quotidiennement le jus au fond du seau, en ouvrant le robinet au-dessus du gobelet. Vous obtenez ainsi un excellent engrais végétal pour les plantes et toutes sortes de végétaux ou pour purifier vos eaux de bassin, en dosant 1/100.

– Une fois le premier seau rempli, laissez fermenter 15 jours, et pendant ce temps remplissez un autre seau avec vos déchets.

Vous avez un compost de grande valeur qui aura gardé toute son énergie nutritive.

Le Bokashi est prêt à l’utilisation quand il donne une odeur douce de fermentation. En cas d’odeur rance et putréfiée, le Bokashi n’est pas bon.

contenu du seau bokashi beurk
source redwormcomposting

Comment utiliser le compost Bokashi ?

 

Le compost Bokashi possède une grande quantité d’éléments nutritifs et aide à rendre à la terre certaines de ses propriétés qui s’épuisent avec le temps : C’est donc un bon amendement pour le sol.

Il peut remplacer les mélanges de terre et engrais disponibles dans le commerce, et est utilisable pour toutes les cultures : légumes, plantes à fleurs annuelles, herbes potagères, plantes vivaces, buissons à fleurs et fruitiers, arbres fruitiers, pelouses, dans les bacs à fleurs ou à l’occasion de plantations d’arbres ou de préparation et d’amélioration de terrain.

Attention, on ne peut pas utiliser n’importe comment le compost issu du compostage Bokashi, car ce compost est acide.

Ce compost ne doit donc pas entrer directement en contact avec les racines des plantes car il brûlerait les poils absorbants des racines. Autour des arbres établis, faites des trous à la circonférence du feuillage (à la même distance du tronc que le bout des plus grandes branches) et enfouissez le compost assez profondément.

 

Utilisation du compost issu du compostage Bokashi dans les pots de fleurs :

 

Voici comment utiliser le compost Bokashi dans vos pots de fleurs :

–          Remplir à moitié le pot de terre,

–          Compléter aux 3/4 de déchets de cuisine fermentés,

–          Bien mélanger puis recouvrir le tout de terre.

–          Attendre 2 semaines avant de planter dans le pot.

 

Utilisation du compost issu du compostage Bokashi dans le Jardin :

 

Voici comment utiliser le compost Bokashi dans votre jardin :

Avant de planter :

–          Enterrer les déchets au jardin sous quelques centimètres de terre.

–          Bien mélanger à la terre.

–          Parce que ce compost a un pH acide, semer ou planter 1 semaine plus tard. Le compost aura alors un pH neutre.

De façon générale, dans le jardin on mélange le compost Bokashi à la terre à raison de ½ kg pour un mètre carré.

 

Comme engrais,

Pendant ou après la plantation : Dans ce cas, il faut enfouir les déchets de cuisine fermentés sous terre à au moins 30 cm des plantes.

Pour une réserve de terre riche

On peut aussi créer une réserve de bonne terre en enterrant le compost fermenté dans de gros trous ou dans un gros contenant extérieur, et recouvrir de terre entre chaque ajout de déchet. Il n’est pas nécessaire dans ce cas de mélanger régulièrement ce compost comme avec un composteur traditionnel aérobie.

 

Comme le compost Bokashi est produit en anaérobie, il faut l’incorporer dans le sol, en le recouvrant de terre ou de paillis, afin de prolonger de cette façon sa fermentation anaérobique.

Le Bokashi reconstitue le taux d’humus et fertilise ainsi la terre de façon naturelle. Les micro-organismes continueront à vivre et à se développer de façon durable.

 

Utilisation du compost issu du compostage Bokashi dans le potager :

 

–          Enterrez le Bokashi dans le sol 2 semaines avant de planter ou semer

–          Ou incorporez le Bokashi entre les rangs de légumes en croissance ou entre les fleurs

 

Le jus de Bokashi, qu’en fait on ?

Le jus de bokashi est un engrais naturel gratuit pour nourrir vos plantes. Le processus de fermentation produit le jus, celui-ci est extrêmement riche en éléments nutritifs et micro-organismes efficaces.

Il est important de diluer le jus de Bokashi avec de l’eau à raison de 1 pour 100 de liquide Bokashi).

Petit plus : si vous avez une fosse septique, vous pouvez ajouter le liquide non dilué dans les  toilettes ou dans votre évier. Les microbes travailleront à rendre le système septique plus efficace.

 

 

Différence avec le compost classique

 

Le compostage et la fermentation sont deux processus différents. Le compost est une bonne source de nutriments pour votre jardin. Cependant, en raison du processus de compostage, une grande partie des nutriments diminuent. Contrairement au compostage, la fermentation Bokashi conserve l’énergie (pas de perte de chaleur) de la plupart des éléments nutritifs des déchets, de sorte qu’ils soient disponibles pour vos plantes. Les déchets fermentés avec le Bokashi contiennent toujours les EMS (micro-organismes sélectionnés) qui sont bénéfiques aux végétaux. Bokashi va ainsi augmenter de façon conséquente le taux d’humus de la terre.

 

Comment changer la couleur de ses hortensias

hortensia-rose

Dans la série « le saviez vous », aujourd’hui nous allons vous surprendre !

Nous vous avons déjà parler des hortensias ici, avec tous les conseils de plantation, d’entretien et de taille.

 

Mais saviez vous que l’on peut agir sur leur couleur?

La couleur des fleurs de votre arbuste dépend de l’acidité du sol dans lequel vous avez planté votre hortensia !

  • Si votre sol est acide, votre fleur sera bleue.
  • Si vous disposez d’un sol calcaire, les fleurs prendront une couleur proche du rose ou rouge.

Et si on essayait de changer la couleur des hortensias?…

Bien sur cette expérience rappellera à certains, les cours de physique du collège, où nous nous amusions à mettre de l’encre de différentes couleurs dans des vases de tulipes pour les faire changer de couleurs. Pour les hortensias pas d’encre à l’horizon, mais des techniques agissant naturellement sur l’acidité de votre sol.

Si vous avez plusieurs pieds d’hortensias dans votre jardin, n’hésitez pas à tenter l’expérience pour créer des dégradés de couleurs de façon très simple!

Quelque soit leur couleur: Bleu, rose, rouge ou blanc, vous pouvez la faire varier en fonction de plusieurs critères, voici quelques conseils pour vous amuser à « teindre » votre jardin…de façon simple et  surtout naturelle!


Vous souhaitez des hortensias bleus, voici les différentes solutions:

 

garder ses hortensias bleus
techniques naturelles

 

Dès le début du printemps, vous pouvez enrichir votre terre avec du sulfate d’alumine (que l’on trouve chez les droguistes). Il suffit de dissoudre ce produit dans de l’eau et le répartir autour de la racine.

Pour accentuer l’effet du sulfate d’alumine (appelé aussi alun) n’hésitez pas à décorer les pieds de vos hortensias…Avec les techniques si dessous:

Les superstitieux peuvent agrémenter leurs pieds d’hortensias de fer à cheval rouillé! Et oui l‘oxydation du fer va permettre à votre sol d’être moins acide et favorisera le maintien de la couleur bleue sur vos fleurs.

Si vous n’avez pas de fer à cheval rouillé sous la main, n’hésitez pas à mettre une poignée de clous dans de l’eau salée et vinaigrée pour les faire rouiller.Puis enterrez-les près de la racine de l’hortensia et continuez à arroser régulièrement. Il suffit d’attendre le résultat!  Avec un peu de patience la belle couleur bleue verra le jour.

Nos bordurettes à l’ancienne peuvent également délimiter vos parterres et favoriser l’effet bleuté de vos hortensias.

L’ardoise pilée fonctionne également très bien pour garder le bleu des hortensia et agira tel un paillage sur vos plantes!

 

rouille et couleur
hortensia tu deviendras bleu

 

Si au contraire vous préférez rendre vos hortensias roses voir rouges, il faut agir sur le Ph de votre terre simplement en y ajoutant des cendres ou de la chaux.

cendre-chaux-hortensia-rose

 

Le jardinage peut vraiment devenir un jeu! Alors n’hésitez pas à vous lancer dans ces expérimentations de teinture au jardin.

Attention, l’hortensia est une plante résistante mais il vaut mieux éviter trop de traitements pour la faire changer de couleur.

 

5 raisons pour utiliser du compost au jardin et au potager

tas de compost

Après les 7 premières raisons d’utilisation du compost au jardin, voici les 5 autres bonnes raisons pour faire son compost et l’utiliser.

Toujours dans l’optique de découvrir pourquoi c’est mieux d’utiliser du compost au jardin, ses bienfaits, les grands avantages.

Composteur en polypropylène - composter

Composteur en polypropylene en vente sur hortik.com

Raison 8 : Le compost nourrit les bactéries du sol

Les bactéries du sol sont aussi nécessaires à la terre que le sont les bactéries Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus pour la fabrication du yaourt (indispensable !). Le travail qu’elles font dans le sol est complexe, mais l’essentiel est que nous ne serions pas là s’il n’y avait pas ses bactéries du sol qui permettent aux plantes de se nourrir.

Les bactéries sont vivantes et quand elles mangent les matières organiques comme le compost, elles créent des aliments comme l’azote, le carbone, l’oxygène, l’hydrogène, le phosphore, le potassium et oligo-éléments pour nos plantes.

Jardiniers, continuez donc à nourrir les bactéries du sol en ajoutant le compost que vous avez fabriqué !

Les bactéries sont souvent la raison pour laquelle une pelle pleine de terre de jardin est ajoutée à un bac à compost. Bien que ces bactéries soient partout (et pas seulement dans le sol), en les ajoutant au compost que vous avez fabriqué au moyen de la terre du jardin, elles accéléreront le processus de décomposition.

Et, au cas où vous vous demandez, les bactéries sont si petites qu’elles sont invisibles à l’œil humain !

 



 

 Raison 9 : Le compost est rempli de bactéries

En plus de ce qui précède, le compost a déjà des bactéries.

Ces bactéries du compost sont responsables de la dégradation des déchets alimentaires, et de la dégradation des feuilles et autres herbes coupées. Elles permettent de lancer le processus de décomposition

bac à compost

Raison 10 : Faire son compost aide à modifier et atténuer le pH trop alcalin ou trop acide de vos sols

La plupart des plantes préfèrent un sol à un pH neutre ou légèrement acide. Si vos plantes sont en mauvaise forme malgré tous vos efforts ou si vous voulez changer la couleur de vos hortensias, pensez à tester le pH du sol avec un kit que vous trouverez dans une jardinerie, et qui vous permettra de déterminer si votre sol est trop acide ou trop alcalin.

Si c’est le cas, faire son compost peut aider même s’il ne change pas le pH du sol. Le compost sert de tampon à la terre en faisant augmenter ou baisser le pH d’un ou 2 points pour qu’il soit plus neutre. Après avoir fait votre compost, vous pouvez l’utiliser sur une plus longue période pour changer le pH de plus d’un ou deux points.

 

Raison 11 : Le Compost permet de faire des économies

Parce que vous arroserez moins vos plantes et parce que vous apporterez moins de nutriments à vos plantes pour vos plantes, vous aurez une facture d’eau moins importante et moins d’argent dépensé dans l’achat d’engrais en faisant votre compost.

Bon à savoir : les déchetteries vous proposent gratuitement du compost à certaines périodes de l’année. Les quantités sont limitées par personne en fonction des déchetteries. Renseignez-vous auprès de la déchetterie la plus proche de chez vous.

tas de compost

 Raison 12 : Lorsque vous compostez, vous générez moins des déchets

Faire son compost permet d’utiliser vos déchets alimentaires. Comme vous mettez vos déchets dans le compost, vous ne le mettez pas à la poubelle.

La quantité de nos déchets a plus que doublé en 40 ans ! Aujourd’hui chacun de nous produit plus de 590kg de déchets par an.

En compostant les déchets alimentaires, vous pouvez alléger votre poubelle d’au moins 40kg de déchets par an et par habitant. Un premier pas écologique et économique pour tous !

 

A votre compost, prêts, compostez !!

 

7 bonnes raisons pour fabriquer et utiliser du compost

contenu du composteur

Nombre d’entre nous savent qu’il est important et nécessaire d’utiliser du compost, mais pourquoi est-ce que c’est important de faire du compost et de l’utiliser ?

Voici 7 bonnes raisons pour faire et utiliser du compost au jardin. Vous pourriez être surpris d’apprendre que les avantages vont bien au-delà de votre jardin.

composteur en bois bien rempli

 

Le compost peut être acheté dans une jardinerie ou une pépinière locale. On peut aussi faire du compost à la maison en mettant de l’herbe coupée, des feuilles et certains des déchets de cuisine tels que les fruits et légumes en excès dans un bac à compost. Le bac permet la fermentation et la décomposition de la matière organique jusqu’à ce qu’elle soit prête à être utilisé dans le jardin (de 3 semaines à plusieurs mois en fonction du type de composteur et de ce que vous mettez dedans)

Voici les 7 des 12 bonnes raisons que nous vous proposerons cette semaine :

Raison 1 : Le Compost contient de l’Humus

La plupart des composts a un certain niveau d’humus. L’humus est le sous-produit du compost lorsque le processus en décomposition est totalement terminé.

L’humus a une certaine valeur nutritive. L’azote, un nutriment important pour les plantes, en est absent.

Le principal avantage de l’humus est sa capacité à absorber l’eau. Un jardin en bonne santé a besoin de cela en plus du compost pour apporter la diversité nutritionnelle. L’humus est généralement un ingrédient principal dans la couche arable (Couche de terre en surface formée par la décomposition de matières organiques).

 

contenu du composteur : feuilles mortes, tonte de gazon

Raison 2 : Faire du compost améliore la structure du sol et sa porosité

La « structure du sol » se réfère à la façon dont les particules inorganiques (sable et argile) se mélangent avec des particules organiques en décomposition (compost et humus).

Une bonne structure de sol signifie qu’il est friable avec des poches d’air qui permettent de cultiver facile.

Il faut beaucoup d’eau pour maintenir les plantes dans le sol de sable parce que l’humidité passe à travers le sable rapidement. Le compost peut se mélanger au sable pour créer une éponge qui va retenir plus d’humidité et donc retenir les éléments nutritifs. Le compost se mélange également aux denses particules d’argile du sol. L’humidité et les éléments nutritifs ont des difficultés à pénétrer dans ces terres argileuses, et avec le compost cela va créer des poches d’air utiles dans le sol.

Parce que le compost améliore la condition de presque tous les sols, il est un élément facilitateur pour optimiser vos sols.

 

Raison 3 : Les plantes à racines adorent le compost

 

La structure du sol créée avec le compost permet aux plantes racines d’absorber les nutriments et l’eau plus efficacement. Ces plantes peuvent ainsi pousser plus facilement dans les sols denses.

massif de chardons plante à racines

 



 

Raison 4 : Le compost retient l’humidité

Une étude « Denver Water » a montré qu’ajouter 1kg  de compost à 100 kg de terre de sol moyen a augmenté la capacité de rétention d’eau du sol de 4 litres d’eau.

Augmentez la quantité de compost de 5 kg et ces mêmes centaines de kg de terre retiendront 25 litres d’eau. N’importe quel type de sol peut devenir plus absorbant avec du compost.

 

Raison 5 : Le compost réduit l’écoulement des eaux pluviales

Parce le compost agit comme une éponge, l’eau de pluie pénètre moins en profondeur de terre, et donc est utilisée par les plantes.

L’écoulement d’eau, tout comme l’eau de pluie et l’irrigation excessive entraînent avec elle de l’herbe coupée, les pesticides, les déchets et autres polluants … qui finiront un jour par arriver vers les océans, et sont donc qui sont préjudiciables à l’écologie.

 

Raison 6 : Le compost réduit l’érosion

Votre terrain en pente chez vous ? Faites du compost et mettez-le autour de vos plantes à racines profondes. Le compost absorbera l’eau qui éroderait la pente au fil du temps.

Cette utilisation de compost devient pratique courante sur les collines près des autoroutes et des routes.

 

Raison 7 : Le compost permet de moins arroser / irriguer

Plus vous mettez de compost dans vos plantes, moins vous utiliserez d’eau. Demandez à vos connaissances expertes en jardinage ou faites un test : ajouter du compost à vos plantes vous permet de moins les arroser. Et donc d’utiliser moins d’eau, ce qui est top si ce n’est pas de l’eau de pluie que vous utilisez pour arroser vos plantes et votre potager.

 

arrosoir

 

 

À très vite pour 5 autres bonnes raisons pour faire du compost et l’utiliser au jardin et au potager !

 

Comment et quand semer, planter du persil :

comment planter le persil dans carré potager

Le persil est vendu dans les jardineries en godets, ou petits plants. Il est alors facile et rapide de le replanter dans un endroit qui lui convient, et qui vous soit facile d’accès.

Vous pouvez également acheter le persil en graines.

Mais dans ce cas, comment procéder au semis de persil ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article

comment planter le persil dans carré potager

Une fois le semis, les graines, de persil acheté (ou récoltées), voici ce qu’il faut faire :

1- Comment Choisir l’endroit où planter votre persil

– L’endroit ne doit pas être trop trop éloigné de votre cuisine, car au final le persil va vous servir tous les jours ou presque

– Le persil aime toutes les terres, mais il est vrai qu’il va préférer de beaucoup les sols très fertiles, à savoir des terres légères, riches en humus, et fraîches

Pour avoir un sol riche : Incorporez un peu de compost, de terreau ou du fumier bien décomposé quelques semaines avant le semis.

Pour donner un coup de pouce au persil : arrosez-le une ou deux fois avec du purin d’ortie. L’azote favorise la croissance des feuilles.

– Le persil  n’aime pas la chaleur. Il pousse de préférence à la mi-ombre et n’apprécie pas le plein soleil d’été qui le fait jaunir. Vous pouvez par exemple le faire pousser à l’ombre de plantes qui le protégeront des ardeurs du soleil en été.
 



 
Vous avez un BALCON ?   Vous pouvez également installer le persil sur votre balcon dans une grande jardinière ou dans un carré potager, en faisant bien attention de l’arroser régulièrement.

L’endroit est choisi, et le sol est prêt à accueillir mes graines de persil (nettoyage du sol, ajout de compost,…), parfait ! Passons à la 2e étape

comment planter le persil dans carré potager 2

2- Comment semer les graines de persil ?

Pour aider les graines de persil à germer, 2 propositions :

1- faites les tremper 24h dans un verre d’eau avant de les planter,

2- mettez les graines de persil au réfrigérateur pendant 24h

et ensuite … il faut mettre ces graines de persil en terre

a- Dans le sol préparé, faites des trous d’environ un à deux centimètres de profondeur avec le doigt, et pas trop serrés les uns des autres .

b- Placez une graine dans chaque cavité

c- recouvrez les graines de terreau sec (environ 0,5cm)

d- tassez le terrain

e-  arrosez abondamment – en pluie fine – durant les jours qui suivent le semis.

f- attendez / arrosez / attendez / arrosez !

Les premières pousses apparaissent généralement 3 à 4 semaines après la mise en terre. Lorsque les plantes présentent 4 ou 5 feuilles, il est nécessaire d’effectuer un éclaircissement afin d’aérer la culture. Seuls les plants vigoureux seront gardés.

Si vous plantez directement des plants de persil, pensez à respecter quelques distances, pour que le persil s’épanouisse correctement : 7 cm entre 2 plants et 20 cm entre chaque rang, et avec les autres cultures sont des propositions de distances standard.

et voila, vous êtes de chefs persil maintenant, il ne reste plus qu’à profiter de ce persil frais et bien bon dans vos salades et autres mets.

 3- Quand récolter votre persil ?

Dès que les feuilles sont bien en place, vous pouvez récolter votre persil au fil de vos besoins culinaires, en faisant attention de ne pas déraciner vos plants. Il est préférable de prendre des ciseaux pour éviter cela.

Pour encourager le persil à se développer, n’hésitez pas à couper souvent les tiges.

 

Bons semis, et bonnes récoltes !

Comment semer les graines de persil

Les herbes aromatiques tout un programme au potager!

Les herbes aromatiques sont probablement les plantes les plus populaires et les plus faciles à faire pousser. L’explication vient sans doute du fait que ces herbes ont traversé les siècles.

 

Elles ajoutent des saveurs à nos aliments, parfument nos maisons, décorent nos jardins, guérissent nos maux, s’utilisent en décoction…

Nous allons vous donner des exemples pour faire pousser un petit jardin d’herbes aromatiques et vous indiquer les associations idéales au jardin!

 

herbe-aromatique

 

Préparation du sol

  • Essayez d’installer vos herbes dans un endroit où le sol est plutôt fertile (il sera plus facile à travailler).
  • Quand vous préparez le lit pour les semis de printemps, appliquez un engrais complet uniformément sur l’ensemble du jardin. Veillez à ne pas en mettre trop.
  • Un épandeur à main permet de faire un travail soigné.
  • Mettez de l’engrais dans le sol avec une bêche à la main ou avec un motoculteur et lissez la surface pour préparer la plantation.
  • Les plantes ont besoin de beaucoup de nutriments au début de leur croissance.
  • Au milieu de leur croissance, vous aurez peut-être besoin de remettre un peu d’engrais ou de compost pour les aider.

 

Cultiver les herbes et les associer au potager

 

Nous avons tous déjà plus ou moins essayé de faire pousser des herbes aromatiques. Cela commence généralement avec un pot de persil sur le rebord d’une fenêtre ou une rangée de menthe dans le jardin… Mais les herbes aromatiques ont plus d’un tour dans leurs sacs !
 



Découvrez les bonnes associations:

Le basilic éloigne les mouches et moustiques, placez le au soleil à coté de vos tomates, poivrons aubergine et piment.

La menthe est à placer à coté des choux, tomates, fraises mais ne pas le mettre à coté des carottes.

Le persil se plait avec des rangées de radis, des asperges, du céleri ou poireau.

Le romarin est efficace contre la mouche des carottes, n’hésitez pas à créer des rangées de carottes de toutes les couleurs.

La sauge chasse les limaces de façon naturel mais aime tous les types de chou.

La ciboulette aime la mi-ombre, elle pousse facilement. On utilise souvent ses jolis brins verts en cuisine mais sachez que ses fleurs roses se mangent aussi.

L’origan est une plante qui demande peu d’entretien. Il embaumera votre potager et vos petits plats. Ses voisins sont les légumes racines.

La roquette est à semer avec parcimonie car elle a tendance à se développer rapidement. Placez la à coté des courgettes et aubergines mais évitez les légumes racines. Régalez vous avec sa saveur poivrée!

Avec toutes ces conseils, vos aromatiques vont booster vos potagers…et vos p’tits plats!

 

On attend vos idées de recette…nous on aime beaucoup le pesto dans les pâtes.

 

 

diapo aromatique

 

 

 

 

 

Belles de jour, belles de nuits : astuces et conseils !

Les belles de nuit et les belles de jour sont des fleurs qui, comme leur nom l’indique, fleurissent le jour ou la nuit ! Ce sont des plantes annuelles rustiques d’une hauteur qui varie entre 30 et 40cm. Ces fleurs forment de jolies petite haies très fleuries qui durent tout l’été. Les belles de nuit s’ouvrent à la nuit tombée et se referment au petit matin et inversement pour la belle de jour ! Des fleurs de couleurs différentes peuvent apparaître sur un seul et même pied, c’est une des particularité des belles de jour (et de nuit). Cette fleur fraîche et colorée permet de tapisser magnifiquement vos parterres, massifs, plates-bandescorbeillestalus fleuris, terrasses ou encore balcons.

A savoir : Les belles de jour et les belles de nuit on un parfum suave très agréable. Plantez-les près de vos terrasses pour parfumer vos soirées d’été !

Graines de belles de nuit Mirabilis Jalapa

 

 Semis :

  • Cette plante herbacée s’adapte à tous types de sol même les terres pauvres. Cependant elle a une petite préférence pour les terrains drainants.
  • La belle de jour ou de nuit se plait très bien en plein soleil et à mi-ombre.
  • Le semis ne se fera qu’à partir d’avril en pleine terre, quand la température commence à être douce, car le gel et le froid sont les ennemis de la belle du jour.
    • Semez clair sur une terre finement ratissée à 1 cm,
    • Recouvrezplombez votre semis et arrosez.
    • Mettez une distance de 20 à 30 cm entre les graines.
  • Concernant la culture en pot de la belle de nuit, nous vous conseillons de positionner un terreau enrichi de compost mur dans des pots de 40 cm de diamètre minimum.



A noter La belle de jour ne supporte pas le repiquage.

Graines de belles de jour variées

Conseils  pour cultiver ses belles de jour et belles de nuit :

  • La belle de jour/de nuit ne nécessite pas de soins particuliers, elle se cultive très facilement.
  • Nous vous suggérons de couper les fleurs fanées au fur et à mesure. 
  • La belle de jour ou de nuit demande un arrosage lors de sa germination et au début pour la croissance. Mais attention aux excès d’eau !
  • Elle est souvent attaquée par des chenilles qui se délectent des boutons floraux.

Graines de belles de nuit variées

Comment utiliser son nouveau composteur d’intérieur : l’Urban Composter de Garantia

Composteur de cuisine violet dans cuisine

L’Urban Composter est un composteur de cuisine au design tendance, véritable révolution dans le monde du compostage !

Découvrez désormais un composteur compact et élégant à installer dans votre cuisine, qui vous permet d’obtenir à la fois un engrais liquide bio (en 3 jours) et un compost riche en 4 semaines.

Équipé d’un robinet permettant d’extraire facilement votre engrais liquide et d’un couvercle ergonomique, l’Urban Composter est la solution idéale pour réduire son volume d’ordures ménagères !

Composteur de cuisine design


Composteur de cuisine : comment l’utiliser?

 

composteur d'intérieur

composteur de cuisine

composteur urbain avec pulvérisateur

Coupez vos restes de nourritures en petits morceaux et déposez-les dans votre composteur de cuisine.

À chaque dépôt, pulvérisez du Speedy Compost (3 sprays) sur vos déchets afin d’accélérer leur transformation.

Assurez-vous de refermer correctement le couvercle afin que l’air ne vienne pas interférer le processus de fermentation. Ouvrez le robinet et récupérez l’engrais liquide tous les 3 jours.

L’engrais liquide étant un fertilisant très puissant, il est fortement conseillé de ne pas le laisser stocker au-delà de 3 jours avec le reste des déchets afin d’éviter toute propagation d’odeurs. Si vous n’en avez pas l’utilité chaque semaine, vous pouvez stocker le liquide dans une bouteille où autre récipient fermé.

Mélangez votre engrais liquide avec de l’eau (1/4 de fertilisant et ¾ d’eau) et arrosez vos plantes. Riche en azote et en micro-organismes, l’engrais liquide est essentiel à la croissance des plantes et à la fertilisation des sols. De plus, il peut être versé dans l’évier de la cuisine ou les conduits de WC où il agit comme un excellent produit de nettoyage organique.

.

 



 

Qu’est-ce que je peux mettre dans mon composteur ?

voici la liste des déchets compostables pour votre composteur d’intérieur

• Restes d’épluchures de légumes et de fruits (hors agrumes).
• Filtres à café, sachets d’infusion.
• Restes de déchets de cuisine (coquilles d’oeuf concassées).
• Fleurs, plantes.
• Feuilles mortes saines.

Qu’est-ce que je NE peux PAS mettre dans mon composteur ?

Et voici donc la liste des déchets NON compostables pour mon Urban Composter

• Déchets en métal, verre, pierre, plastique.
• Sacs aspirateurs pleins.
• Restes de viande, poisson, os.
• Jus et sauces.
• Magazines papier (ou carton) glacés ou imprimés.
• Croûtes de fromage ou restes de chou.
• Excréments humain ou animal.
• Médicaments, produits chimiques.
• Laques, peintures, huiles.
• Plantes malades.

Composteur de cuisine violet dans cuisine

Que se passe-t-il quand le composteur est plein ?

Grâce à votre composteur de cuisine et son système de compostage anaérobie (sans oxygène) et son accélérateur Speedy Compost, vous obtenez un compost nommé digestat en 4 semaines !

Le digestat c’est quoi ?

Ce sont les résidus, ou déchets « digérés », issus de la méthanisation des déchets organiques.

Le digestat est constitué de bactéries excédentaires, matières organiques non dégradées et matières minéralisées. Il peut être utilisé comme un excellent compost. (source : actu-environnement.com)

Après 4 semaines vous allez pouvoir utiliser votre digestat pour …
nourrir vos PLANTES : 1/3 de compost et 2/3 de terre à mettre dans vos pots et jardinières.
alimenter vos ARBUSTES : faites un trou à coté de l’arbuste et déposez le digestat dedans.
… enrichir et améliorer votre COMPOSTEUR extérieur.
fertiliser vos SOLS : épandez le digestat dans votre potager le long de vos plantations.

 

Convaincu ? Alors diminuez et valorisez vos déchets de cuisine, c’est à vous de jouer maintenant !

Logo_Garantia

 

Ce guide est mis en ligne avec l’aimable autorisation de Garantia www.garantia.fr, qui l’a réalisé.