Le calendrier lunaire, qu’est ce et comment l’appliquer ?

Tous les jardiniers confirmés utilisent ou ont utilisé au moins une fois le calendrier lunaire pour planter légumes, plantes et fruits, pour traiter les plantes contre les maladies, et également pour faire les récoltes.

Qu’est ce que le calendrier Lunaire ?

On se sert de la lune et du fait qu’elle soit montante / descendante et croissante / décroissante pour planter des semis, pour greffer, pour traiter des plantes contre les maladies, etc…

Tout comme la Lune a une influence sur la marée, et sur la pousse de nos cheveux, on pense que la Lune a une influence sur les cultures et le jardinage en général. Beaucoup de jardiniers ont été agréablement surpris par l’utilisation de ce calendrier lunaire !

Le calendrier Lunaire vous guide donc  pour semer, planter, récolter jour après jour en harmonie avec la position et les mouvements influents de l’astre sélénique.

lune et calendrier lunaire

Comment appliquer le calendrier lunaire ?

• La Lune ascendante ou montante [position de la Lune dans le ciel ] est propice au greffage, au semis, aux traitements contre les parasites; au binage et aux récoltes de légumes cultivés pour leurs feuilles. La sève des plantes monte vers les branches. Ces jours là sont donc profitables à tout ce qui se passe au-dessus du sol : greffes, semis, pousse des branches…
• En Lune descendante [position de la Lune dans le ciel ] préférez les travaux de repiquage et de plantation. Cette phase est favorable à l’entretien et la récolte des légumes racines, la taille les arbres, le travail du sol et la fertilisation. La sève regagne les racines. La période est donc propice à ce qui se passe sous terre (plantation, repiquage, enracinement des boutures…) mais également aux tailles, qui sont mieux supportées.

• En Lune croissante, (de la nouvelle Lune à la pleine Lune), pensez à récolter les fruits et les légumes de saison. Ils se conservent mieux. Protégez vos plantes contre les parasites.La lune croissante est favorable aux cueillettes et aux récoltes : fleurs et fruits se conserveront davantage. On constate également une résistance accrue aux maladies.
•En Lune décroissante (de la pleine lune à la nouvelle lune), les parfums et les couleurs se révèlent davantage.La lune décroissante convient aux opérations de fertilisation. Les plantes sont de moindre vitalité, mais goût, odeurs et saveurs sont supérieurs.



Astuce : Pour vous y retrouver entre croissant et décroissant, l’astuce est simple. Imaginez un trait vertical qui rejoindrait les 2 cornes du croissant:

  • si mentalement vous dessinez un « d », il s’agit du dernier quartier (donc lune décroissante)
  • si a contrario vous imaginez un « p », il s’agit du premier quartier. (donc lune croissante)

Attention : Ne confondez pas  lune montante et lune descendante  avec  lune croissante et décroissante. En effet,  les termes « croissant » et « décroissant » sont en rapport avec la forme que  nous apercevons de la lune, (nouvelle lune, premier quartier,  pleine lune et dernier quartier.)
Pour ce qui est de la lune montante et de la lune descendante  il s’agit en faite de sa position dans le ciel, et non de sa forme.
Ainsi une lune peut-être montante en même temps qu’elle peut être croissante.

Nœuds lunaires : pas de travail au jardin !

Environ 4 jours par mois, les jours de nœuds lunaires il est conseillé au jardinier de ne rien faire au jardin. Ces jours là ne sont pas favorables à la croissance et à la vitalité des plantes, aussi toute intervention serait vouée à l’échec…Il s’agit des jours où la terre et la lune sont les plus proches (périgée), les plus éloignées (apogée), et ceux où l’orbite elliptique que décrit la terre autour du soleil coupe celle de la lune

Les 12 constellations et les 4 éléments :

A chacun de ses passages devant l’une des constellations du zodiaque, la Lune subit leur influence qui se répercute sur les plantes.

  • L’élément EAU avec les constellations du Cancer, du Scorpion et des Poissons influent sur les feuilles et les tiges.
  • L’élément AIR avec les constellations des Gémeaux, de la Balance et du Verseau influent sur les fleurs.
  • L’élément TERRE avec les constellations du Taureau, de la Vierge et du Capricorne influent sur les racines;
  • L’élément FEU avec les constellations du Bélier, du Lion et du Sagittaire influent sur les fruits

Maintenant c’est à vous ! retrouvez le calendrier lunaire pour ce mois-ci et appliquez le à votre jardin…. et donnez nous vos retours !

Les bons gestes au jardin pour éviter de se faire mal

les bons gestes au jardin
Il suffit d’une mauvaise posture au jardin pour mettre en danger son dos. En apprenant quelques gestes simples, on peut prévenir les douleurs de dos et ainsi prendre plus de plaisir à jardiner.

Avant de commencer de travailler au jardin

L’échauffement a pour but d’augmenter la fréquence cardiaque et de préparer les muscles à l’effort.

Bien s’échauffer avant de jardiner est donc primordial !

Il suffira de marcher pendant quelques minutes, monter des escaliers ou pratiquer quelques petites foulées sur place pour se mettre en condition et éviter les blessures.

Porter facilement les objets lourds

Soulever un objet lourd comme un sac de terreau ou une plante en pot est particulièrement risqué pour le dos. Pour éviter le lumbago, fléchissez les jambes en gardant le dos droit puis ramenez le sac de terreau contre vous. Redressez-vous doucement et dépliez les jambes en prenant garde à ne pas courber le dos.

La brouette est également très utile pour éviter d’avoir à porter les charges lourdes. Toujours pour ménager le dos, chargez l’objet dans la brouette et soulevez-la en pliant bien les genoux de façon à garder le dos droit.



Semer et désherber sans se faire mal

Désherber est une tache répétitive et très fatigante pour le dos.

La bonne posture : genou au sol, l’autre jambe en appui, le pied est droit et le coude de la main gauche vient se reposer sur la jambe. Cette position permet de garder une certaine mobilité tout en conservant le dos droit. On n’hésitera pas à porter des genouillères de protection pour rendre la position plus confortable.

Choisir des outils adaptés

Pour bien jardiner, il est important d’avoir un équipement adapté, léger et agréable.

La grelinette

 

La grelinette ou fourche à bêcher permet d’aérer le sol sans avoir à se pencher. Elle réduit considérablement la fatigue et les risques de se faire mal au dos.

Les cisailles télescopiques

Les cisailles télescopiques réduisent l’effort lors de la coupe et permettent de tailler des haies situées en hauteur.

La brouette à deux roues

Facile à conduire, la brouette à deux roues permet une plus grande stabilité et est particulièrement adaptée aux déplacements de charges lourdes.