Le matériel indispensable du jardinier

outils du jardin

Voici le matériel de base du bon jardinier, pour que vous démarriez de bon pied votre premier potager.. et aussi pour s’initier à des outils que l’on a déjà vus, mais dont on ne connait pas les noms (heuu je parle pour moi j’avoue)

Nous intègrerons les photos de tous les outils ultérieurement.. bientôt !

Quels sont les outils nécessaires pour le travail du sol

  • La bêche : elle sert à retourner le sol, mais aussi à creuser ou à découper les bordures. Notre coup de coeur ? Une bêche avec un long manche qui permet de faire ses travaux, sans se faire mal au dos !
  • La fourche bêche : adaptée pour les sols caillouteux, durs et compacts dans lesquels elle pénètre grâce à ses larges dents. Retrouvez ce type de fourche sur Hortik : Fourche à becher aero fourche
  • La pelle de jardin : de préférence ronde, elle sert principalement à extraire la terre des trous de plantation, à déplacer de la terre et à niveler. C’est un outil de base : “pas de brouette sans la pelle“ !
  • La serfouette : encore appelée “piochon”, le modèle panne et langue permet à la fois d’aérer le sol, de buter, de sarcler et de creuser des sillons. Obligatoire au potager !
  • Le râteau : il ramasse les débris et les cailloux et aplanit le sol. Après les semis, il égalise et tasse la terre. Un modèle à 16 dents droites effectue un bon travail.




 

Outils pour les semis et les plantations

  • Le cordeau : outil de base de tout jardinier, il permet de délimiter de manière parfaitement rectiligne les planches du potager et de réaliser les semis en ligne.
  • Le tamis : indispensable pour recouvrir les semis de terre fine.
  • Le semoir : très utile pour répartir équitablement les graines.
  • Le plantoir : en bois ou en acier pour le repiquage des plants à racines nues.
  • Le transplantoir : petite pelle incurvée pour la plantation de tous les légumes en motte.
  • Les étiquettes : elles sont la mémoire du potager en duo avec le calendrier du jardinier (non photographiées).

Outils pour l’entretien du jardin

  • L’arrosoir : outil ancestral et indispensable ! Il est idéal pour arroser les pieds des plantes, sans mouiller les feuilles (sans la pomme) ou offrir aux jeunes semis de la fraîcheur sans bousculer leurs racines (avec la pomme).
  • La brouette : essentielle, elle permet de tout transporter et sans effort !
  • La lance magique : elle se fixe à l’extrémité du tuyau et vous permet de distribuer l’eau facilement.
  • Le tuyau et son enrouleur : le choix d’un tuyau de qualité est essentiel pour prendre soin du potager durablement.
  • Les gants : indispensable protection pour vos mains, ils protègent de tout ce qui pique et coupe.
  • Le couteau : un bon jardinier a toujours ce précieux outil dans sa poche !

Les dates de lancement d’un potager

Ca y est, vous avez tous les outils pour vous lancer dans la création de votre potager ? Il n’y a plus qu’à le faire maintenant , mais quand ?

Pour se lancer dans la création d’un potager

  • soit vous êtes pressé, et dans ce cas, vous faites contre vents et marées
  • soit vous attendez le moment propice, quand la terre est moins dure, quand il commence à faire beau dehors : fin de l’hiver début du printemps… et sinon, tout au long de l’année, il y a des moments plus ou moins propices pour démarrer son potager.

 

Les bons gestes au jardin pour éviter de se faire mal

les bons gestes au jardin
Il suffit d’une mauvaise posture au jardin pour mettre en danger son dos. En apprenant quelques gestes simples, on peut prévenir les douleurs de dos et ainsi prendre plus de plaisir à jardiner.

Avant de commencer de travailler au jardin

L’échauffement a pour but d’augmenter la fréquence cardiaque et de préparer les muscles à l’effort.

Bien s’échauffer avant de jardiner est donc primordial !

Il suffira de marcher pendant quelques minutes, monter des escaliers ou pratiquer quelques petites foulées sur place pour se mettre en condition et éviter les blessures.

Porter facilement les objets lourds

Soulever un objet lourd comme un sac de terreau ou une plante en pot est particulièrement risqué pour le dos. Pour éviter le lumbago, fléchissez les jambes en gardant le dos droit puis ramenez le sac de terreau contre vous. Redressez-vous doucement et dépliez les jambes en prenant garde à ne pas courber le dos.

La brouette est également très utile pour éviter d’avoir à porter les charges lourdes. Toujours pour ménager le dos, chargez l’objet dans la brouette et soulevez-la en pliant bien les genoux de façon à garder le dos droit.



Semer et désherber sans se faire mal

Désherber est une tache répétitive et très fatigante pour le dos.

La bonne posture : genou au sol, l’autre jambe en appui, le pied est droit et le coude de la main gauche vient se reposer sur la jambe. Cette position permet de garder une certaine mobilité tout en conservant le dos droit. On n’hésitera pas à porter des genouillères de protection pour rendre la position plus confortable.

Choisir des outils adaptés

Pour bien jardiner, il est important d’avoir un équipement adapté, léger et agréable.

La grelinette

 

La grelinette ou fourche à bêcher permet d’aérer le sol sans avoir à se pencher. Elle réduit considérablement la fatigue et les risques de se faire mal au dos.

Les cisailles télescopiques

Les cisailles télescopiques réduisent l’effort lors de la coupe et permettent de tailler des haies situées en hauteur.

La brouette à deux roues

Facile à conduire, la brouette à deux roues permet une plus grande stabilité et est particulièrement adaptée aux déplacements de charges lourdes.

4 étapes pour la fin de l’hiver : tondre,débroussailler,scarifier, tailler.. au boulot !

Jasmins d'hiver, région nord, janvier 2014

Comment préparer le potager au retour du printemps en profitant de l’hiver

 

Cette année, nous avons à faire à un hiver plutôt discret, on entend par là que le froid n’est pas excessif, il n’y a pas vraiment de gelée et donc le jardin ne se dégrade pas énormément comparé aux autres années. C’est plutôt une bonne nouvelle car cela annonce moins de travail d’entretien dans le jardin à l’arrivée du printemps et donc plus de temps pour les autres choses de la vie. Clairement, et pour aborder le sujet, il va plutôt falloir se préparer pour le printemps et être prêt à attaquer l’entretien du jardin à nouveau. Voici quelques conseils :

Nous allons essayer de suivre un ordre correct dans les tâches à effectuées afin de ne devoir faire ce que l’on à déjà fait auparavant.

Etape 0, Avant tout : Munissez vous d’un broyeur !

Avant tout, et si vous possédez un jardin de taille moyenne, il est conseillé de vous munir d’un broyeur, ce dernier vous permettra de récupérer tous les déchets que vous allez créer durant l’entretien de votre jardin. Essayez de le placer à un endroit pratique lorsque vous allez commencer à travailler dans votre jardin de façon à ne pas avoir à le déplacer sans arrêt, la terrasse est souvent l’idéal car rien ne vous gênera autour.



 

Étape 1 : tondre la pelouse

La première étape que vous allez pouvoir effectuée est la tonte de la pelouse, grâce à un tracteur tondeuse, vous allez pouvoir prendre le temps de couper toute l’herbe. Attention à ne pas couper trop court afin de ne pas avoir de surprise, une pelouse coupée trop courte n’est pas très belle.

 

Jasmins d'hiver, région nord, janvier 2014
Jasmins d’hiver

Étape 2 : débroussailler

Pour vous aider à bien finir votre terrain et votre tonte, il va falloir vous munir d’une débroussailleuse. Cette dernière est une machine légère et très facile d’utilisation qui vous permettra de couper l’herbe dans les moindres recoins comme autour des parterres ou de vos arbres.

Étape 3 : scarifier

Une fois cela effectué, vous allez pouvoir vous occuper de la santé de votre pelouse, en effet la mousse c’est accumulée durant l’hiver et cela l’empêche de pousser correctement. Le scarificateur va vous permettre de redonner un coup de fraîcheur et d’alimenter en éléments nutritifs plus aisément le sol, la pelouse n’en sera que plus dense et plus verte.

 

Étape 4 : tailler

Et pour finir, il faudra passer à la taille de vos haies, ces dernières ont besoin d’être coupées si vous ne voulez pas vous retrouver avec des haies énormes qui gêneront le passage et qui ne seront plus géniales esthétiquement. Le taille haie vous permettra de faire ce travail efficacement, attention toutefois à couper un peu moins dans le bas de la haie afin d’éviter qu’elle ne penche.

 

Ce sont là les tâches les plus importantes à effectuer dans votre jardin pour le maintenir en bon état facilement, à vous de jouer !