Au secours… des pucerons!

Comment se débarrasser des pucerons sur les rosiers ?

Les pucerons sont des insectes très prolifiques. Ils sont très nuisibles pour de nombreuses espèces de végétaux qu’ils colonisent. Il en existe de très nombreuses espèces. Les pucerons piquent les tissus tendres des feuilles des fruits ou des racines pour se nourrir de la sève de la plante.

On décèle facilement leur présence en constatant l’enroulement des jeunes feuilels et la déformation des jeunes pousses. Ils sécrètent une substance sucrée et visqueuse appelée miellat qui attire les fourmis, également nuisibles à vos plantes. Enfin, certaines espèces de pucerons sont des vecteurs de maladies pour la plante hôte.

Parmi les espèces les plus attaquées, on retrouve les rosiers mais aussi le tilleul, l’épicéa et certains fruitiers comme le poirier, le pêcher ou le cerisier.

Les dégâts ont lieu le plus souvent au printemps et au début de l’été. Dès qu’on découvre les premiers pucerons il faut agir vite car ils se multiplient rapidement!

Traitements: comment venir à bout des pucerons?

Sur les arbres fruitiers on peut détruire les oeufs par un traitement préventif d’hiver avec une huile jaune. Sur les légumes,il faut traiter dès l’apparition des pucerons. On trouve en jardinerie de nombreux insecticides destinés spécifiquement à leur destruction.

Si on veut favoriser une agriculture bio on peut utiliser du purin d’orties qui non seulement agit sur les insectes mais joue aussi un rôle d’engrais pour les plantes traitées

En agriculture bio, l’ennemi des pucerons sont les coccinelles qui se nourrissent essentiellement de grandes quantité de pucerons, on en trouve maintenant en jardinerie. Evidemment dans ce cas, l’introduction de coccinelles dans son jardin exclut totalement tous traitements chimiques qui détruiraient aussi les coccinelles!!!

Un truc de mon copain Yannic que je n’ai pas testé, est d’utiliser des pulvérisations de savon noir dilué dans l’eau à 5%. Le savon asphyxierai les parasites sans pour endommager la plante. Si vous avez deja experimenté, ca m’interesse.

L’efficacité de tous ces traitements est d’intervenir très tôt, dès le début de l’infection, et de surveiller quotidiennement une possible réinfection.

Bonne chasse aux pucerons…

Michel

Pour traiter votre jardin naturellement avec des insecticides maison et bio, c’est par ici !

Le Sac à sapin

NOEL, pensez au sac a sapin HANDICAP international

Le Sac à Sapin a convaincu plus de 535 000 familles et a permis ainsi de collecter près de 700 000 €.

Pratique et malin, le Sac à Sapin décore le pied du sapin, protège le sol des aiguilles pendant toute la durée des fêtes de Noël, puis emballe proprement le sapin à jeter.

Généreux, le Sac à Sapin est vendu 5€* dont 1,50€ est reversé à Handicap International pour agir en faveur des personnes handicapées dans plus de 60 pays.

100 % biodégradable et compostable, il peut donc être jeté avec le sapin dans le bac des déchets verts, où il se dégradera en 4 à 8 semaines. Le Sac à Sapin est disponible, en France, dans toutes les grandes surfaces alimentaires et spécialisées, dans les grands magasins et chez les fleuristes et pépiniéristes.

Pour acheter un sac à sapin, rendez-vous sur la boutique du sac à sapin

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.handicap-international.fr

Guide pratique pour espacer ses cultures au jardin

Espacer ses cultures, le buttage

Que vous soyez à la culture des fleurs, des légumes ou d’autres plantes, l’espace est une considération importante parce que chaque plante a ses propres besoins en espace afin de se développer et d’avoir un système racinaire qui prospère. Il vous faut donc prendre en considération les exigences croissantes de chaque plante au moment de planifier votre jardin. On vous donne nos 6 conseils pour bien prendre en compte l’espacement des plantes.

Espacer ses cultures

Les 6 étapes pour bien espacer ses plantations

Etape 1

Mesurez votre zone de plantation et identifier les dimensions. Utilisez des brochettes en bois ou abaisse-langue pour marquer les quatre coins de votre zone de plantation. Des mesures précises vous aideront à créer un plan pour votre espace.

Etape 2

Au dos de chaque paquet de graines, il est indiqué l’espace dont chaque plante a besoin pour bien se développer. Certaines plantes ont besoin de plus d’espace que d’autres pour la croissance et l’enracinement. Par exemple, les carottes ont un écart moyen d’environ 8 centimètres, mais l’écart moyen de la laitue est de 30 centimètres.

Etape 3

Dessinez une grille sur une feuille de papier en fonction de votre espace de plantation. Au crayon, estimez où vous allez placer chaque plante en fonction de la quantité d’espace qu’elle nécessite.



Etape 4

Plantez vos brochettes ou abaisse-langue dans la limite de votre zone de plantation à des distances égales, en fonction de la conception de la grille dans vos plans. Attachez une ficelle entre les brochettes parallèles pour créer une grille de coordination dans votre espace de plantation. Cette grille vous permettra de mieux recréer votre plan !

Etape 5

Plantez vos graines ou plantes selon les directives de votre papier. Plantez une rangée à la fois, en vous référant à votre croquis.

Etape 6

Marquez vos zones de plantation en identifiant les plantes qui sont dans cette zone. A présent, vous pouvez retirer les brochettes où abaisse langues et ficelle.

Quelques recettes de fabrication d’insecticides naturels !

papillon noir et rouge

Aujourd’hui, nous vous proposons de fabriquer vous-même vos insecticides, et avec des produits qui n’altérerons pas la planète. Autrement dit, nous vous proposons de fabriquer des insecticides maison-bio!

 

 

Insecticides : suivez le guide et découvrez nos différentes recettes :

  • Dans 1 Litre d’eau, mettez 2 cuillères à café de piment (piment de Cayenne par exemple). Vous pouvez aussi utiliser des piments frais si vous le souhaitez. Mélangez,  c’est prêt !
  • Dans 1 litre d’eau, mettez environs 2 gousses d’ail frais que vous écraserez dans un presse ail par exemple. Laissez de préférence reposer pendant environ 1 heure pour que l’eau soit bien imprégnée de l’ail.
  • Dans 3 litres d’eau, mettez une tasse d’huile de Canola (le canola est une variété de colza) puis mélangez.



  • Dans 1 litre d’eau, ajoutez 10 à 20 ml de savon, 10 à 30 ml d’huile à bébé et 10 à 20 ml de bicarbonate de soude. Mélangez le tout. Pulvérisez cet insecticide naturel plutôt le matin tôt et laver le feuillage avec de l’eau 15 minutes après application.
  • Les pépins de pamplemousse possèdent des vertus insecticides. Ils ont des qualités anti-microbiennes qui sont très utilisées pour la lutte contre les pucerons, les limaces ou toutes sortes d’insectes parasites, notamment par l’agriculture.

Astuces 

  • Mettez vos préparations dans un flacon pulvérisateur pour les diffuser plus facilement et de manière plus répartie !
  • Testez vos insecticides sur de petites zones avant de pulvériser la plante entièrement. Retournez voir la plante 2 ou 3 jours plus tard, si la plante est toujours en pleine forme, vous pouvez la pulvériser entièrement.

 

Si vous voulez désherber votre jardin le plus naturellement possible, nous vous conseillons aussi cet article !

Comment éliminer la mousse entre ses pavés ?

mousse sur les pavés, comment l'enlever

La mousse pousse généralement sur ​​les endroits humides et ombragés de la cour, en particulier autour des piscines, des robinets d’eau ou des zones mal drainées. Alors que certains aiment le look de la mousse sur la brique, beaucoup de personnes désire l’éliminer.

Cependant, n’oubliez pas que la mousse peut devenir dangereuse ! Elle peut devenir glissante et vous faire chuter.  Alors pour tout savoir sur comment éliminer la mousse entre les pavés, suivez le guide !

mousse pavés

Les 3 étapes à suivre

Etape 1

Avant toute chose, munissez vous de vos gants de jardinage ou de gants en latex pour protéger vos mains lors du nettoyage de la brique.  Dans un petit seau, mélangez une tasse d’un produit visant à blanchir avec de l’oxygène (un détergeant du commerce fera l’affaire) avec trois litres d’eau. Une fois vos gants enfilés, mélangez le détergeant et l’eau à la main pour bien dissoudre la poudre.

Etape 2

Versez la solution de nettoyage sur l’endroit que vous voulez traiter et laisser agir pendant environ 20 minutes. Une fois ce lapse de temps passé, frottez la mousse avec un balai ou une brosse.

 Etape 3

Rincez la solution de nettoyage au large des briques avec un tuyau. Répétez le processus, si nécessaire.

 



 

Nos conseils

Pour éviter la mousse, si vous avez un robinet d’eau dans un endroit ombragé, pensez à bien le fermer pour éviter qu’il goute, cela favorise la mousse !

N’utilisez pas une laveuse à pression pour nettoyer vos briques. La pression pourrait endommager la surface de ces dernières et éroder le ciment qui les maintient ensemble.

 

 

La responsabilité du déneigement ! Hortik a mené l’enquête !

plantes en hiver avec de la neige dessus

La neige et le verglas viennent semer le trouble au sein de nos villes, aux alentours du mois de décembre et ce pour une durée parfois très longue !

Cette période de l’année est très festive et la neige, avouons-le … c’est plutôt joli !

Cependant, la neige et le verglas sont souvent la cause de bons nombres d’accidents parfois assez graves.

Hortik se posait la question de savoir si nous devons en tant que riverains prendre à notre charge le déneigement de notre pavillon ou est-ce à la mairie de s’en charger … .

Problématique bien trop importante pour ne pas y songer. Nous ne voudrions tout de même pas que des accidents arrivent à cause de nous surtout en période de fête.

Ce que la loi nous dit !

En principe, c’est à la commune de se charger de l’entretien des voies de circulation publiques (dont les trottoirs) situés en agglomération.

La loi nous dit que logiquement la police municipale doit assurer la sûreté et la commodité du passage dans les rues, les quais, les places et les voies publiques.

Mais, le maire peut imposer aux riverains, et ce par arrêté : le déneigement du trottoir situé devant chez eux en cas de chute de neige. Il en est de même en ce qui concerne les moyens à mettre en œuvre en cas de verglas. Le maire de votre commune apprécie au cas par cas en fonction des moyens dont dispose la ville s’il est opportun de faire supporter le déneigement des trottoirs pas les riverains.

Il vous est donc indispensable de vous renseigner auprès de votre mairie. Si vous avez la responsabilité du déneigement et du fait de retirer le verglas des trottoirs situés devant chez vous et si vous ne respectez pas vos obligations, votre responsabilité peut-être engagée lorsqu’un piéton est victime d’une chute sur votre trottoir.

Par ailleurs, dans le cas d’une voie privée fermée à la circulation publique, sachez que l’entretien du trottoir vous revient si vous êtes propriétaire de la voie.

 



Quelques méthodes pour déneiger et retirer le verglas !

 

Merci au sel, merci au sable !

La méthode la plus utilisée est d’épandre du sel et/ou du sable de déneigement sur le sol. Si vous ne mettez pas assez de sel ou de sable, vous aurez la tâche de recommencer plusieurs fois par jour. Sachez qu’il existe des épandeurs à sel ou à sable spéciaux pour déneiger ou enlever le verglas de nos trottoirs ! LE fait d’utiliser un épandeur permet d’optimiser votre épandage de sel ou de sable, il sera en effet mieux fait que si vous le faites vous-même à la main. Au sein des communes (oui nous pensons à vous aussi), les épandeurs doivent être utilisés si vous avez la lourde responsabilité de la sécurité de vos habitants ! C’est une solution facile et rapide ! 

Écolo : utilisez la pelle à neige !

Bien sûr, c’est long, mais c’est sûrement ce qu’il y a de plus « écologique ». Prenez bien le temps de retirer toute la neige qui risque de se transformer en verglas si vous n’êtes pas pointilleux ! 

Il existe de nombreux modèles de pelles à neige de ce type : pelle poussoir à neige ou encore, pour les moins courageux, il existe des pelles électriques !

Les cendres de cheminée !

Si le temps est doux, c’est une merveilleuse solution. L’avantage est que la cendre n’abîme pas la nature.

Hortik vous conseille de vous renseigner impérativement et de vous armer d’une pelle à neige et ce pour éviter tout problème ! Il en va de votre sécurité, celle de votre famille, celle de vos connaissances, et enfin celles de personnes inconnues !

Prendre soin de notre sécurité, c’est prendre soin de la sécurité de tous !

Si vous avez d’autres trucs et astuces quant au déneigement, partagez ! C’est avec intérêt que nous lirons vos commentaires !

Comment choisir votre tondeuse à gazon de fonction de votre jardin

comment choisir sa tondeuse à gazon

Le choix de la tondeuse à gazon permet de simplifier la tonte du gazon et de garder l’herbe saine. Comparer les caractéristiques et le coût, mais aussi être sûr que vous sachiez vous servie de ce type de tondeuse est le plus important pour votre jardin. Si vous avez un jardin très grand une tondeuse à gazon motorisée est probablement la voie à suivre.

Instructions

 

  1. Comparer le poids, la puissance, le coût, la sécurité, la facilité de démarrage, la manipulation et la maniabilité.
  2. Sélectionnez une tondeuse manuelle (coupe avec une action de ciseaux de lames rotatives qui circulent sur un couteau fixe) si vous avez une petite surface.
  3. Choisissez une tondeuse à gaz ou à propulsion électrique rotative (coupes avec une lame circulaire qui tourne sous un boîtier de protection) si vous avez une grande surface de graminées telles que la fétuque qui n’a pas besoin d’être coupée plus court que 10 cm.
  4. Choisissez une tondeuse déchiqueteuse si vous ne voulez pas faire face à des restes dans votre jardin. Certaines tondeuses déchiquettent l’herbe, les feuilles, etc et les dispersent dans le terrain pour un résultat plus propre !
  5. Choisissez une tondeuse à rouleau à essence si vous avez une grande surface en herbe qui a besoin d’être coupéz plus court de 10cm.
  6. Sélectionnez une faucheuse automotrice, si vous avez un jardin vallonné ou une grande pelouse.
  7. Choisissez une tondeuse à siège si vous avez une surface vraiment grande.




 

Conseils et avertissements

Les faucheuses rotatives sont de loin le type le plus populaire de tondeuse à gazon. Elles sont légères, et vous pouvez affûter les lames vous-même.

Les tondeuses électriques sont respectueuses de l’environnement et de plus en plus populaires. Les piles rechargeables sont d’autant plus pratiques, il n’y a plus de risque de couper le fil ! (Les tondeuses sans fil ont maintenant des batteries qui vous permettent de tondre sans problème). Soyez, cependant, prêt à tondre plus souvent : ces tondeuses ne sont pas faites pour la coupe profonde.

Tenez compte des caractéristiques de sécurité avec soin. Beaucoup de gens se blessent en tondant le gazon. Choisir une tondeuse électrique avec une lame de commutateur d’arrêt.

Comment enlever les tâches noires de ses roses ? Prévenir le marssonina rosae !

rosier rose pale

Le marssonina rosae est un champignon qui vient attaquer nos jolies roses !

Les feuilles se marquent de tâches noires et de tâches jaunes. Ces dernières portent atteintes à l’aspect du rosier. Mais alors, comment prévenir la maladie des rosiers ?

 

4 conseils pour anticiper les tâches noires

# astuce n°1 : 

Tout d’abord, il existe des variétés de rosiers plus ou moins sensibles au marssonina rosae. Quand vous ferez votre choix, préférez donc les rosiers botaniques ! Il est souvent spécifié sur les étiquettes ce genre d’information.

# astuce n°2 : 

Pour qu’un rosier se développe correctement, il faut qu’il soit à l’abri du vent mais exposé au soleil ! Ils aiment la lumière. Respecter ces conditions de plantation pour que le rosier ne soit pas atteint par des champignons.

# astuce n°3 :

Lors de l’arrosage du rosier : effectuez votre arrosage au pied du rosier et évitez d’atteindre les feuilles malades.

# astuce n°4 :

Pour anticiper la propagation du marssonina rosae, entretenez correctement vos rosiers en enlevant les feuilles malades régulièrement ! Vous devrez par la suite brûler ces feuilles pour que le champignon ne réapparaissent.

 

Vous remarquez qu’il existe des astuces clés pour prévoir cette maladie commune qui touche les rosiers ! Avez-vous  des trucs et astuces pour endiguer les tâches noires de nos rosiers ? Partagez, partagez, nous n’attendons que cela !



Entre Sainte Catherine et racine !

jolie fleur pour la sainte catherine

Eh oui ! Souvent, nous disons « à la Sainte Catherine, tout bois prend racine », mais savons-nous vraiment l’origine de cette fête ? Y a t-il un réel lien entre Sainte Catherine et racine ? Hortik a mené l’enquête !

 

Les jeunes femmes célibataires à l’honneur !

Le 25 novembre n’oubliez pas de fêter la Sainte Catherine aux jeunes femmes de moins de 25 ans qui vous entourent et qui ne sont pas mariées !

La fête de la Sainte Catherine vient de la vie de Sainte Catherine d’Alexandrie ! Un certain empereur voulut se marier avec elle, ce qu’elle refusa ! En effet, il voulait qu’elle échange sa foi contre une vie royale. Un choix pour elle inacceptable ! Elle fut mise à mort un 25 novembre.

 

Quelle est la coutume ?

Les jeunes femmes portaient à l’époque un chapeau vert et jaune ! C’était une façon de fêter le célibat ! Le jaune est le symbole de la foi et le vert est le symbole de la connaissance !

Ces 2 couleurs n’ont pas été choisies au hasard. En effet, elles tiennent leurs origines de Sainte Catherine d’Alexandrie qui était une sainte à la fois vierge, martyre et savante mais aussi très croyante ! D’où le jaune pour la foi, la croyance en dieu, et le vert pour la connaissance soit son savoir.

Les jeunes filles, quant à elles, peuvent recevoir une petite carte de Sainte Catherine pleine de mots gentils et doux pour l’année qui arrive. Je trouve que c’est une délicate attention ! C’est une coutume qui se fait beaucoup au Nord de la France !

 

« Coiffer Sainte Catherine »  était un signe d’espoir !

C’est depuis le moyen-âge que cette coutume existe. Au moyen âge, les filles de 25 ans qui n’étaient pas encore mariées revêtaient des tenues et des chapeaux extravagants et se rendaient en cortège devant une statue de Sainte Catherine ou encore au sein des églises pour l’embellir et l’orner de chapeaux et de fleurs ! Elles faisaient tout cela dans l’espoir de trouver un compagnon. L’expression « coiffer Sainte Catherine » porte alors bien son nom !

 

Faut-il alors absolument tout planter le jour des Catherinettes ?

Hortik vous dit non, bien évidemment ! Nous ne pouvons pas tout planter le 25 novembre de chaque année ! Cependant, le dicton « à la Sainte Catherine,  tout bois prend racine » a sa raison d’exister car la fin novembre est le moment idéal pour planter arbres et arbustes à racines nues. A racines nues signifient que les arbres et arbustes dévoilent leurs racines ! De plus, ils sont plus économiques que les arbres ou arbustes en motte. Vous avez jusqu’au mois de mars pour les planter. Prenez alors votre temps, et n’oubliez pas les catherinettes ! Elles en seront ravies.

 

Entretenir ses géraniums en 9 leçons !

fleurs de Géranium rose

Aimez-vous les géraniums ? Hortik les adore et veut surtout en prendre soin !

Les géraniums ornent souvent vos jardins, vos terrasses ou vos balcons ! Voilà l’avantage de ces jolies fleurs aux 5 pétales : elles s’adaptent à de nombreux environnements extérieurs.

Les espèces et variétés de géraniums se comptent par centaines ! Cependant, elles se ressemblent donc les conseils que nous allons vous donner en matière d’entretien sont valables pour toutes ces dernières !

 

Instinct de survie, quand tu nous tiens !

Le géranium vient des pays du sud ! Ces jolies fleurs sont habituées à la sécheresse ! Il faut savoir qu’il ne faut pas que les géraniums se noient dans l’eau au contraire ! Il faut alterner période de sécheresse et période d’humidité ! Eh oui, le géranium a l’instinct de survie.

Geraniums

Mettre en pot correctement !

Si vous mettez votre géranium en pot, faites un trou d’évacuation au fond du pot ! Pour les planter, mieux vaut utiliser un terreau pour géraniums, il se sentira tout heureux dans cette bonne terre !

 

Il a ses périodes !

Arrosez-le soit le soir ou le matin très tôt ! Le temps qu’il administre l’eau qui lui est donnée, il pourra ainsi profiter du soleil sans trop souffrir !

 

Une petite coupe ne fait pas de mal …

Lorsque les feuilles jaunissent, pas de panique, un petit coup de ciseaux et hop ! Si les fleurs deviennent malades, n’hésitez pas à les couper !

 


Du soleil, du soleil !

Un géranium a besoin de soleil ! Exposez-le correctement au soleil, des fleurs et des fleurs vont apparaître ! Quel joli spectacle !

 

Ils n’aiment pas être gelées !

Dès les premières gelées, mieux vaut ne pas laisser les géraniums à l’extérieur au contraire ! Si ils étaient en pot, rentrez vos pots dans un environnement sec et aéré ayant une température de 10 à 15 °C. Si ils sont en terre, ne les laissez pas mourir ; arrachez-les et rempotez les en avril !

 

Un peu d’engrais ?

Oui, le géranium donnera de plus belles fleurs si vous utilisez de l’engrais ! Avec modération bien sûr !

 

Lutter contre les maladies !

C’est possible en enlevant les feuilles infestées, si elles jaunissent coupez-les ! N’arrosez pas les feuilles mais arrosez la terre, les maladies se propageront moins vite dans ce cas !

 

Au secours des nuisibles !

Comme toutes fleurs, le géranium a des nuisibles qui l’embêtent ! Les chenilles, les limaces et pucerons sont les plus courants ! Il n’y a pas réellement de remèdes, sauf peut-être un petit coup de pschitt !!!! Pour les limaces, ne chassez pas les coccinelles, elles sont leurs ennemies.

 

Voilà les petites astuces d’Hortik pour prendre soin de vos géraniums !

Et vous quels sont vos trucs et astuces ! Nous sommes pressés de les connaître alors n’hésitez surtout pas !

Géranium