Comment et quand semer, planter du persil :

comment planter le persil dans carré potager

Le persil est vendu dans les jardineries en godets, ou petits plants. Il est alors facile et rapide de le replanter dans un endroit qui lui convient, et qui vous soit facile d’accès.

Vous pouvez également acheter le persil en graines.

Mais dans ce cas, comment procéder au semis de persil ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article

comment planter le persil dans carré potager

Une fois le semis, les graines, de persil acheté (ou récoltées), voici ce qu’il faut faire :

1- Comment Choisir l’endroit où planter votre persil

– L’endroit ne doit pas être trop trop éloigné de votre cuisine, car au final le persil va vous servir tous les jours ou presque

– Le persil aime toutes les terres, mais il est vrai qu’il va préférer de beaucoup les sols très fertiles, à savoir des terres légères, riches en humus, et fraîches

Pour avoir un sol riche : Incorporez un peu de compost, de terreau ou du fumier bien décomposé quelques semaines avant le semis.

Pour donner un coup de pouce au persil : arrosez-le une ou deux fois avec du purin d’ortie. L’azote favorise la croissance des feuilles.

– Le persil  n’aime pas la chaleur. Il pousse de préférence à la mi-ombre et n’apprécie pas le plein soleil d’été qui le fait jaunir. Vous pouvez par exemple le faire pousser à l’ombre de plantes qui le protégeront des ardeurs du soleil en été.
 



 
Vous avez un BALCON ?   Vous pouvez également installer le persil sur votre balcon dans une grande jardinière ou dans un carré potager, en faisant bien attention de l’arroser régulièrement.

L’endroit est choisi, et le sol est prêt à accueillir mes graines de persil (nettoyage du sol, ajout de compost,…), parfait ! Passons à la 2e étape

comment planter le persil dans carré potager 2

2- Comment semer les graines de persil ?

Pour aider les graines de persil à germer, 2 propositions :

1- faites les tremper 24h dans un verre d’eau avant de les planter,

2- mettez les graines de persil au réfrigérateur pendant 24h

et ensuite … il faut mettre ces graines de persil en terre

a- Dans le sol préparé, faites des trous d’environ un à deux centimètres de profondeur avec le doigt, et pas trop serrés les uns des autres .

b- Placez une graine dans chaque cavité

c- recouvrez les graines de terreau sec (environ 0,5cm)

d- tassez le terrain

e-  arrosez abondamment – en pluie fine – durant les jours qui suivent le semis.

f- attendez / arrosez / attendez / arrosez !

Les premières pousses apparaissent généralement 3 à 4 semaines après la mise en terre. Lorsque les plantes présentent 4 ou 5 feuilles, il est nécessaire d’effectuer un éclaircissement afin d’aérer la culture. Seuls les plants vigoureux seront gardés.

Si vous plantez directement des plants de persil, pensez à respecter quelques distances, pour que le persil s’épanouisse correctement : 7 cm entre 2 plants et 20 cm entre chaque rang, et avec les autres cultures sont des propositions de distances standard.

et voila, vous êtes de chefs persil maintenant, il ne reste plus qu’à profiter de ce persil frais et bien bon dans vos salades et autres mets.

 3- Quand récolter votre persil ?

Dès que les feuilles sont bien en place, vous pouvez récolter votre persil au fil de vos besoins culinaires, en faisant attention de ne pas déraciner vos plants. Il est préférable de prendre des ciseaux pour éviter cela.

Pour encourager le persil à se développer, n’hésitez pas à couper souvent les tiges.

 

Bons semis, et bonnes récoltes !

Comment semer les graines de persil

Belles de jour, belles de nuits : astuces et conseils !

Les belles de nuit et les belles de jour sont des fleurs qui, comme leur nom l’indique, fleurissent le jour ou la nuit ! Ce sont des plantes annuelles rustiques d’une hauteur qui varie entre 30 et 40cm. Ces fleurs forment de jolies petite haies très fleuries qui durent tout l’été. Les belles de nuit s’ouvrent à la nuit tombée et se referment au petit matin et inversement pour la belle de jour ! Des fleurs de couleurs différentes peuvent apparaître sur un seul et même pied, c’est une des particularité des belles de jour (et de nuit). Cette fleur fraîche et colorée permet de tapisser magnifiquement vos parterres, massifs, plates-bandescorbeillestalus fleuris, terrasses ou encore balcons.

A savoir : Les belles de jour et les belles de nuit on un parfum suave très agréable. Plantez-les près de vos terrasses pour parfumer vos soirées d’été !

Graines de belles de nuit Mirabilis Jalapa

 

 Semis :

  • Cette plante herbacée s’adapte à tous types de sol même les terres pauvres. Cependant elle a une petite préférence pour les terrains drainants.
  • La belle de jour ou de nuit se plait très bien en plein soleil et à mi-ombre.
  • Le semis ne se fera qu’à partir d’avril en pleine terre, quand la température commence à être douce, car le gel et le froid sont les ennemis de la belle du jour.
    • Semez clair sur une terre finement ratissée à 1 cm,
    • Recouvrezplombez votre semis et arrosez.
    • Mettez une distance de 20 à 30 cm entre les graines.
  • Concernant la culture en pot de la belle de nuit, nous vous conseillons de positionner un terreau enrichi de compost mur dans des pots de 40 cm de diamètre minimum.



A noter La belle de jour ne supporte pas le repiquage.

Graines de belles de jour variées

Conseils  pour cultiver ses belles de jour et belles de nuit :

  • La belle de jour/de nuit ne nécessite pas de soins particuliers, elle se cultive très facilement.
  • Nous vous suggérons de couper les fleurs fanées au fur et à mesure. 
  • La belle de jour ou de nuit demande un arrosage lors de sa germination et au début pour la croissance. Mais attention aux excès d’eau !
  • Elle est souvent attaquée par des chenilles qui se délectent des boutons floraux.

Graines de belles de nuit variées

Y’a plus de saison, quoique…

on recycle ses boite de bonbons en rangement

Comme chaque mois vous retrouvez nos conseils et notre petit mémo pour vivre votre jardin au fil des saisons.

Mais cette année, attention aux pièges! L’hiver se fait discret mais le printemps c’est seulement le 20 mars…

Au vue des températures printanières de cette année, le mois de février nous invite à craquer pour de jolies fleurs colorées, printanières mais pas forcément de saison….En effet aux premières gelées, ces belles fleurs colorées ne résisteront pas. Alors soyez patient, la patience reste le meilleur atout du jardinier.

Cette hiver au jardin n’est pas simple:

  • Les sols sont gorgés d’eau
  • Il y a eu trop peu de gelées pour tuer les parasites
  • Certains arbustes sont déjà en bourgeon 
  • Certains bulbes sont fleuris

Bref…y’a plus de saison! Et il n’est pas évident de savoir comment réagir pour son jardin.

Voici nos conseils pour patienter et prendre les bonnes décisions pour votre potager avec cet hiver surprenant.

Dans votre potager:

Ramassez vos choux, poireaux et régalez vous avec la mâche « la salade star de l’hiver ».

N’hésitez pas à mettre en terre échalotes et oignons. Ils sont résistants, vous n’avez pas besoin de les mettre sous serre ou châssis.

Préparer votre terre en l’enrichissant de compost ou de fumier.



Si vous avez une serre ou des carrés potagers abrités sous châssis, alors de nombreux choix s’offrent à vous: Cardons, choux-fleurs, laitues romaines, piments, tomates, poivrons, carottes, radis, betterave…Lancez vos semis, étant à l’abri, ils ne craignent pas le gel et vous promettent une saison printanière pleine de vitamines! Nos idées sont épinglées sur Pinterest. Cette option de semer et/ou planter sous serre peut vous permettre de créer un potager plus tôt dans la saison et ainsi de profiter plus rapidement de bons légumes.

 

des vieilles fenêtres pour créer une serre chassis
crédit photo: http://norrfrid.blogspot.se/

 

Février est le mois idéal pour préparer sa saison! Faites l’inventaire de vos graines puis commander celle qui vous manque, pourquoi ne pas craquer pour de nouvelles variétés et tester de nouveaux légumes au potager?

En tous cas, nous avons trouvé une super idée pour ranger nos graines potagères et vous? Quelle organisation pour vos graines, nous aimerions bien le savoir…n’hésitez pas à nous envoyez vos photos sur notre page Facebook!

on recycle ses boite de bonbons en rangement
idée pour stocker les graines crédit photo: Pinterest

 

 

Allez soyez patients, ne brûlez pas les étapes malgré les températures printanières…Le printemps arrive le 20 mars, les gelées peuvent encore faire du tort à vos plantations.

Mais, nous vous avons trouvé quelques occupations pour préparer votre potager. A bientôt!

 

Dans mon potager en automne, je fais (encore) des semis

plantez des oignons en septembre

Les températures chutent tout doucement, l’automne arrive et les cultures potagères ont besoin de beaucoup d’attention à cette période.

Alors, nous vous donnons quelques conseils pour réussir vos semis et votre potager.

En automne encore un peu de récolte.

Si la saison s’achève pour les tomates et autres fruits et légumes d’été…Il est temps de préparer la saison suivante, en semant dès à présent pour les mois qui viennent et l’année prochaine!

Vos radis produisent depuis déjà quelques mois, sachez que vous pouvez encore les mettre en terre.  Des variétés d’hiver existent comme ‘Rose d’hiver de Chine’, ‘Violet de Gournay’… La croissance sera plus lente qu’en saison.

Vous pouvez poursuivre vos semis de carottes hâtives, comme ‘De Hollande’, ‘Demi-longue de Carenta’…

L’Oignon blanc de Rebouillon passera l’hiver au potager et vous régalera dès le début du printemps.

Les navets sont aussi de la partie en cette saison. Semez les, en ligne. Les variétés suivantes sont les plus adaptées: ‘Blanc dur d’hiver’, ‘De Nancy’ ou ‘Jaune boule d’or‘.

N’oubliez pas la laitue d’hiver, la mâche et  la roquette si vous êtes amateur de cette salade goûteuse. Pensez également aux fèves, poireaux, cerfeuil et épinards…

 

plantez des oignons en septembre

navet à planter en septembre

 

Pour que les semis effectués en automne fonctionnent quelques règles simples sont à retenir:

La germination en automne est plus délicate, n’hésitez pas à faire tremper vos graines 24 heures avant d’effectuer vos semis.

L’arrosage des semis en automne doit être moindre, le jardinier débutant a tendance à vouloir trop arrosé, malheureusement les graines pourrissent…alors ayez le bon dosage et soyez patients!

N’omettez pas d’éclaircir pour leur laisser de la place à tous vos semis, il suffit pour cela de supprimer la plus faible des plantules lorsque 2 sont en contact.

Pour protéger vos semis, vous pouvez utiliser un voile de croissance ou des mini serres parfaites sous nos latitudes en automne/hiver.

Une fois vos semis effectués, rangez bien vos graines. A l’abri de la lumière et de l’humidité, l’idéal est de les laisser dans leur sachet fermé de façon hermétique, (les pinces à linge sont très pratiques).

Régalez vous, avec vos derniers légumes d’été…

Et n’oubliez de ramassez les feuilles et mettez les au compost.

Feuilles mortes

Bon jardinage à tous!

Comment cultiver ses radis en 3 étapes

Comment cultiver des radis

Tout est bon dans le radis de la racine aux fanes et le cultiver est un jeu d’enfant, parfait pour les jardiniers débutants.

 

radis en terre

1) Quel terrain pour semer des radis ?

Le radis est une racine appréciée des jardiniers novices car elle se plait dans tous les types de sols et s’adapte à tous les climats.

Le radis peut se semer toute l’année mais c’est au mois de mai, avec l’arrivée des beaux jours que l’on peut planter les derniers radis de printemps ou les premiers radis d’été. C’est à cette période de l’année seulement, en mai,  que l’on peut semer ses radis en pleine terre.

 

 

botte de radis
 


2) Méthodes de culture du radis

Plantez vos radis, en lignes espacées de 20cm environ et recouvrez les graines d’1 cm de terreau ou de terre bien émiettée.

La semaine suivante, éclaircissez votre plant en conservant les plus vigoureux.

Renouvelez régulièrement les semis pour avoir des radis toujours à disposition.
Cette racine se sème de préférence en lune décroissante, un arrosage régulier vous assurera une bonne récolte et garantira la bonne santé de vos plants en évitant notamment les attaques des altises, parasite friand des jeunes pousses de radis.

Astuce : un sol bien irrigué empêchera le radis de devenir creux et piquant !

 

 

radis

3) Quand et comment récolter les radis ?

Selon les variétés, la récolte peut se faire dès 18 jours après les semis mais la moyenne est de 4 semaines pour arriver à maturité.

Il suffit ensuite de tirer à la base des feuilles pour voir apparaître la racine du radis. Ramassez régulièrement les plus gros afin de laisser la place aux autres de grossir.

Astuce : Si la terre est trop sèche, prévoyez un arrosage léger la veille de la récolte pour faciliter l’arrachage.

La belle de jour : un semis qui charmera votre jardin !

fleur belle de jour de face bleue et jaune au centre

La belle de jour appelé aussi « Gloire du matin », est une plante annuelle rustique qui, comme son nom l’indique, ne fleurit que dans la journée. (Tout le contraire de la belle de nuit !)

Sa hauteur varie entre 30 et 40 cm.

Cette fleur fraiche et colorée permet de tapisser magnifiquement vos parterres, massifs, plates-bandes, corbeilles, talus fleuris, terrasses ou encore balcons.

Comment planter la belle de jour ?

Cette plante herbacée s’adapte à tous types de sol même les terres pauvres. Cependant elle a une petite préférence pour les terrains drainants.

La belle de jour se plait très bien en plein soleil et à mi-ombre.

Le semis ne se fera qu’à partir d’avril en pleine terre, quand la température commence à être douce, car le gel et le froid sont les ennemis de la belle du jour.

  • Semez clair sur une terre finement ratissée à 1 cm,
  • Recouvrez, plombez votre semis et arrosez.
  • Mettez une distance de 20 à 30 cm entre les graines.




Concernant la culture en pot de la belle de jour, nous vous conseillons de positionner un terreau enrichi de compost mur dans des pots de 40 cm de diamètre minimum.

A noter : La belle de jour ne supporte pas le repiquage.

 

 

Entretien de la belle de jour

La belle de jour ne nécessite pas de soins particuliers, elle se cultive très facilement.

Nettoyer

Nous vous suggérons de couper les fleurs fanées au fur et à mesure.

Arrosage

La belle de jour demande un arrosage lors de sa germination et au début pour la croissance. Mais attention aux excès d’eau !

Nuisibles

Elle est souvent attaquée par des chenilles qui se délectent des boutons floraux.

4 astuces pour chouchouter vos Alysses !

Alysse corbeille d'or - comment les cultiver

L’alysse, appelée aussi « corbeille d’or », est une plante annuelle à la floraison abondante et de culture facile. Cette fleur décorative s’étend rapidement sur le sol pour former un vrai tapis jaune vif.

Sa hauteur peut varier entre 15 et 30 cm.

L’alysse s’utilise en tant que : rocaille, bordure, couvre-sol, muret ou plates-bandes.

Le saviez-vous ? La corbeille d’or fait partie des plantes mellifères, c’est-à-dire : une plante dont la floraison attire les abeilles.

 

 

Comment planter l’alysse ?

En pleine terre, nous vous recommandons un sol bien drainé, sableux et plutôt sec.

A noter : Cette plante se contente de très peu de terre et pousse très bien entre les pierres et les dallages.

Les alysses corbeille d’or, sont amatrices de chaleur, elles apprécient les expositions très ensoleillées et profiteront  de la chaleur emmagasinée dans les roches.

 

Les 4 étapes de plantation de l’alysse :

1. Semer d’avril à Juin dans une terre fine à mi-ombre.

2. Replantez, au stade de 3- 4 feuilles, les plantes les plus vigoureuses à 10 cm de distance à mi-ombre afin qu’elles puissent se développer de façon optimale.

3. Placez vos alysses en pots sous un abri, juste avant l’hiver.

4. Au printemps suivant, plantez-les en pleine terre à 30 cm de distance.

 





 

Entretien de l’alysse

Nettoyer

Lorsque les fleurs se fanent, supprimez-les.

Et après la floraison, profitez-en pour tailler légèrement la plante afin de l’harmoniser et de lui redonner une jolie forme arrondie.

Conseil : Pincez les touffes en fin de floraison pour maintenir une végétation compacte.

Arrosage

Une fois les plantules bien installées, les alysses n’auront besoin d’aucun arrosage sauf lors de période d’extrême sécheresse.

Nuisibles

Nous vous conseillons de protéger l’alysse des escargots et limaces les premières semaines de culture.

«le petit plus »: Afin de les déloger, entourez les alysses de sable ou d’un cercle de cendres de bois ou de chaux, assez loin des racines. Les escargots et les limaces ne les traverseront pas, mais le travail sera à refaire après chaque pluie.

 

 

Pour plus d’astuces, venez vite découvrir le livre « Je fais fuir les escargots et les limaces » de Sophie Meys.

Nos conseils et astuces pour vos volubilis !

Ipomée volubilis, comment cultiver les ipomées

Le volubilis, sous son nom botanique: ipomea, est une plante grimpante annuelle à la floraison généreuse et aux coloris variés : blanc, bleu, rose ou violet et parfois panachée. Sa taille peut atteindre 5 m en une saison.

Le volubilis permet d’habiller vos grillages, pergolas, haies ou palissades.

Connaissez-vous la particularité de cette fleur en forme de trompette ? Elle s’ouvre à l’aube et se referme quand la nuit tombe.

Comment la planter ?

Le volubilis doit être, planté dans un sol riche et bien drainé, et exposé en plein soleil mais le pied doit être de préférence à l’ombre ou sous un paillis pour éviter l’évaporation de l’eau lors de l’arrosage. Positionnez également vos volubilis à l’abri des vents forts.

Petite astuce: Trempez les graines dans l’eau une nuit avant de semer.

Deux façons possibles pour planter votre ipomée :

  • Semis sous abris :

Semez en pot (3 graines par pot) en mars-avril. Puis, plantez en mai à 50 cm de distance, dans un mélange de terre, de terreau et d’amendement organique, pour observer une floraison de juillet à octobre.



  • En pleine terre :

Placez en poquets de 4-5 graines dans des petits trous peu profonds ou en lignes distantes de 50 cm, d’avril à juin. Ensuite vous pouvez éclaircir afin de conserver un plant tous les 80 cm. Et la floraison s’effectuera de juillet à octobre.

A noter : L’enroulement de l’ipomée se fait toujours de droite à gauche.

 

L’entretien de la volubilis

  • Au printemps, vous pouvez aider l’ipomée à s’enrouler sur son support.
  • En été, nous vous conseillons de fertiliser avec un engrais pour plantes fleuries.
  • L’hiver, vous pouvez pailler et recouvrir d’un plastique le pied de l’ipomée.

Arrosage

L’ipomée doit être arrosée régulièrement, surtout en cas de fortes chaleurs. De plus, un apport d’engrais liquide (peu azoté) stimule la floraison, à raison de un arrosage par mois, de juin à août.

Nuisibles

Il faut être vigilent sur les jeunes plantules qui peuvent attirer les escargots et limaces.

 

Idées d’associations : vous pouvez marier les ipomées avec d’autres grimpantes comme les clématites, les capucines ou les cobées.

La capucine, comment la planter et l’entretenir.

fleur de capucine, comment cultiver les Capucines

La capucine, de la famille des Tropæloacées, fait partie des plus belles fleurs annuelles.
Elle offre une floraison aux coloris éclatants pendant tout l’été, avec des tons rouges, jaunes, orangés sur fond de feuillage bien vert.

La capucine se cultive non seulement pour son côté ornemental, mais aussi pour son utilisation culinaire.

Elles peuvent être à la fois :

  •  Grimpantes et atteindre une hauteur maximum de 2 m, on peut l’utiliser pour fleurir une clôture, une pergola, pour couvrir rapidement un grillage, ou pour éliminer la corvée de désherbage…
  • Naines, en s’intégrant très bien dans les jardinières.

Comment les planter ?

La capucine se sème habituellement de février à mai pour une floraison de juin à octobre. En la semant dès le mois de novembre, sous châssis ou dans la serre, vous pouvez prendre de l’avance sur la floraison…

1ère étape :

Semez-les dans une terrine ou des godets individuels, dans un terreau léger, à une profondeur de 2 cm et  en poquets de 3 graines, distants de 30 cm. Puis placez sous serre ou châssis, à l’abri du gel et à la lumière, avec un arrosage régulier mais en utilisant peu d’engrais afin de ne pas favoriser le feuillage au détriment de la floraison.

 

Petite astuce : Les graines étant très grosse et dures (de la taille d’un petit pois), faites les tremper une nuit dans un verre d’eau. La peau ramollie, elles germeront plus facilement.

 



 

2ème étape :

Rempotage et mise en place. Lorsque les pieds atteignent des proportions suffisantes, rempotez-les dans des pots plus importants, où ils patienteront jusqu’aux dernières gelées. Ce n’est qu’alors que vous pourrez installer vos capucines à l’extérieur : éclaircissez pour conserver un plant tous les 30 à 50 cm.

Nous vous déconseillons de planter la capucine dans des endroits ventés ou en bordure des aires de jeux, car la tige principale est tendre et casse très facilement à sa base.

L’entretien

Nettoyer

Nous vous suggérons d’éliminer régulièrement les fleurs fanées. Cela permettra de garantir une belle floraison à votre plante. 

Arrosage

N’hésitez pas à arroser abondamment vos capucines lorsqu’il fait chaud. Évitez cependant les feuilles !

Nuisibles

Les capucines attirent les pucerons. Placez  les donc à coté de plantes répulsives comme les rosiers ou en traitant vos capucines à l’aide des poudrages, de pulvérisations insecticides.

En cuisine…

Tout peut se manger dans la capucine : feuilles, fleurs et graines. Elle peut s’utiliser en salade ou farcie : son goût poivré est délicieux !

 

2 méga conseils pour planter ses graines de fleurs

joli bleuet centauree cyanus blue boy, comment cultiver

Comment Semer des graines de fleurs ?

Semer des graines de fleurs permet de réaliser de splendides massifs à moindre frais.

Certaines espèces peuvent se semer sur place comme les Capucines, les Pois de senteurs, ou encore les Zinnias…, d’autres nécessitent un éclaircissage ou un repiquage, par exemple le Lupin, le Muflier, les Oeillets d’Inde, les Impatiens, ou encore les Bégonias.

joli bleuet
bleuet, centauree cyanus blue boy

La plupart des espèces sont faciles à réussir sous réserve de respecter deux points très importants :

  • N’enterrez pas trop les graines : en effet les graines de fleurs sont souvent très fines (exemples : Bégonia = 70 000 graines par gramme environ, Lobélia = 35 000 graines par gramme environ)
  •  Attendez que la température au sol soit suffisante ou semez sous abri ou en bac chauffant. Souvent, en se précipitant pour semer tôt, on rate le semis. Peu de graines de fleurs germent par une température inférieure à 15°

 

lavatere
lavatere a grande fleur variee



Le mode de culture des fleurs est lié à leur cycle de végétation.  

On distingue 3 catégories :

  • Les annuelles (Agératum, Bégonia, Reine marguerite…) croissent, fleurissent et meurent l’année du semis. La plupart d’entre elles se sèment au printemps en place ou en pépinière. Les plus résistantes au froid (Oeillets, Pois de senteur, Pied d’alouette…) peuvent se semer en automne pour une floraison précoce au printemps. Elles se comportent alors comme des bisannuelles.
myosotis
myosotis des alpes
  • Les bisannuelles (Pensée, Myosotis…) qui se sèment au printemps ou en été, passent l’hiver en terre et fleurissent puis meurent au cours du printemps ou de l’été suivant. Elles fleurissent en général avant les annuelles.
Lupin vivace polyphille
Lupin vivace polyphille
  • Les vivaces (Ancolie, Aster, Lupin…) qui se sèment en même temps que les bisannuelles et qui peuvent vivre en place plusieurs années en développant des touffes de plus en plus importantes. Elles ne fleurissent en général pas l’année du semis.
capucine grande simple de lobb
capucine grande simple de lobb