Paillis et paillage, tout ce que vous avez toujours voulu savoir !

paillage ecorces

Avant tout, voici les termes que vous trouverez au cours de vos recherches :

Paillis = mulch, paillage = mulching

paillage ecorcesLe paillis, également appelé mulch(en anglais), est une couche protectrice posée sur le sol, autour des plantes, fleurs, légumes, arbustes, principalement dans le but de modifier les effets du climat local.Si, à l’origine, le terme paillis dérive de paille, de nombreux autres matériaux naturels ou synthétiques sont utilisés à présent. Le paillage, ou mulching, est l’opération qui consiste à mettre en place ce matériau.Le paillage protège votre jardin et, entre autres, réduit significativement l’installation des mauvaises herbes ou d’herbes indésirables.

 

Au Sommaire de cet article : 

  • A quoi sert le paillage ?
  • Précautions d’utilisation
  • Période de paillage
  • Les 13 avantages du paillage
  • Comment mettre en place un paillage
  • Les différentes sortes de paillage
    • Le paillage végétal fait maison
    • Les différents paillis végétaux prêts à l’emploi
    • Les différents paillis minéraux prêts à l’emploi
    • Les différents paillis « naturels » non végétaux
    • Les paillis en plastique
  • Avantages et inconvénients des paillages « classiques »
  • Le paillage fonction de la durée d’utilisation
    • Paillis longue durée
    • Paillis courte durée
  • Autre

 

A quoi sert le paillage ?

 

Le paillage sert à beaucoup de choses, et entre autres, il sert à :

  • limiter la pousse des mauvaises herbes dans votre jardin,
  • diminuer les écarts de températures du sol, ce qui permet aux micro-organismes d’être actifs plus longtemps.
  • créer de l’humus qui absorbe bien l’eau,
  • empêcher l’évaporation de l’eau du sol pour alimenter les plantes
  • délimiter des parties du jardin
  • protéger la terre des intempéries en évitant le tassement et la formation d’une croûte en surface sous l’action des fortes pluies.
  • rendre joli votre jardin
  • éviter le dessèchement en été : le paillage vaut plusieurs arrosages.
  • garder les légumes propres au potager.
  • protéger les insectes auxiliaires pendant l’hiver

Comme vous le constatez, le paillage est bénéfique à votre jardin pour de nombreuses raisons.

paillage terre de lave

Précautions d’utilisation :

 

Voici quelques précautions à prendre si vous souhaitez faire un paillage :

–          Appliquez toujours le paillis sur un sol nivelé (plat),

–          Avant d’installer un paillis, prenez soin de biner, désherber et arroser.

–          Pensez à supprimer toutes les mauvaises herbes avant de faire votre paillage,

–          Ne paillez pas au pied des plantes : laissez un petit espace autour des tiges ou du tronc afin d’éviter leur pourriture,

–          Pour les paillis « faits maison », évitez d’utiliser des plantes malades.

 

paillage

Période de paillage :

 

En principe, la période idéale pour réaliser un paillage d’été est début mai, quand le sol est réchauffé.

Le paillage se fait en toute période de l’année.

Pour les jeunes plantes vivaces et les légumes, le paillis doit être installé au bon moment, ni trop tôt, pour ne pas risquer de les étouffer, ni trop tard, pour ne pas être gêné par des plantes trop développées. Ne pas recouvrir le collet (point de séparation entre la tige et les racines d’une plante végétale ) des plantes.

paillage pouzzolane

 

Les 13 avantages du paillage :

 

  1. Cela peut être d’origine 100% naturelle
  2. Il limite l’évaporation de l’eau / maintient l’humidité du sol l’été et donc limite l’arrosage
  3. Il fertilise le sol et évite l’utilisation d’engrais.
  4. Il protège les plantes des gelées hivernales
  5. Il décore de façon saisonnière et ultra tendance
  6. Il évite la prolifération des mauvaises herbes
  7. Il limite l’invasion des limaces et escargots
  8. Il apporte des éléments nutritifs au sol lors de sa décomposition
  9. Il accumule et retient la chaleur
  10. Il protège les racines des écarts de température
  11. Il isole les plantes des éventuels champignons pathogènes contenus dans le sol
  12. Il nourrit les vers de terre et les micro-organismes
  13. Il améliore la structure du sol

 



 

Comment mettre en place un paillage :

 

Le paillage s’installe à toute période de l’année sur une terre humide soigneusement désherbée et sarclée.

1-      Etendez  tout d’abord une fine couche (moins de 1 cm) de compost ou de terreau,

2-      Etendez  ensuite le paillage sur une épaisseur de 10 cm sans le tasser car cela se produira naturellement.

Dégagez légèrement le pied des plantes vivaces pour éviter une trop grande humidité.

Le paillage peut être maintenu l’hiver si l’on souhaite protéger des bulbes ou des souches de plantes vivaces fragiles.

Il est préférable de retirer en partie le paillage si l’on veut que la terre du jardin profite du gel et si l’on veut pratiquer un sarclage de surface.

Les différentes sortes de paillage :

Le paillage végétal fait maison :

Privilégiez ce que vous avez sous la main ! Le paillage avec des matériaux de récupération du jardin est  gratuit et écolo.  Les déchets du jardin se transforment en humus et cela évite de les porter à la déchetterie.

Feuilles mortes : elles sont toutes utilisables, comme dans la nature. Les plus coriaces sont les plus durables.

–          Utilisez les feuilles des arbres fruitiers et des rosiers pour pailler les fleurs ou les légumes (attention, ne prenez pas des feuilles maladies).

–          Broyez les feuilles larges avec une tondeuse, pour les étaler plus facilement entre les fleurs et les petites plantes.

Tontes de gazon: les laisser sécher avant de les étaler, pour éviter leur pourriture.

Autres déchets : Déchets secs du jardin et de petites tailles de haies, grosses tailles de haies et branches, fougères, pailles de céréales.

Les différents paillis végétaux prêts à l’emploi:

–          le paillis à base d’écorces décomposées, copeaux, déchets de la taille

–          le paillis à base d’écorces de fèves de cacao : couche de 4-5cm d’épaisseur environ. Convient aux sols pauvres en azote.  Peuvent rester en place un an (parfait pour les annuelles). La couleur est esthétique, et donne un jardin design.

–          le paillis à base de chanvre, de lin

–          le paillis à base de paille et de foin

paillage

Les différents paillis minéraux prêts à l’emploi :

Voici quelques paillis minéraux :

–          le schiste

–          la pouzzolane (pierre de lave)

–          les billes d’argile

–          le gravier

–          les galets

–          la brique pillée

–          l’ardoise en morceaux

Ces paillis minéraux conviennent pour toutes les sortes de massifs : arbres, arbustes, plantes vertes ou fleuries, plantes en pot, d’intérieur ou d’extérieur.

Ils sont particulièrement recommandés pour la rocaille, les conifères et les terrasses.

Les différents paillis « naturels » non végétaux :

–          le paillis à base de carton ou papier journal

–          le paillis à base de toile de lin

–          le paillis en fibre de coco ou en jute

–          la toile tissée

 

Les paillis en plastique :

Pratiques pour recouvrir de grandes longueurs (haie).

Mais ils ne sont pas biodégradables, sont peu esthétiques et stérilisent la terre.

Nous ne les recommandons pas en premier lieu.

paillage Plastique


Avantages et inconvénients des paillages « classiques »

 

 

Les avantages

les inconvénients

La tonte de gazon C’est un très bon paillis si on la sèche au préalable un ou deux jours, et si c’est appliqué en fines couchesElle peut brûler les plantes en se décomposant lorsqu’elle est trop humide. Appliquéeen couche épaisse, elle peut contenir des grainessusceptibles de germer a posteriori.
Les feuilles mortes excellent paillis, bonne action sur l’humidités’envolent facilement dans les premiers temps.
Les écorces de pin stables, tiennent le sol humide, empêchent efficacement la pousse des mauvaises herbesacidifient le sol
Les paillettes de linretiennent bien l’eau, fertilisent rapidement le solse décomposent vite, peuvent contenir des graines, peuvent former une croûte peu perméable
Le broyat de branches similaire à l’écorce de pin sans l’aciditése décompose plus vite que l’écorce de pin ( 1 an environ), meilleur en sous-couche.
Les fèves de cacao bons fertilisantsodeur parfois forte, se décomposent très vite.

 

Le paillage fonction de la durée d’utilisation :

 

Paillis longue durée :

Les paillages longue durée sont adaptés aux arbustes et aux rosiers.

Pour faire un paillage de longue durée, prenez des écorces et des aiguilles de pin, des feuilles sèches, des plaquettes de chêne, de la pouzzolane en rocaille (formées de pierres de grande taille), et du broyat de branches.

Broyez le tout avec votre tondeuse ou un broyeur

L’épaisseur recommandée se situe entre 5 et 10 cm.

Paillis courte durée :

Les paillages courte durée sont adaptés aux fleurs annuelles et aux légumes.

Pour faire un paillage de courte durée, prenez des tontes de pelouse sèches, des feuilles mortes si possible, des paillettes de chanvre et des fèves de cacao.

Broyez le tout avec votre tondeuse ou un broyeur

L’épaisseur recommandée est de 2 cm en moyenne.

Autres infos sur le paillage :

–          Attention, le paillis peut parfois servir de refuge aux limaces et autre insectes

–          Pour les paillis végétaux, il est préférable de changer de type de paillis chaque année, ceci afin de ne pas déséquilibrer votre sol.

–          Vous pouvez installer votre paillage au-dessus des rampes d’arrosage, celui-ci n’en sera que plus efficace. (atention à ne pas trop arroser tout de même !

–          Plus l’épaisseur est importante, plus longue sera la durée du paillis.

 

Le soleil au service de votre jardin

énergie solaire

Vos plantes ont besoin du soleil pour fleurir mais ce n’est pas la seule contribution que le soleil peut faire pour vous et votre jardin.

Fontaines, pompes, éclairages et autres décorations  animées, autant de choses pouvant embellir votre jardin naturellement grâce à l’énergie solaire.

L’énergie solaire, est LA  méthode écologique et économique pour faire fonctionner son mobilier de jardin :
Grâce à des capteurs photovoltaïques qui transforment l’énergie du soleil en électricité, vous pouvez alimenter les éclairages, des batteries, et même des petits moteurs. Donnez vie à votre jardin.

Les fontaines

fontaine solaire

Quoi de mieux pour créer une ambiance de bien-être que le clapotis de l’eau ?
L’énergie solaire rend cela possible facilement. Grâce à la technologie sans fil, vous pourrez placer une fontaine où vous le voulez .

Restons dans le domaine de l’eau : innovez en plaçant des lumières flottantes solaires dans vos bassins.

Un jardin animé

papillon animéGrâce à l’énergie solaire, vous pouvez maintenant profiter d’un jardin animé.
Au sol ou suspendus aux arbres, les libellules ou autres papillons tourneront au milieu de votre jardin.
Dès l’apparition des premiers rayons de soleil, vous profiterez de la « magie » de l’énergie solaire.



Les lumières au jardin

lumière solaire

L’énergie solaire permet aujourd’hui d’illuminer votre jardin à la tombée de la nuit. Beaucoup de lumières extérieurs utilisent l’énergie solaire :
– lanternes de table,
– veilleuses,
– lumières colorées pour piscines, ou autres bornes et
– lampes à détecteurs de mouvements.

Veillez simplement à ne pas placer les capteurs dans des zones ombragées 🙂

Comment installer un mur végétal dans sa maison

mur vegetalise sur maison
mur vegetaliseUn mur végétal chez soi, c’est aujourd’hui possible ! Découvrez les principes de ce concept innovant et les méthodes pour installer soi-même un mur végétal.

Le principe du jardin vertical

Appelés également murs végétalisés ou murs vivants, les murs végétaux sont des pans décoratifs où s’épanouissent des espèces végétales capables de croitre à la verticale. Sur une ossature métallique ou un support mural en caoutchouc sont posées des plaques de feutre qui vont soutenir le terreau et les plantes. Un système d’arrosage particulier permet d’alimenter les végétaux en eau et en minéraux.

Des murs végétaux en kit pour les particuliers

mur vegetal interieurIl y a quelques années encore, les murs végétaux étaient construits uniquement comme œuvre d’art, le plus souvent en extérieur.
Aujourd’hui, ils sont proposés aux particuliers sous forme de cadre mural ou de structure complète, substrat et plantations fournies.
En kit, ces murs végétaux sont rapides et faciles à installer.Proposés à partir de 40€, on en trouve avec des formes et des tailles variées et l’on peut réaliser soi-même une très belle décoration végétale en intérieur ou en extérieur.



Les avantages du mur végétal

Les murs végétaux possèdent de nombreux avantages.

En plus d’être écologiques et décoratifs, ils peuvent cacher les défauts d’un mur ou d’une pièce, réguler l’humidité et assainir l’air de la maison.
Grâce au terreau et aux plantes, le mur végétal possède un bon pouvoir d’isolation thermique et acoustique, qui vaut pour l’installation en intérieur comme en extérieur.

Quelles plantes choisir pour un mur végétal d’intérieur ?

Toutes les plantes d’intérieur peuvent convenir. Toutefois, on veillera à choisir des plantes qui nécessitent les mêmes besoin en eau et en éclairage et on privilégiera les variétés dépolluantes ou avec un feuillage abondant.
Le lierre, les capillaires et la vigne d’intérieur sont parfaits pour réaliser une belle composition. On pensera aussi aux misères et aux philodendrons qui sont des plantes très résistantes.

 

Les questions à se poser avant d’installer une piscine dans son jardin

Piscine

Quelle piscine choisir et comment l’intégrer harmonieusement dans son jardin ?

Découvrez les principales questions à se poser avant de concrétiser votre projet.


Une piscine : pour qui, pour quoi ?

Piscine

La première étape dans le choix d’une piscine est la définition des besoins.
Avez-vous l’intention de nager tous les jours pendant l’été ou seulement occasionnellement ? Avez-vous des enfants, des petits-enfants ? Souhaitez-vous une piscine dans votre résidence principale ou secondaire ?

L’emplacement

Choisir l’emplacement est une étape essentielle dans l’installation d’une piscine. Celle-ci doit se trouver idéalement au sud, à l’endroit le plus ensoleillé et à l’abri du vent.
Pour définir la meilleure orientation, observez le soleil à différentes heures de la journée aux différentes saisons. On conseille d’éviter d’implanter la piscine trop près d’arbres ou de végétaux qui pourraient perdre leurs feuilles dans le bassin.

Le permis de construire et les autorisations

Avant de commencer les travaux, il faudra impérativement contacter la mairie pour se renseigner sur le plan local d’urbanisme et pour obtenir si besoin un permis de construire. Ce dernier n’est pas toujours obligatoire. Comme toujours la législation n’est pas aisée à comprendre, la mairie pourra vous accompagner dans cette démarche plus aisément.

Pour information, les piscines hors sol, que l’on monte pour la période estivale, ne sont pas soumises à déclaration préalable ou permis de construire.

Hors-sol ou enterrée ?

Le choix d’une piscine ou d’un jacuzzi hors-sol repose sur des questions pratiques, esthétiques et sur des questions de budget.
Une piscine hors-sol coûte moins cher à l’achat qu’une piscine en maçonnerie et son installation est beaucoup plus rapide. Les piscines hors-sol en bois possèdent une bonne isolation et peuvent parfois être enterrées. Lorsque le terrain est en pente ou inadapté, il n’y a pas d’autre choix que d’opter pour une piscine hors-sol.

La sécurité

Les piscines enterrées ont l’obligation d’être équipées d’un système pour éviter la noyade, notamment chez les plus jeunes. Ce dispositif comprend des barrières de sécurité d’une hauteur minimale de 1,10 mètres et d’une alarme qui se déclenche dès qu’un objet lourd tombe dans le bassin. Les piscines hors-sol sont moins soumises à la règlementation mais doivent faire l’objet d’une vigilance importante notamment pour les parents de jeunes enfants.

 

Quels bacs, pots ou jardinières pour mon jardin

bac a fleur jardin

Qu’ils soient en bois, en terre cuite, en plastique, en céramique ou encore lumineux, les bacs, pots, balconières, jardinières sont toujours aussi tendance pour donner à notre jardin ou terrasse un effet esthétique renversant.

Les bacs en terre cuite

bac a fleur en terre cuite

Les bacs en terre, c’est la chose la plus classique.
La force des bacs en terre réside dans le fait de sa constitution poreuse. Cette ventilation permet d’avoir des fleurs et des plantes, racines comprises, bien aérées en permanence et l’eau y pénètre donc facilement. Mais cette eau s’évapore rapidement sous l’effet du soleil.

Si la terre cuite convient majoritairement à toutes les plantes, il faudra l’éviter pour celles d’entre elles qui exigent un arrosage fréquent.
Plus lourds et également beaucoup plus chers que les autres conteneurs, ils ne conviendront pas aux plantes qui n’aiment pas le calcaire.

Les bacs en céramiques

bac en ceramiqueD’un design époustouflant, ils sont aussi harmonieux que les bacs en terre cuite et ils offrent l’avantage de garder l’eau beaucoup plus longtemps.
Quelle que soit leur forme, les bacs en céramique donnent un naturel tout aussi remarquable, et ils sont solidité à toute épreuve.



Les bacs synthétiques

bacs synthetiques

Le premier avantage des bacs synthétiques est qu’ils sont les plus faciles à entretenir et les « meilleurs » sur le  marché.
Ils sont légers, résistants et proposés dans différentes couleurs pour une harmonie avec l’environnement ou les plantes. Ils sont souvent colorés et résistants aux UV.  Ils ont en plus un côté hermétique qui tient bien au chaud et à l’humidité les plantes et les fleurs.
Ces contenants conviennent donc bien aux plantes qui apprécient chaleur et humidité comme le basilic par exemple.

Dans un endroit clos comme la serre, attention la chaleur sera plus intense  surtout si le bac est de couleur foncée.

Les bacs en bois

bac a fleurs en bois

L’harmonie des bacs en bois avec le milieu floral n’est plus à discuter, ils offrent une symbiose et un discret très tendance. Leur coût est « correct.

Les bacs en bois nécessitent un entretien régulier ; ils sont un peu lourds mais ont l’avantage de bien isoler les racines des plantes en hiver.

Les bacs d’orangerie ou en bois sont parfaits pour accueillir vos arbustes, conifères mais aussi taupières.

Les bois utilisés pour leur fabrication sont très variés : pin traité, noisetier, chêne, mais aussi bankirai, un bois d’Indonésie.

Notre coup de coeur, le bac rectangulaire Amazone ! Teinté, il devient un véritable objet déco !

Une remarque reste importe : une fois votre arbre planté dans la terre, le bac ou la jardinière en bois sera quasi impossible à déplacer, à moins d’avoir prévu un plateau à roulettes pour l’accueillir. Donc bien penser à l’emplacement de votre bac ou de votre jardinière avant de le remplir.

Les bacs en métal

jardiniere bac a fleurs en metal

Les bacs en métal donnent la possibilité d’orner les surfaces verticales. En effet, on peut les suspendre. Par exemple, les paniers en métal plastifié sont très  légers.

Une fois bien répartis et bien intégrés, ils sont agréables à admirer sous tous les angles. Ils sont aussi très faciles à entretenir.

Les tendances 2012 des salons de jardin

canape en resine tressee

L’été n’est pas encore là mais des tendances commencent déjà à arriver.

table et chaise de jardin en bois et en acierMême si en ce moment le beau temps n’est pas au rendez-vous, Hortik vous dévoile à quelques semaines de l’été, les chaises longues et salons de jardin qui auront la cote. Après la mode des salons de jardin colorés de l’année passée, on voit un retour à la simplicité et surtout à une matière plus noble, « le bois ». En effet qu’il soit en chêne, en acacia, ou en teck (indémodable dans l’univers de la décoration du jardin), la star des salons de jardin de cette année sera le  bois.

 

L’autre star de cette été, c’est le canapé en résine tressée

canape en resine tresseeTrès design et en matière noble, les canapés en résines tressées vont fleurir dans nos jardins. La résine tressée permet aux meubles toutes les fantaisies. Lignes courbes, droites… cette matière extrêmement malléable peut prendre toutes les formes.

Solides tout en étant légers à transporter, ces canapés sont aussi très résistants aux intempéries.

Cette année le jardin est fait pour … se détendre !

se détendre dans son jardin La sieste dans l’herbe est devenu « has been ». Cette année la tendance est au hamac en coton mais pas n’importe lesquels.

En effet les hamacs se doivent d’être très élégants.

Les transats en aluminium tiennent aussi la corde dans ce mobilier de relaxation.

Bon été, en espérant que le soleil sera de la partie !

Réaliser une mini serre pour les semis

Terrine mini serre

On peut semer presque tout en serre : concombres, poivrons, basilic, tomates… avec un peu de temps et de patience, réaliser une mini serre pour les boutures et les semis de plantes s’avère facile et très économique.

Réussir ses semis avec la mini serre

Sur la terrasse ou au jardin, la mini serre permet de protéger les semis les plus délicats des écarts de température : les graines de tomates, de piments et d’aubergines ont besoin d’un climat doux et humide pour germer. C’est aussi l’occasion de tester des semis de plantes exotiques ou fragiles comme les bégonias, les graines de baobab ou de palmier.



Fabriquer une mini-serre chez soi

 

mini serre fabriquée soi-mêmeLes mini serres d’intérieur ou terrines sont composées d’un bac et d’un couvercle isolant et transparent. Assez chères à l’achat, elles sont faciles à bricoler chez soi et ne coûtent presque rien si l’on utilise des matériaux de récupération : une caisse en polystyrène demandée à votre poissonnier ou une caisse en plastique sont de très bons contenants. On peut également construire le bac soi-même avec des planches de bois (par exemple, de la palette) ou recyclerun ancien aquarium.Pour maintenir une température propice à la germination (entre vingt et vingt cinq degrés), on pourra utiliser un câble chauffant pour aquarium que l’on placera au fond du bac, avant de le recouvrir de sable ou de terreau. Un thermomètre permettra de contrôler et d’ajusterla température.

Après avoir placé les semis en petits pots (carton recyclable ou plastique), il ne reste plus qu’à recouvrirla mini-serre d’une plaque de plexiglas ou de verre en veillant à laisser des espaces sur les côtés pour faire circuler l’air.

La culture sous serre au jardin

chassis de jardin

La culture sous serre n’exige pas un très grand investissement et sa mise en œuvre est beaucoup plus facile qu’il n’y parait. Découvrez les équipements et les méthodes pour cultiver les plantes sous abri dans son jardin.

 

Conseils et astuces pour la culture sous serre

On peut faire pousser presque tout sous serre : les tomates, les concombres et les poivrons, les espèces fragiles et même les plantes exotiques.

Le chauffage n’est pas obligatoire pour réussir la plupart des semis. Protégés dans leur abri, les jeunes plants subissent beaucoup moins les écarts de température qui ont lieu à l’extérieur. Par contre, les câbles chauffants sont nécessaires pour faire pousser des plantes exotiques ou pour les cultures hors saison. Il suffira de contrôler régulièrement la température et de l’ajuster à l’aide d’un thermostat.

Les châssis de jardin

chassis de jardin
chassis de jardin en bois
Les châssis de jardin sont très simples d’installation et faciles d’entretien. Ils protègent les plantes les plus sensibles durant les mois d’hiver et offrent une protection efficace contre le soleil en été. On peut construire soi-même un châssis en bois avec des planches de récupération et une plaque de verre ou de plexiglas ou bien acheter un ou plusieurs châssis maraîchers, à placer de préférence aux endroits ensoleillés.



Les cloches

Abris pour plante
Culture sous cloche
Les cloches sont une solution très pratique et peu coûteuse pour débuter la culture sous abri. On place la cloche de verre ou de plastique directement sur la plante pour la protéger des premières gelées et des insectes. On peut également fabriquer soi-même des cloches pour trois fois rien avec des bouteilles en plastique.

Que planter pour avoir une belle haie ?

pour les haie à baie, le pyracantha est là

Le temps des haies monocordes de thuyas et de laurier est révolu : une haie doit aujourd’hui concilier esthétique, écologie et petit prix tout en offrant une protection efficace contre les vents.

 

Les haies composites

 

exemple d'une haie composite

Une haie composite met en valeur de nombreux végétaux et est assez simple à réaliser. Le coût de revient est un peu plus élevé que pour une haie classique mais les résultats sont vraiment à la hauteur de l’investissement. Les haies composites peuvent tout à fait convenir pour les jardins de petite taille : on peut même y intégrer des arbustes fruitiers pour le plaisir de récolter des fruits et dynamiser le paysage. Les haies composées de plusieurs arbustes s’intègrent parfaitement à l’environnement. Elles résistent mieux aux maladies et font le bonheur des oiseaux qui viennent y faire leur nid.

La croissance d’une haie composite ou fleurie est irrégulière et dépend des végétaux choisis mais ce type de haie s’accommode généralement très bien d’une taille sommaire.

 

Les haies fleuries

une haie fleurie pour vous donner un paysage très coloré

Composées d’une seule variété d’arbustes ou de plusieurs, les haies fleuries sont belles à regarder et s’embellissent au cours du temps. En laissant libre cours à son imagination, on peut mélanger de nombreux arbustes : l’arbousier pour ses superbes fleurs rouges, le forsythia pour sa généreuse floraison au printemps ou le céanothe qui possède de très belles fleurs bleues et un feuillage persistant. Le laurier peut être intéressant dans les haies composées de fleurs car il est économique et sa neutralité permet de mettre en valeur les autres végétaux. Grâce à leur pouvoir mellifère, les arbustes fleuris attirent les insectes pollinisateurs et les papillons et s’intègrent parfaitement à l’écosystème de votre jardin.

La croissance d’une haie composite ou fleurie est irrégulière et dépend des végétaux choisis mais ce type de haie s’accommode généralement très bien d’une taille sommaire.

 



 

Les haies à baies

le pyracantha pour une très belle haie

On peut également réaliser de très belles haies avec des arbustes à feuillage persistant et à baies, comme le houx, le lierre arborescent, le fusain d’Europe ou le pyracantha. Ces variétés sont très décoratives et faciles d’entretien.

Les arbustes à baies constituent un réservoir de nourriture très important pour les oiseaux. En choisissant des espèces végétales qui donnent des fruits à différentes périodes de l’année, on participe activement à nourrir et protéger la faune hivernale. Le spectacle permanent des oiseaux dans le jardin ravira tous les passionnés de nature.

 

Les haies exotiques

une image de bambou pour une haie exotique

Si le climat le permet, pourquoi ne pas opter pour une haie composée de plantes et d’arbustes exotiques ? De plus en plus prisés, les bambous possèdent une croissance très rapide et s’accommodent parfaitement d’un sol pauvre.

Les variétés utilisées pour les haies ne doivent pas dépasser trois mètres de hauteur une fois adulte. Attention également à ce que la haie n’occasionne pas de gêne pour le voisinage car le bambou peut rapidement devenir envahissant (le développement de ses racines est très important).

 

Venez apprendre à tailler votre haie en lisant cet article.

Déco et rangement : les armoires et coffres de jardin

coffre de rangement

Les armoires et coffres de jardin sont des accessoires très pratiques qui offrent une protection efficace pour le petit outillage de jardin, les jouets et les coussins. Voici quelques idées pour choisir votre mobilier de rangement et aménager votre extérieur.

Les coffres de jardin

coffre de rangement extérieur
En résine, en bois ou en plastique, les coffres sont très utiles pour ranger rapidement tous les articles de jardin (outils, jouets, matériel de piscine ou de pique-nique). Avec un coussin confortable, les coffres solides peuvent être utilisés comme banc ou comme siège.Les coffres en bois offrent un cachet incomparable à votre jardinmais sont les plus chers à l’achat. Ils nécessitent un entretien régulier.Il existe cependant des bois très résistants à l’humidité, conçus spécialement pour l’extérieur comme le teck ou le pin traité autoclave. Les coffres en bois durent longtemps et s’intègrent facilement au décor de votre jardin.On trouve également des coffres en plastique et en résine polypropylène, qui offrent beaucoup d’avantages.

Les coffres en plastique et en résine sont étanches et faciles d’entretien. La résine polypropylène est l’un des matériaux les plus résistants en extérieur et on en trouve avec des coloris variés à des prix raisonnables.

 

Les armoires

armoire de jardin en bois
Plus classiques, les armoires de jardin sont parfaites pour le rangement des outils et du matériel de jardinage. En bois ou en résine tressée façon rotin, elles offrent une grande surface de rangement et permettent une organisation optimale. Elles conviennent aussi aux petits espaces comme les balcons et les terrasses. Les armoires peuvent être adossées à un mur ou bien posées à l’emplacement de votre choix dans le jardin. Mon coup de coeur ?