Cultiver des poivrons : le poivron s’offre une place au soleil …

poivrons - comment les cultiver

Ce légume-fruit aussi beau que bon est l’ami des jardiniers à une seule condition : lui offrir une place au soleil !

Au potager, il formera un pied d’environ 1m de hauteur et arborera un feuillage vernis. Ses petites fleurs blanches cèderont ensuite leurs places à des fruits lisses et brillants, très colorés qui passeront du vert au rouge ou jaune une fois arrivés à maturité.

 

poivron mûr

 

Semis de poivron :

 

Réussir le semis du poivron est une étape plutôt délicate. En effet il lui faut 28°c pour germer et comme son développement est long il faut le semer mi-mars pour envisager un repiquage au potager fin mai début juin.

 

Culture du poivron :

La culture du poivron est assez semblable à celle de la tomate, elle nécessite un sol bien drainé, profond, riche en humus mais a surtout besoin d’un emplacement ensoleillé.

 

 La plantation commence mi-mai, lorsque le sol est réchauffé par les premiers rayons de soleil du printemps et la récolte peut se faire dès fin juillet.



La cueillette peut commencer lorsque les fruits sont verts mais vous pouvez attendre quelques jours de plus de manière à les laisser prendre leurs couleurs chatoyantes.

Les plants de poivrons doivent être espacés de 50 cm. C’est une plante qui nécessite un apport en eau régulier durant la saison chaude, le sol ne doit jamais sécher. Il est donc conseillé de le pailler pour optimiser les effets de l’arrosage.

 

plant de poivrons

 

Il vous faudra également tailler vos plants de poivrons, coupez l’extrémité des tiges lorsque le pied porte une dizaine de poivrons; ils seront de meilleur calibre et parviendront plus facilement à maturité.

 

Récolte es poivrons :

Les fruits se forment vers la fin juin, la récolte commence un mois plus tard soit fin juillet, et se termine avant les premières gelées.

Conservez vos poivrons en bottes que vous laisserez sécher au soleil.

 

Vous pouvez également garder le poivron dans un endroit frais et sec, plutôt qu’au réfrigérateur. Dans ce dernier, il est recommandé de le consommer sous 8 jours.

 

récolte de poivron

Ces conseils vous assureront de déguster dès cet été de délicieux poivrons gorgés de soleil !

 

 

 

L’été revient, les melons aussi : cultivez des melons, et mangez-les !

melon découpé - cultiver des melons

Fruit d’été par excellence,  le melon est un défi de culture pour tout jardinier et en mai, c’est le moment de le planter ! Il réclamera la meilleure place de votre potager à savoir une terre fraîche et profonde, riche en humus qui maintiendra l’humidité nécessaire à sa croissance, mais surtout il aura besoin de soleil.

culture de melon

En effet même dans ses variétés les plus récentes, le melon est gourmand de chaleur et de lumière. Il est néanmoins possible de le cultiver dans les régions les moins chaudes à l’abris d’un tunnel en plastique qui protégera les jeunes plants dans les premières semaines.

Les graines de melon doivent être espacées d’au moins 80 cm lors de la plantation car le melon a tendance à s’étaler, cela permet aussi d’éviter la prolifération en cas de maladie.

            Arrosez vos plants de melon environ 2 fois par semaine, en évitant soigneusement de mouiller le feuillage. Cela pourrait entrainer l’apparition de l’oïdium, champignon néfaste auquel ce fruit est sensible. De plus un apport d’eau trop important diminue la qualité gustative du fruit. L’arrosage vise simplement à maintenir le sol au frais lors des chaleurs des mois d’été.

Pour optimiser les effets d’un arrosage régulier, n’hésitez pas à pailler le sol avec de la paille ou, plus économique encore avec vos déchets de tonte de gazon.

Maximisez vos chances de déguster ce légume-fruit cet été (il se récolte de juillet à octobre soit 4 à 5 mois après la plantation), en l’éloignant des courges et autres concombres de votre plantation. En revanche il s’entend très bien avec les laitues que vous pouvez continuer de semer au mois de mai.



Coté récolte, on reconnaît la maturité du melon à l’odeur sucrée subtile qui s’en dégage, une odeur trop forte est signe de sur-maturité. L’assèchement visible à la base de son pédoncule est également un bon indicateur.

melon découpé

 

 

 

 

La capucine, comment la planter et l’entretenir.

fleur de capucine, comment cultiver les Capucines

La capucine, de la famille des Tropæloacées, fait partie des plus belles fleurs annuelles.
Elle offre une floraison aux coloris éclatants pendant tout l’été, avec des tons rouges, jaunes, orangés sur fond de feuillage bien vert.

La capucine se cultive non seulement pour son côté ornemental, mais aussi pour son utilisation culinaire.

Elles peuvent être à la fois :

  •  Grimpantes et atteindre une hauteur maximum de 2 m, on peut l’utiliser pour fleurir une clôture, une pergola, pour couvrir rapidement un grillage, ou pour éliminer la corvée de désherbage…
  • Naines, en s’intégrant très bien dans les jardinières.

Comment les planter ?

La capucine se sème habituellement de février à mai pour une floraison de juin à octobre. En la semant dès le mois de novembre, sous châssis ou dans la serre, vous pouvez prendre de l’avance sur la floraison…

1ère étape :

Semez-les dans une terrine ou des godets individuels, dans un terreau léger, à une profondeur de 2 cm et  en poquets de 3 graines, distants de 30 cm. Puis placez sous serre ou châssis, à l’abri du gel et à la lumière, avec un arrosage régulier mais en utilisant peu d’engrais afin de ne pas favoriser le feuillage au détriment de la floraison.

 

Petite astuce : Les graines étant très grosse et dures (de la taille d’un petit pois), faites les tremper une nuit dans un verre d’eau. La peau ramollie, elles germeront plus facilement.

 



 

2ème étape :

Rempotage et mise en place. Lorsque les pieds atteignent des proportions suffisantes, rempotez-les dans des pots plus importants, où ils patienteront jusqu’aux dernières gelées. Ce n’est qu’alors que vous pourrez installer vos capucines à l’extérieur : éclaircissez pour conserver un plant tous les 30 à 50 cm.

Nous vous déconseillons de planter la capucine dans des endroits ventés ou en bordure des aires de jeux, car la tige principale est tendre et casse très facilement à sa base.

L’entretien

Nettoyer

Nous vous suggérons d’éliminer régulièrement les fleurs fanées. Cela permettra de garantir une belle floraison à votre plante. 

Arrosage

N’hésitez pas à arroser abondamment vos capucines lorsqu’il fait chaud. Évitez cependant les feuilles !

Nuisibles

Les capucines attirent les pucerons. Placez  les donc à coté de plantes répulsives comme les rosiers ou en traitant vos capucines à l’aide des poudrages, de pulvérisations insecticides.

En cuisine…

Tout peut se manger dans la capucine : feuilles, fleurs et graines. Elle peut s’utiliser en salade ou farcie : son goût poivré est délicieux !

 

Le Lupin, cette fleur qui se dresse fièrement dans nos jardins

Lupin vivace polyphille en mélange, comment le cultiver

Le lupin est une plante vivace qui refleurit de nombreuses années.

Cette plante est assez robuste, on la trouve en général en montagne. Elle peut atteindre les 1,20m de hauteur à taille adulte !

Les fleurs des lupins sont de longs épis très colorés (rose, blanc, violet en général).

 

Lupin vivace polyphille
Lupin vivace polyphille

 Comment semez les graines de lupin

Version 1 : Semez les graines de lupin en place en avril, en poquets de 4-5 graines.

Ne conservez que le plus beau plant.

La floraison se produira au printemps suivant.

Si vous supprimez les fleurs fanées, vous aurez une remontée en automne.

Version 2 : Vous pouvez aussi semer en godets, en juin.

Les graines germeront 3 semaines plus tard.  et mettre en place à l’automne.


La plantation des lupins

Lors de la plantation, pour une meilleure couverture du sol, on sème 3 graines par trou. Les trous sont écartés de 17 cm (et oui, il faut être très précis aussi dans le jardinage!!) et devront avoir 2 à 3 cm de profondeur en conditions normales et de 1 à 2 cm en conditions difficiles.

Eclaircissez pour conserver un plant tous les 50 cm

Remarque : Attention aux enfants, les graines de lupins sont toxiques

 

Quelques informations sur les lupins :

Les lupins ont une floraison majestueuse, mais assez courte.

Il est possible de les utiliser en touffe isolée, en grand massif ou, mieux, en association avec des iris, des pavots et des pivoines.

Les grandes hampes florales permettent la composition de bouquets importants. C’est aussi une plante mellifère, très appréciée des abeilles. On les employait, jadis, dans les sols non calcaires pour fabriquer des engrais verts et pour consommer leurs graines, dont l’amertume disparaît après cuisson.

 

La fiche technique du lupin

 

Famille

Fabacées – vivace

Niveau de difficulté de culture

Facile

Période de plantation et semis

Avril à juin
Période de floraisonMai à juin
Exposition

Ensoleillée

Type de solTous types de sols

 

 

 

 

N’oubliez pas les 2 mega conseils pour faire des semis

Semez des graines de Gypsophiles élégants dans votre jardin

gypsophile élégant blanc ou rose comment le faire pousser

Le gypsophile est une plante à la floraison très gracieuse, en brouillard, avec une multitude de petites fleurs blanches.

Le feuillage est lui aussi très fin et l’ensemble confère beaucoup de légèreté aux massifs. Le gypsophile est une plante à floraison estivale dont l’entretien et la taille sont facile et l’effet décoratif garanti !

Le gypsophile tient son nom du grec, gypsos et philos, qui veut dire l’ami de la chaux

gypsophile élégant
gypsophile élégant

Comment semer les graines de gypsophile 

Semez en place d’avril à juin, puis éclaircissez pour conserver un plant tous les 15-20 cm. Vous pouvez aussi semer sous abris dès le mois de mars, avec un repiquage ensuite avant plantation au jardin.

 



 

Comment et où utiliser les gypsophiles

Les Gypsophiles peuvent servir pour les plates-bandes, en sujets isolés ou petits groupes. Les Gypsophiles peuvent également servir pour donner de la légèreté aux fleurs coupées en vase. Ce sont de très bonnes fleurs séchées pour décoration hivernale des appartements.

 

1000 graines par gramme

 

Famille

Caryophyllacées – annuel

Niveau de difficulté de culture

Facile

Période de plantation et semis

Mars à juin
Période de floraisonMai à septembre
Exposition

Ensoleillée

Type de solTous types de sols (sols calcaires de préférence)

 

 

 

 

 

 

 

Comment semer le Godétia double à fleur d’azalée (Clarkia Anemona)

Godetia double a fleur d'azalee, comment cultiver

Le godétia est aussi appelé fleur de satin car elles sont brillantes et colorées de tons pastels.

Il en existe aussi à fleurs doubles.
Semez les graines de Godétia sous abris en février – mars ou en place d’avril à mai.

Comment semer les graines de Godétia

Parsemez les graines de Godétias à 5 mm de profondeur, et gardez humide et au chaud.

Éclaircissez ensuite le semis au fil de la croissance des fleurs, en laissant un pied tous les 25cm. Dans le cas des semis sous abris, mettez en place au printemps à 25cm de distance entre chaque fleur. Lors de la mise en place au jardin, abritez-les du vent car leurs tiges sont fragiles.



On peut éventuellement semer en septembre en godet, et repiquer en pépinière abritée pour l’hiver.
Arrosez bien en été par temps chaud et sec.

Le godétia est une plante peu exigeante, même en situation sèche

Godetia double a fleur d'azalee
Godetia double a fleur d’azalee

La fiche technique du Godétia

Famille

Onagracées – annuel

Niveau de difficulté de culture

Facile

Période de plantation et semis

Mars à juin
Période de floraisonJuin à octobre
Exposition

Ensoleillée

Type de solTous types de sols

 

 

 

 

 

Lisez également notre article « comment planter des graines de fleurs« 

2 méga conseils pour planter ses graines de fleurs

joli bleuet centauree cyanus blue boy, comment cultiver

Comment Semer des graines de fleurs ?

Semer des graines de fleurs permet de réaliser de splendides massifs à moindre frais.

Certaines espèces peuvent se semer sur place comme les Capucines, les Pois de senteurs, ou encore les Zinnias…, d’autres nécessitent un éclaircissage ou un repiquage, par exemple le Lupin, le Muflier, les Oeillets d’Inde, les Impatiens, ou encore les Bégonias.

joli bleuet
bleuet, centauree cyanus blue boy

La plupart des espèces sont faciles à réussir sous réserve de respecter deux points très importants :

  • N’enterrez pas trop les graines : en effet les graines de fleurs sont souvent très fines (exemples : Bégonia = 70 000 graines par gramme environ, Lobélia = 35 000 graines par gramme environ)
  •  Attendez que la température au sol soit suffisante ou semez sous abri ou en bac chauffant. Souvent, en se précipitant pour semer tôt, on rate le semis. Peu de graines de fleurs germent par une température inférieure à 15°

 

lavatere
lavatere a grande fleur variee



Le mode de culture des fleurs est lié à leur cycle de végétation.  

On distingue 3 catégories :

  • Les annuelles (Agératum, Bégonia, Reine marguerite…) croissent, fleurissent et meurent l’année du semis. La plupart d’entre elles se sèment au printemps en place ou en pépinière. Les plus résistantes au froid (Oeillets, Pois de senteur, Pied d’alouette…) peuvent se semer en automne pour une floraison précoce au printemps. Elles se comportent alors comme des bisannuelles.
myosotis
myosotis des alpes
  • Les bisannuelles (Pensée, Myosotis…) qui se sèment au printemps ou en été, passent l’hiver en terre et fleurissent puis meurent au cours du printemps ou de l’été suivant. Elles fleurissent en général avant les annuelles.
Lupin vivace polyphille
Lupin vivace polyphille
  • Les vivaces (Ancolie, Aster, Lupin…) qui se sèment en même temps que les bisannuelles et qui peuvent vivre en place plusieurs années en développant des touffes de plus en plus importantes. Elles ne fleurissent en général pas l’année du semis.
capucine grande simple de lobb
capucine grande simple de lobb

 

Bulbes de printemps : que planter sur son balcon ?

Balcon fleuri

Avec l’arrivée des beaux jours (qui tarde encore), vous souhaitez voir votre environnement s’emplir de couleurs et d’odeurs. Mais hélas vous n’avez pas de jardin, juste un petit balcon. Qu’à cela ne tienne ! Hortik vous dit tout pour fleurir votre balcon cet été !

Quels matériels pour planter des bulbes sur un balcon ?

Le choix est très large en terme de matériel. Seule la taille de votre balcon conditionne le choix de votre matériel : jardinières , bacs ou pots, laissez aller votre inspiration.

jardinières pour balcon

Quelles plantes ?

Il vous sera possible de planter des fleurs, mais aussi des plantes aromatiques et même des légumes !


Les fleurs

Les Glaïeuls et Dahlia permettent une grande diversité de couleurs et de feuillages. Ils vous est possible de les planter dans la même jardinière. Ces plantes se développent plus facilement dans de la terre fraîche, riche en matière organique  et débarrassée des mauvaises herbes. Certains bulbes comme les Bégonias ont un démarrage de floraison plus lent. Il est donc possible de les mettre en pot des le début du mois d’avril.

Bégonias

 

Les plantes aromatiques

Ce sont les plus simples à cultiver, un peu de lumière et un peu d’eau chaque jour, c’est ce qu’il faut. Vous pourrez ainsi cultiver du basilic, de la ciboulette, du cerfeuil  ou de la coriandre dans une seule et même jardinière.

 

La culture du safran

Safran - crocus stativus

Le Crocus est une plante très intéressante qui produit des fleurs violettes à l’automne. Le crocus produit l’épice la plus cher au monde : le Safran. Vous le trouverez dans le commerce entre 8 et 16€ le gramme, vous serez donc gagnant en le faisant pousser vous-même !

Cultiver le safran au jardin

  1. Achetez des graines de crocus ou plutôt des bulbes. Vous pouvez en trouver chez Hortik : Cliquez ici !
  2. Soignez le sol où vous voulez planter vos crocus : mettez des matières organiques. En effet, le Safran se plait dans un sol riche, ajoutez donc au sol des matières organiques telles que les feuilles, l’herbe coupée ou le compost!
  3. Plantez les bulbes au printemps ou à l’automne (nous vous conseillons de les planter entre juillet et septembre).
  4. Pour se faire, creusez un trou de 10cm et placez-y les bulbes avec les racines vers le bas. Espacez les trous d’une dizaine de centimètres. Pensez à planter vos bulbes une fois les gelées passées ! Il faut environs 150 fleurs de crocus pour obtenir 1 gramme de safran. N’hésitez pas à en planter plusieurs!
  5. Pendant l’été, gardez le sol au sec ; par contre, pendant l’automne, vous pouvez arroser sans problème. Les crocus sont en dormance l’été c’est pourquoi il ne leur faut pas d’eau.
  6. Pendant l’hiver, nous vous conseillons de mettre une couche de paillis afin de les protéger au mieux du froid.
  7. Pour l’hiver, vous pouvez aussi les rentrer au sec et les replanter au printemps suivant.

 

Sur le balcon, le safran c’est possible

Vous pouvez évidemment cultiver les crocus en jardinière ou encore en carré potager!

Les récoltes seront peut être un peu moins importantes mais quoi de meilleur sur du safran issu de votre culture personnelle pour épicer vos petits plats!

 

Les haricots : Conseils pour la culture et les semis

haricot Piselli freschi

Les haricots sont faciles à cultiver et nécessitent peu d’espace car ils profitent de l’environnement de manière verticale. Si vous avez un espace limité, privilégiez les variétés grimpantes plutôt que les haricots nains !

Des soucis d’espace ?

Les haricots à rames produisent plus de 2kg par ligne de 10 pieds ! Les haricots à rames profitent de l’espace vertical qui leur est mis a disposition. Les haricots à rames produisent sur une période assez longue. Ce type de variété n’a pas besoin de support solide, vous pouvez tout de même leur apporter un morceau de ficelle tendu d’un bout à l’autre du rang (utilisez un poteau de clôture pour soutenir les haricots en martelant un clou dans la partie supérieure, attachez un morceau de ficelle à chaque piquet). Une autre solution serait de mettre un treillis ou un grillage pour que les haricots grandissent.



Des haricots en continu ?

Les haricots peuvent être plantés quand tout danger de gel est passé. Plantez de nouvelles graines toutes les deux semaines jusqu’à la première gelée. Certaines variétés n’ont besoin que de 58 jours pour pouvoir être récoltées ! En plantant régulièrement de nouvelles graines tout au long de la saison, vous aurez une production abondante pendant tout l’été ! Afin de garder une bonne production de chaque pied, veillez à récolter, tous les jours ou tous les 2 jours, vos haricots !

Et les racines dans tout ça ?

Les haricots verts ont un système racinaire peu profond. S’il est endommagé, la récolte va prendre du retard et la production sera lente. En désherbant, prenez soin de ne pas endommager les racines. Si vous n’arrosez pas assez, la terre aura tendance à fissurer et laisser les racines à l’ai libre, faites attention, ces racines aiment les sols humides !

Des éventuelles maladies ?

Les champignons peuvent se propager en cas d’éclaboussures d’eau du sol sur les plantes ou lorsque les plantes sont traitées et endommagés quand elles sont mouillées. Si possible, récoltez les haricots lorsque les feuilles des plantes sont sèches pour éviter de propager la maladie. Veillez à ne pas endommager la pied lors de la cueillette des haricots.

Calendrier des semis des haricots