Savez-vous planter des choux à la mode de chez nous ?

culture de choux

Le choux est un légumes très consommé grâce à la diversité de ses formes et couleurs. Mais comment le cultiver? quels sont les astuces à savoir pour avoir de bons rendements?

Suivez notre guide !

Quelles sont les différentes variétés de choux ?

  • Les choux Cabus :

    Ce sont les choux à pomme lisse, ronde ou pointue et les choux rouges ou verts. 

  • Les choux Milan :

    Ce sont les choux à pomme frisées.

  • Les choux de Bruxelles :

    De petits choux poussent sur une grande tige.

  • Les choux à inflorescences :

    Ce sont les choux de type choux-fleurs, choux-brocolis, etc



Comment et quand planter les choux ?

Pour la plantation de vos choux, nous vous conseillons de les espacer d’environs 30 cm et de les disposer en lignes (espacées elles-même de 40cm) afin de leur laisser de la place pour leur croissance.

Les semis se font sous abris, en pépinière ou en pleine terre. Le repiquage se fait quand les plants ont entre 3 et 5 feuilles. Veillez à enlever la terre des racines des plants.

Chaque variété a des périodes de semis et de culture différentes. Voici un tableau récapitulant ces périodes :

calendrier des semis et recoltes pour le choux

 

L’Amaryllis, une très jolie plante d’intérieur !

Fleurs d'amaryllis rose - Hippeastrum Vittatum

L’Amaryllis est l’une des plantes à bulbes les plus belles que vous pouvez cultiver à l’intérieur. Les fleurs de couleurs vives se tiennent  sur des tiges robustes qui poussent jusqu’à 60 cm de haut !

Les étapes pour la culture de l’Amaryllis :

  1. Choisissez des bulbes pour la plantation à l’automne ou au début de l’hiver. Prenez des bulbes fermes sans cicatrices, ni entailles ou dommages visibles.
  2. Plantez-les dans des pots en terre cuite où vous disposerez du terreau sablonneux.
  3. Prévoyez environ 5 cm entre le bulbe et le bord du pot. Laissez un espace entre la surface du sol et le bord du pot pour l’arrosage.
  4. Tassez la terre pour bien placer le bulbe et pour raffermir le sol. Ceci évitera que le bulbe ne bascule quand il sera en pleine croissance et qu’il deviendra lourd.
  5. Trempez le pot dans une bassine d’eau jusqu’à ce que le bulle cesse de remonter. Le premier arrosage aidera les racines à se développer.
  6. Gardez le sol à peine humide jusqu’à ce que le feuillage commence à se développer pour éviter la pourriture des racines.
  7. Placez le pot dans un endroit lumineux, qui reçoit la lumière indirecte. Le bulbe va commencer à croître une ou deux semaines plus tard.
  8. Une fois que le feuillage apparaît, gardez le sol humide. Lorsque le bourgeon de la fleur apparaît, retournez le pot tous les jours afin que la tige pousse droit.
  9. Utilisez un tuteur pour soutenir la tige si elle semble faible. Soyez très prudent de ne pas abimer le bulbe en insérant le tuteur dans le pot.
  10. Quand la fleur commence à faner, coupez-la, il se peut que d’autres poussent !
  11. Continuez un arrosage régulier une fois que la plante cesse de fleurir. Mettez un peu d’engrais de temps en temps. Votre bulbe sera prêt pour une prochaine fleuraison.
  12. Réduisez l’arrosage en fin d’été. Quand le feuillage est complètement fané, laissez sécher le bulbe pour le mettre « au repos« . Rempotez à nouveau en fin d’automne ou début d »hiver pour recommencer un nouveau cycle !

 




Conseils et avertissements pour avoir des amaryllis chez vous

  • Sélectionnez les plus gros bulbes vous pouvez vous permettre. Les gros bulbes signifient grosses fleurs.
  • Les bulbes d’Amaryllis sont assez chers, mais ils sont vivaces et reviennent années après années si vous les traitez bien !
  • Trop d’eau juste après la plantation peut faire pourrir les bulbes. Maintenez le sol humide jusqu’à ce que tout juste le feuillage apparaisse.
  • Les Amaryllis sont lourds. Placez-les à l’abri des chats !

 

 

 

Les radis : comment planter et quand ?

Radis : comment les planter et quand ?

Le radis rouge, rose, blanc ou noir est un excellent légume au goût mais aussi pour la santé !

Au goût, car il apporte cette délicieuse note croquante … et pour la santé, car ils renforcent notre organisme.

 

Voilà 2 raisons de manger du radis ! Hortik veut vous donner les clés pour cultiver vos radis vous-même. Autant avoir ces délices très avantageux pour nos papilles et notre corps à portée de main.

Découvrez donc les conseils d’Hortik à ce sujet : quelles variétés existe t-il, comment les planter et quand ?

 

Radis : comment les planter et quand ?

 

Quelles variétés ?

Tout d’abord, procurez-vous des graines de radis :

Rouge : radis rond écarlate, radis demi-long flamboyant, radis flambo,

Rose : radis rond gaudry, radis rond de sézanne, radis rond rose à bout blanc, radis demi-long de 18 jours, radis rose d’hiver de chine, radis rose de pâques,

Noir : radis noir gros long d’hiver,

Violet : radis violet de gournay.

 


Comment planter les radis ?

Les radis aiment la bonne terre, l’humidité, le soleil et l’ombre !

Les semis peuvent démarrer dès février sous abris car les radis ne sont pas amis avec les gelées et le temps très rude. En pleine terre, attendez avril ou mai.

Creusez de petits sillons d’un centimètre ou deux de profondeur, puis espacez les de dix centimètres. Placez les graines et recouvrez légèrement de terre. Tassez à la main.

 

Quand planter ?

 

 

Cultiver l’oignon : quand et comment ?

oignon rouge en gros plan

Les oignons font partie de notre quotidien en cuisine. Ils permettent de relever bon nombre de plats ! De plus, les oignons sont riche en fibres et en potassium, antiseptique et anti-infectieux et riche en vitamines B9 ! Alors ne nous privons pas !

Découvrez aujourd’hui nos conseils sur la culture de l’oignon : comment le planter et quand (en fonction des variétés).

Comment planter les oignons ?

2 options s’offrent à vous : la plantation de bulbes ou le semis de graines.

  • La plantation de bulbes :

    Cette méthode est très simple. Vous n’avez qu’à planter des bulbes tous les 10cm en ligne en espaçant chaque ligne d’une vingtaine de cm.
  • Les semis :

    Semis de printemps
    Pour les semis de printemps, ce sont les variétés plus hâtives qui sont concernées puis les jaunes peu de temps après. La récolte se fera alors tout l’été, ce qui vous permettra de garder des oignons tout l’hiver à l’abri.

    Semis de fin d’été
    Les semis de fin d’été ne peuvent se faire que dans des régions où l’hiver n’est pas trop rude. Vous pourrez alors semer des oignons entre août et septembre. La récolte se fera donc au printemps.





En alliant semis de printemps et de fin d’été, vous pourrez avoir des oignons toute l’année !

 

 

 

Quand les planter ?

 

 

 

 

 

Retrouvez toutes ces variétés d’oignon sur Hortik.com !

 

Comment planter et entretenir les dahlias

dahlia rose sombre gros plan, teintes de jaune

Les Dahlias connaissent un grand succès grâce à leur diversité de couleurs et de formes. Ils plaissent dans les massifs jusque dans vos bouquets à disposer à l’intérieur de votre maison.

En bref, le Dahlia met de la gaieté dans votre vie !

Nous vous proposons aujourd’hui de vous expliquer comment planter les Dahlias, mais aussi comment les entretenir tout au long de l’année.

 

 

 

Comment planter les dahlias ?

2 options s’offrent à vous : la plantation de bulbes ou le semis de Dahlias (à partir de graines). La première solution est la plus simple et ne demande pas beaucoup de temps contrairement au semis.

  • La plantation de bulbes :

    Idéalement, vous devez planter les bulbes de dahlia (aussi appelés tubercules) en avril et mai quand les gelées sont terminées. Nous vous conseillons de les planter à environ 5 à 10 cm de profondeur. Veillez à respecter un espacement de 80 à 100cm entre chaque bulbe. En effet, le Dahlia a besoin d’espace car il grandit beaucoup, il aura aussi besoin de soleil quand il sortira de terre !
    Pour plus d’info, consultez notre article sur la plantation des bulbes !
  • Le semis :

    Pour les semis, il faut vous y prendre dès le mois de mars. Semez en terrine puis repiquez vos plantations en avril et mettez en terre au mois de mai

 

Dahlias - http://www.odon-passion-photo.com/
Dahlias – photo réalisée par http://www.odon-passion-photo.com/



L’entretien des dahlias

  • La taille ?

    Enlevez les fleurs au fur et à mesure qu’elles fanent.
    Quand les tiges sont totalement fanées, coupez-les au plus court.

  • L’arrosage ?

    Le Dahlia est bien résistant mais n’hésitez pas à l’arroser en période de grosses chaleurs/sécheresse.
    Pour éviter tout risque de maladie, veillez à ne pas arroser le feuillage.
    Astuce : pensez à arroser le soir pour éviter l’évaporation de l’eau.
  • En hiver ?

    En hiver, nous vous conseillons de protéger vos pieds de Dahlia avec un paillage. (consulter notre article spécial paillage)
    Si de fortes gelées sont à prévoir, la meilleure solution reste encore de retirez les tubercules de la terre et de les rentrer dans un endroit sec et à l’abri de la lumière jusqu’au printemps.
    Pour rentrer vos dahlias :
      • Attendez que le feuillage soit totalement fané puis coupez à 10 cm du sol.
      • Arrachez les bulbes et faites les sécher
      • Enlever la terre
      • Conservez les au frais, au sec et à l’abri de la lumière
      • Replantez les après tout risque de gel, au printemps

 

 

Découvrez notre sélection de 30 magnifiques variétés de Dahlias sur Hortik.com !

 

 

 

le cardon, légume d’antan de nouveau au gout du jour

Cardon, légume d'antan à cultiver au potager

Originaire des côtes méditerranéennes, le cardon se récoltait alors davantage à l’état sauvage et ce sont les Romains qui ont rendu ce légume plus fin.

Aujourd’hui, il est considéré aux États-Unis comme une plante envahissante et parmi toutes les régions d’Europe, seule Genève a su préserver sa culture. Il fait partie des « légumes oubliés ».
Cardon, légume oublié

Cardon et artichaut (qui est de la même famille) sont des plantes en rosette, pérennantes, sensibles au froid (destruction complète à une température prolongée de -10 °C) et aux températures élevées (arrêt de croissance si les températures nocturnes dépassent 23-25 °C).

Ces caractères naturels, qui n’ont pas évolué sous la domestication, expliquent la limite quasi méditerranéenne des cultures et le cycle naturel : démarrage de végétation des plantes et germination des semences en automne-hiver, croissance des axes (montaison) portant les inflorescences (capitules) au printemps, floraison estivale, dispersion des semences et repos végétatif à la suite.

Il existe de nombreuses variétés de Cardon, les unes avec épines, les autres (que l’on va manger) sans épine, que l’on nomme également inerme.

Le cardon (Cynara cardunculus) est une plante vigoureuse de la familles des astéracées . Bien que ce soit une plante vivace, elle n’est généralement cultivée que comme annuelle ou bisannuelle.

A partir de la mi-août et jusqu’aux premières gelées, il faudra « blanchir » les pieds, soit sur place, soit en les récoltant « en mottes » pour les placer dans un local obscur. Cette opération rendra le légume tendre et en fera disparaître l’amertume.

 

Dès le mois d’août et ce, chaque mois qui vient, arrosez les semis d’engrais liquide ou d’une préparation par plant composée de 10g de nitrates de soude dilués dans 5 litres d’eau.


Quelques explications sur le « blanchiment » des cardons :

deux semaines avant la récolte, établissez le blanchiment. Il vous faut lier délicatement les feuilles entre elles, et les entourez d’un film sombre puis, vous buttez les pieds sur 25 centimètres.

Cette opération permettra de rendre la plante tendre et savoureuse. Surveillez durant cette période un éventuel pourrissement des plants dû au surplus d’humidité du sol.

Comment cuisiner le cardon :

On coupe les côtes du cardon en tronçons pour en ôter les fils ainsi que la pellicule qui recouvre la face creuse, qui s’enlève facilement (idem que pour les branches de céleri ou de rhubarbe ), puis on plonge les morceaux dans de l’eau citronnée pour éviter qu’ils ne noircissent.
La cuisson des cardons s’effectue dans un « blanc-bouillon », c’est à dire dans de l’eau citronnée bouillante à laquelle vous aurez ajouté un peu de farine préalablement délayée.

Laissez ébouillanter pendant 20 à 25 minutes. Cuit de cette manière, le cardon révélera mieux tout la délicatesse de sa saveur.
Les tronçons pourront alors d’être servis nature avec une noisette de beurre ou arrosés avec du jus de viande, ou encore accommodés aux fines herbes de votre choix ou encore avecc une sauce blanche. Ils accompagnent bien les viandes blanches.

Laissés en place, les cardons fleurissent l’année suivante : un joli spectacle qui peut devenir envahissant si l’on n’y prend pas garde!

 la fiche technique du cardon

Famille

astéracées

Couleur des « fleurs »

vert, nécessite un buttage

Période de plantation et semis

au printemps, vers la mi-mai, dès que les gelées ne sont plus à craindre
Période de récolte et floraisonde octobre à novembre
Exposition

plein soleil

Type de sol
sol humifère et profond
type de plantesrustique
Température minimale supportée-10°C
Espace entre les semis80cm, sinon  ils ne pourront pas prospérer.
graines pour 1 g25 graines par gramme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cardon, légume d'antan

 

La roquette : 5 raisons de la planter

roquette salade, au potager

La roquette cultivée est une plante potagère, connue pour sa saveur forte, acre et brûlante mais agréable.

La roquette cultivée  agrémente salades ou crudités ou en accompagne la viande. Elle est cultivée depuis l’Antiquité mais était longtemps interdite dans les potagers de monastères en raison de ses vertus aphrodisiaques.

roquette salade

 

Propriétés de la roquette

La roquette est haute de 20 à 30cm. Sa tige est dressée et rameuse et peut mesurer jusqu’à 80cm. Ses feuilles épaisses et allongées sont diversement découpées en forme de rosette ; elles ressemblent un peu à celles des radis.

Ses fleurs sont hermaphrodites, de couleur blanche ou jaune, veinées de violet et en grappes.

Ses vertus sont qu’elle est antiscorbutique, aphrodisiaque, dépurative, diurétique, stimulante et tonique. Elle contient de la vitamine C et des sels minéraux.



Culture de la roquette

Un environnement idéal pour cultiver la roquette doit avoir ces caractéristiques :

  • Climat : indifférent, très rustique
  • Exposition : ensoleillée et ombrage de l’été
  • Sol : fertile, frais et bien aéré
  • Floraison : avril à septembre
  • Récolte : 2 mois après le semis

La culture suit les étapes suivantes :

  • Semer en place, en pleine terre su mois de mars au septembre.
  • Respectez des espaces de 20 à 30 cm en tous sens
  • Recouvrir légèrement les graines
  • Plomber avec le dos du râteau.

Les bons mariages :

La roquette se cultive entre les rangs d’asperge, de chou-fleur et de chou pommé. Elle leur apporte de l’ombre pendant l’été.

Fertilisation

La roquette demande une fertilisation  normale à la fin de l’automne ou en début de printemps avec un engrais naturel et du compost.

Les fertilisations foliaires ne sont pas nécessaires.

Entretien

La roquette  ne nécessite pas un entretien excessif, veuillez juste à faire des binages, sarclages et arroser pour tenir le sol suffisamment humide.

L’arrosage doit être fréquent en cas de sécheresse pour retarder la montée à graines qui est rapide par manque d’eau, ainsi les feuilles ne seront plus tendres.

Maladies et parasites

La roquette semble être très résistante aux maladies, mais un parasite peut l’envahir :

L’altise

Pour tout savoir sur ce coléoptère qui perfore les feuilles,  lisez cet article..

Calendrier des semis à votre service !

bouquet de légume du potager

Vous souhaitez aménager un « carré potager » ou potager en carré dans votre jardin ?

Le premier conseil que nous pouvons vous donner est d’installer votre carré potager sur une surface plane et ensoleillée !

 

Le tableau ci-dessous récapitule les réponses à ces questions et ce pour les légumes et fruits que nous aimons le plus.

Aprés l’avoir lu, vous pourrez vous amuser en créant le plan de votre carré potager ! Quel plaisir !

 

 

période de semisdurée de développement maximale (en nb de mois)à récolter au plus tard en
AILfévrier, mars5août
octobre, novembre8juillet
ANETHavril, mai2juillet
ASPERGEmars à juinavril à juin tous les ans
AUBERGINEfévrier à avril5Juillet à septembre
BASILICmars, avril3Juillet
CAROTTEMai, juin5novembre
CELERI-RAVEfévrier à avril7novembre
CHOUXmars à juin6Décembre
CIBOULETTEMars ou octobrePrintemps, automne
COURGEavril4août
ECHALOTTEprintemps5août
automne9août
EPINARDmars à septembre1avril à octobre
FEVEfévrier, mars4Juillet
octobre à février4Février à juin
FRAISIERjuillet ou octobre8Mars à juillet
HARICOTjuillet3octobre
mars, avril3juillet
LAITUEmars à juin8novembre à février
août, septembre8mai
MACHEjuillet à septembre3Décembre
MAÏSavril à juin4octobre
MELONmars à mai5août à octobre
OIGNONfévrier, mars8novembre
août, septembre8mai
POIREAUfévrier à mai5octobre
PERSILmars à août2juillet à octobre
POMME DE TERREmars, avril5septembre
TOMATEfévrier, mars5août

Bonne lecture !

 

Voici les 5 autres questions dont il faut avoir les réponses pour avoir à coup sur des légumes et fruits toute l’année :

1. Quels légumes, fruits souhaitez-vous planter ?

2. Quand faudra-t-il semer les légumes et fruits  ? Une fois ces périodes connues, vous pourrez « rédiger » un calendrier de semis ! Très utile pour pouvoir obtenir un max de légumes et fruits tout au long de l’année.

3. Quelle est la période de développement de ces derniers ? Cette dernière peut-être utile à connaître dans le sens où vous pourrez de la même manière prévoir vos semis à venir !

4. Quand pouvons-nous les récolter ? 



et en prime :

5. Quels sont leurs amis et leurs ennemis ? On dit que certains légumes et fruits n’évoluent pas correctement en compagnie d’autres légumes et fruits. La tomate par exemple se développe parfaitement si elle entourait de basilic, mais déteste la pomme de terre.

Voici les 5 éléments indispensables à appréhender lorsque vous vous lancerez dans la construction de votre carré potager !

 

 

Si des fruits et légumes que vous affectionnez tout particulièrement manquent à l’appel, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons une joie de vous communiquer les infos !

De même si vous souhaitez partager vos trucs et astuces à ce sujet, n’hésitez pas une seule seconde.

Guide pratique pour bien planter ses jacinthes !

Jacinthe rose

Les jacinthes sont bien connues pour leur parfum et sont cultivées en France pour être utilisée dans la fabrication de parfums. Ces fleurs printanières populaires peuvent être plantées à l’extérieur et peut également être forcée à fleurir à l’intérieur.  Pour tout savoir sur comment planter les jacinthes, suivez le guide !

Jacinthe rose

Culture en pleine terre des jacinthes

Etape 1 : Bien sélectionner l’emplacement

Sélectionnez un emplacement pour vos jacinthes où le sol est bien drainé et choisissez un endroit bien ensoleillé pour vos bulbes. Vous pouvez les planter à l’automne et aussi quelques jours avant les premières gelées.

Etape 2 : Mettre en terre

Creusez des trous d’environ 15 à 20 cm de profondeur et planter vos bulbes de jacinthe dans ces trous. Pensez à bien mettre la pointe du bulbe vers le haut lorsque vous les plantez. Recouvrez le bulbe et arrosez soigneusement après la plantation des bulbes.

 

Culture en pot des jacinthes

 Etape 1 : Préparer le pot

Remplissez le pot avec une terre de bonne qualité. Pensez à prendre un pot à fleur qui contient des trous de drainage en dessous afin que la terre de vos jacinthes soit bien égouttées.

Etape 2 : Mettre en terre

Creusez un trou d’environ une vingtaine de centimètres de profondeur et planter y le bulbe de jacinthe en prenant bien soin de diriger la pointe du bulbe vers le haut.

Pensez à bien arroser après la plantation, cependant évitez d’arroser en trop grande quantité, les bulbes n’aiment pas l’eau stagnante dans le fond du récipient. Placez le pot dans un endroit ensoleillé.

Jacinthe bleue

Nos conseils

Pour les jacinthes d’intérieur, sachez qu’il existe des variétés spécialement faites pour. Elles se plairont d’avantage chez vous que des jacinthes classiques.

Une fois que la floraison de la jacinthe est passée, ne coupez pas les feuilles car elles continuent à fournisseur des éléments nutritifs pour le bulbe. Vous pourrez les retirer une fois qu’elles seront mortes et jaunes.

Les jacinthes ont un parfum très odorant. Une petite jacinthe arrive à elle seule à embaumer une pièce moyenne. Pensez y donc afin de faire en sorte que l’odeur ne doit pas gênante pour vous !

Vos jacinthes craignent l’hiver. Pensez à les couvrir avec du paillis ou du compost pour les protéger du froid !

Guide pratique pour bien récolter ses graines au jardin

Graines

Faire pousser des plantes à partir de graines est généralement simple et peu coûteux. Il s’agit d’une occasion d’augmenter le nombre de plantes dans votre jardin gratuitement. Alors pour tout savoir sur comment récolter les graines du jardin, suivez le guide !

Graines

Où trouver ces graines ?

Vous pouvez récupérer des graines sur de nombreux arbres, arbustes, plantes vivaces, plantes aquatiques, alpines, annuelles, bisannuelles, plantes bulbeuses, graminées ornementales légumes et des herbes.

Quand les collecter et stocker ?

Récoltez vos propres semences est amusant mais il faut bien surveiller vos plantes. Les gousses qui contiennent ces graines peuvent murir très rapidement et si elles ne sont pas surveillées attentivement, les graines peuvent se disperser au vent.  Généralement, la période idéale est quelques mois après la floraison.

Choisissez une plante en bonne santé pour collecter les graines. Plus la plante est en bonne santé et vigoureuse plus elle vous donnera des graines de bonnes qualités !



Comment faire pour récolter les graines en 5 étapes ?

Etape 1 : Sélectionnez la tige

Sélectionnez la tige mûre qui porte des graines. Ceci est souvent indiqué par un changement de couleur du vert au brun des capsules qui sont sur cette branche. Si les capsules sur la branche qui porte les graines deviennent noires, il faut vite agir ! Cela est signe qu’elle va s’ouvrir sous peu et déverser son contenu.

Etape 2 : faites sécher

Une fois les tiges porte-graines sélectionnées, mettez les dans une serre ou derrière une fenêtre chez vous. En leur apportant de la chaleur, cela permettra aux graines d’être plus facilement extraites des gousses ou des capsules.

 

Etape 3 : ouvrez la capsule et récolter les graines

Si les gousses ne s’ouvrent pas à l’état sec, écrasez les délicatement libérer la graine. Prélevez les graines des fruits charnus et les baies en les écrasant dans une passoire fine.

Vos graines sont entourées d’une matière environnante. Pensez surtout à bien nettoyer vos graines pour enlever toute cette substance car elle peut entrainer la pourriture de la graine et la fonte des semis. Laissez sécher vos semences pendant quelques jours sur des serviettes en papier

Etape 4 : supprimez les graines trop mures

Il se peut que certaines graines soient trop mures. Nous vous conseillons de les surveiller tous les jours. Placez vos graines dans un sac et secouez ce sac. En faisant cela, vous ferez exploser les graines qui étaient trop mures et n’auraient rien donné.

Etape 5 : Stockez

Tout dépend du type de graine que vous venez de récolter. Certaines graines exigent d’être semé immédiatement car leur viabilité diminue avec le stockage. Pour beaucoup d’espèces, vous pouvez stocker vos graines et attendre la période propice pour les planter.

Pour bien stocker vos graines, disposez les dans un récipient hermétique. Pensez à rajouter un peu desséchant comme du chlorure de calcium afin d’absorber l’humidité. L’excès d’humidité ou de chaleur peut faire pourrir vos graines ou leur faire attraper une maladie fongique ! Conservez ce bocal hermétique au réfrigérateur jusqu’à la période de plantation. Certaines graines restent viables de nombreuses années !