La Lavatère : 3 éléments pour une culture éclatante !

Lavateres roses - comment cultiver les lavatères à grande fleur variée

La lavatère, sous son nom botanique : lavatera, est une très belle vivace annuelle qui offre une floraison longue et généreuse. Elle possède des fleurs très évasées en forme d’entonnoir, qui peuvent être de couleur blanche et rose.

La lavatère forme un petit buisson de 80/90 cm de haut environ.

De culture facile, elles peuvent être idéales pour réaliser : des massifs hauts, des haies fleuries,  ou encore pour l’ornement de balcons et terrasses.

 

Comment planter la lavatère ?

Les Lavatères se sèment dans un sol léger, assez fertile et bien drainé. Nous vous conseillons de choisir un emplacement abrité des vents froids et desséchants.

Semez en pleine terre d’avril à juin en maintenant les semis humides, pour une floraison : de juin à octobre.

Au fur et à mesure de la croissance, éclaircissez en arrachant les plantes les plus petites pour ne laisser qu’une lavatère tous les 40 cm environ.

Pour les plantes cultivées en pot, un terreau pour rosiers convient bien s’il est assez souple et riche.



lavatère

Comment entretenir la lavatère ? 

Nettoyage

La lavatère ne demande que très peu d’exigences. Toutefois, veillez à supprimer les fleurs fanées durant la floraison, au fur et à mesure, afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

De plus, il est important de tailler court au début du printemps pour donner de la vigueur à la plante et éviter qu’elle ne prenne trop d’ampleur.

Attention : Evitez la taille automnale car elle risque de provoquer la décomposition de la souche.

lavatère

Arrosage

Cette vivace a besoin d’eau durant l’été, l’arrosage permet de favoriser leurs reprises.

Conseil 1 : Privilégiez un arrosage le soir afin d’éviter que l’eau ne s’évapore.

Conseil 2 : Afin de soutenir la croissance des lavatères, vous pouvez leur apporter régulièrement un engrais liquide.

 

Nuisibles

La rouille provoque un dépérissement de toute la plante, c’est pourquoi, nous vous suggérons de traiter au début du printemps avec un fongicide de synthèse.

 

Petite astuce : vous pouvez associer parfaitement la lavatère avec les Godétias et les Eschscholtzias (heureusement que ce mot n’est pas trop proposé en dictée, ce serait la catastrophe assurée !)

L’Amaryllis, une très jolie plante d’intérieur !

Fleurs d'amaryllis rose - Hippeastrum Vittatum

L’Amaryllis est l’une des plantes à bulbes les plus belles que vous pouvez cultiver à l’intérieur. Les fleurs de couleurs vives se tiennent  sur des tiges robustes qui poussent jusqu’à 60 cm de haut !

Les étapes pour la culture de l’Amaryllis :

  1. Choisissez des bulbes pour la plantation à l’automne ou au début de l’hiver. Prenez des bulbes fermes sans cicatrices, ni entailles ou dommages visibles.
  2. Plantez-les dans des pots en terre cuite où vous disposerez du terreau sablonneux.
  3. Prévoyez environ 5 cm entre le bulbe et le bord du pot. Laissez un espace entre la surface du sol et le bord du pot pour l’arrosage.
  4. Tassez la terre pour bien placer le bulbe et pour raffermir le sol. Ceci évitera que le bulbe ne bascule quand il sera en pleine croissance et qu’il deviendra lourd.
  5. Trempez le pot dans une bassine d’eau jusqu’à ce que le bulle cesse de remonter. Le premier arrosage aidera les racines à se développer.
  6. Gardez le sol à peine humide jusqu’à ce que le feuillage commence à se développer pour éviter la pourriture des racines.
  7. Placez le pot dans un endroit lumineux, qui reçoit la lumière indirecte. Le bulbe va commencer à croître une ou deux semaines plus tard.
  8. Une fois que le feuillage apparaît, gardez le sol humide. Lorsque le bourgeon de la fleur apparaît, retournez le pot tous les jours afin que la tige pousse droit.
  9. Utilisez un tuteur pour soutenir la tige si elle semble faible. Soyez très prudent de ne pas abimer le bulbe en insérant le tuteur dans le pot.
  10. Quand la fleur commence à faner, coupez-la, il se peut que d’autres poussent !
  11. Continuez un arrosage régulier une fois que la plante cesse de fleurir. Mettez un peu d’engrais de temps en temps. Votre bulbe sera prêt pour une prochaine fleuraison.
  12. Réduisez l’arrosage en fin d’été. Quand le feuillage est complètement fané, laissez sécher le bulbe pour le mettre « au repos« . Rempotez à nouveau en fin d’automne ou début d »hiver pour recommencer un nouveau cycle !

 




Conseils et avertissements pour avoir des amaryllis chez vous

  • Sélectionnez les plus gros bulbes vous pouvez vous permettre. Les gros bulbes signifient grosses fleurs.
  • Les bulbes d’Amaryllis sont assez chers, mais ils sont vivaces et reviennent années après années si vous les traitez bien !
  • Trop d’eau juste après la plantation peut faire pourrir les bulbes. Maintenez le sol humide jusqu’à ce que tout juste le feuillage apparaisse.
  • Les Amaryllis sont lourds. Placez-les à l’abri des chats !

 

 

 

Le géranium, tout savoir sur comment le planter et l’entretenir

Géranium rose

On l’appelle géranium mais son véritable nom est le … Pélargonium ! Le géranium pélargonium est très connu pour être le roi des balcons et jardinières mais on peut aussi le planter en pleine terre. Il appartient à la famille des Géraniacées. Grâce à cet article, vous connaitrez tout sur les différentes variétés de géraniums qui existent, comment les planter et comment les entretenir !

geraniums rouges

Comment planter ses géraniums

Sol et exposition

Au niveau de l’exposition, l’idéal est d’opter pour une exposition à la mi- ombre ou à lumière tamisée.

Au niveau du type de sol, offrez-lui un sol humide et riche afin qu’il puisse s’épanouir. Méfiez-vous de l’été, car le géranium n’apprécie pas du tout l’aridité.

GERANIUM PELARGONIUM

Période de plantation

Si vous souhaitez planter votre géranium en pleine terre, la période idéale est le printemps. A la limite, vous pouvez le planter lorsque la végétation rentre en repos à l’automne.

Comment planter le pelargonium

Avant de mettre votre géranium en terre, nous vous conseillons de tremper ses racines dans un mélange d’eau, de terre et de fumier décomposé. Cela le renforcera et l’aidera à bien grandir. Une fois cela fait, mettez-le en terre et tassez la terre. Enfin pour finir, arrosez-le.

En pot, pensez à bien drainer votre terre avant d’y mettre votre plante.

Vos géraniums fleuriront entre mai et octobre !



Entretenir ses géraniums

Arrosage

N’arrosez vos géraniums pas trop excessivement ! Le géranium a besoin de souffrir un peu de la sécheresse afin de fleurir.

geranium pelargonium dans bosquet

Tailler et protéger

Taillez très court votre géranium en octobre pour que la floraison soit encore plus belle l’année suivante. Une fois la floraison terminée, supprimez les feuilles et fleurs mortes.

Afin de protéger vos géraniums du froid, pensez à les isoler en octobre. Apportez-leur environ tous les 15 jours un peu d’engrais pour géranium.

Maladies et nuisibles

Faites attention, votre géranium est sujet à l’oïdium, à la pourriture grise et à la rouille. Pensez à la bouillie bordelaise !

Géranium rose

Les 4 variétés de géranium

Dans ces quatre variétés, nous retrouvons :

  • Le géranium dit zonal : ou encore le pélargonium zonal. On le reconnait grâce à ses feuilles qui sont rondes et qui ont une zone centrale foncée. Les fleurs qui sortent sur un géranium zonal sont blanches, rouges ou roses. C’est la variété que l’on voit le plus souvent
  • Le géranium dit lierre : On le reconnait car les feuilles de ce géranium ont tendance à tomber. De plus, elles ressemblent à des feuilles de lierre.
  • Le géranium à grandes fleurs : il est reconnaissable à la forme de ses fleurs. Elles sont volumineuses et ont une forme de trompette.
  • Le géranium dit odorant : ou pélargonium odoratissismum. Le feuillage de ce géranium est très odorant et ses fleurs ont une forme d’étoile.

 

Un beau parterre de géraniums fleuris égaie très agréablement vos balconières et jardinières.