La bignone ou jasmin de Virginie, une belle plante grimpante

fleurs de Bignone roses

Bignone, allons voir si la rose

Qui ce matin avait éclose

Sa robe de pourpre au soleil,

A point perdu cette vesprée,

Les plis de sa robe pourprée,

Et son teint au vôtre pareil.

(extrait Pierre Ronsard)

Oups ce n’était pas Bignone mais Mignonne !!

La bignone  nous vient de la Chine et du Japon. Cette plante grimpante appartient à la famille des Bignoniacées.  Superbe fleur qui apportera une touche exotique à votre jardin, elle se cultive très bien en pot également. Cette plante supporte très bien les climats méditerranéen et océanique.
Les fleurs de la bignone sont reconnaissables car ce sont de grandes trompettes qui vont de l’orange vif au rouge écarlate.
La bignone est parfois appelée « jasmin de virginie » et est une plante grimpante de toute beauté.

Bignone

Comment semer la bignone ?

Sol et exposition

Au niveau de l’exposition, réservez un endroit ensoleillé à votre bignone pour qu’elle puisse bien croître. L’idéal est de la planter le long d’un mur exposé sud et de la mettre à l’abri des vents froids. L’idéal pour le sol est qu’il soit normal et riche en humus. Il faut une terre bien drainée mais qui garde un peu de fraicheur en été. Cela permettra à votre plante de survivre l’été en cas de températures élevés !

Période

L’avantage de la bignone est qu’elle peut se planter toute l’année sauf pendant les périodes de gel. Elle fleurit dès le mois d’aout et la floraison se termine généralement en septembre.

Plantation

Au moment de planter votre bignone, nous vous conseillons de faire un mélange entre la terre de votre jardin et du terreau. Cela permettra à votre bignone d’avoir un sol plus riche en humus, ce qui ne peut que la faire croitre dans de bonnes conditions. La croissance de la bignone est assez rapide et elle a tendance à s’étendre. Pensez à bien répartir vos plants.

En ce qui concerne le bouturage, vous pouvez le faire l’été et cela vous permettra de multiplier votre plante ! Il faut néanmoins savoir qu’une bignone provenant d’une bouture est plus longue à fleurir.



Comment entretenir la bignone ?

Tailler

La taille n’est pas nécessaire à la bignone. Elle vous permettra seulement de réduire votre plante si elle devient envahissante ou de lui donner une certaine forme si elle pousse de manière désorganisée.

En fin d’hiver vers février-mars, supprimez les branches mortes. Pensez également à dégager le centre de votre plante, cela laissera mieux pénétrer l’air et le soleil et vu que cette plante est grande amatrice du soleil, elle ne pourra que mieux fleurir !

Arrosage

Pensez à l’arroser régulièrement en été. Il faut tout de même éviter de l’arroser trop copieusement, cela pourrait lui nuire !

Maladie

Au niveau des nuisibles, prenez garde aux pucerons et araignées rouges car leurs attaques peuvent être redoutables ! Pour vous débarrassez de ces nuisibles, nous conseillons une solution bio: la coccinelle. La coccinelle est un véritable prédateur pour ces deux insectes, alors n’hésitez pas à les attirer dans votre jardin. Si vous n’avez pas de coccinelles dans votre jardin, il est possible d’en acheter.

Au niveau maladie, cette plante peut être sujette à l’oïdium. Si votre plante est attaquée par cette maladie, une fois de plus, nous avons une astuce bio pour vous : diluez du lait écrémé dans de l’eau au 1/10ème et vaporisez sur votre plante.

 

Petit album photos de Bignones et des feuilles de bignones

Photographies B. Morard :

Zoom sur : la vigne et ses bienfaits !

Vignes

Les vignes ont le grand avantage de pouvoir être cultivées sur tous les types de sol et elles résistent très bien à la sécheresse.
Parmi les différentes variétés, vous pourrez trouver les vignes grimpantes qui ont une croissance rapide.
Au jardin, pensez à planter votre vigne dans un bac et isolée du reste de vos plantation. Vous pouvez la planter pendant toutes les saisons à condition d’éviter les gelées. De juillet à octobre, vous pourrez récolter votre raisin.

Vignes

Comment planter une vigne ?

Type de sol et exposition

Bien que la vigne soit adaptée à tout type de sol, elle se plait dans un sol sec qui gardera la chaleur en été. Elle craint l’eau stagnante. C’est pourquoi nous conseillons de planter votre vigne en pente : cela permettre à l’eau de s’évacuer plus facilement qu’à plat ! Optez pour un endroit qui est ensoleillé et à l’abri du vent.

Plantation

Pour que votre vigne prenne mieux, l’idéal est de placer au fond du trou du fumier. Veillez cependant à ce que les racines de la vigne ne soient pas en contact direct avec ce fumier.

Au balcon

Si vous n’avez pas de jardin, sachez que la vigne se cultive aussi en pot sur votre balcon ou terrasse !  Pour cela, prévoyez un pot dont la contenance est supérieure à 35L, un bon tuteur et surtout une exposition au soleil !

Les variétés de vignes

  • Vignes Vitis : ce genre d’espèce est facile à cultiver et entretenir. Les vignes vitis sont aussi très résistantes aux maladies comme le mildiou ou encore l’oïdium. Dans les vitis, on retrouve du raisin blanc et du raison rouge
  • Vignes Perdin : ce type de raisin blanc est très juteux ! La vigne de type Perdin se cultive très bien au Nord de la Loire.
  • Vignes Chasselas doré : cette variété a pour particularité de donner une fructification abondante. La chair de ce raisin blanc est sucrée et juteuse. Cette vigne est adaptée aux régions du sud.
  • Vignes Alphonse Lavallée : cette variété produit de grosses grappes de raisin à chair noire et s’adapte mieux au climat du Sud.
  • Vignes Perlette : cette variété plaira surtout aux amateurs de raisins sans pépins !

Entretenir sa vigne

Taille

Il faut savoir de prime abord qu’une vigne requiert une taille rigoureuse. Dès la plantation, vous devrez appliquer plusieurs tailles et répéter chaque année une taille après la floraison.

Fertilisants

Au niveau fertilisant, la vigne n’en a pas vraiment besoin au contraire. Pour ne pas diminuer son rendement grain, veillez à ne pas trop  utiliser de fertilisants ou d’engrais.

Arrosage

Au niveau arrosage, pensez à l’arroser régulièrement si besoin est. Cependant, il ne faut pas noyer votre vigne car elle craint l’eau stagnante.

Maladies

Au niveau des maladies, prenez garde au mildiou, à l’oïdium et au botrytis. Ces maladies frappent régulièrement les vignes !

Le saviez-vous ? Le raisin est riche en potassium, phosphore, magnésium et calcium. On aurait tort de s’en priver !

 

Zoom sur les capucines

fleur de capucines jaune rosée

Les capucines sont des fleurs qui peuvent à la fois être grimpantes, tapissantes et s’intègrent aussi très bien dans des jardinières. Cette plante, la capucine, fleurit durant l’été et est très facile à cultiver.

Il existe différents types de capucines qui donnent lors de la floraison des fleurs de couleurs différentes (jaune, orange, rose, rouge).
Une autre particularité des différents types de capucines : certaines ont de grandes tiges et font parties des plantes grimpantes et vigoureuses (max 2 mètres), alors que d’autres sont appelés « les naines » et conviennent parfaitement aux jardinières.

capucine

Comment semer ses capucines

Semis de capucines

Dès le mois de mars, vous pouvez faire des semis de capucines, et les garder à l’abri jusqu’au mois de mai ou les planter directement en pleine terre courant avril.

Type de sol

Les capucines n’ont pas besoin d’une terre particulière néanmoins si vous les plantez dans des pots, n’hésitez pas à mettre du terreau.



Exposition & Période

Réservez un emplacement ensoleillé à vos capucines afin qu’elles puissent croître convenablement. Vous pouvez planter vos capucines en pleine terre entre avril et mai. Les capucines fleurissent entre le mois de mai et les premières gelées.

fleur de capucine

Entretenir ses capucines

Nettoyer

Nous vous conseillons d’éliminer régulièrement  les fleurs fanées. Cela permettra de garantir une belle floraison à votre plante.

Arrosage

N’hésitez pas à arroser abondamment vos capucines lorsqu’il fait chaud. Évitez cependant les feuilles !

Nuisibles

Les capucines attirent les pucerons. Placez donc vos capucines à coté de plantes répulsives comme les rosiers.

fleurs de capucine

Conseils

Les capucines grimpantes sont parfaites pour fleurir une pergola ou une clôture.
Les capucines tapissantes sont, elles parfaites pour les bordures de massif ou les suspensions.

Profitez bien des capucines !

Les zinnias s’invitent dans votre jardin

fleur de Zinnia avec papillon

Le zinnia nous vient du Mexique et du sud-ouest des États-Unis. Elle appartient à la famille des astéracées. Il existe près de 20 espèces de zinnia. Les fleurs de zinnia ressemblent à des fleurs de marguerites est peuvent être jaunes, blanches, orangées, rouges, pourpres ou encore lilas ! Alors pour mettre des couleurs dans votre jardin, n’hésitez pas à planter des zinnias ! Il faut savoir que le zinnia a une particularité : plus vous coupez les fleurs, plus la floraison est stimulée.

Zinnia

Comment semer ses zinnias ?

Sol et emplacement

Les zinnias affectionnent tout particulièrement le soleil. Veillez donc à les placer dans un endroit ensoleillé. Pour que assurer la bonne croissance de vos plantes, nous vous conseillons de choisir un sol fertile et surtout bien drainé.

Période

Vous pouvez commencer à planter vos zinnias dès mars/avril sous abris. En plaçant votre pot au chaud, vous allez favoriser le démarrage de la floraison. Dès le mois de mai, plantez vos zinnias en pleine terre. Pensez à bien espacer vos cultures car elles ont tendance à prendre de la place. Vous pouvez les planter jusqu’à la fin juin.

 

Comment entretenir ses zinnias ?

Arrosage

La chose très importante à savoir est qu’un zinnia nécessite d’être arrosé régulièrement. Le zinnia étant sujet à certaines maladies comme l’oïdium, nous vous conseillons de l’arroser le matin et d’éviter soigneusement de mouiller le feuillage.

Entretien et coupe

Le zinnia ne demande pas beaucoup d’entretien. Pensez juste à enlever les fleurs fanées, cela permettra aux nouvelles fleurs de sortir.

Nuisibles et maladies

Comme nous l’avons souligné, le zinnia est sujet à l’oïdium. Elle a aussi tendance à attirer les papillons et les limaces. Les papillons ne feront rien à vos plantes, par contre les limaces dévoreront les feuilles !

Découvrez les Zinnias sur Hortik.com en cliquant ici !

 

Le yucca : Rencontre avec une plante du désert

Yucca succulents

Cette plante du désert, le yucca,  nous vient d’Amérique centrale et des Antilles. Dans les régions les plus chaudes, vous pourrez la voir cultivée en extérieur car elle apprécie l’air sec et chaud.  Le yucca se cultive également très bien chez vous en pot.
Réservez à votre yucca une place au sec et en plein soleil. En intérieur, la température ambiante idéale pour votre yucca oscillera entre les 15 et 18°C.

Yucca

Le yucca en lui même

Vous pourrez trouver le yucca sous plusieurs formes : en vivace, arbuste ou encore petit arbre. Ce qui fait le charme de cette plante est son allure originale.
Les feuilles du yucca
sont persistantes et rigides. L’été, cette plante fleurit et ses fleurs sont de couleur blanche ou crème.
Le yucca a la particularité de supporter très bien la culture en pot, vous pourrez donc le placer sur vos terrasses et balcons.  Vous pouvez également vous en servir comme plante d’intérieur, malheureusement il ne fleurit que très rarement dans nos maisons.



Entretien de votre yucca

Tailler son yucca

Une fois votre yucca planté en pleine terre, il ne vous demandera aucun soin. Vous n’avez pas besoin de l’arroser, le tailler ou encore lui apporter de l’engrais ! En pot sur votre balcon, il demande peu de soins également.

De mai à septembre, pensez juste à supprimer les fleurs fanées afin qu’il puisse croitre tranquillement.

Engrais

Nous vous conseillons de lui apporter une à deux fois par mois, un peu d’engrais liquide pour plantes vertes.

Arrosage

Au niveau de l’arrosage, cet arbre ne nécessite pas d’arrosage quotidien, pensez juste à l’arroser deux à trois fois par semaine et en hiver quand la plante est en repos, veillez à laisser sécher la motte deux à trois fois par semaine. Si jamais votre yucca tend à prendre la poussière à l’intérieur, vous pouvez dépoussiérer ses feuilles en passant une éponge humide sur ses limbres (ou de la bière à la place de l’eau, à voir dans les conseils de grand-mère).

Le saviez- vous ?

Si vos feuilles de yucca se dessèchent, pas de panique c’est normal ! Le yucca renouvelle de façon son feuillage. Lorsque les feuilles sont parfaitement sèches, arrachez-les.

Les dahlias : Nos 5 astuces pour une explosion de couleurs

fleur de Dahlia cameo violet

Le dahlia nous vient du Mexique et d’Amérique Centrale. Il en existe une trentaine d’espèces qui se distinguent par la forme et la couleur de leurs fleurs.

Grâce aux formes et couleurs variées des fleurs du dahlia, vous allez sublimer votre jardin !

Dahlia cameo violet

Planter ses dahlias

Sol et emplacement

La première chose à savoir est que le dahlia n’est pas résistant au froid. Réservez lui donc un espace ensoleillé et abrité du froid. Une terre riche et aérée est nécessaire à votre dahlia pour sa bonne croissance. Si vous vivez dans une zone à climat froid, nous vous conseillons de déterrer chaque année les tubercules afin de les conserver à l’abri du gel.
Et pour ceux qui n’ont pas de terrain, sachez qu’il existe une variété de dahlias que l’on appelle dahlias nains et qui peuvent se cultiver en pot sur votre balcon !

Période

Vous pouvez planter vos dahlias à la mi-avril. Pour cela, faites un trou dans la terre d’environ 10 cm de profondeur. Placez-y le tubercule de votre fleur. Rebouchez le trou en tassant la terre et arrosez. En arrosant, vous garantissez à votre tubercule une bonne adhésion de la terre.  Toutes les variétés de dahlias nécessitent que l’on pose un tuteur.



Entretenir ses dahlias

Arrosage

En période d’été et en cas de forte chaleur, nous vous recommandons d’arroser régulièrement vos dahlias. Il faut que vous vous assuriez que le sol reste frais.

Tailler

Les dahlias ne nécessitent pas un entretien important. Pensez juste à retirer les fleurs fanées, cela peut faire sortir de nouveaux boutons et vous prolongez ainsi la floraison de vos dahlias !

Maladies et nuisibles

Prenez garde aux nuisibles comme les limaces et escargots. Ils sont attirés par les dahlias !

Les pétunias enflamment votre jardin

un lot de pétunias de toutes les couleurs

Ces jolies et vivaces plantes à fleurs simples ou doubles sont  les Pétunias.Elles aiment l’ensoleillement vu leur origine tropicale. Leur période de floraison est longue presque toute l’année. Lors du printemps ou l’été et même en automne, elles offrent à votre jardin, terrasse ou balcon une esthétique inégalée avec leur parfaite et abondante floraison.

 

un lot de pétunias de toutes les couleurs

Pour certains, elles portent le nom de « Surfinias », elles comprennent une trentaine de variétés et  appartiennent aussi à la grande catégories des Solanacées.

images de pétunias

L’essentiel sur les Pétunias

  • Hauteur : 15 à 40 cm
  • Exposition : Soleil, mi-ombre et ombre
  • Sol : Plutôt riche
  • Floraison : Mai à octobre
  • Plantation : au printemps de préférence
  • Taille et entretien du pétunia :Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs. Durant les fortes chaleurs, n’hésitez pas à arroser le soir afin d’éviter que vos pétunias se dessèchent.
  • Attention : fleur peu résistante au gel

images de pétunias

Comment  semer  un  pétunia?



1. les pré-requis

  • Un emplacement ensoleillé
  • Un petit râteau
  • Un semoir
  • Des semis de pétunias (mixte de terre de jardin et graines de pétunias)
  • De l’eau
  • période de plantation : le printemps de préférence (les pétunias sont peu résitants au gel)

images de pétunias

2. les étapes de la semence

  • Labourer la terre à l’aide du petit râteau pour purifier et rendre  homogène la terre.
  • Patienter un jour pour laisser le terre se tasser elle-même.
  • Verser le semis et tasser bien manuellement.
  • Drainer ou arroser le tout.

3.Astuces

Si vous placez  votre pétunia dans un endroit sombre, seulement les feuilles se développeront et non les fleurs. Si vous voulez une magnifique floraison, mettez-le au soleil et arrosez-le très souvent.

 

Les myosotis: Nos 2 secrets pour un entretien admirable

Myosotis bleu

Appelé également « oreille de souris » ou « ne m’oublie pas », le myosotis appartient à la famille des Borraginacées. Il en existe près de 50 espèces.
Cette fleur peut être de trois couleurs différentes : blanche, bleue et parfois rose.

Myosotis bleu

Bien planter son myosotis

Sol

Avant tout, il faut savoir que cette plante s’adapte à tout type de sol.

Période

Vous pouvez semer vos plants de myosotis en février/mars ou septembre/octobre. Si vous les plantez en septembre / octobre, elles ne fleuriront que l’année suivante. Nous vous conseillons surtout de bien espacer les pieds car cette plante a tendance à s’étendre. La période de floraison du myosotis est le printemps.

Emplacement

Au niveau de l’exposition, réservez un coin ensoleillé ou semi-ombragé à vos myosotis. Vous allez constater qu’une fois la floraison passée, votre myosotis fournira une grande quantité de graine. C’est de cette façon qu’il devient envahissant car il en profite pour se ressemer seul. Vous pouvez bien entendu empêcher cela en récoltant les graines !



Traitement et entretien

Conseil

Pour rendre vos myosotis encore plus beaux, nous vous conseillons d’apporter un peu d’engrais à vos plantes avant la floraison.

Maladies et nuisibles

Au niveau des maladies et nuisibles, vous n’avez pas grand-chose à craindre ! Ces fleurs y sont peu sensibles.

Le saviez-vous ?

Le myosotis n’est pas destiné qu’au jardin ! Vous pouvez les cultiver en pots ou jardinières. Veillez cependant à arroser régulièrement votre culture été comme hiver. Pour bien décorer vos jardinières, n’hésitez pas à associer les myosotis avec des fleurs comme des pâquerettes ou primevères !

Créer chez soi son jardin de plantes médicinales

Plantes médicinales, herbes aromatiques

Avoir son propre jardin de plantes médicinales n’est pas une tendance nouvelle.
En effet, au Moyen Age et à la Renaissance, on pouvait retrouver un jardin de plantes médicinales dans chaque abbaye, couvents ou monastères. Les moines cultivaient ces plantes pour fabriquer des remèdes mais aussi pour la cuisine.

Nous vous conseillons de planter vos plantes sur un lopin de terre ensoleillé ou la mi- ombre. Et si jamais vous n’avez pas de jardin, cela ne fait rien ! Les différentes espèces que vous nous présenterons ici peuvent être cultivées en pot.

Plantes médicinales

Que faut-il planter ?

Tout dépend dans un premier temps des propriétés thérapeutiques que vous recherchez. Voici quelques exemples de plantes ainsi que leurs vertus.

  • La camomille romaine : grâce à ses effets antispasmodiques, cette plante est conseillée dans les cas de digestion difficiles, nausées, règles douloureuses et de migraine.
  • La lavande est reconnue pour être utile contre l’anxiété, les insomnies et la nervosité.
  • La menthe verte est connue pour favoriser la digestion et calmer les nausées et ballonnements.
  • La sauge consommée en infusion est connue pour aider à soigner les rhumes. Les feuilles de cette plante qu’elles soient fraîches ou séchées sont connues pour être efficaces contre les odeurs de transpiration.
  • La verveine est connue comme la menthe pour favoriser la digestion.

Que faut-il récolter ?

  • Pour la menthe, la sauge et la verveine, il vous faut récolter les feuilles.
  • Pour la camomille et lavande, seules les fleurs se récoltent



Menthe

Quand récolter ?

D’une façon générale, on ne récolte les parties utiles de la plante que quand celles-ci sont fraîches. On dit qu’elles sont fraîches lorsque les fleurs sont à peine ouvertes ou encore bien vertes. Une fois votre récolte faite, veillez à bien faire sécher les feuilles et fleurs que vous aurez ramassé dans un endroit sec et bien aéré.

bouquet de thym

 

Comment les préparer ?

De manière générale, toutes les plantes citées ici se consomment en infusion. Pour votre infusion, nous vous conseillons d’utiliser de l’eau frémissante (et non bouillante !), cela permettra à vos plantes de préserver toutes leurs vertus !

Guide pour créer son jardin exotique

Jardin exotique

Quoi de mieux qu’un jardin exotique chez soi ? Cela vous rappellera le paysage tropical de vos vacances ! Grâce à ce guide vous saurez tout sur comment créer son propre paradis tropical dans son jardin !

Jardin exotique

Les arbres exotiques dans son jardin

Tout dépend de votre région. Certaines plantes tropicales peuvent être cultivées partout, la seule condition est de leur donner un coin bien protégé du vent et surtout très ensoleillé !

En ce qui concerne les arbres et arbustes, ils sont indispensables pour créer un véritable jardin exotique. Le climat joue encore pour beaucoup, nous conseillons de choisir les espèces en fonction de leur résistance au froid. Quelques exemples d’arbres et arbustes pour vous aiguiller.

  • Le palmier à chanvre
  • Le Musa Basjoo (variété de bananier)
  • Le magnolia à grandes fleurs
  • Le néflier du Japon
  • Le paulownia
  • L’ailanthe
  • Le bambou
  • …ou encore la vigne du  Japon !



Les fleurs exotiques

Les fleurs exotiques amèneront à votre jardin des coloris éclatants et une certaine originalité grâce à leur forme.  Quelques exemples de fleurs exotiques :

  • La passiflore
  • La datura ou Brugmansia
  • Les arums
  • Les cannas
  • Les lantanas
  • Les hibiscus
  • …ou encore les tisons de Satan orangés !

 Vous l’aurez compris, avec ces arbres et fleurs que nous vous proposerons, vous donnerez à votre jardin une allure de vacances !