Le jardinage : une affaire d’hommes ?

Un homme qui jardine avec un grand sourire

Créé pour toute la famille, le jardin est un espace de vie où depuis longtemps on aime se rassembler. Différent du jardin d’agrément, le potager est un lieu qui permet de tendre vers l’autosuffisance alimentaire ou d’obtenir simplement de bons fruits et légumes à partager.
Historiquement et dans les deux cas, les hommes ont toujours été plus nombreux à jardiner. Est-ce encore le cas aujourd’hui ?

Du jardin au potager

Le jardinage en tant que loisir procure beaucoup de plaisir, de par sa nature et par ses résultats. C’est une activité de plein air qui demande de la rigueur mais aussi de l’imagination : aménager des parcelles dans un potager, assembler des massifs de fleurs. C’est un travail assez fatiguant qui exige d’être en bonne condition physique.

Le potager est un espace que l’on retrouve plus traditionnellement dans les jardins ouvriers et dans les milieux ruraux. L’entretien d’un potager dans les milieux ouvriers était surtout l’affaire des hommes tandis qu’à la campagne, c’était surtout les femmes qui jardinaient.

Le jardin d’agrément a toujours été plutôt l’apanage des milieux aisés : le travail physique était effectué par le jardinier tandis que les dames avaient le rôle de choisir les fleurs et les essences.*
un jardinier une jardinière

Qui jardine aujourd’hui ?

Le jardinage est une activité qui compte de plus en plus d’adeptes.
C’est une activité prisée surtout par ceux qui ont du temps :



– les retraités sont très nombreux à apprécier le jardinage, mais pas seulement.
– Beaucoup de jeunes couples (propriétaires ou locataires) n’hésitent plus à se lancer dans l’achat de matériel et à faire pousser quelques plantes dans leur jardin ou sur leur terrasse.

L’entretien d’un potager une activité productive, et pas seulement pour soi : les fruits et légumes obtenus servent souvent à régaler toute la famille. Cultivés sans produits chimiques, ils offrent une alternative saine et goûteuse aux produits que l’on trouve dans les supermarchés.

Le jardinage est aujourd’hui une activité ludique et agréable que l’on pratique seul, en couple ou en famille, quel que soit notre sexe !

Comment fabriquer son compost

tas de compost

 

tas de compostLe compost est un formidable engrais naturel. Très simple à mettre en œuvre, il permet de recycler une partie de ses déchets ménagers et sa production est possible au jardin comme en appartement sur une terrasse ou un balcon. Alors, comment faire son compost ?

Comment faire son compost : bac à compost ou composteur ?

Bien qu’il soit tout à fait possible de composter en tas (il suffit de retourner régulièrement les déchets pour activer la fermentation), l’utilisation d’un bac à compost est généralement conseillée pour faire son compost. Le bac prend moins de place et réduit la durée de formation du compost. De plus, rien n’interdit de le construire soi-même ou bien d’en utiliser plusieurs si la quantité de compost à produire est importante.

On peut réaliser un bac à compost à moindre frais avec des planches de récupération, en veillant à laisser de larges espaces pour l’aération. Les déchets doivent être remués régulièrement et le bac doit être placé à l’abri (par exemple, sous un arbre) pour éviter le détrempage des déchets. On peut aussi acheter un bac à compostage pour une somme modique et le placer dans son jardin ou sur son balcon si l’on habite en appartement.

En principe, la maturation du compost prend trois à cinq mois mais il peut être utilisé comme engrais après quatre à six semaines de fermentation, à condition de l’enfouir dans le sol.
 



 

Quels ingrédients peut-on utiliser pour son compost ?

Pour concevoir son propre engrais naturel, tous les déchets organiques conviennent, excepté la viande, le poisson et les sous-produits animaux (éviter le beurre et les produits laitiers). On peut donc utiliser les coquilles d’œufs, les épluchures, le marc de café, les mouchoirs en papier, ainsi que les feuilles mortes et les fleurs fanées.

 

A vous de jouer !!

 

Et si vous souhaitez continuer votre lecture sur le compost, voici quelques autres articles qui pourraient vous intéresser :

Bonne lecture

Jardiner avec la lune : les semis

jardiner avec la lune

Même si son effet n’est pas scientifiquement prouvé, de nombreux jardiniers tiennent compte du calendrier lunaire pour la culture des plantes.
Découvrez quelles sont les périodes favorables pour réaliser vos semis en fonction de la position de la lune.

La lune croissante et la lune décroissante

On appelle lune croissante la lune qui va de la nouvelle lune à la pleine lune. A l’inverse, la lune décroissante décline en luminosité depuis la pleine lune jusqu’à la nouvelle lune.

La nouvelle lune est propice à la germination des graines et aux semis durant toute la période qui précède la pleine lune. Durant le premier quartier, on peut semer n’importe quel type de plantes car leur croissance sera favorisée.

La phase décroissante de la lune convient mieux à la récolte des herbes aromatiques et au repiquage des bulbes et légumes racines.

La lune ascendante et la lune descendante

La lune ascendante ne fait pas référence au disque lunaire mais renvoie à la position de la lune dans le ciel. Durant les treize à quatorze jours qui précèdent la pleine lune, on pense que la sève monte dans la plante depuis les racines jusqu’aux feuilles. Cette période serait donc propice aux greffes et aux semis de toutes les plantes.

Lors de la lune descendante, la sève regagne les racines et cette période serait plus profitable à la taille des haies ou des branches, aux bouturages et aux repiquages.



Les jours de repos du jardinier

Dans le calendrier lunaire, il existe quatre jours de repos pour le jardinier : lorsque la terre et la lune sont les plus proches ou bien lorsqu’elles sont les plus éloignées. Lorsque la lune croise l’orbite de la Terre autour du soleil, on parle de nœud lunaire. Ces phénomènes perturberaient les plantes et pour cette raison il n’est pas conseillé de pratiquer la taille, les semis ou autres travaux de jardinage durant toute cette période.
jardiner avec la lune

Calendrier des semis et récoltes sur les 3 derniers mois de l’annee

Potager

Voici sous forme de liste les informations de semis et de récoltes des plantes potagères.
Ce calendrier des semis vous indiquera les périodes de semis, de plantation, de repiquage et de récolte des légumes du jardin.

Suivez notre guide des semis et récoltes pour octobre à décembre :

OCTOBRE:

Éliminez les mauvaises herbes. Bêchez les planches libres de votre potager en y incorporant du  fumier ou votre compost mûr (laissez toujours une parcelle sans apport pour les légumes qui redoutent les sols trop riches).

Au potager
– Rentrez vos légumes pour les conserver bien secs. Récoltez plutôt en première partie de journée et laissez sécher à l’air les légumes avant de les stocker.
– Mettez à composter les feuilles mortes seulement si elles ne sont pas porteuses de maladies ! Sinon ramassez-les et brûlez-les.
– Protégez les pieds de tomate la nuit.

Semis sous abris :
Début de mois de préférence
Tout le mois : radis et oignon de couleur en bulbe

Semis pleine terre :
Début de mois de préférence :
– chou cabus de printemps, mâche, radis roses pleine terre
Tout le mois :
– ail rose, épinard de printemps, laitue pommée d’hiver / batavia
Fin de mois de préférence
– échalote

Arrachage / Repiquage :
Tout le mois
– chicorée barbe de capucin et chicorée endive à mettre en silo.
Repiquage
– romarin
– chou cabus de printemps, oignon blanc de printemps

Plantations :
Tout le mois
ail rose

Récolte :
Début de mois de préférence
– betterave, courgette, cresson
Tout le mois
– aneth, arroche, artichaut, aubergine, basilic, cardon, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri branches, céleri à côtes, céleri à couper, céleri rave, chicorée frisée et scarole, chicorée Pain de sucre, chou de Bruxelles, chou cabus d’été / automne, chou de chine, chou fleur hâtif et tardif, chou de milan d’été / automne, chou rouge, ciboule, ciboulette, courge, estragon, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, navet d’automne, persil frisé ou non, persil « racines », piment, poireau, poirée, poivron, potiron, radis d’hiver, radis noir d’hiver, radis roses pleine terre, rutabaga, salsifis, scorsonère, soja potager, tétragone, tomate
Fin de mois de préférence
– épinard d’automne, mâche

Au verger

– Récoltez :  châtaignes, coings, framboises remontantes, kiwis, noisettes, noix , poires, pommes, raisin
– Ne mélangez pas entre-eux des fruits différents : les pommes mûrissent plus vite si elles sont stockées à côté des poires !
– Coupez court  les tiges de framboisiers ayant portées les fruits.
– Taillez l’actinidia de Chine sans hésiter à couper tous les rameaux ayant donné beaucoup de fruits(Kiwis).
– Il est encore tout juste temps de planter vos nouveaux pieds de fraisiers
– Entretenez vos arbres à noyaux par une taille des branches mortes (repérées quand il reste encore des feuilles sur les autres branches).
– Taillez vos kiwis, en coupant les rameaux ayant beaucoup donnés de fruits, réduisez les branches secondaires et apportez de l’engrais au pied.
– Traiter préventivement les arbres à fruits à noyaux contre la cloque du pêcher, avec une pulvérisation de bouillie bordelaise à la chute des feuilles.
– Élaguez les arbres (fruits à noyaux). La taille des pruniers, abricotiers, cerisiers étant génératrice de gomme, veillez à utiliser des outils propres et à bien cicatriser les plaies au mastic cicatrisant.

Les fruits atteint de maladies ne doivent pas être déposés au compost mais jetés à la poubelle afin de ne pas propager les maladies. Ne laissez pas pourrir les fruits tombés au pied des fruitiers afin d’éviter la propagation des maladies. Ramassez et détruisez les fruits atteints de moniliose.

Plantez des fruitiers.

Désensachez les fruits.

NOVEMBRE:

Semis sous abris chauffé :
Tout le mois
Carottes précoces

Semis sous abris :
Tout le mois
oignon de couleur en bulbes
Fin de mois de préférence

Semis pleine terre :
Début de mois de préférence
– épinard de printemps
Tout le mois
– ail rose, asperge, échalote

Arrachage / Repiquage :
Début de mois de préférence
– chou cabus de printemps, laitue pommée d’hiver / batavia, oignon blanc de printemps
Tout le mois
– chicorée barbe de capucin et chicorée endive à mettre en silo

Récolte :
Début de mois de préférence
– Tous légumes-racines: betterave, carotte, céleri-rave, navets…
– aubergine longue hâtive, laitue pommée été/automne / batavia, piment, tomate
Tout le mois :

aneth, artichaut, cardon, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri branches, céleri à côtes, céleri rave, chicorée frisée et scarole, chicorée Pain de sucre, chou brocoli, chou de Bruxelles, chou cabus d’été / automne, chou cabus d’hiver, chou de chine, chou fleur, chou d’hiver frisé, chou de milan d’été / automne, chou de milan d’hiver, chou rouge, ciboule, ciboulette, crosnes, épinard d’automne, estragon, fenouil, mâche, mourre de porc (barkhausie), navet d’automne, oseille, panais, persil frisé ou non, persil racine, poireau,  poirée, potiron jaune gros de paris, radis d’hiver, radis noir d’hiver, rutabaga,  salsifis, scorsonère, soja potager, tétragone
Fin de mois de préférence
chicorée barbe de capucin, chicorée endive, pissenlit

Potager

DECEMBRE:

Semis sous abris :
Tout le mois
oignon de couleur en bulbes

Semis pleine terre :
Tout le mois
asperge, échalote, pois (dans le sud de la France)

Arrachage / Repiquage :
Tout le mois
Repiquez les aromatiques : thym, sauge, sarriette…

Plantations :
Tout le mois
ail rose et échalote grise (si hiver doux)

Récolte :
Début de mois de préférence
céleri rave, chicorée frisée et scarole, chou de chine, chou de milan d’été / automne, chou navet – rutabaga, épinard d’automne, fenouil, persil « racines », potiron jaune gros de paris
Tout le mois
artichaut, carottes, betteraves, chicorée barbe de capucin, chicorée endive (en cave), chicorée Pain de sucre, chou brocoli, chou de Bruxelles, chou cabus d’hiver, chou fleur tardif, chou d’hiver frisé, chou de milan d’hiver, mâche, mourre de porc (barkhausie), navet d’automne, panais, persil frisé ou non, pissenlit, poireau, radis d’hiver, salsifis, scorsonère

Calendrier des semis et récoltes de Juillet à Septembre

Pommes de terre

Voici sous forme de liste les informations de semis et de récoltes des plantes potagères.
Ce calendrier des semis vous indiquera les périodes de semis, de plantation, de repiquage et de récolte des légumes du jardin.

Suivez notre guide des semis et récoltes pour juillet, aout, septembre :

JUILLET:

Semis pleine terre :

– endive, pissenlit ( Début de mois)
– carotte longue ou 1/2 pleine terre, chicorée frisée et scarole, chou de chine, cresson, épinards, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, mourre de porc (barkhausie), navet d’automne, persil frisé, poireaux, oseille, radis d’été/automne, radis d’hiver, radis noir d’hiver, radis roses pleine terre
– mâche (Fin de mois)

Arrachage / Repiquage :

– repiquage  : céleri à couper, chou de Bruxelles, chou cabus d’hiver, chou d’hiver frisé, chou de milan d’hiver, chou fleur tardif ( Début de mois)
– repiquage :  chou cabus d’été / automne, chou de milan d’été / automne, chou rave, estragon
– repiquage : brocoli (Fin de mois)

Plantations :

-oignon de couleur en bulbe

Récolte :

– navet de printemps (Début de mois)
– ail blanc, aneth, arroche, aubergine, basilic, carotte longue ou 1/2 pleine terre, carotte 1/2 longue hâtive, chicorée frisée et scarole, chou fleur hâtif, chou rouge, ciboule, ciboulette, concombre, cornichon, courge, courgette, cresson, échalote, estragon, fève, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine, melon, oignon blanc à confire, oignon blanc très hâtif, persil frisé ou non, piment hâtée, pois mangetout, pois nain grain ridé, pois nain grain rond, pois à rames grain ridé, pois à rames grain rond, pomme de terre, poireau, radis d’été/automne, radis roses pleine terre, tomate
– artichaut, aubergine longue hâtive, betterave, céleri à couper, poirée, poivron, tomates (Fin de mois)

AOUT:

Semis pleine terre :
Début de mois de préférence
cresson, haricot vert, laitue pommée été/automne / batavia
Tout le mois

carottes d’hiver, chicorée frisée et scarole, chou de chine, épinards, laitue à couper, mâche, mourre de porc (barkhausie), navet d’automne, oignon blanc de printemps, persil frisé ou non, radis d’hiver, radis noir d’hiver, radis roses pleine terre
Fin de mois de préférence
laitue pommée d’hiver / batavia

Arrachage / Repiquage :
Début de mois de préférence
chou brocoli
Tout le mois
Repiquez : poireaux, laitues, choux

 

Récolte :
Tout le mois :

ail blanc, aneth, arroche,  artichaut,  aubergine, aubergine longue hâtive,  basilic, betterave, carotte longue ou 1/2 pleine terre,  céleri à côtes, céleri à couper, chicorée frisée et scarole, chou fleur hâtif,  chou rave, chou rouge, ciboule,  ciboulette,  concombre,  coriandre, cornichon, courge, courgette, cresson, échalote,  estragon,  fève,  haricot grain,  haricot vert, laitue à couper,  laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine,  melon,  oignon blanc à confire,  oignon de couleur  issu de bulbes et de semis, persil frisé ou non, piment hâté,  poireau, poirée,  pois mangetout, pois nain grain ridé, pois à rames grain ridé, pois à rames grain rond, poivron, pomme de terre,  radis d’été/automne, radis roses pleine terre, tomate
Fin de mois de préférence

céleri branches, cornichons, fenouil, piment, tétragone

Pommes de terre

SEPTEMBRE:

Semis pleine terre :
Début de mois de préférence :
navet d’automne, persil frisé
Tout le mois :
ail rose, chou cabus de printemps, laitue à couper, laitue pommée d’hiver / batavia, mâche, mourre de porc (barkhausie), oignon blanc de printemps, oseille, poireaux, radis d’hiver, radis roses pleine terre
Fin de mois de préférence
épinard de printemps

repiquage : romarin, thym

à arracher et mettre en silo : chicorée barbe de capucin
Récolte :
Début de mois de préférence
fève, laitue romaine, melon
Tout le mois

Récoltez les légumes racines et entreposez-les dans un local frais.
aneth, arroche, artichaut, aubergine, aubergine longue hâtive, basilic, betterave, cardon, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri à côtes, céleri à couper, céleri branches, chicorée frisée et scarole, chou de Bruxelles, chou de chine, chou fleur hâtif et tardif, chou rave, chou rouge, ciboule, ciboulette, concombre, coriandre, cornichon, courge, courgette, cresson, estragon, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, melon, navets, oignon de couleur « semis », persil frisé ou non, piment hâté ou non, poireau, poirée, pois mangetout, pois à rames grain ridé, poivron, pomme de terre, potiron, radis roses pleine terre, radis d’été/automne, rutabaga, soja potager, tétragone, tomate
Fin de mois de préférence
céleri rave, chou cabus d’été / automne, chou de milan d’été / automne, navet d’automne, persil « racines », radis noir d’hiver

Calendrier des semis et récoltes de Avril à Juin

Potager

Voici sous forme de liste les informations de semis et de récoltes des plantes potagères.
Ce calendrier des semis vous indiquera les périodes de semis, de plantation, de repiquage et de récolte des légumes du jardin.

Suivez notre guide des semis et récoltes pour avril, mai et juin :

En Avril, que peut on semer ou récolter ?

-aubergines, melons, piments, tomates (Semis en intérieur – debut de mois)
– melon, piment, poivron, basilic, cornichon, fenouil, chou cabus d’été / automne, chou de milan d’été / automne (Semis sous abris – début de mois)
– aubergine, carotte 1/2 longue hâtive, chicorée barbe de capucin, chicorée Pain de sucre, chou fleur tardif, chou rouge, céleri à côtes, céleri branches, céleri rave, concombre, coriandre, courgette, cresson, estragon, potirons, romarin, thym, tomate (Semis sous abris)
– échalote (Semis pleine terre- debut de mois)
– aneth, arroche, artichaut, asperge, betterave, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri à couper, chou de Bruxelles, chou fleur hâtif, ciboule, ciboulette, courge, courgette, échalote, épinard d’été et d’automne, estragon, fève, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine, navet de printemps, oignon de couleur, oignon blanc à confire, panais, persil frisé ou non, persil « racines », pissenlit, poireau, poirée, pois mangetout, pois nain grain ridé, pois à rames grain ridé, pois à rames grain rond, pois nain grain rond, radis roses pleine terre, rutabaga, salsifis, scorsonère (Semis pleine terre )
– basilic, chicorée frisée, chou cabus d’été / automne, chou cabus d’hiver, choux-fleur, chou d’hiver frisé, chou de milan d’hiver, chou de milan d’été / automne, chou rouge, fenouil, haricot grain, haricot vert, scarole, tétragone (Semis pleine terre – fin de mois )
– Divisez puis replantez la touffe de ciboulette, repiquez les choux-fleur, laitues pommées printemps / batavia, poireaux (Arrachage / Repiquage)
– repiquage chou de milan d’été / automne semé en début de mois, melon, tomate (Arrachage / Repiquage -fin de mois)
– ail blanc, artichauts (achetés ou prélevés sur le pied mère), céleri-branche, crosnes, échalote, griffes d’asperges, oignon de couleur, pomme de terre ( Plantations)
– chou de Bruxelles, chou d’hiver frisé, endive, mâche (récolte – début de mois)
– artichaut, carotte courtes à forcer, cerfeuil, chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou brocoli, ciboulette, épinard de printemps, estragon, laitue à couper, laitue pommée d’hiver / batavia, oignon blanc de printemps, persil frisé ou non, pissenlit, radis roses pleine terre, romarin, thym (récolte)
– asperge (récolte après 3 ans), laitue pommée printemps / batavia (récolte – fin de mois)


En Mai, que peut on semer ou récolter ?

Semis sous abris :

– En godets : Courges, potirons, chou rouge (Début de mois de préférence)
– céleri rave, estragon, romarin, thym (Tout le mois)

Semis pleine terre :

– artichaut, asperge, chou de Bruxelles, chou fleur hâtif, chou navet – rutabaga, épinard d’automne, estragon, fève, oignon blanc à confire, persil « racines », poireau (Début de mois de préférence)
– aneth, arroche, aubergine, basilic, betteraves, cardon, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri à couper, chicorée barbe de capucin, chicorée frisée et scarole, chicorée Pain de sucre, chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou brocoli, chou cabus d’été / automne, chou cabus d’hiver, chou de milan d’été / automne, chou de milan d’hiver, chou d’hiver frisé, chou fleur tardif, chou rave, chou rouge, ciboulette, concombre, coriandre, cornichon, courge, courgette, cresson, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine, melon, navet de printemps, panais, persil, persil frisé, pissenlit, poirée, pois à rames grain ridé, pois mangetout, pois nain grain ridé, potirons, radis d’été/automne, radis roses pleine terre, salsifis, scorsonère, soja potager, tétragone, thym. (Tout le mois)
Fin de mois de préférence
chicorée endive

Repiquage :

– aubergine longue hâtive, betterave, céleri branches, céleri à côtes, chou cabus d’été / automne semés avant, chou de milan d’été / automne semés avant, concombre, courgette, melon, romarin, thym, tomate
Fin de mois de préférence
– Tous les semis préparés à l’intérieur ou sous abri. chou de Bruxelles, chou fleur hâtif, chou rouge, cornichon, piment, poivron, potirons (tous les planter de façon à enterrer un peu la tige), rutabaga, tomate

Plantations :

– haricots, pommes de terre à environ 10 cm de profondeur, tomates (Tout le mois)
– melons, pommes de terre les moins précoces (fin de mois)

Récolte :

– chou brocoli, épinard de printemps, pissenlit, laitue pommée printemps / batavia (Début de mois)
– artichaut, asperge (récolte après 3 ans), carotte courtes à forcer, chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou cabus de printemps, ciboule, ciboulette, estragon, laitue à couper, laitue pommée d’hiver / batavia, navet de printemps, oignon blanc de printemps, persil frisé ou non, pois nain grain rond, radis roses pleine terre, romarin, rhubarbe, sauge, thym (Tout le mois)
– carotte 1/2 longue hâtive, cresson, fraises, pois mangetout (Fin de mois)

Potager

En Juin, que peut on semer ou récolter ?

Semis pleine terre :

– basilic, céleri à couper, chou cabus d’été / automne, chou cabus d’hiver, chou d’hiver frisé, chou de milan d’été / automne, chou de milan d’hiver, chou rouge, panais, poirée, pois mangetout, pois nain grain ridé (Début de mois)
– betteraves, carotte longue ou 1/2 pleine terre, chicorée Pain de sucre, chicorée sauvage (trévise, vérone), chicorée frisée et scarole, chou brocoli, chou de chine, chou rave, concombre, cornichons, courges, cresson, endive, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine, melons, navets, persil frisé ou non, pissenlit, poireaux, potiron, radis d’été/automne, radis roses pleine terre, soja potager (Tout le mois)
– radis noir d’hiver (Fin de mois)

Arrachage / Repiquage :

– betterave, céleri branches, céleri à côtes, chou de milan d’été / automne semés avant, poivron, rutabaga, tomate, potiron, (Début de mois)
– aubergine, basilic, céleri rave, chicorées, chou de Bruxelles, chou cabus d’été / automne semés avant, chou fleur hâtif et tardif, chou rouge, concombres, courges, estragon, laitues, piment, poireaux,
– céleri à couper, chou cabus d’hiver, chou d’hiver frisé, chou de milan d’hiver (Fin de mois)

Plantations :

– oignon de couleur en bulbes, pomme de terre (Tout le mois)

Récolte :

– laitue pommée printemps / batavia (Début de mois)
– ail rose, aneth, arroche, artichaut, asperge (récolte après 3 ans), carotte courte à forcer, carotte 1/2 longue hâtive, chou cabus de printemps, ciboule, ciboulette, cresson, estragon, fève, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, navet de printemps, oignon blanc à confire, oignon blanc de printemps, oignon blanc très hâtif, oignon de couleur, persil frisé ou non, pois à rames grain rond, pois mangetout, pois nain grain ridé, pois nain grain rond, pomme de terre, radis roses pleine terre, romarin, rhubarbe, thym (Tout le mois)
– basilic, estragon, melon, pois à rames grain ridé (Fin de mois)


Calendrier des semis et récoltes de Janvier à Mars

Légumes du potager

Voici les informations de semis et de récoltes des plantes potagères.
Ce calendrier des semis vous indiquera les périodes de semis, de plantation, de repiquage et de récolte des légumes du jardin.

Suivez notre guide des semis et récoltes pour les 3 premiers mois de l’année :

JANVIER

– si vous êtes pressés : poireaux, asperges, oignons espagnols, ciboulette, romarin et lavande (semis en intérieur – fin de mois)
– carotte courtes à forcer, radis roses à forcer (semis sous abris – début de mois)
– laitue pommée printemps / batavia (semis sous abris – fin de mois)
– ciboulette (Semis pleine terre – fin de mois)
– chicorée Pain de sucre (récolte – début de mois)
– chicorée barbe de capucin, chicorée endive, chou brocoli, chou de Bruxelles, chou cabus d’hiver, chou d’hiver  frisé, chou de milan d’hiver, endive, oseille, mâche, mourre de porc (barkhausie), panais, persil frisé ou non, pissenlit, salsifis, scorsonère (récolte – fin de mois)

FEVRIER :

– asperges, basilic, céleris, ciboulette, estragon, lavande, marjolaine, menthes, oignons, oignons espagnols, persil, poireaux, romarin, sauge, thym (semis en intérieur – fin de mois)
– carottes courtes à forcer,  laitue pommée printemps / batavia, navets, radis roses à forcer (Semis sous abris)
– artichaut, aubergine longue hâtive, carotte 1/2 longue hâtive, céleri à côtes, ciboule, ciboulette, melon, piment, poireau, poivron, tomates précoces(semis sous abris – fin de mois)
– chou-fleur, échalote, estragon , oignon blanc très hâtif, persil frisé, pois à rames grain rond, pois nain grain rond, radis roses pleine terre (Semis pleine terre)
– brocolis, oignons de couleur (Semis pleine terre – fin de mois)
– ail rose, échalote, oignon (plantations – fin de mois)
– chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou de Bruxelles, chou cabus d’hiver, chou de milan d’hiver, chou d’hiver frisé, chou brocoli, endives, laitue pommée d’hiver / batavia, mâche, mourre de porc (barkhausie), oseille, persil, persil frisé, pissenlit, radis roses à forcer, salsifis, scorsonère (récolte )
– épinard de printemps (récolte – fin de mois)


MARS :

– asperges, basilic, céleris, ciboulette, estragon, lavande, marjolaine, menthe, oignons, oignons espagnols, persil,  poireaux, romarin, sauge, thym (semis en intérieur )
– aubergine, basilic, betterave, carotte 1/2 longue hâtive, céleri branches, céleri à côtes, chou cabus d’été / automne, chou rouge, courge, courgette, laitue pommée printemps / batavia, melon, navets, piment, poireaux, poivron, radis roses pleine terre, tomate (semis sous abris )
– chou de Bruxelles, chou de milan d’été / automne, concombre,  cornichon, fenouil, potirons (semis sous abris – fin de mois)
– ail blanc, artichaut, carotte longue ou 1/2 pleine terre, chou fleur hâtif, choux, ciboule, ciboulette, échalote, estragon, laitue à couper, laitue romaine, navet de printemps, oignon de couleur, oignon blanc très hâtif, oignon blanc à confire, persil frisé ou non, pois nain grain rond, pois à rames grain rond, salsifis, scorsonère (Semis pleine terre )
– arroche, asperge, épinard d’automne, fève, laitue pommée été / automne / batavia, panais, persil « racines », pissenlit, poireaux, pois à rames grain ridé, pois nain grain ridé, rutabaga (Semis pleine terre – fin de mois)
– ail, asperges, échalotes, oignons de couleur, pommes de terre précoces (plantations)
– chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou brocoli, chou de Bruxelles, chou d’hiver frisé, endives, épinard de printemps, estragon, laitue pommée d’hiver / batavia, mâche, mourre de porc (barkhausie), oseille, persil frisé ou non, pissenlit, poireaux, radis roses à forcer, romarin, salsifis, scorsonère, thym (récolte)
– radis roses pleine terre (récolte – fin de mois)

 Légumes du potager

 

Exemples de plans et contenus de jardins potagers

Bonjour,

Suite à des questions posés par certains d’entre vous, voici suite à une petite recherche des idées de plans potager, parce que rien de tel que de montrer les plan ptagers des autres pour se faire une idée de ce que l’on va mettre dans son potager cette année !

Les exemples ont été trouvés sur Internet, au fil de recherches sur google image, n’hésitez pas à faire cette même recherche, qui aboutit à de nombreux résultats !

exemple 1 : potager simple, idéal pour débuter

à retrouver ici : http://www.coupdepouce.com/guide-maison/jardinage/un-potager-bien-pense/a/30793/3

potager simple idéal pour débuter

 

exemple 2 : On rajoute des fruits et des fleurs

à retrouver ici : http://blogs.lasile.fr/repiemink/2008/02/14/3017-zrat-potager-radis-to-go.html

exemple de plan potager

 

exemple 3 : plan d’un potager de printemps

à retrouver ici : http://www.coindejardin.fr/2012/03/la-planification-des-semis-au-potager.html

plan d'un potager pour le printemps

 

 

Voila, vous avez des idées de plan de potager… grâce aux potagers des autres.

Nous remercions les 3 sites web pour ces formidables et très pertinents exemples, et n’oubliez pas d’aller rechercher d’autres exemples sur internet avant de faire votre propre plan potager. N’hésitez pas à commenter cet article avec vos propres suggestions de plans.

Bon amusement, bonnes prévisions !

 

5 méthodes pour désherber son jardin naturellement

mauvaises herbes orties

Désherber n’est pas l’activité la plus « fun » du jardinage, loin s’en faut ! Et comme la tâche est difficile, il est vrai qu’il est tentant d’avoir recours à des produits chimiques, qui ne demandent pas trop d’efforts. Mais ces herbicides sont nocifs pour la santé et pour l’environnement. Ne cédons pas à la tentation : un peu d’huile de coude suffira pour adopter des méthodes naturelles, bonnes pour soi et pour la planète !

1. Le désherbage mécanique

Il s’agit là de la méthode « à l’ancienne », qui consiste à arracher ou à couper les intrus.
Commencez par  couper les mauvaises herbes  à l’aide d’un sécateur, d’une faucille ou d’une faux.
Ensuite, sarclez : le sarclage consiste à arracher toute la plante, y compris ses racines, lorsqu’elle est bien installée. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une houe, un transplantoir ou une gouge.
La houe a pour avantage son long manche, qui sera moins fatigant pour le dos. Le transplantoir oblige  à se baisser mais permet un travail précis. Quant à la gouge, initialement conçue pour récolter les asperges, elle s’avérera très pratique pour arracher les pissenlits ou toute herbe indésirable dotée de longues racines. Mieux vaut s’adonner au sarclage par temps sec, les mauvaises herbes risquant de s’enraciner à nouveau avec l’humidité

mauvaises herbes orties

 

Les précautions à prendre
– Veillez à travailler sur un sol ressuyé  car l’humidité aide les racines des mauvaises herbes à reprendre.

– Préférez désherber avant la montée en graine ou le matin, pour que la plante s’assèche sous le soleil de midi et ainsi limiter les risques de prolifération.

– Sachez qu’il existe un calendrier  des mauvaises herbes. Ainsi, pour les rumex comme l’oseille ou la patience, il est préférable d’attendre le printemps ou le début de l’été. Au printemps également, vous pouvez vous occuper des chardons des champs et du liseron dont les racines sont faibles. Plus coriace, le chiendent est plus facile à éliminer à l’été, lorsqu’il fait chaud et sec. Enfin, les ronces se coupent en général à la fin du mois de juin.

2. Le binage pour enlever les jeunes pousses

Le binage sert à la base à bien aérer le sol. Il est efficace pour se débarrasser au passage des plantes à faible enracinement et des jeunes pousses.
 


3. Le désherbage thermique

Il consiste à se débarrasser des mauvaises herbes grâce à la chaleur : on crée un choc thermique afin de faire éclater les cellules des plantes mais sans les brûler.  Les parties aériennes se dessèchent peu à peu jusqu’à ce que la mauvaise herbe meure.
Le désherbage thermique peut se réaliser par flamme, par infrarouge  ou par projection de vapeur.

4. Le buttage

Le buttage est une autre technique naturelle qui consiste à ramener de la terre au pied des plants de légumes. La terre forme ainsi une butte qui protègera les légumes en étouffant les mauvaises herbes toute proches des pieds. Vous pouvez utiliser cette méthode pour les asperges, les haricots, les poireaux, les pommes de terre…

5. L’occultation

Cette méthode est idéale lorsque vous souhaitez désherber un lieu laissé à l’abandon. Recouvrez le terrain d’une bâche (ou à défaut de cartons à condition qu’ils ne laissent pas du tout passer la lumière) et attendez quelques mois. Vous constaterez que les plantes sauvages disparaîtront petit à petit.

 

Le jardin de Lou
Le jardin de Lou

Voilà donc 5 méthodes naturelles, vraiment respectueuses de l’environnement pour vous débarrasser des mauvaises herbes qui vous gâchent la vie ! Mais n’oubliez pas : mieux vaut prévenir que guérir. Pratiquez par exemple le paillage pour éviter la prolifération de mauvaises herbes. D’origine végétale (écorces de pin, lin, chanvre…) ou minérale (ardoise, billes d’argile, pouzzolane…), le paillis crée une couche opaque entre la terre et l’air et limite ainsi la pousse des indésirables. Utilisez cette technique pour les massifs d’arbustes, pour le potager, pour vos jardinières…
L’avantage est qu’il est esthétique : un bon moyen d’allier l’utile à l’agréable !

 

 

Vous pouvez aussi fabriquer vous-même vos insecticides bio! si ça vous intéresse, c’est par ici !

L’essentiel du compost en 5 questions

Tas de compost

Avec le compost jardin, c’est le doublé gagnant assuré : moins de déchets dans la poubelle et un engrais naturel et de qualité à portée de main !

1. Est-ce que le compost jardin sent mauvais ?

Non ! Correctement géré, le compost ne dégage pas d’odeurs.
Si c’est le cas, cela peut être dû à un trop plein de matières azotées comme la tontes de gazon, les déchets de légumes…. Pour rééquilibrer, ajoutez des feuilles mortes. Vérifiez aussi que l’aération est suffisante.

2. Le compost attire-t-il les nuisibles ?

Si rongeurs et insectes sont attirés, recouvrez le compost de matières carbonées comme de la sciure, des feuilles mortes ou des copeaux de bois. Vous n’aurez plus de soucis avec les rongeurs et insectes !

3. Comment savoir que mon compost est prêt à l’emploi ?

Après 5 à 9 mois le compost doit devenir homogène et prendre une couleur sombre. Il doit pouvoir s’émietter facilement et dégager une bonne odeur d’humus.

Tas de compost

4. Comment utiliser mon compost ?

Vous pouvez utiliser votre engrais naturel de jardin comme amendement organique, pour votre potager par exemple : épandez-le en fines couches puis incorporez-le par griffage ou binage.
Le compost fait aussi un excellent support de cultures pour votre jardin d’agrément : pour les semis, le rempotage, les plantations, la pelouse…
Enfin, vous pouvez utiliser votre compost jardin pour les plantes intérieures en le mélangeant à parts égales avec de la terre bien sèche et du sable.

 



 

5. Pourquoi mon tas de compost ne réduit pas ?

S’il ne bouge pas ni ne dégage de chaleur, c’est que le processus n’est pas activé : le compost est trop sec ou à l’inverse, trop humide.

 

Le compost, c’est facile : alors lancez-vous !

 

Et si vous souhaitez continuer votre lecture sur le compost, voici quelques autres articles qui pourraient vous intéresser :

Bonne lecture