Les outils du jardinier : bêche, râteau, arrosoir, gants, sécateur, plantoir et brouette

les outils pour jardiner

Arroser, semer, planter… pour bien jardiner il n’y a pas de secret : il faut avoir de bons outils !

Que l’on soit novice ou passionné, il est important d’investir dans un matériel de qualité. Bien choisis et bien entretenus, vos outils vous accompagneront durant de longues années. Découvrez quels sont les outils indispensables pour travailler la terre et jardiner.

La bêche et la fourche-bêche

Bêche et fourche bêcheLa préparation du terrain est une étape incontournable avant de réaliser les semis : cela permet d’aérer la terre et d’améliorersa capacité à retenir l’eau.

La bêche permet de retourner et aérer le sol, creuser des trous ou éliminer les mauvaises herbes. Une bonne bêche ne doit pas être trop lourde mais doit supporter le poids de grosses mottes de terre. Le choix du manche dépend de vos préférences : un manche en bois de hêtre sera plus agréable et plus robuste qu’un manche en pin et durera donc plus longtemps.

Dans les sols caillouteux ou argileux, on conseille l’emploi d’une fourche bêche ou d’une grelinette. Ces outils décompactent et aèrent la terre sans la retourner ce qui préserve la structure du sol et la vie souterraine.

Le râteau

RâteauLe râteau est un outil très important pour niveler le sol et enlever les cailloux. Les râteaux à gazons sont beaucoup plus légers et servent à enlever les feuilles mortes et les petits débris sur la pelouse.



L’arrosoir

ArrosoirL’arrosoir trouvera toujours sa place au jardin, même en complément d’un système d’arrosage plus puissant. Les modèles en plastique sont plus légers que les modèles en acier ou en zinc et plus économiques. Pour un arrosage efficace sans trop d’efforts, choisissez un modèle de contenance intermédiaire.

Une paire de gants

Paire de gants de jardinageUne bonne paire de gants doit offrir à la fois confort et protection. Les prix sont très variables d’un modèle à un autre. D’une manière générale, on privilégiera la qualité et la sécurité. Des gants très fins seront certes plus souples mais ne vous protégeront que pour les petits travaux.

Le sécateur

sécateur à enclume, comment le choisirUn sécateur est utile pour la taille des végétaux et des massifs ainsi que pour la récolte des plants de légumes. Il est préférable de choisir un sécateur assez lourd avec une bonne prise en main pour ne pas se blesser. Bien choisi et régulièrement affuté, le sécateur sera votre compagnon au jardin durant de longues années.

La binette

BinetteLa binette est un outil très intéressant pour travailler le sol de façon superficielle ou pour le désherbage. Elle permet d’aérer la terre si elle a tendance à se tasser (après une forte pluie, par exemple).

Le plantoir ou transplantoir

TransplantoirLe plantoir est un accessoire très utile. En créant un trou dans le sol, il permet d’aider à la plantation des semis (surtout les jeunes plants) sans abîmer les racines.

La brouette

BrouetteLa brouette est un outil indispensable et fort pratique pour porter les sacs de terreau, les pots de fleurs et les tas de feuilles mortes. On trouve plusieurs modèles qui répondent à différents usages. Une brouette de qualité aura toujours un coût : ceci s’explique par les caractéristiques des matériaux employés pour la cuve et pour la roue. Les roues gonflables sont moins résistantes que les roues pleines mais offrent beaucoup plus de confort pour rouler.

Le matériel indispensable du jardinier

outils du jardin

Voici le matériel de base du bon jardinier, pour que vous démarriez de bon pied votre premier potager.. et aussi pour s’initier à des outils que l’on a déjà vus, mais dont on ne connait pas les noms (heuu je parle pour moi j’avoue)

Nous intègrerons les photos de tous les outils ultérieurement.. bientôt !

Quels sont les outils nécessaires pour le travail du sol

  • La bêche : elle sert à retourner le sol, mais aussi à creuser ou à découper les bordures. Notre coup de coeur ? Une bêche avec un long manche qui permet de faire ses travaux, sans se faire mal au dos !
  • La fourche bêche : adaptée pour les sols caillouteux, durs et compacts dans lesquels elle pénètre grâce à ses larges dents. Retrouvez ce type de fourche sur Hortik : Fourche à becher aero fourche
  • La pelle de jardin : de préférence ronde, elle sert principalement à extraire la terre des trous de plantation, à déplacer de la terre et à niveler. C’est un outil de base : “pas de brouette sans la pelle“ !
  • La serfouette : encore appelée “piochon”, le modèle panne et langue permet à la fois d’aérer le sol, de buter, de sarcler et de creuser des sillons. Obligatoire au potager !
  • Le râteau : il ramasse les débris et les cailloux et aplanit le sol. Après les semis, il égalise et tasse la terre. Un modèle à 16 dents droites effectue un bon travail.




 

Outils pour les semis et les plantations

  • Le cordeau : outil de base de tout jardinier, il permet de délimiter de manière parfaitement rectiligne les planches du potager et de réaliser les semis en ligne.
  • Le tamis : indispensable pour recouvrir les semis de terre fine.
  • Le semoir : très utile pour répartir équitablement les graines.
  • Le plantoir : en bois ou en acier pour le repiquage des plants à racines nues.
  • Le transplantoir : petite pelle incurvée pour la plantation de tous les légumes en motte.
  • Les étiquettes : elles sont la mémoire du potager en duo avec le calendrier du jardinier (non photographiées).

Outils pour l’entretien du jardin

  • L’arrosoir : outil ancestral et indispensable ! Il est idéal pour arroser les pieds des plantes, sans mouiller les feuilles (sans la pomme) ou offrir aux jeunes semis de la fraîcheur sans bousculer leurs racines (avec la pomme).
  • La brouette : essentielle, elle permet de tout transporter et sans effort !
  • La lance magique : elle se fixe à l’extrémité du tuyau et vous permet de distribuer l’eau facilement.
  • Le tuyau et son enrouleur : le choix d’un tuyau de qualité est essentiel pour prendre soin du potager durablement.
  • Les gants : indispensable protection pour vos mains, ils protègent de tout ce qui pique et coupe.
  • Le couteau : un bon jardinier a toujours ce précieux outil dans sa poche !

Les dates de lancement d’un potager

Ca y est, vous avez tous les outils pour vous lancer dans la création de votre potager ? Il n’y a plus qu’à le faire maintenant , mais quand ?

Pour se lancer dans la création d’un potager

  • soit vous êtes pressé, et dans ce cas, vous faites contre vents et marées
  • soit vous attendez le moment propice, quand la terre est moins dure, quand il commence à faire beau dehors : fin de l’hiver début du printemps… et sinon, tout au long de l’année, il y a des moments plus ou moins propices pour démarrer son potager.