Zoom sur : la bruyère !

Bruyère en pot, violet

La bruyère appartient à la famille des éricacées. La bruyère a le grand avantage d’être une plante très résistante ! Cette plante à floraison longue et ininterrompue résiste à l’hiver et à la neige. Elle se plait dans toutes les régions.

Outre sa grande capacité de résistance, elle est également une plante décorative. En pot, en jardinière ou en pleine terre, la bruyère sera un parfait élément décoratif dans votre jardin grâce à ses fleurs blanches, roses ou rouges.

Bruyère

Culture de la bruyère

Type de sol

Au niveau du type de sol, nous vous recommandons un sol normal voire sableux, riche en humus. Elle se plante également très bien dans la terre de bruyère.  La terre doit être légère et bien drainée. Les espèces les plus courantes au  jardin ( comme la bruyère Erica) supportent également les sols calcaires.



Exposition

La bruyère supporte tous les endroits du jardin. L’idéal serait de lui réserver un espace à la mi- ombre ou ombre.

Plantation

Au niveau de la période de plantation, vous pouvez planter la bruyère toute l’année en dehors des périodes de gel.

Au niveau de la plantation, nous vous recommandons de planter les jeunes plants directement en pleine terre ou en pot. Pensez surtout à bien les arroser durant la première année. Pour aider votre plante à bien se développer, nous conseillons dans un premier temps de faire tremper quelques minutes avant la plantation, les racines de la plante. Ensuite, creusez un trou dans votre jardin et mélangez un peu de terre de bruyère à la terre de votre jardin. Vous donnez ainsi toutes les chances à votre bruyère de bien se développer !

Si vous souhaitez multiplier votre plante, nous conseillons de la diviser en touffe à l’automne. La diviser en touffe a également un autre avantage : cela permettra de rajeunir vos plantes âgées !

Vous pourrez faire des boutures de vos bruyères en été. Pour cela, prélevez l’extrémité des jeunes pousses.  La période de floraison des bruyères va de l’hiver au printemps.

Bruyère en pot

Entretenir et tailler sa bruyère : un jeu d’enfant !

Entretien

La bruyère a la grande particularité de demander très peu d’entretien. Il vous suffira juste de lui apporter un peu d’engrais au printemps afin de lui assurer les meilleures conditions possibles pour la floraison ! Au niveau de l’engrais, nous vous suggérons de lui apporter un engrais pour rhododendrons ou hortensias.

Taille

Une fois la floraison passée, nous vous conseillons de la taille. Pensez à égaliser la touffe et à supprimer les fleurs qui seraient éventuellement fanées.  Pour que la croissance de votre plante ne soit pas désordonnée, nous vous conseillons de rabattre les jeunes pousses à la moitié de leur longueur environ.

Pour les vieilles touffes, nous conseillons de les diviser pour leur donner une seconde jeunesse !

Information pratique

Vous trouvez que votre bruyère est longue à prendre ? C’est normal !  La croissance de la bruyère est assez longue, elle ne gagne qu’environ 10 cm par an.

Le jardin en Octobre : ce qu’il faut faire ce mois ci

les carottes peuvent encore etre récoltées en octobre

En octobre, on commence à s’approcher de l’hiver. Les feuilles des arbres tombent, les jours raccourcissent…

Votre jardin a besoin de vous et de préparatifs afin d’affronter l’hiver qui arrive.

Alors à vos outils, amis jardiniers !

Arrosoir

 

Les légumes et le potager : à faire en octobre

  • Éliminez les mauvaises herbes et nettoyez les parcelles avant de labourer.
  • Labourez le sol des parcelles de votre potager qui sont vides et incorporez-y du fumier ou votre compost mûr
  • Rentrez vos légumes pour les conserver bien secs
  • Compostez les feuilles mortes uniquement si elles ne sont pas malades ! Si elles le sont, veillez à bien vous en débarrasser en les brûlant. Pour tout savoir sur le compost, c’est par ici !

Les légumes à récolter ce mois d’octobre au potager

En octobre, vous pourrez récolter :

Artichaut violet de provence à récolter en octobre
Ces Artichauts Violet de Provencesont appelés poivrades, ils sont cultivés principalement en Bretagne, et en ProvenceL’artichaut Violet de Provence se mange cru ou cuit.En cuisine, il faut compter 3 artichauts par personne en accompagnement.
les aubergines sont a récolter en octobreLes graines d’aubergine Baluroi ont un fruit allongé – 25 cm environ-  violet foncé . Ces aubergines sont hâtives.Pour savoir comment planter et choyer ses aubergines, suivez le guide !
le cardon, légume oublié, à récolter en octobreA partir de la mi-août et jusqu’aux premières gelées, il faut « blanchir » les pieds des cardons, soit sur place, soit en les récoltant « en mottes » pour les placer dans un local obscur. Cette opération rendra le légume tendre et en fera disparaître l’amertume.pour plus d’infos sur comment cultiver le cardon, c’est par iciles carottes peuvent encore etre récoltées en octobreRedécouvrez nos articles sur les carottes sur le blog d’hortik :- 6 manières de conserver ses carottes : http://blog.hortik.com/2012/11/14/6-manieres-de-conserver-ses-carottes/– zoom sur la carotte : http://blog.hortik.com/2012/06/08/zoom-sur-la-carotte/
certains cornichons et concombres peuvent etre récoltés en octobre

  • Les concombres et les cornichons font partie de la même espèce (le cornichon est ramassé plus précocement).
  • Les concombres et cornichons sont des plantes grimpantes ou rampantes.Pensez à pailler le sol pour éviter que les fruits n’aient trop d’humidité.
betteraves rondes, à récolter en octobreLa Betterave Ronde de Detroit est réputée pour sa chair tendre, rouge foncée et son jus abondant.Cette variété se consomme crue, râpée en vinaigrette ou cuite dans les salades.Les feuilles de la betterave peuvent être consommées de la même façon que les epinards.
La betterave peut aussi être cuisinée en purée.




et aussi :

  • les courges, l’estragon, les poireaux, les poivrons, les potirons, les pommes de terre, les radis, le soja, les choux (fleur, de Chine, de Bruxelles, rave, rouge, cabus d’été), le radis noir d’hiver, le persil, le céleri-rave

Les légumes à semer et planter en octobre

Salade

Voici donc une liste de quelques légumes à planter au potager en octobre :

  • Ail rose
  • Chou cabus de printemps
  • Laitue
  • Navet d’automne
  • Chou cabus de printemps
  • Oignons blancs de printemps
  • Épinards de printemps

Le verger en octobre

  • Plantez vos arbres fruitiers
  • Élaguez les arbres qui ont des fruits à noyaux. Veillez à utiliser des outils propres, cela limitera le risque de contamination des maladies. Dans la même optique, veillez à bien cicatriser les plaies de vos arbres au mastic cicatrisant.
  • Traitez préventivement vos arbres à fruits à noyaux contre la cloque du pêcher. La meilleure façon de les protéger est de pulvériser de la bouillie bordelaise à la chute des feuilles.

Les autres points

Sur vos Balcons : rentrez vos bégonias tubéreux.

Au vu de la saison vous pouvez fleurir vos jardinières avec l’aster, le sédum ou de petits chrysanthèmes.

 

Les bulbes : Conseils pour débuter

BULBE

Les bulbes, symboles du printemps, sont l’idéal pour les jardiniers débutants : tulipes, narcisses, jonquilles, jacinthes, crocus… ils offrent une palette de couleurs tendres ou gaies. Voici un petit guide pour vous lancer dans la plantation de bulbes avec succès.

 

BULBE

1. Qu’est-ce qu’un bulbe ?

Le bulbe est un organe végétal formé par un bourgeon entouré de feuilles. Véritable réserve nutritive, le bulbe permet aux plantes – bégonia, crocus, glaïeul… – de reformer chaque année leurs parties aériennes et de survivre dans des conditions climatiques parfois difficiles (froid, gel, sècheresse…). Le bulbe peut aussi se comporter comme une plante embryonnaire, comme la tulipe, l’ail, le narcisse…

Selon le type de bulbe, l’aspect et les méthodes de plantation seront différents. Les « vrais » bulbes sont ceux qui renferment tous les organes de la plante. Ainsi, la seule chose à apporter pour qu’ils fleurissent est l’eau, puisque toutes les substances nutritives sont déjà présentes.

La période de dormance

Le bulbe vit une période de repos avant chaque floraison : cette vie au ralenti lui permet de fortement résister aux conditions extérieures. Dès que les températures augmentent, que le soleil se fait plus présent, le bulbe sort de sa léthargie.

2. Les bulbes au fil des saisons

Bulbes de printemps

Les bulbes qui fleurissent au printemps comme les tulipes, les crocus, les jacinthes, les iris de Hollande, l’ail d’ornement ou encore les narcisses doivent être plantés de septembre à fin novembre (début décembre au plus tard). Les placer au soleil ou à mi-ombre.
Leur période de floraison varie d’une année sur l’autre et est fonction du climat (hiver rigoureux ou justement très doux, humidité, pluies etc.).



 

Bulbes d’été ou d’automne

Les bulbes à floraison estivale comme les agapanthes, watsonias, bégonias, dahlias, lis, cannas ou glaïeuls se plantent au printemps, une fois les dernières gelées passées, c’est-à-dire en avril/mai pour une floraison entre juin et octobre.

Les bulbes d’automne tels les colchiques, crocus jaune d’automne, cyclamens de Naples, safrans ou sandersonias se plantent l’été, en juillet/août.
La plupart des bulbes d’été se plaisent au soleil.

3. Comment planter les bulbes ?

Rien de plus simple !

  • Préparez le sol 8 jours avant en le bêchant
  • Munissez-vous d’un transplantoir (ou d’une petite pelle) pour creuser une profondeur de deux fois la hauteur du bulbe.
  • Positionnez le bulbe, pointe vers le haut
  • Recouvrez de terre en tassant un peu. Attention, veillez à ce que tout le bulbe soit recouvert.
  • Laissez des espaces de 10 à 15 cm en moyenne entre chaque bulbe : 5 cm suffisent pour les perce-neige ou les crocus, tandis que les cannas ou iris auront besoin de 25 à 30 cm.

Le saviez-vous ? Il est tout à fait envisageable de planter des bulbes en pot ou en jardinière. Certaines espèces s’épanouiront d’ailleurs davantage en pot ; c’est le cas des eucomis, dahlias nains, bégonias, cannas…
Toutefois, les contenants doivent être suffisamment profonds, 15 cm minimum voire 25 cm pour les narcisses ou les tulipes.

4. Comment entretenir ses bulbes ?

  • Arrosez abondamment pour que les racines prennent ;
  • Fertilisez avec de l’engrais dès le début de la floraison pour qu’elle reste abondante ;
  • Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure afin qu’elles libèrent de la place pour les nouvelles.

Les bulbes offrent des fleurs à hauteur et couleurs variées : laissez aller votre créativité pour créer des mélanges harmonieux !

Comment entretenir ces arbustes au jardin

camelia arbuste à fleurs

Faciles d’entretien, les arbustes se comportent comme de véritables arbres miniatures et offrent de nombreuses possibilités d’aménagement au jardin. Nous dissocions 2 façons d’entretenir les arbustes, selon qu’ils sont des arbustes à fleurs, ou des arbustes à feuillage persistant. Les voici :

L’entretien des arbustes à fleurs

 camelia arbuste à fleursLes arbustes qui perdent leurs feuilles et les arbustes à fleurs se taillent une à deux fois par an, dès la fin de l’hiver et au début de l’automne.
Les arbustes qui fleurissent au printemps se taillent au début de l’été, juste après la floraison.
Tous les deux ou trois ans, une taille un peu plus sévère permet d’obtenir de plus belles fleurs.Certains arbustes d’ornement comme les camélias et les boules de neige ont une croissance très lente et ne nécessitent aucune taille, sauf s’ils font partie d’une haie..

Durant la première année qui suit la plantation, les arbustes à fleurs doivent être arrosés régulièrement et traités au besoin contre les insectes et les champignons. Pour détruire les pucerons, on pourra utiliser un produit naturel ou un insecticide pour rosiers en cas d’infestation. Plus rustiques, les hortensias ne nécessitent aucun traitement contre les parasites. Un apport d’engrais à la fin de l’hiver est généralement bien apprécié.exemple d’arbustes qui perdent leurs feuilles, ou arbustes à fleurs : datura, Seringat, deutzia, lilas, magnolia, rhododendron, ..

L’entretien des arbustes persistants

 chevrefeuilleLes arbustes à feuillage persistant demandent moins d’entretien que les arbustes à feuillage caduc ou à fleurs. Tout au long de l’année, leur feuillage reste vert et brillant et ils illuminent le jardin même au cœur de l’hiver.La taille se réalise à la fin de la saison froide, en commençant par dégager les branches mortes ou récalcitrantes. La taille a pour but de remettre en forme l’arbuste et de rendre les branchages plus vigoureux.exemples d’arbustes à feuillage persistant : Troene du japon, Fusain doré ‘Aureomarginatus’ , chèvrefeuille,  Fusain du Japon, Buis, Laurier, houx argenté, …

 

 

 

Comment nettoyer et enlever la rouille de vieux outils de jardin ?

outil de jardin rouillé

Pour donner un coup de jeune à vos outils de jardinage un peu ou beaucoup rouillés , commencez par laver les outils à l’eau et du savon et ensuite, en fonction de ce que vous avez à la  maison,  voici quelques propositions :

– nettoyez les outils avec de l’acide chlorhydrique, c’est top ! Il faut tout de même vérifier le dosage et les consignes d’utilisation sur la bouteille, et faire attention lors de l’utilisation:  porter un masque, des lunettes et des gants imperméables … Ensuite, rincer à l’eau clair, on laisse sécher, un petit coup de papier de verre, un coup de graisse et c’est OK !

– nettoyez les outils avec du vinaigre et au pinceau… vous devenez l’artiste de la famille avec votre pinceau

–  trempez les outils de jardins dans du coca-cola toute une nuit, et un peu plus si nécessaire (mais pas trop trop longtemps tout de même)

– Passez vos outils de jardin dans du sable, ca décape bien et ce n’est pas chimique.

– vous trouverez aussi dans votre jardinerie des produits pour décaper les outils rouillés…

après tous ces travaux de décapage et suppression de la rouille, pensez à bien rincer à l eau clair les outils de jardinage et n’oubliez pas de huiler pour que la rouille ne revienne pas (trop vite)

outil de jardin rouillé