Dans la famille des nuisibles, je demande les escargots et les limaces !

mollusque, escargot

Les mollusques contiennent plusieurs espèces dont les limaces et les escargots.

Véritables nuisibles du jardin, les limaces et les escargots dévorent les jeunes plantes. Pour tout savoir sur ces nuisibles et surtout comment s’en débarrasser, suivez le guide !

mollusque

Mollusques, c’est quoi donc?

Les espèces

On dénombre 4 espèces principales :

  • Les escargots des jardins ou Helix hortensis de leur nom latin
  • Les limaces rouges ou Arion Rufus de leur nom latin
  • Les loches ou limaces agrestes, agriolimax agrestis de leur nom latin
  • Les limaces cendrées ou limax maximus de leur nom latin

Que font-ils ?

Ces mollusques, escargots et autres limaces, sont de véritables parasites car ils sont très voraces. Ils dévorent les feuilles des jeunes plantes. Ils ne sortent que la nuit et par temps pluvieux.



Comment lutter contre les mollusques ?

Traitement préventif

L’un des meilleurs moyens pour faire fuir les mollusques du jardin est un moyen…écologique ! Autour des cultures que vous souhaitez protéger, faites des remparts assez épais à l’aide de sciure ou cendre de bois.

L’avantage de la sciure ou cendre de bois est le fait que lorsque le mollusque passe dessus, il ne peut plus avancer correctement et finira par mourir.

L’inconvénient de cette méthode est qu’il faut recommencer après chaque pluie.

Il existe également un autre moyen naturel…la bière ! Pour cela prenez une boite de conserve vide et remplissez là à moitié de bière. Enterrez cette conserve à ras de terre dans le potager. Les mollusques très friands de bière seront attirés et viendront se noyer dans la bière ! Retrouvez cette astuce plus détaillée ici !

Les éliminer

Vous pouvez éliminer les mollusques du jardin en pulvérisant du sulfate de cuivre en neige ou cristaux.

Au niveau quantités, mettez 100g de sulfate de cuivre pour 10 litres d’eau. Pensez à bien mélanger le mélange. Nous vous conseillons de pulvériser ce mélange tard le soir quand les mollusques sont de sortie ! Une fois la solution pulvérisée sur les plantes, attendez quelques jours et surtout lavez bien vos plantes avant de les consommer.

Le meilleur moyen de supprimer les escargots sans les tuer est encore de les ramasser pour les manger ! Et si jamais vous n’aimez pas les escargots, pensez à les donner à votre famille ou amis qui les apprécient.

Les ennemis des mollusques

Bien que les mollusques soient de vrais parasites pour vos plantes, ils ont néanmoins un intérêt dans la chaine alimentaire. Les principaux prédateurs des mollusques sont :

  • Les carabes
  • Les crapauds
  • Les hérissons
  • Les oiseaux
  • Les orvets

6 points pour cultiver le Freesia, au parfum entêtant

Freesia blanc

Cette jolie plante vivace nous vient d’Afrique du Sud. Elle appartient à la famille des Iridaceae. On en dénombre près de 6 espèces. Cette plante peut se cultiver au jardin, en pot, en massif ou encore en rocaille. Cette plante a la particularité d’être très odorante ! Les fleurs du freesia peuvent être blanches, jaunes, roses, rouges ou  violettes.

Freesia blanc

Comment semer ses freesias ?

Sol et exposition

Dans un premier temps, il faut un sol frais et sableux aux freesias pour bien se développer.

Période

 Cette fleur se plante en avril. Au niveau de l’exposition gardez une place au soleil à cette plante pour qu’elle puisse croitre convenablement. Un freesia fait entre 20 et 40 cm de hauteur. Votre plante fleurira en avril, mai si vous ne déplacez pas les bulbes pendant l’hiver. Si jamais vous les changez de place, votre freesia fleurira alors entre juillet et septembre.

Plantation

Pour bien planter son freesia il faut :

  • Faites un trou dans le sol et planter le bulbe à 8 centimètres de profondeur.
  • Espacez d’une dizaine de centimètres vos plants
  • Tassez bien la terre puis arrosez.

Si vous souhaitez planter des freesias en pot pour mettre sur votre balcon, la période idéale est l’automne. Mettez votre freesia dans un endroit clair et frais.



Comment entretenir ses freesias ?

Arrosage

Arrosez régulièrement votre plante mais avec parcimonie. Après la plantation, pensez à arroser très peu.

Tailler et replanter

Pensez à déterrez vos bulbes surtout si vous vivez dans des régions froides l’hiver et à les mettre à l’abri du gel et de la lumière. Le freesia supporte très mal le gel. De même si vous les cultivez en pot, pensez à les rentrer.

Pensez à mettre un tuteur sur les tiges florales afin qu’elles ne se cassent pas.

Une fois la floraison passée, coupez les fleurs fanées.

Maladies et nuisibles

Au niveau des maladies et nuisibles, cette plante n’est pas sujette aux maladies. Prenez juste garde aux escargots et à ce qu’elle ne pourrisse pas si votre terrain est humide.

Combattre les nuisibles au jardin

nuisible doryphore

Découvrez quels sont les insectes et les nuisibles les plus fréquents au jardin et comment s’en débarrasser.

Les altises

nuisible altises chouxLes altises sont des petits coléoptères sauteurs qui mangent les choux,  les radis et les navets. Lorsqu’ils sont nombreux, ils peuvent créer de gros dégâts en stoppant la croissance des plantes et en laissant les feuilles criblées de trous. Pour éviter leur prolifération, on peut répandre du purin d’ortie ou de la cendre au pied des plantes et maintenir la terre humide avec des arrosages fréquents. Le crapaud est un grand consommateur d’altises et il est conseillé de ne pas les chasser lorsqu’ils s’installent à proximité du potager.

Les pucerons

nuisible pucerons

Les pucerons absorbent la sève des plantes et s’attaquent particulièrement aux rosiers, aux betteraves, aux pommes de terre et aux poivrons. Pour lutter contre ces hôtes indésirables, il est primordial de favoriser la présence des coccinelles qui en sont très gourmandes. On pourra aussi planter à proximité du potager de l’ail et des capucines qui ont la réputation d’agir comme répulsif contre les pucerons.



Les doryphores

nuisible doryphore

Les doryphores sont de redoutables petits insectes qui colonisent les plants de pommes de terre et de tomates. Les doryphores possèdent peu de prédateurs naturels et sont difficiles à chasser. La meilleure solution reste la rotation des cultures pour éviter la colonisation.

Les taupes et les mulots

Pour préserver votre potager et éloigner naturellement les taupes, pensez aux plantes « anti-taupes » comme la fritillaire impériale, la grande épurge et le ricin. Ces espèces dégagent des substances qui font fuir les rongeurs.

Les limaces et les escargots

Les limaces et les escargots sont les principaux ravageurs du potager. Pour s’en débarrasser de façon naturelle, on peut disperser de la cendre au pied des végétaux, surtout auprès des légumes verts à feuilles dont ils sont friands. En cas de forte invasion, seul le ramassage manuel est efficace.