La mise en jauge de plants, comment faire ?

mise en jauge

Dans des conditions hivernales ou extrêmes, il s’avère parfois impossible de planter un arbre, arbuste, plante verte ou légume immédiatement.

Pour reporter la mise en terre de quelques jours voire de quelques semaines, vous pouvez mettre en jauge vos plants.

L’objectif est de plonger vos plants dans un état de repos afin de stopper leur développement et de leur épargner tout stress inutile. C’est cette méthode qu’emploient les pépiniéristes pour vous présenter de jeunes plants tout au long de l’année.

 

mise en jauge
comment réussir sa mise en jauge

 

Quels plants sont concernés ?

Vous pouvez mettre en jauge n’importe quel plant à condition que celui-ci ne présente aucun signe de floraison et ne possède que très peu de feuille.

Vous pouvez également mettre en jauge des légumes ou des plantes vertes mais sur une période de quelques jours uniquement.

Où placer votre jauge ?

L’emplacement de votre jauge doit être soigneusement choisi et doit répondre aux critères suivants :

–          A l’ombre tout la journée

–          Près d’un mur ou d’une haie

L’objectif est de réduire l’écart de température entre le jour et la nuit et  d’éviter au maximum la présence de vent.


Les étapes pour une mise en jauge réussie.

La mise en jauge n’est pas plus compliquée qu’une mise en terre traditionnelle, il faut seulement veiller à respecter quelques étapes spécifiques :

  1.  Creusez une tranchée à la taille de la motte de votre plant.
  2.  Installez votre plant à dans cette tranchée.
  3.  Couvrez la motte avec de la terre légère ou du sable jusqu’au tronc.
  4.  Arrosez légèrement si la terre est sèche.

Si vous mettez en jauge en période de gel, nous vous conseillons vivement de recouvrir intégralement vos plants de paille afin de les protéger.

En cas de fortes pluies, vérifiez régulièrement votre jauge afin de détecter et de traiter au plus vite l’apparition de moisissures.

Si votre jauge n’est pas complètement à l’abri du vent, vous pouvez également placer vos plants à l’horizontale.

 

Lorsque les conditions seront plus clémentes, vous pourrez alors mettre en terre définitivement votre plant !

Un balcon fleuri même en hiver

Un balcon fleuri même en hiver

Un balcon fleuri même en hiver

Un balcon fleuri tout l’hiver c’est possible !
Avec quelques astuces, découvrez comment transformer votre balcon en un lieu agréable et accueillant pendant les longs mois d’hiver.

Aménager et décorer

La saison d’hiver est le moment idéal pour embellir votre jardin, votre balcon ou votre terrasse avec des paniers suspendus et des meubles dénichés dans les magasins et les marchés aux puces. Craquez pour les couleurs vives, les pots en zinc ou les matériaux naturels selon l’ambiance que vous souhaitez créer.

Les plantes hivernales

Afin de créer un arrangement qui va durer pendant tout l’hiver, pensez aux plantes qui résistent au gel : les arbustes à feuillage persistant, la bruyère et les perce-neige sont rustiques et tiendront sans problème dans des pots de moins de 30 centimètres de diamètre ou dans des jardinières.

Les conifères nains, comme le genévrier, le cèdre nain, ou le sapin bleu,  ont également leur place sur le balcon. Très variés, ils s’intègrent parfaitement au décor et assurent un spectacle continu durant les mois les plus froids.

Créer une jardinière d’hiver

Pour réaliser une belle jardinière d’hiver, placer les boules d’argile dans le fond, poser un feutre et ajouter le terreau. Les jardinières ne doivent pas être arrosées trop abondamment en hiver au risque de faire pourrir les racines. En cas de grand froid, de gel ou de neige, protéger les jardinières et les pots avec un voile plutôt que de les rentrer à l’intérieur (le choc thermique les ferait souffrir).

Pour être attrayantes, les jardinières d’hiver doivent être fournies et colorées. Dans les compositions que vous pouvez réaliser, vous pouvez opter pour le gaulthéria, les hellébores et les pensées. Vous pouvez aussi choisir des skimmias qui sont des petits arbustes persistants ornés de superbes baies rouges ou bien des fusains pour apporter du feuillage, de la couleur et de la structure.

Autres informations autour des jardins :

Concours des Maisons et Balcons Fleuris

Pour se renseigner sur ces événements, il faut que vous alliez dans votre mairie ou au niveau de votre département pour savoir comment y participer (ou se renseigner sur internet)

Un livre (parmi d’autres) pour avoir un balcon fleuri toute l’année

Dans la collection « Les Petits Truffaut » : Balcons Fleuris de Philippe Ferret, à 9€90, paru en 2007

 

 

 

Protégez vos plantes, il fait froid au jardin !

Il fait froid dehors !!

Tout comme nous, votre jardin est sensible aux baisses brutales de températures.
Contrairement à certains d’entre nous, le jardin ne peut pas s’enfuir vers les pays chauds quand il fait froid…

Alors voici 3 travaux et actions pour protéger arbres et plantes contre le froid, la pluie, le vent et le gel , mais n’attendez plus :

Tous les pots aux abris

Dans un pot, les racines souffrent plus du froid qu’en pleine terre. A la veille des premières gelées, les pots doivent prendre la direction d’un abri.

  • Les plantes qui conservent leurs feuilles en hiver sont placées dans un endroit lumineux ; une véranda, une serre, ou à l’intérieur de la maison, près d’une fenêtre.
  • Les pots volumineux qui ne peuvent pas être déplacés seront recouverts de plusieurs couches d’un voile (très pratiques ces housses en voile d’hivernage) ou d’une bâche en plastique.

Pailler les plantes fragiles

Paille, écorces, branchages et feuilles mortes constituent une très bonne protection pour les racines des plantes les plus frileuses. Les paillis sont à disposer à la base et doivent être aérés régulièrement après les pluies pour éviter les risques de pourrissement.

Le pot de terre et la cloche

Retourné, un pot de terre permet de protéger efficacement les souches des petites plantes qui perdent leurs feuilles en hiver. L’orifice de drainage sert alors de bouche d’aération. Le pot doit être retiré dès l’apparition des premières feuilles.

Pour les plantes à feuillage persistant, on utilisera une cloche transparente comportant un trou d’aération.

Et n’oubliez pas de sortir bien couverts pour toutes ces petites opérations !!