Entretenir ses géraniums en 9 leçons !

fleurs de Géranium rose

Aimez-vous les géraniums ? Hortik les adore et veut surtout en prendre soin !

Les géraniums ornent souvent vos jardins, vos terrasses ou vos balcons ! Voilà l’avantage de ces jolies fleurs aux 5 pétales : elles s’adaptent à de nombreux environnements extérieurs.

Les espèces et variétés de géraniums se comptent par centaines ! Cependant, elles se ressemblent donc les conseils que nous allons vous donner en matière d’entretien sont valables pour toutes ces dernières !

 

Instinct de survie, quand tu nous tiens !

Le géranium vient des pays du sud ! Ces jolies fleurs sont habituées à la sécheresse ! Il faut savoir qu’il ne faut pas que les géraniums se noient dans l’eau au contraire ! Il faut alterner période de sécheresse et période d’humidité ! Eh oui, le géranium a l’instinct de survie.

Geraniums

Mettre en pot correctement !

Si vous mettez votre géranium en pot, faites un trou d’évacuation au fond du pot ! Pour les planter, mieux vaut utiliser un terreau pour géraniums, il se sentira tout heureux dans cette bonne terre !

 

Il a ses périodes !

Arrosez-le soit le soir ou le matin très tôt ! Le temps qu’il administre l’eau qui lui est donnée, il pourra ainsi profiter du soleil sans trop souffrir !

 

Une petite coupe ne fait pas de mal …

Lorsque les feuilles jaunissent, pas de panique, un petit coup de ciseaux et hop ! Si les fleurs deviennent malades, n’hésitez pas à les couper !

 


Du soleil, du soleil !

Un géranium a besoin de soleil ! Exposez-le correctement au soleil, des fleurs et des fleurs vont apparaître ! Quel joli spectacle !

 

Ils n’aiment pas être gelées !

Dès les premières gelées, mieux vaut ne pas laisser les géraniums à l’extérieur au contraire ! Si ils étaient en pot, rentrez vos pots dans un environnement sec et aéré ayant une température de 10 à 15 °C. Si ils sont en terre, ne les laissez pas mourir ; arrachez-les et rempotez les en avril !

 

Un peu d’engrais ?

Oui, le géranium donnera de plus belles fleurs si vous utilisez de l’engrais ! Avec modération bien sûr !

 

Lutter contre les maladies !

C’est possible en enlevant les feuilles infestées, si elles jaunissent coupez-les ! N’arrosez pas les feuilles mais arrosez la terre, les maladies se propageront moins vite dans ce cas !

 

Au secours des nuisibles !

Comme toutes fleurs, le géranium a des nuisibles qui l’embêtent ! Les chenilles, les limaces et pucerons sont les plus courants ! Il n’y a pas réellement de remèdes, sauf peut-être un petit coup de pschitt !!!! Pour les limaces, ne chassez pas les coccinelles, elles sont leurs ennemies.

 

Voilà les petites astuces d’Hortik pour prendre soin de vos géraniums !

Et vous quels sont vos trucs et astuces ! Nous sommes pressés de les connaître alors n’hésitez surtout pas !

Géranium

les jolies fleurs du jardin pour mettre un peu de gaité sous la pluie

Fleurs d'Hortensias Roses, gros plan

Bonjour !

En cette journée du 14 juillet qui ressemble à un 11 novembre pour nous les nordistes, je vous propose un petit tour des fleurs et plantes aromatiques du jardin, histoire de se mettre un peu de baume au coeur .

Les Fuchsias  :

Les fleurs des fuchsias sont très décoratives, pendantes, tubulaires, et se terminent en forme de cloche ou de coupe. Les fleurs des fuchsias  apparaissent réunies en de nombreuses grappes en été, en automne et jusqu’aux gelées.Les couleurs des fuchsias peuvent être rouges brillants et les pétales pourpres,et en fait les coloris peuvent varier du blanc au rouge sombre et à l’orange. Les fuchsias et leurs belles couleurs sont parfaites pour votre jardin d’ornement.
fuchsias rouges

 

 

Les Géraniums :

geraniums rougesLe pelargonium, faussement appelé par habitude géranium, fait partie de la famille des géraniacées, dont fait également partie le géranium.
De nombreuses variétés de pelargonium enchantent nos regards. Pelargonium lierre, Pelargonium zonal, Pelargonium à fragrance parfumée, prenez le temps de découvrir toutes ces espèces.
On peut très facilement faire des boutures de geranium, oups non pelargonium. Le travail de bouturage commence dès la fin de l’été par le prélèvement des boutures sur les pieds-mères ou au printemps à la reprise de la végétation. C’est très simple à faire, il suffit d’un peu de temps, et de nombreux pots.



les Hortensias :

Hortensias

Ils sont encore beaux non, les hortensias, encore appelés hortensias-boule ! Nous en avons des bleus et des roses au jardin. Souvent, on dit des hortensias qu’ils aiment les régions d’Ouest, comme vous pouvez le voir, ils aiment aussi les régions du nord !

 

Les plantes aromatiques : Persil, Ciboulette, Sauge, et Romarin

 persil sauge ciboulette romarin Certes, vous ne voyez pas grand chose sur cette photo, mais les 4 plantes aromatiques sont présentes :
la ciboulette en tout premier plan, pour nos salades, pour tous les assaisonnements, pour donner une petite touche de couleur aux plats une fois qu’ils sont terminés- le persil, en second plan, également pour les salades, tous les assaisonnements, pour donner une petite touche de couleur aux plats une fois qu’ils sont terminés- au fond à droite, vous avez le romarin, à consommer en condiment, toujours finement ciselé pour ne pas que ses aiguilles gênent le palais. Le romarin relève les mets salés en leur apportant une touche provençale. Les pommes de terre et l’agneau sont ses meilleures alliances.  Il assaisonne également très bien les grillades, les viandes blanches, les tomates et le riz.-et au fond à gauche, la sauge, à conserver  dans un verre d’eau lorsqu’elle est fraîchement coupée. On peut la faire sécher, suspendue la tête en bas dans une pièce sombre et aérée. La sauge est à consommer de préférence séchée, car ce sont des feuilles sèches que se dégagent les arômes les plus marqués. Celles-ci parfument à merveille les farces de volailles, les plats riches tels que l’agneau, le porc, les marinades, mais aussi les omelettes, les pâtés…

 

est ce que toutes ces jolies photos vous ont plues, avez vous apprécié toutes ces couleurs vives et gaies que l’on peut trouver au jardin en ce moment?

bon week end à vous !!

Une jolie jardinière pour égayer votre balcon

jardiniere ou balconniere

Nul besoin d’être un jardinier hors pair pour profiter de jolies balconnières et jardinières.

Suivez le guide pour une jardinière en 3 étapes.

1. La jardinière adéquate

Assurez-vous que les dimensions de la jardinière sont adaptées. Sa hauteur doit être d’au moins 20 cm, pour une longueur qui ne doit pas dépasser 3 fois sa largeur.

Côté matériau, vous avez l’embarras du choix : émaillée, en terre cuite, en plastique, en bois en zinc…

2. Bien planter

Ajoutez un engrais à libération lente dans le terreau, pour que les plantes soient correctement nourries tout au long de la saison.
Ne plantez pas trop serré : les annuelles de 30 cm de haut ont besoin de 10 cm entre chaque ; les vivaces de moins de 20 cm ont besoin de 15 cm.
Et pour la composition, c’est un peu comme pour une photo de classe : on place les petits devant, les grands derrière !



3. Bien choisir les plantes

Vivaces, annuelles, à feuillages, les jardinières peuvent accueillir variétés de plantes.
Parmi elles, les classiques géraniums blancs, roses ou rouges.
Pour une balconnière généreuse, verveine, bégonias et impatiens donnent un joli effet de masse. Pensées et primevères ajouteront une note de gaieté très colorée. Lavande et jasmin embaumeront votre balcon de doux parfums. Pensez aussi aux aromates : thym, romarin, sarriette et basilic.

Amusez-vous à créer d’originales compositions en accordant couleurs, textures et formes variées. Vous pouvez associer des plantes qui ont une floraison différente pour obtenir des jardinières qui évolueront dans le temps
jardiniere ou balconniere