2 méga conseils pour planter ses graines de fleurs

joli bleuet centauree cyanus blue boy, comment cultiver

Comment Semer des graines de fleurs ?

Semer des graines de fleurs permet de réaliser de splendides massifs à moindre frais.

Certaines espèces peuvent se semer sur place comme les Capucines, les Pois de senteurs, ou encore les Zinnias…, d’autres nécessitent un éclaircissage ou un repiquage, par exemple le Lupin, le Muflier, les Oeillets d’Inde, les Impatiens, ou encore les Bégonias.

joli bleuet
bleuet, centauree cyanus blue boy

La plupart des espèces sont faciles à réussir sous réserve de respecter deux points très importants :

  • N’enterrez pas trop les graines : en effet les graines de fleurs sont souvent très fines (exemples : Bégonia = 70 000 graines par gramme environ, Lobélia = 35 000 graines par gramme environ)
  •  Attendez que la température au sol soit suffisante ou semez sous abri ou en bac chauffant. Souvent, en se précipitant pour semer tôt, on rate le semis. Peu de graines de fleurs germent par une température inférieure à 15°

 

lavatere
lavatere a grande fleur variee



Le mode de culture des fleurs est lié à leur cycle de végétation.  

On distingue 3 catégories :

  • Les annuelles (Agératum, Bégonia, Reine marguerite…) croissent, fleurissent et meurent l’année du semis. La plupart d’entre elles se sèment au printemps en place ou en pépinière. Les plus résistantes au froid (Oeillets, Pois de senteur, Pied d’alouette…) peuvent se semer en automne pour une floraison précoce au printemps. Elles se comportent alors comme des bisannuelles.
myosotis
myosotis des alpes
  • Les bisannuelles (Pensée, Myosotis…) qui se sèment au printemps ou en été, passent l’hiver en terre et fleurissent puis meurent au cours du printemps ou de l’été suivant. Elles fleurissent en général avant les annuelles.
Lupin vivace polyphille
Lupin vivace polyphille
  • Les vivaces (Ancolie, Aster, Lupin…) qui se sèment en même temps que les bisannuelles et qui peuvent vivre en place plusieurs années en développant des touffes de plus en plus importantes. Elles ne fleurissent en général pas l’année du semis.
capucine grande simple de lobb
capucine grande simple de lobb

 

Calendrier des semis à votre service !

bouquet de légume du potager

Vous souhaitez aménager un « carré potager » ou potager en carré dans votre jardin ?

Le premier conseil que nous pouvons vous donner est d’installer votre carré potager sur une surface plane et ensoleillée !

 

Le tableau ci-dessous récapitule les réponses à ces questions et ce pour les légumes et fruits que nous aimons le plus.

Aprés l’avoir lu, vous pourrez vous amuser en créant le plan de votre carré potager ! Quel plaisir !

 

 

période de semisdurée de développement maximale (en nb de mois)à récolter au plus tard en
AILfévrier, mars5août
octobre, novembre8juillet
ANETHavril, mai2juillet
ASPERGEmars à juinavril à juin tous les ans
AUBERGINEfévrier à avril5Juillet à septembre
BASILICmars, avril3Juillet
CAROTTEMai, juin5novembre
CELERI-RAVEfévrier à avril7novembre
CHOUXmars à juin6Décembre
CIBOULETTEMars ou octobrePrintemps, automne
COURGEavril4août
ECHALOTTEprintemps5août
automne9août
EPINARDmars à septembre1avril à octobre
FEVEfévrier, mars4Juillet
octobre à février4Février à juin
FRAISIERjuillet ou octobre8Mars à juillet
HARICOTjuillet3octobre
mars, avril3juillet
LAITUEmars à juin8novembre à février
août, septembre8mai
MACHEjuillet à septembre3Décembre
MAÏSavril à juin4octobre
MELONmars à mai5août à octobre
OIGNONfévrier, mars8novembre
août, septembre8mai
POIREAUfévrier à mai5octobre
PERSILmars à août2juillet à octobre
POMME DE TERREmars, avril5septembre
TOMATEfévrier, mars5août

Bonne lecture !

 

Voici les 5 autres questions dont il faut avoir les réponses pour avoir à coup sur des légumes et fruits toute l’année :

1. Quels légumes, fruits souhaitez-vous planter ?

2. Quand faudra-t-il semer les légumes et fruits  ? Une fois ces périodes connues, vous pourrez « rédiger » un calendrier de semis ! Très utile pour pouvoir obtenir un max de légumes et fruits tout au long de l’année.

3. Quelle est la période de développement de ces derniers ? Cette dernière peut-être utile à connaître dans le sens où vous pourrez de la même manière prévoir vos semis à venir !

4. Quand pouvons-nous les récolter ? 



et en prime :

5. Quels sont leurs amis et leurs ennemis ? On dit que certains légumes et fruits n’évoluent pas correctement en compagnie d’autres légumes et fruits. La tomate par exemple se développe parfaitement si elle entourait de basilic, mais déteste la pomme de terre.

Voici les 5 éléments indispensables à appréhender lorsque vous vous lancerez dans la construction de votre carré potager !

 

 

Si des fruits et légumes que vous affectionnez tout particulièrement manquent à l’appel, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons une joie de vous communiquer les infos !

De même si vous souhaitez partager vos trucs et astuces à ce sujet, n’hésitez pas une seule seconde.

Guide pratique pour bien récolter ses graines au jardin

Graines

Faire pousser des plantes à partir de graines est généralement simple et peu coûteux. Il s’agit d’une occasion d’augmenter le nombre de plantes dans votre jardin gratuitement. Alors pour tout savoir sur comment récolter les graines du jardin, suivez le guide !

Graines

Où trouver ces graines ?

Vous pouvez récupérer des graines sur de nombreux arbres, arbustes, plantes vivaces, plantes aquatiques, alpines, annuelles, bisannuelles, plantes bulbeuses, graminées ornementales légumes et des herbes.

Quand les collecter et stocker ?

Récoltez vos propres semences est amusant mais il faut bien surveiller vos plantes. Les gousses qui contiennent ces graines peuvent murir très rapidement et si elles ne sont pas surveillées attentivement, les graines peuvent se disperser au vent.  Généralement, la période idéale est quelques mois après la floraison.

Choisissez une plante en bonne santé pour collecter les graines. Plus la plante est en bonne santé et vigoureuse plus elle vous donnera des graines de bonnes qualités !



Comment faire pour récolter les graines en 5 étapes ?

Etape 1 : Sélectionnez la tige

Sélectionnez la tige mûre qui porte des graines. Ceci est souvent indiqué par un changement de couleur du vert au brun des capsules qui sont sur cette branche. Si les capsules sur la branche qui porte les graines deviennent noires, il faut vite agir ! Cela est signe qu’elle va s’ouvrir sous peu et déverser son contenu.

Etape 2 : faites sécher

Une fois les tiges porte-graines sélectionnées, mettez les dans une serre ou derrière une fenêtre chez vous. En leur apportant de la chaleur, cela permettra aux graines d’être plus facilement extraites des gousses ou des capsules.

 

Etape 3 : ouvrez la capsule et récolter les graines

Si les gousses ne s’ouvrent pas à l’état sec, écrasez les délicatement libérer la graine. Prélevez les graines des fruits charnus et les baies en les écrasant dans une passoire fine.

Vos graines sont entourées d’une matière environnante. Pensez surtout à bien nettoyer vos graines pour enlever toute cette substance car elle peut entrainer la pourriture de la graine et la fonte des semis. Laissez sécher vos semences pendant quelques jours sur des serviettes en papier

Etape 4 : supprimez les graines trop mures

Il se peut que certaines graines soient trop mures. Nous vous conseillons de les surveiller tous les jours. Placez vos graines dans un sac et secouez ce sac. En faisant cela, vous ferez exploser les graines qui étaient trop mures et n’auraient rien donné.

Etape 5 : Stockez

Tout dépend du type de graine que vous venez de récolter. Certaines graines exigent d’être semé immédiatement car leur viabilité diminue avec le stockage. Pour beaucoup d’espèces, vous pouvez stocker vos graines et attendre la période propice pour les planter.

Pour bien stocker vos graines, disposez les dans un récipient hermétique. Pensez à rajouter un peu desséchant comme du chlorure de calcium afin d’absorber l’humidité. L’excès d’humidité ou de chaleur peut faire pourrir vos graines ou leur faire attraper une maladie fongique ! Conservez ce bocal hermétique au réfrigérateur jusqu’à la période de plantation. Certaines graines restent viables de nombreuses années !

Récolter ses graines de tomates en 5 leçons !

Tomates, récolter ses graines de tomates

Récolter ses graines de tomates est une solution pour avoir des graines pour la prochaine saison de croissance, facile et peu coûteuse. Toutes les graines de tomates que vous récoltez sur vos plants sont déjà adaptées à votre climat, à votre milieu de culture et aux nuisibles du jardin dans votre région.

La récolte des graines de tomates est une tâche très facile, qui se fait en 3 temps : récolter, préparer et stocker les graines correctement pour augmenter leur chance de germer.  Alors pour tout savoir, suivez le guide !

Tomates

Les 5 étapes pour réussir ses graines de tomate

1. Choisir la tomate

Choisissez une tomate mûre d’un plant convenable. Ces sont les plants de tomates les plus vigoureux qui contiennent les meilleures tomates. Une fois la tomate choisie, récoltez les graines.

2. Préparer les graines

Faites tremper vos graines de tomates. Pressez les graines et la pulpe dans un petit bol. Ajoutez juste assez d’eau pour couvrir les graines et laissez les reposer à température ambiante pendant environ trois jours. Vérifiez vos graines deux fois par jour et grattez soigneusement toute la pâte qui flotte à la surface de l’eau.

3. Faire sécher les graines

Posez délicatement les graines de tomates propres sur un papier absorbant et les laissez les sécher à température ambiante.



4. Stocker

Stockez vos graines de tomates pour l’hiver. Placez vos graines dans un récipient en verre hermétique. Étiquetez le contenant avec la date de collecte et la variété de tomate. Gardez les graines dans votre réfrigérateur ou dans un endroit frais, sec et sombre. Les graines de tomates collectées conservent leur viabilité pendant trois ans maximum !

5. Planter

Le travail pour vos graines est fait. Il n’y a plus qu’à planter quand viendra la saison !

Nos conseils

  • Un enduit gélatineux entoure les graines de tomates pour les empêcher de germer à l’intérieur de la tomate. En trempant vos graines de tomates, vous permettez à vos graines de fermenter et de séparer la graine de ce gel.
  • Versez un peu de lait en poudre dans un sac en tissu et mettez le sac au fond du pot de graines de tomate. Cela permettra d’absorber l’excès d’humidité !
  • N’ouvrez pas le bocal contenant les graines de tomates jusqu’à ce que vous soyez prêt à les planter.
  • Ne récoltez pas les graines des plants de tomates faibles ou malades.

Comment récolter ses graines au jardin

Graines de courge

Fleurs resplendissantes, fruits et légumes gorgés de soleil : vous avez de quoi être fier de votre jardin ! Alors, pourquoi ne pas faire durer le plaisir, en récoltant les graines des plus beaux spécimens ?

Voici de quoi vous guider vers le succès :

1. conditions sine qua non pour bien récolter les graines

Vous verrez, rien n’est plus gratifiant que de voir s’accomplir sous ses yeux le cycle de vie complet d’une plante : de son semis, à la future graine ! Ainsi, au lieu d’acheter tous les ans quelques sachets de graines pour vos plantes et pour le potager, sachez qu’il n’est pas compliqué de récolter vous-même celles de vos propres végétaux. Pour cela, quelques conditions de bases sont à respecter.

Graines de courge

1. Le bon moment

Avant l’heure ce n’est pas l’heure, après l’heure… ce n’est plus l’heure ! La récolte des graines doit respecter un « timing » précis. De ce fait, votre sens de l’observation sera garant de votre succès… Observez quotidiennement vos fleurs, fruits et légumes, l’évolution étant extrêmement rapide.
Vous devez prélever vos graines avant qu’elles ne soient arrivées à maturité. Lorsqu’elles commencent à ressemer, il est déjà trop tard.

Comment repérer le bon moment ?

Pour n’importe quelle plante, c’est l’opercule contenant les graines qui vous donnera l’indication. Selon les végétaux, il peut être de forme allongée, semblable à un haricot ; il peut aussi être plus arrondi, voire en forme de griffe.

2. La bonne sélection

Doivent être sélectionnés les plantes (porte-graines) en bonne santé ;

Prélevez les graines des plantes qui sont parfaites à vos yeux.

3. Les bonnes conditions météo

Le ramassage de graines doit être réalisé par temps sec, en plein soleil. En cela, la fin de l’été est la période idéale. Ceci favorise le séchage des graines et limite les risques de moisissures. Vous conserverez vos graines plus longtemps.


2. L’importance du stockage

Une fois récoltées, prenez garde à conserver vos graines dans les meilleures conditions. Elles doivent rester dans un endroit parfaitement sec, sinon, elles risquent de pourrir.

Une astuce bien connue des jardiniers et de conserver les graines dans des enveloppes. De plus, vous pourrez immédiatement noter de quelle graine il s’agit, ainsi que sa date de récolte.

Vous pouvez conserver toutes vos enveloppes dans une même boîte hermétique, à l’intérieur de la maison, dans une pièce sombre.

2. Jardinez avec la lune

Comme vous le savez, la lune a une grande influence sur la culture des plantes (si vous ne le savez pas ou voulez en connaître davantage, consultez jardiner avec la lune : les semis) : récoltez les graines et entretenez les porte-graines en lune ascendante, en jours fruits et graines. Ceci est valable aussi bien pour les graines de légumes (à feuille ou racine), que pour les fleurs ou les fruits.

Pour ce genre d’activité, vous remarquerez que c’est vraiment l’expérience qui prime : au fil du temps, vous repèrerez avec plus de facilité le bon moment pour récolter la bonne graine. Également, il existe de grandes inégalités entre les végétaux : la qualité de certaines graines se détériore et les spécimens qui en résulte peuvent « dégénérer ».
Il ne vous reste plus qu’à tenter l’expérience !

 

Comment bien choisir ses graines pour le jardin et le potager ?

graines de plantes ou légumes

Les graines sont des organismes vivants qui germent en fonction de plusieurs éléments : la température, l’ensoleillement, l’humidité. La conservation et le conditionnement sont aussi des facteurs jouant sur le pouvoir germinatif.

Apprenez à reconnaitre les types de graines et découvrez lesquelles choisir pour vos semis.

Les conditionnements et la conservation des graines

Les graines sont la plupart du temps conditionnées en sachet hermétique pour ne jamais être en contact avec la lumière et l’humidité. Le poids de graines dans ces sachets est variable, la plupart du temps entre cinq et quinze grammes. Ces graines ont généralement été sélectionnées pour leur capacité à germer facilement.

Au fur et à mesure que l’on s’approche de la date de péremption, le pouvoir germinatif des graines décline. Il est donc préférable de ne pas dépasser la date écrite au dos du sachet. Une fois le sachet ouvert, les graines se conservent au frais et au sec jusqu’à l’année suivante.

On trouve également des sachets contenants de plus grosses quantités de graines, parfait pour les légumes que l’on sème tout au long de l’année ou pour les grands jardins.

D’autres types de conditionnement existent, comme par exemple les tapis de semis ou les graines en ruban. Les graines en ruban ou en tapis sont disposées entre deux voiles fins biodégradables. Posés à même le sol, les rubans de graines sont très pratiques à utiliser et offrent un énorme gain de temps par rapport au semis classique. Ils évitent d’avoir à éclaircir les plants une fois que les graines ont germé.

graines de plantes ou légumes

Les graines issues de l’agriculture biologique

On voit de plus en plus de graines biologiques chez les pépiniéristes et dans les graineteries. Les graines « bio » proviennent nécessairement de légumes issus de l’agriculture écologique. Ces légumes doivent posséder un label pour que les graines puissent également en bénéficier. De part leur caractéristiques, les graines biologiques sont plus résistantes aux maladies que les graines classiques et souvent plus rustiques. La différence de prix entre les graines classiques et les graines écologiques est souvent peu importante.

Les graines exotiques

Les graines de plantes exotiques ou étrangères peuvent s’acheter sur internet ou chez le pépiniériste. On peut les faire pousser sous nos latitudes à condition de pouvoir leur offrir les conditions nécessaires à leur développement. Une véranda sera le lieu idéal pour faire pousser les plantes tropicales qui ont besoin de beaucoup de chaleur et d’humidité pour bien se développer. Parfois, l’emploi d’un humidificateur sera nécessaire pour recréer un environnement adéquat à la culture de ces plantes.

Les graines de légumes rares et anciens

Carottes pourpres, pommes de terre Ratte, crosnes et topinambours : ces variétés de légumes anciens qui ont disparu de nos jardins font depuis peu leur réapparition dans nos assiettes. Légèrement plus chères à l’achat que les graines classiques, les semences de légumes rares et anciens sont la plupart du temps rustiques et les plants nécessitent un entretien minimal. Le rendement est  variable mais les légumes anciens possèdent de grandes qualités gustatives, ce qui en font des variétés beaucoup plus intéressantes à cultiver au potager.

Maintenant que vous en savez plus sur le conditionnement, renseignez vous sur les dates d’achat et les dates de plantations des légumes ou plantes que vous souhaitez semer !