Stop aux cochenilles, parasites fréquents dans nos jardins !

Les cochenilles, insectes parasites des plantes (phytophages)

La cochenille est l’un de parasite les plus fréquent sur nos plantes d’intérieures mais également dans nos jardins dès la fin du printemps.

 

Les plantes les plus fréquemment touchées sont aussi nombreuses que variées : le ficus, l’hibiscus, les orchidées, les agrumes, les hortensias, le lilas ou encore l‘olivier.

 

La cochenille est un très petit parasite (0 ,6 cm de long en moyenne) de forme ovale et sécrète un amas blanc ou rosé qui lui donne un aspect cotonneux.
La fréquence de ponte de la femelle est rapide, après éclosion, la nymphe se développe avec 3 stades larvaires successifs.

 

Les cochenilles que l’on trouve sur les plantes peuvent donc être : des œufs, des larves ou des femelles adultes.

 

 

 

Les symptômes de la présence des cochenilles

La cochenille laisse un voile blanc qui s’observe sur les tiges et les feuilles de vos plantes, le long des nervures sur la face inférieure.

Pour se développer et pouvoir se reproduire, la cochenille a besoin de chaleur et d’humidité, elles aiment particulièrement les milieux confinés et surtout les températures élevées.

C’est pourquoi on retrouve souvent la cochenille sur nos plantes d’intérieures surtout lorsqu’elles sont vaporisées régulièrement.

Ce parasite se nourrie de la sève des plantes ce qui fini par les affaiblir.


Comment s’en débarrasser ?

  • Enlevez les carapaces avec un chiffon imbibé de bière
  • Vaporiser sur toutes les parties atteintes une solution de savon noir additionnée à 1% d’alcool à brûler
  • En cas de grosse invasion, faites disparaître les branches infectées.

Une fois le traitement effectué, surveillez régulièrement vos plantes pour éviter d’autres invasions du parasite.

 

Découvrez toutes nos astuces et remèdes de grand-mères sur le blog Hortik !

Guide pour créer son jardin exotique

Jardin exotique

Quoi de mieux qu’un jardin exotique chez soi ? Cela vous rappellera le paysage tropical de vos vacances ! Grâce à ce guide vous saurez tout sur comment créer son propre paradis tropical dans son jardin !

Jardin exotique

Les arbres exotiques dans son jardin

Tout dépend de votre région. Certaines plantes tropicales peuvent être cultivées partout, la seule condition est de leur donner un coin bien protégé du vent et surtout très ensoleillé !

En ce qui concerne les arbres et arbustes, ils sont indispensables pour créer un véritable jardin exotique. Le climat joue encore pour beaucoup, nous conseillons de choisir les espèces en fonction de leur résistance au froid. Quelques exemples d’arbres et arbustes pour vous aiguiller.

  • Le palmier à chanvre
  • Le Musa Basjoo (variété de bananier)
  • Le magnolia à grandes fleurs
  • Le néflier du Japon
  • Le paulownia
  • L’ailanthe
  • Le bambou
  • …ou encore la vigne du  Japon !



Les fleurs exotiques

Les fleurs exotiques amèneront à votre jardin des coloris éclatants et une certaine originalité grâce à leur forme.  Quelques exemples de fleurs exotiques :

  • La passiflore
  • La datura ou Brugmansia
  • Les arums
  • Les cannas
  • Les lantanas
  • Les hibiscus
  • …ou encore les tisons de Satan orangés !

 Vous l’aurez compris, avec ces arbres et fleurs que nous vous proposerons, vous donnerez à votre jardin une allure de vacances !

L’hibiscus : 5 éléments pour obtenir une floraison enthousiasmante

fleur d'Hibiscus

L’hibiscus, de son nom entier Hibiscus syriacus nous vient de Chine et d’Inde. Cette plante a plusieurs appellations populaires. Vous pourrez la trouver sous le nom de althaea, guimauve en arbre, ketmie des jardins… un hibiscus peut atteindre jusqu’à 2 à 3 mètres de hauteur et 1.50 mètres de large !

Hibiscus

Les fleurs de l’hibiscus

Les fleurs de cette plante sont éphémères mais elles se renouvellent, vous pourrez donc en profiter de juillet à octobre ! Elles apparaissent successivement une par une ou par paires. Vous pourrez rencontrer des fleurs bleus, roses, blanches ou encore rouges.

Planter son hibiscus : suivez le guide !

Idéalement, nous vous conseillons de planter votre hibiscus dans un endroit en plein soleil coupé du vent. Pour donner toutes les chances à votre hibiscus, choisissez une bonne terre fertile et drainée correctement. Une fois plantée, vous n’aurez pas besoin de beaucoup l’entretenir. Surveillez le quand même pour voir s’il n’est pas trop exposé aux gelées printanières tardives. Cela peut causer le flétrissement et la chute des boutons de fleurs. L’hibiscus est une plante qui convient aussi bien dans les jardins que sur les balcons. Si vous désirez en acquérir une pour votre balcon, nous vous conseillons de l’installer dans un récipient de 30 à 40 cm de profondeur.



Photos d’hibiscus :

Entretien de l’hibiscus

Un hibiscus fleurie sur des pousses de l’année, nous conseillons donc le tailler tous les ans. La période idéale est février-mars. Lorsque vous taillez votre hibiscus, veillez à bien tailler les pousses latérales : cela évitera à votre plante de former trop de bois et de se dégarnir ! Afin de stimuler la croissance de votre plante, nous vous conseillons de bien la fertiliser au printemps et de bien l’arroser les soirs de canicule. Au niveau nuisibles, faites attention aux pucerons qui passeront à l’attaque en mai juin. L’hibiscus n’est pas sujet par nature aux maladies de plante.