Astuce : une jardinière en osier

Jardinières en osier

Voilà une astuce pratique, écologique et bon marché pour réaliser une jardinière ou une bordure 100% naturelles ! Comment réaliser une jardinière en osier en 4 étapes ? Suivez le guide !

Jardinières en osier

1. Récupérer la matière première

L’osier qui n’est autre que la branche d’un saule est un matériau naturel, solide et que l’on peut facilement trouver. Il vous suffit alors de récupérer les pousses d’un saule ou pourquoi pas d’un érable ou encore d’un tilleul. L’important est que les tiges soient solides et souples.

2. L’ossature

Les rameaux les plus forts feront office de piquets : déterminez la hauteur de votre jardinière ou bordure et prévoyez des piquets la dépassant de quelques centimètres. Plantez-les à intervalles réguliers dans la terre, tous les 10 centimètres environ.

3. Le tressage

Prenez les tiges les plus longues et les plus fines pour réaliser le tressage : entrecroisez en passant la tige tantôt devant, tantôt derrière le piquet. Vous pouvez même essayer avec plusieurs tiges à la fois ! Serrez bien le tout afin que ni la terre ni l’eau ne passent au travers en tassant les brins à l’aide d’un marteau ou d’un morceau de bois.

4. Les finitions

Soulevez délicatement l’ensemble pour couper les brins qui dépassent à l’aide d’un sécateur.

Vous pouvez maintenant planter votre bordure le long d’un massif de fleurs ou la placer sur le rebord de la fenêtre pour en faire une jardinière au look naturel. Vous pouvez aussi l’installer près des marches de votre cuisine pour qu’elle y accueille vos plantes aromatiques.

Découvrez tous les genres de jardinières en lisant cet article.

Créer un mini jardin sur son balcon ou sa mini-terrasse

cool sur son balcon
cool sur son balcon
© D.aniel – Fotolia.com

Aménager un véritable jardin sur une surface aussi petite qu’un balcon ou une mini-terrasse semble relever du défi. Pourtant, avec un peu de patience et d’imagination, il est possible de créer un authentique jardin sur seulement quelques mètres carré.

Le balcon en ville : un espace précieux

Pour beaucoup de citadins, le balcon est un espace privilégié qui permet de profiter du soleil, de s’offrir un déjeuner en tête à tête ou de savourer quelques instants de calme. Aménager ce tout petit espace pour en faire à la fois un lieu de vie et un coin de verdure n’est pas toujours facile.

Libérer l’espace avec les plantes grimpantes

Pour profiter au maximum de son balcon, on va privilégier l’habillage des murs et du toit avec des plantes grimpantes et persistantes que l’on fera pousser sur des treillages ou des fils.
Disposées aux endroits stratégiques, les plantes grimpantes ont l’avantage de cacher du vis à vis tout en laissant passer la lumière du jour.

Les rosiers anciens, le jasmin, le laurier ou la sauge s’épanouiront parfaitement sur les terrasses citadines en créant un joli panaché de couleurs.

Utiliser des matériaux naturels

Pour recréer une ambiance apaisante et naturelle au cœur de la ville, recouvrez les bacs et jardinières avec des planches ou utilisez des cache-pots en rotin ou en terre cuite. Privilégiez le bois, le bambou et les couleurs douces.



Pour faire de votre balcon un véritable “jardin sauvage”, disposez des pierres contre les bords et faites y pousser des herbes folles, des graminées ou de la bruyère. En été, une mini fontaine, des bougies et des lampions viendront compléter la décoration de votre balcon transformé en authentique jardin miniature.

 

A vous de jouer maintenant !