Mais qu’est ce que le repiquage ?

comment faire du repiquage

Cette opération consiste à transplanter un jeune plant provenant d’un semis en pépinière ou issu d’un éclaircissement. Dans certains cas, on peut repiquer deux fois le même sujet : les choux notamment s’y prêtent bien. Cette étape supplémentaire favorise le développement des radicelles que l’on appelle aussi « chevelu ».

repiquage

Les outils nécessaires au repiquage

Le repiquage se pratique avec différents outils :

  • A l’aide d’un plantoir conique pour la grande majorité des plantes potagères à racines nues ;
  • Pour d’autre la houe, le transplantoir (petite pelle) ou le plantoir à bulbes sont préférables (la tomate, le fraisier et tous les plan en motte).

Comment repiquer à l’aide d’un plantoir

Il suffit de tendre un cordeau, de tracer à la serfouette une ligne peu profonde, d’enfoncer le plantoir, d’y déposer le plant en prenant soins de ne pas recourber la racine et de laisser les feuilles et le cœur du plant hors du sol.

Une fois en place, enfoncer le plantoir sur le côté pour tasser la terre autour des racines. Renouveler l’opération à chaque plant en respectant entre eux la distance préconisée selon les espèces.

Lorsque la plantation d’un rang est terminée, arroser chaque sujet transplanté à l’aide d’un arrosoir, sans pomme (au goulot) cela facilitera la reprise.

Transplanter à l’aide d’une houe

Pour transplanter à l’aide d’une houe, tracer comme précédemment une ligne peu profonde a l’aide d’un cordeau et de la serfouette.

Enlever le cordeau, enfoncer la houe aux endroits précis en tirant vers sois avec cet outil. Maintenir la houe en place, et dans le creux ainsi formé, déposer le plant en maintenant la racine droite et le collet à l’extérieur ; enlever délicatement l’outil.

Combler le trou jusqu’au collet du plant puis tasser au pied. Arroser chaque plan au goulot.

Comment se servir d’un transplantoir ?

Les préparatifs sont les mêmes que ci-dessus. Ensuite enfoncer le transplantoir, le tirer vers soi afin de former un trou. Y déposer le plant avec sa motte. Combler si nécessaire, ne pas oublier de tasser et d’arroser.

Le plantoir a bulbes

Le plantoir a bulbes, dont l’utilisation est surtout appréciée pour la plantation des jacinthes, tulipes et plantes bulbeuses, se révèle très pratique et rapide pour transplanter les plants issus de godets.

Tracer tous d’abord une ligne au cordeau, puis sortir des pots les jeunes sujets avec leur motte. Les placer aux distances voulues ; d’une main, enfoncer à fond le plantoir, tourner à peine un quart de tour et retirer l’outil rempli de terre, de l’autre main déposer délicatement le plant au fond du trou. Par un léger tapotement, rejeter la terre du plantoir. Pour finir, combler, tasser et arroser.

La préparation des plants avant le repiquage

Certains plants à racines nues exigent un habillage avant d’être repiqués. L’opération consiste à couper l’extrémité des feuilles afin de faciliter la reprise en diminuant l’évaporation. Cette méthode est surtout adaptée aux chicorées, aux laitues… pour d’autres, il faut en plus rafraîchir les racines trop longues et gênantes ainsi que celles qui sont endommagées par l’arrachage.

Ces différentes préparations ne sont pas nécessaires pour les plants élevés en godets.

Retrouver ici d’autres informations sur les outils de jardin

Jardiner avec ses enfants

jardinage et bricolage jardin
jardinage et bricolage jardin

Le jardinage est une activité passionnante pour les enfants. Très curieux, ils s’intéresseront vite à ce que vous leur apprendrez et s’émerveilleront devant le spectacle de la nature. Ils adoreront mettre les mains dans la terre, faire germer les graines et arroser les fleurs. Que l’on vive en ville ou à la campagne, jardiner avec ses enfants est une expérience unique et amusante.

 

Pourquoi initier les enfants au jardinage

Jardiner permet aux enfants d’apprendre à respecter la nature, à être patient et organisé. C’est une activité très agréable et éducative : ils apprendront avec plaisir à reconnaitre les plantes et à apprécier le goût des fruits et des légumes au naturel. Les plus petits pourront apprendre à coordonner leurs mouvements avec des outils de jardin adaptés à leur âge. Le jardinage sera pour eux une véritable source d‘éveil sensoriel : c’est avec émerveillement qu’ils découvriront les différentes senteurs et saveurs ainsi que les insectes et les animaux du jardin. Et quelle joie pour eux de cueillir et déguster les fruits et les légumes qu’ils auront fait pousser avec vous !

A partir de quel âge ?

Dès l’âge de cinq ans, les enfants pourront prendre beaucoup de plaisir à jardiner. Vous pouvez sans crainte envisager de leur apprendre quelques gestes simples comme faire germer un bulbe ou arroser les plantes.

Les plus petits pourront s’amuser à regarder pousser les graines qu’ils auront plantées dans de jolis pots colorés, tandis que les plus grands pourront cultiver des fruits et des légumes sur une parcelle que vous leur aurez spécialement réservé.



Les plantes préférées des enfants

Certaines plantes sont particulièrement faciles à faire germer et poussent très vite : les bulbes (qui peuvent aussi se cultiver sur un balcon ou un rebord de fenêtre), les radis, les épinards, les capucines ou encore les oignons.
Pour les plus petits, pensez aux grosses graines comme le maïs, la courge, les haricots et le tournesol, faciles à manipuler et à semer en terre. Les plantes aromatiques ont également beaucoup de succès : les enfants adoreront reconnaitre les odeurs du thym, de la menthe, du romarin ou bien de la lavande. La culture des fraises demande un peu plus d’attention et d’aide de votre part mais l’effet au moment de la récolte est garanti.

Lorsque le temps ne permet pas de se rendre au jardin, vous pourrez occuper les enfants en confectionnant avec eux un nichoir pour les oiseaux ou une maison pour accueillir le hérisson ou le crapaud.

Les outils de jardin pour les enfants

Les enfants auront besoin d’un arrosoir qui ne soit pas trop lourd à porter une fois rempli. On trouve dans le commerce de jolis modèles colorés et équipés d’une pomme permettant un arrosage tout en douceur. Un râteau et une bêche seront également très utiles ainsi qu’un plantoir, pour les aider à bien semer les graines. Les enfants auront également besoin d’une paire de gants à leur taille, pour travailler la terre et désherber leur jardin. Une petite brouette viendra fièrement compléter la panoplie. Il faut également leur prévoir une tenue adaptée au jardinage (pantalon, chemise et bottes de pluie) pour qu’ils soient à l’aise et qu’ils puissent se salir à leur guise.

Outils enfant

Les outils du jardinier : bêche, râteau, arrosoir, gants, sécateur, plantoir et brouette

les outils pour jardiner

Arroser, semer, planter… pour bien jardiner il n’y a pas de secret : il faut avoir de bons outils !

Que l’on soit novice ou passionné, il est important d’investir dans un matériel de qualité. Bien choisis et bien entretenus, vos outils vous accompagneront durant de longues années. Découvrez quels sont les outils indispensables pour travailler la terre et jardiner.

La bêche et la fourche-bêche

Bêche et fourche bêcheLa préparation du terrain est une étape incontournable avant de réaliser les semis : cela permet d’aérer la terre et d’améliorersa capacité à retenir l’eau.

La bêche permet de retourner et aérer le sol, creuser des trous ou éliminer les mauvaises herbes. Une bonne bêche ne doit pas être trop lourde mais doit supporter le poids de grosses mottes de terre. Le choix du manche dépend de vos préférences : un manche en bois de hêtre sera plus agréable et plus robuste qu’un manche en pin et durera donc plus longtemps.

Dans les sols caillouteux ou argileux, on conseille l’emploi d’une fourche bêche ou d’une grelinette. Ces outils décompactent et aèrent la terre sans la retourner ce qui préserve la structure du sol et la vie souterraine.

Le râteau

RâteauLe râteau est un outil très important pour niveler le sol et enlever les cailloux. Les râteaux à gazons sont beaucoup plus légers et servent à enlever les feuilles mortes et les petits débris sur la pelouse.



L’arrosoir

ArrosoirL’arrosoir trouvera toujours sa place au jardin, même en complément d’un système d’arrosage plus puissant. Les modèles en plastique sont plus légers que les modèles en acier ou en zinc et plus économiques. Pour un arrosage efficace sans trop d’efforts, choisissez un modèle de contenance intermédiaire.

Une paire de gants

Paire de gants de jardinageUne bonne paire de gants doit offrir à la fois confort et protection. Les prix sont très variables d’un modèle à un autre. D’une manière générale, on privilégiera la qualité et la sécurité. Des gants très fins seront certes plus souples mais ne vous protégeront que pour les petits travaux.

Le sécateur

sécateur à enclume, comment le choisirUn sécateur est utile pour la taille des végétaux et des massifs ainsi que pour la récolte des plants de légumes. Il est préférable de choisir un sécateur assez lourd avec une bonne prise en main pour ne pas se blesser. Bien choisi et régulièrement affuté, le sécateur sera votre compagnon au jardin durant de longues années.

La binette

BinetteLa binette est un outil très intéressant pour travailler le sol de façon superficielle ou pour le désherbage. Elle permet d’aérer la terre si elle a tendance à se tasser (après une forte pluie, par exemple).

Le plantoir ou transplantoir

TransplantoirLe plantoir est un accessoire très utile. En créant un trou dans le sol, il permet d’aider à la plantation des semis (surtout les jeunes plants) sans abîmer les racines.

La brouette

BrouetteLa brouette est un outil indispensable et fort pratique pour porter les sacs de terreau, les pots de fleurs et les tas de feuilles mortes. On trouve plusieurs modèles qui répondent à différents usages. Une brouette de qualité aura toujours un coût : ceci s’explique par les caractéristiques des matériaux employés pour la cuve et pour la roue. Les roues gonflables sont moins résistantes que les roues pleines mais offrent beaucoup plus de confort pour rouler.