Dans la famille des nuisibles, je demande les hannetons !

hanneton, comment s'en débarrasser

Ce coléoptère de couleur rougeâtre avec une tête brune, est long d’environ 3cm. Son cycle évolutif se déroule sur 3 années. Sa larve est blanche avec  la tête et les pattes jaunes ; grosse, charnue et recourbée en arc, elle mesure de 2 à 5 cm. On la nomme « ver blanc ». La larve du Hanneton se nourrit des racines de toutes les plantes potagères, mais surtout de celles des betteraves, des laitues et des fraisiers. Les plantes se flétrissent, jaunissent et meurent.

hanneton

Les soins préventifs contre les hannetons

–          Pratiquer de bonnes rotations.

–          Sur les planches envahies, semer des colzas. Les larves disparaitront, en partie car elles n’apprécient guère les racines de ces plantes ; enfouir les engrais verts lorsque ceux-ci sont suffisamment développés, après un séchage de quelques jours.

–          Les feuilles de choux, de chou de Chine, de moutarde de chine, de navet, grossièrement hachées et légèrement incorporées dans le sol, éliminent ou repoussent les larves du hanneton.

Comment éliminer les hannetons

Au labour, détruire les larves, puis incorporer dans le sol des déchets de laine brute ; c’est la plus grande ennemis de la larve du hanneton.

larve hanneton



Les autres moyens pour éliminer les hannetons

                Les pièges

Planter des laitues entre les diverses plantes potagères ; elles serviront de plantes-pièges : lorsqu’une laitue se fane au pied de la plante et l’écraser

                Les ennemis

Les ennemis du hanneton et de sa larve sont :

Les carabes dorés, les chauves-souris, les couleuvres,  les engoulements, les étourneaux, les hérissons, les mulots, les musaraignes, les taupes, de nombreux oiseaux dont les bergeronnettes,  les buses, les hiboux, les mésanges, les moineaux ou encore les pies.

Dans les années 50, il y avait énormément de hannetons, si nombreux que parfois les feuilles des chênes étaient dévorées. Aujourd’hui ils se font plus rares ; ceci est certainement dû à l’emploi de produits chimiques de synthèse supportés par la terre, mais également à la disparition des « taupiers » ( les taupes prolifèrent et consomment énormément de vert blacs).