Zoom sur La tomate, 2ème « légume » le plus consommé au monde !

plant de tomate
 plant de tomateLa tomate est le légume préféré dans le monde entier, elle est même le deuxième légume le plus consommé juste après la pomme de terre.
Elle est  importée en Europe par les Conquistadors vers le 16ème siècle. En France, elle fut d’abord cultivée comme plante ornementale car elle était considérée comme vénéneuse. C’est seulement deux siècles après qu’elle est reconnu comme plante potagère et c’est ainsi que débute notre longue et tendre idylle avec la tomate.

Il existe des centaines de variétés de tomates. Nous pouvons tâcher de les catégoriser par la couleur des fruits:

  • fruits blancs
  • fruits roses
  • fruits noirs
  • fruits jaunes
  • fruits oranges
  • fruits verts
  • fruits rouges
  • fruits striés ou bigarrés

 

Propriétés de la tomate :

La tomate est une plante dont la hauteur peut aller de 40 cm à 2 m selon les espèces.

– Ses feuilles odorantes sont composées de folioles irréguliéres.
– Ses fruits ont des formes diverses (rond, en poire, oblong, aplati, allongé). La grosseur de fruits différe aussi selon les variétés.
– Ses fleurs sont hermaphrodites et autogames, de couleur jaune, en grappes.

Les vertus de la tomate :

La tomate est anti-infectieuse, anti-scorbutique, apéritive, digestive, dépuratives, diurétique, énergétique, rafraîchissante et revitalisante.  Elle contient des vitamines A, B1, B3, B5, B6, B8, C, E, K , U ainsi que du brome, du calcium, du cobalt, du cuivre, du fer, de l’iode, du magnésium, du manganèse et bien d’autres encore.

 

Culture de la tomate

 tomatesL’environnement idéal pour la culture de la tomate est le suivant :

  • climat : tempéré mais chaud entre 15 et 27°C
  • exposition : ensoleillée et chaude, le soleil du matin est nécessaire pour sécher la rosée.
  • sol : léger, meuble, humifére , frais et peu profond

La période de floraison est de Mai à Septembre suivant les dates de semis.

La récolte, elle, se fait 5 mois après le semis.

Comment se fait la culture par semis ?

En Février-mars, semez sur couche chaude, sous châssis ou bien en serre chauffés (30°C) ou encore en godets (3 à 4 graines par pot).

  • recouvrez les graines avec un peu de terreau ou du compost mélangés à la terre fine. Après la végétation, ne gardez que le plus fort des 3.

Pour un semis en caissettes :

  • repiquez les jeunes plants dès qu’ils ont 2 feuilles. Procédez sur couche, en pépinière ou en godets.
  • s’il gèle, couvrez le châssis avec des paillassons. Quand les soleil arrive, pensez à aérer.

Si les risques de gels sont passés et que les plants atteignent une hauteur de 15 cm:

  • procédez à une culture en place.
  • repiquez les plants en godets avec la motte
  • espacez les pieds de 50 cm. Pour les espèces à petits fruits, il est recommandé d’espacer encore 30 cm de plus et de ne pas faire un seul rang au risque d’avoir des tiges buissonnantes.
  • installez un tuteur de 1.50 cm avant la plantation pour chaque pied.
  • incorporez dans le sol environnant des feuilles d’orties hachées pour protéger des maladies cryptogamiques.

Astuces : si le semis s’est fait en pépinières et qu’il est repiqué en racines nues, alors pralinez avec de la bouillie de lithothamnium.
 


Comment se fait la culture par bouturage ?

  • installez quelques plants en avril-mai, sous châssis ou tunnel plastique.
  • conservez les plus robustes.
  • plantez les à la même distance comme s’il s’agit d’une culture par semis.
  • tenez le sol frais jusqu’à la levée.

Il est remarqué que les plants de bouture se développent plus vite et donnent des fruits dès septembre-octobre.

Les bons mariages:

La tomate se marie bien avec l’ail, l’asperge, la carotte, la mâche, l’oignon, le persil, le basilic et le cèleri.

Mais, le concombre, le fenouil, le haricot la pomme de terre et le chourave lui sont néfastes.

 

Fertilisation de la tomate :

A la fin de l’automne ou au début du printemps, ajoutez de l’engrais ou du compost. Veillez toutes les 2 à 3 semaines à faire une  fertilisation foliaire à base de lithothamnium à base d’algues marines.

Entretien des plants de tomate :

Il est le même que pour toutes les autres plantes:

  • Effectuez des binages et des sarclages
  • arrosez en période de sécheresse, mais faites en sorte que les feuilles ne touchent pas à  l’eau
  • paillez en cas de  sécheresse (ou si vous partez en vacances).
  • supprimez les plants gourmands.
  • semez des trèfles blancs nains entre les plants pour protéger
  • supprimez les feuilles encombrantes à la fin de la saison.

La taille des plants de tomates est facile, parce que chaque plant a une seule tige. Cette taille nécessite de pincer la tige :

  1. une feuille au dessus du 3éme bouquet pour une variété hâtive.
  2. une feuille au dessus du 4  ou du 5ème bouquet pour une variété ordinaire.
  3. tailler le dernier bouquet à la mi-août.

 

Maladies et Parasites

1. le chancre

Les symptômes sont la naissance sur le bas de la tige de nombreuses taches grises puis noires à forme allongée  comme l’image du chancre d’ailleurs.

Pour soigner, éliminez les pieds atteints en les brûlants et traitez avec de la bouillie bordelaise.

2. l’enroulement des feuilles

Les symptômes sont que les folioles s’enroulent vers le haut et deviennent cassantes.

La cause est la présence de pucerons.

Pour soigner, pulvérisez des macérations d’orties et brûlez les feuilles malades.

3. la gangrène des fruits

Les symptômes sont que des taches brunes foncées se développent sur les fruits verts.

La cause est une humidité prolongée. Même en période de sécheresse, évitez d’arroser trop souvent, il vaut mieux pailler le sol. Encore une fois, ne mouillez pas les feuilles.

Pour soigner, brûlez les fruits atteints.

 4. la maladie fauve

Les symptômes sont que les feuilles jaunissent et leurs dessous se couvrent d’un duvet jaune ou brun. Elles finissent par se dessécher et mourir.

Pour soigner, brûlez les sujets atteints et évitez l’arrosage des feuilles.

5. le mildiou

Les symptômes sont que le dessous des feuilles est atteint de taches brunes et  irrégulières. Elles finissent par se dessécher et mourir. Les fruits aussi sont malades, ils deviennent jaunâtres et marbrés, puis noirs. Ils sont bosselés et pourrissent à la fin.

Le mildiou apparait lors des premières pluies d’automne. Pour prévenir, pratiquez des fertilisations foliaires avec un mélange de 20 grammes par litre d’eau de sel marin. Aussi incorporez des feuilles d’orties hachées lors de la  plantation. Installez un fil de cuivre en travers de la tige principale. Il est aussi recommandé de pratiquer des rotations de 4 ans et des fumures correctes.

Pour prévenir, au début de la parution des fruits, pulvérisez avec de la bouillie bordelaise à 1.5%. faites de 1 à 3 pulvérisations toutes les 3 à 4 semaines. Et enfin brûlez les sujets malades.

6 .Le doryphore

Cet insecte ronge les feuilles. Pour s’en débarrasser, ramassez les adultes, les larves et détruisez les. Ensuite pulvérisez un insecticide à base de roténone.

7. la noctuelle de la tomate

Cette chenille perfore les feuilles et les fruits. Ces derniers finissent par tomber.

Pour y remédier, pulvérisez un insecticide végétal pour capturer les papillons. Détruisez aussi les larves lors des travaux d’entretien.

 

 

Le jardin en juin : ce qu’il faut faire ce mois ci !

Potager au printemps

Le mois de juin révèle sa douceur et sa chaleur et on sent que l’été est proche et arrive. Chose très importante à ne pas oublier quand les beaux jours arrivent : n’arrosez pas vos cultures en journée au soleil ! C’est d’une part un gaspillage d’eau et d’autre part cela a des effets négatifs sur le tissu végétal en plein soleil.

Potager au printemps

Les légumes et le potager

  • éliminez les mauvaises herbes
  •  Arrosez vos semis le soir, sauf s’il a plu dans l’après-midi.
  •  Versez l’eau au pied des plantes. Il est plus prudent d’éviter le feuillage afin de prévenir votre plant de la  pourriture et des maladies
  •  Penser à renouveler votre purin de consoude. Arrosez tous les 15 jours au pied de tomates et potirons. Cet apport riche en potasse favorisera la croissance et vous lutterez contre les pucerons et mouches blanches.
  • Évitez de récolter les dernières asperges et laissez-les se développer.
  • Afin d’éviter le mildiou sur vos plants de pommes de terre, nous vous conseillons de les traiter à la bouillie bordelaise (plus d’infos sur la bouillie bordelaise : cliquez-ici).
  • Saupoudrez du charbon de bois contre la fonte des semis

Les légumes à récolter

En juin vous pourrez encore récolter des légumes d’hiver comme :

  • Salades
  • Laitues
  • Radis d’été
  • Navets d’été
  • Pommes de terre nouvelles
  • Carottes (variétés précoces)
  • Ciboule
  • Des tiges très jeunes et fraiches d’angélique

Les légumes à semer et planter

En juin vous pourrez planter et semer :

  • Scaroles et autres chicorées frisées
  • Laitues
  • Carottes
  • Haricots verts
  • Radis d’été
  • Brocolis et choux d’hiver (de Bruxelles, Milan de Pantoise)
  • Pois
  • Betteraves
  • Citrouilles
  • Potirons
  • Courges
  • Courgettes
  • Ciboule

Du côté des herbes aromatiques, vous pourrez semez du basilic et les bisannuelles…

Le verger

  • Taillez vos arbres fruitiers, grimpantes fruitières et petits fruits : pour vos vignes, taillez légèrement pour limiter les feuilles en excès
  • Ne laissez pas trop de fruits sur vos arbres, les branches risqueraient de se casser
  • Traitez vos plantes atteintes du mildiou grâce à la bouillie bordelaise et au souffre contre l’oïdium
  • Protégez votre récolte en installant des pièges contre les parasites et en ensachant vos fruits.

Les autres points

Balcon : soutenez les floraisons avec un engrais liquide ; pincez les plants de tomates.

 

mais ca veut dire quoi « pincer des plants de tomates » ou « pincer les gourmands ?

Les gourmands, aussi appelés drageons, sont des petits bourgeons secondaires qui se forment  entre la tige de la branche de feuille et le tronc principal de la tomate.  Il est important des pincer les gourmands (c’est à dire de les supprimer en pinçant cette tige).
et pourquoi pincer les plants de tomates ? cela permet de supprimer des tiges un peu trop gourmandes, qui risqueraient de garder un peu trop de seves pour elles… Pincer les tomates permet donc d’avoir des tomates encore plus grosses et plus belles.