Les questions à se poser avant d’installer une piscine dans son jardin

Piscine

Quelle piscine choisir et comment l’intégrer harmonieusement dans son jardin ?

Découvrez les principales questions à se poser avant de concrétiser votre projet.


Une piscine : pour qui, pour quoi ?

Piscine

La première étape dans le choix d’une piscine est la définition des besoins.
Avez-vous l’intention de nager tous les jours pendant l’été ou seulement occasionnellement ? Avez-vous des enfants, des petits-enfants ? Souhaitez-vous une piscine dans votre résidence principale ou secondaire ?

L’emplacement

Choisir l’emplacement est une étape essentielle dans l’installation d’une piscine. Celle-ci doit se trouver idéalement au sud, à l’endroit le plus ensoleillé et à l’abri du vent.
Pour définir la meilleure orientation, observez le soleil à différentes heures de la journée aux différentes saisons. On conseille d’éviter d’implanter la piscine trop près d’arbres ou de végétaux qui pourraient perdre leurs feuilles dans le bassin.

Le permis de construire et les autorisations

Avant de commencer les travaux, il faudra impérativement contacter la mairie pour se renseigner sur le plan local d’urbanisme et pour obtenir si besoin un permis de construire. Ce dernier n’est pas toujours obligatoire. Comme toujours la législation n’est pas aisée à comprendre, la mairie pourra vous accompagner dans cette démarche plus aisément.

Pour information, les piscines hors sol, que l’on monte pour la période estivale, ne sont pas soumises à déclaration préalable ou permis de construire.

Hors-sol ou enterrée ?

Le choix d’une piscine ou d’un jacuzzi hors-sol repose sur des questions pratiques, esthétiques et sur des questions de budget.
Une piscine hors-sol coûte moins cher à l’achat qu’une piscine en maçonnerie et son installation est beaucoup plus rapide. Les piscines hors-sol en bois possèdent une bonne isolation et peuvent parfois être enterrées. Lorsque le terrain est en pente ou inadapté, il n’y a pas d’autre choix que d’opter pour une piscine hors-sol.

La sécurité

Les piscines enterrées ont l’obligation d’être équipées d’un système pour éviter la noyade, notamment chez les plus jeunes. Ce dispositif comprend des barrières de sécurité d’une hauteur minimale de 1,10 mètres et d’une alarme qui se déclenche dès qu’un objet lourd tombe dans le bassin. Les piscines hors-sol sont moins soumises à la règlementation mais doivent faire l’objet d’une vigilance importante notamment pour les parents de jeunes enfants.

 

Construire un bassin dans son jardin

Avoir un bassin dans son jardin est un vrai plaisir pour tous les amoureux de la nature. La construction d’un bassin d’ornement demande une bonne planification des travaux et un peu de patience, mais c’est un rêve bien souvent accessible. Suivez nos conseils pour concevoir votre bassin, le décorer et l’entretenir.

 Choisir un emplacement

L’emplacement choisi pour votre bassin doit être propre et bien dégagé : on évitera la proximité avec des arbres qui risqueraient de perdre leurs feuilles dans l’eau ou qui risqueraient de percer la bâche avec leurs racines. Les noyers sécrètent du juglon, une substance toxique pour les autres plantes et les animaux. Pour cette raison, il n’est pas conseillé de construire un bassin trop près de ces derniers. Le bassin doit se trouver idéalement à mi-ombre pour profiter de cinq à six heures d’ensoleillement par jour, pas plus.

D’une manière générale, on implantera un bassin dans la partie basse du jardin, surtout si ce dernier est en pente. Cependant, on peut aussi choisir d’implanter le bassin plus en hauteur et le mettre à profit pour réaliser un ruisseau, un cours d’eau, un système d’irrigation…

Les bonnes dimensions

RègleUn petit coin d’eau est facilement réalisable dans n’importe quel jardin. En revanche, un grand bassin aquatique avec cascade ou fontaine demande une surface plus grande et un investissement plus important. Les dimensions d’un bassin doivent donc être étudiées selon vos possibilités.
La plupart des espèces aquatiques comme les nénuphars ont besoin d’un certain espace pour pouvoir bien se développer. D’autre part, les bassins ont tendance à paraitre plus petit après la mise en eau. Pour des raisons esthétiques et pratiques, il vaut mieux prévoir trop grand plutôt que trop petit.

Si pour des questions de budget vous prévoyez de limiter l’espace de votre bassin, sachez qu’il est aussi tout à fait possible de procéder par étapes, en prévoyant les équipements en sous-sol pour les installations à venir.

L’étanchéité

étanchéité du bassinIl existe plusieurs types de matériaux disponibles pour assurer l’étanchéité d’un bassin d’ornement. Les bâches en PVC sont les plus abordables. L’étanchéité du bassin signe sa durée de vie : il ne faut pas hésiter à investir dans une bâche de qualité ou une bâche composite.
Le béton traité hydrofuge et les résines assurent une étanchéité durable mais sont relativement plus chères. En revanche, ce sont des matériaux de premier choix. Les résines en fibre préformée sont pratiques pour les petits bassins, avec ou sans poissons.

La filtration de l’eau

filtre pour l'eauLa filtration de l’eau peut être assurée soit par un filtre mécanique ou un filtre UV, soit de façon naturelle grâce à un système de lagunage ou d’épuration écologique. Le lagunage consiste à profiter de l’action de plantes aquatiques spécifiques et d’algues qui jouent le rôle de filtre biologique. Dans les grands bassins, un système de pompes peut envoyer l’eau chargée de déchets directement vers les espaces ou bassins dédiés au lagunage. Les appareils UV sont destinés aux plus petits bassins et permettent de détruire les bactéries responsables de la couleur de l’eau.

On évitera systématiquement l’emploi de filtres chimiques dans les bassins où se trouvent des poissons (à noter que pour ces derniers, l’eau verte n’est pas un problème).

L’entretien du bassin

entretien du bassinUn bassin de jardin s’entretient à la fois comme un jardin et comme un aquarium si l’on possède des poissons. Le système de filtration doit être régulièrement nettoyé sous peine de se trouver engorgé par les déchets. On aura recours à des produits naturels pour se débarrasser des algues ou pour traiter les maladies des poissons.

Une piscine sûre pour mes enfants

Piscine jardin

Jouer dans la piscine est l’une des activités favorites des enfants. Ils doivent pouvoir le faire en toute sécurité.

Que dit la législation à propos des piscines chez soi ?

Piscine jardin

Saviez-vous que les accidents domestiques tuaient plus que la route chaque année ? Face aux statistiques alarmantes et à l’augmentation des noyades en piscines privées, la législation est devenue plus sévère.

Il est donc aujourd’hui obligatoire d’équiper son bassin d’un système de protection agréé. Ces systèmes donnent l’alerte dès qu’ils détectent une chute dans la piscine.

Quelle sécurité pour ma piscine ?

La plupart des systèmes de sécurité se présentent sous forme de boîtier relié à une sonde immergée. La sonde détecte immédiatement toute chute dans l’eau, déclenchant l’alarme.

Il existe d’autres protections, comme les alarmes périmétriques à infrarouge : il s’agit de bornes à installer autour de la piscine. Celles-ci forment une barrière infrarouge qui, dès qu’elle est franchie, sonne l’alerte.

Deux sécurités valent mieux qu’une

En plus du système d’alarme, il est conseillé d’équiper vos enfants de bracelets de sécurité. Si l’enfant tombe à l’eau, le bracelet émet une puissante alerte sonore.

Vous avez aussi la possibilité d’installer des barrières de protection tout autour du bassin. Bien que peu esthétiques, elles semblent le meilleur moyen pour éviter que les enfants s’approchent de la piscine lorsque vous n’êtes pas là pour les surveiller de près.

Vous passerez vous aussi des moments bien plus agréables, sachant que vos enfants s’amusent en toute sécurité !