Les 8 étapes à suivre pour bien planter ses bruyères

Bruyère alpine

La bruyère, de son nom latin, Erica appartient à la famille des éricacées. C’est une plante vivace qui s’adapte parfaitement aux sols acides et bien drainés. Une bruyère peut atteindre 15 à 150 cm de hauteur. Les bruyères sont cultivées chez le pépiniériste. Il faut donc, lorsqu’elles arrivent chez vous, suivre quelques étapes nécessaires afin que votre bruyère s’adapte à son nouvel environnement.

Bruyère alpine

Les 8 étapes à suivre pour bien planter ses bruyères

  1. Pour que votre bruyère soit à l’aise, creusez un trou dont le diamètre sera environ 5 fois supérieur à celui de la motte que vous allez mettre.
  2. Pour assurer le développement de votre bruyère, il est nécessaire d’émietter la terre que vous avez retirez du trou et de vérifier qu’il n’y a plus de cailloux ou morceaux de bois dedans.
  3. Immerger votre motte dans un seau d’eau. Cela permettra à la terre et aux racines de la bruyère d’être réhydratées !
  4. Vos racines peuvent être croisées. Pour  les détacher les unes des autres, nous vous conseillons de griffer doucement les racines. Veillez à ne pas les griffer trop fort, cela les abimerait.
  5. Avant de mettre votre plante en terre, mettez au fond du trou de l’engrais spécial pour les plantes de terre de bruyère.
  6. Disposez votre bruyère dans le trou.
  7. Remplissez votre trou à l’aide de terre de bruyère et tassez le sol doucement.
  8. Enfin pour finir, veillez à arroser abondamment.