7 secrets pour créer son jardin hypoallergénique

Jardin Japonais

Le printemps arrive, les allergies aussi. Si vous êtes sensible aux allergies, nous avons pensé à vous et nous livrons nos 7 secrets pour se créer un jardin hypoallergénique ! Qui a dit que jardin et personnes allergiques n’étaient pas compatibles ?

Jardin Japonais
credit photo : Philippe Ibars

Les 7 secrets

  1. Les plantes dites plantes de terre de bruyère comme les rhododendrons, azalées ou camélias mais aussi  les fougères et bambous génèrent peu de pollen. Nous vous conseillons donc de vous diriger vers ce genre de fleurs et arbustes. En favorisant des éléments minéraux comme dans les jardins japonais, vous limitez également ce risque !
  2. Les grands jardins sont susceptibles d’avoir beaucoup de fleurs qui génèrent du pollen. Nous vous conseillons donc de faire un jardin à la française. De plus, en taillant régulièrement vos fleurs et arbustes, vous limitez l’émission de pollen
  3. Avoir un jardin aromatique n’est pas incompatible avec vos allergies ! Cultiver de la sauge, du basilic, du fenouil ou encore de la menthe n’aura aucun effet sur vous.
  4. Certaines fleurs comme les chrysanthèmes, les clématites ou les géraniums sont conseillées car elles contiennent peu d’étamine.
  5. N’oubliez pas que les insectes du jardin sont aussi vos amis ! Certaines plantes sont peu allergisantes car les insectes transportent le pollen qu’elles contiennent. C’est le cas des gueules de loup, des acacias, des genêts
  6. Les plantes flottantes comme le nénuphar ou de berge comme les joncs sont connus pour leur faible teneur en pollen. De plus, le fait d’installer un bassin limite l’émission.
  7. Si vous avez du gazon alors vous n’avez pas le choix. En le tondant 2 fois par semaine, vous limitez les risques. Le moment idéal pour le tondre est le matin au moment de la rosée. Les pollens restent collés à l’herbe humide, il est donc plus de les enlever. (si vous devez faire un choix entre pelouses et mousses ou fougères optez pour ces dernières )