Une pastèque grosse et sucrée: infos sur sa culture et son entretien

pasteque, comment les faire pousser
La pastèque est cultivée pour ces fruits, qui se consomment crus, salés ou sucrés de la même manière que le melon. Autant que ce dernier, la pastèque fait partie de la famille des Cucurbitacées. Son origine remonte à l’avant ère chrétienne, la pastèque était cultivée dans la Vallée du Nil, comme le prouvent les fresques des tombeaux de pharaons. Les fruits de pastèque diffèrent selon leur couleur, leur forme, leur taille mais aussi la couleur de la chaire et des graines.pasteque

Propriétés de la pastèque

La pastèque est une plante potagère. Ses tiges  sont rampantes, minces et  recouvertes de poils denses. Elles portent des vrilles et ont pour hauteur  maximale de 3m.

Ses feuilles sont larges, triangulaires et découpées en 3 à 5 lobes profonds, eux-mêmes incisés.

Ses gros fruits sont charnus, lisses, en forme cylindrique, ovale ou oblongue.

Sa chair est aqueuse, fondante, plus ou moins sucrée, de couleur blanche à verte, rose ou rouge selon les variétés.

Ses fleurs sont monoïques, de couleur  jaune verdâtre et en calices.

Ses vertus sont qu’elle est antiscorbutique, dépurative et rafraîchissante. Elle contient des vitamines A, B, C et K mais aussi des sels minéraux (calcium, chlore, fer, magnésium, phosphore, potassium, sodium et soufre).



Culture de la pastèque

Un environnement idéal pour cultiver des pastèques doit avoir ces caractéristiques :

  • Climat : la pastèque craint le gel, elle est donc à cultiver au midi  ou sud de la France
  • Exposition : ensoleillée et chaude
  • Sol : profond, meuble et plutôt sablonneux ; humifère et frais
  • Floraison : mai à septembre selon la culture et la région
  • Récolte : 4 à 5 mois après le semis

Attention : la culture en région parisienne ne réussit que pendant les années chaudes.

Les graines se sèment courant avril, en serre ou sous châssis, à plus de 20°c, en lune croissante :

  • Déposer 2 à 3 graines par godets.
  • Conserver un seul plant par godet après la végétation.
  • Mettre en place avec la motte vers la mi-mai, dans des poquets enrichis en compost et distants de 1m en tous sens.

 

Fertilisation

La pastèque demande une fertilisation  normale à la fin de l’automne ou en début de printemps avec un engrais naturel et du compost.

La pastèque a besoin de beaucoup de compost bien décomposé ; attention, elle déteste les fumures fraîches.

Pendant la saison, procédez à des fertilisations foliaires à base d’algues marines toutes les 3 semaines.

Entretien

La pastèque ne nécessite pas un entretien excessif, veuillez juste à faire des binages, sarclages et arroser avec de l’eau réchauffée  avant et fréquemment. Le paillage est fortement recommandé.

 

Maladies et parasites

La pastèque ne rencontre que rarement des maladies. Son pire ennemi est le manque d’eau. Donc, veuillez à arroser très souvent les plantes.

 

Quelles plantes pour quel type de sol ?

Même si vous parvenez à réunir toutes les conditions idéales pour une parfaite croissance de vos plantes, pour pousser et s’épanouir, elles ont impérativement besoin d’un sol adapté.

1. Quelles plantes pour des sols argileux ?

Lourde et compacte, la terre argileuse empêche la circulation de l’eau et de l’air. L’avantage est qu’elle est riche en éléments fertilisants : elle retient bien l’eau et les engrais.

– Améliorez ses qualités en y ajoutant du sable, de la tourbe ou du fumier.

  • Les plantes les mieux adaptées au sol argileux : bouton d’or, pissenlit, liseron, pâquerette, prêle et plantain.

2. Les plantes pour un sol calcaire

Sol calcaire

Blanc et caillouteux, le sol calcaire ne retient ni l’eau, ni l’engrais. Comme il est alcalin, il bloque l’assimilation du fer et provoque la chlorose des plantes : elles jaunissent par manque de chlorophylle.

– Améliorez ses qualités en y ajoutant du sable, du fumier, du compost ou de la tourbe blonde.

  • Les plantes les mieux adaptées au sol calcaire : chardon, coquelicot, moutarde, sauge et trèfle blanc.



3. Et pour un sol humifère, quelles plantes ?

Sombre et grumeleuse, la terre humifère se tasse lorsqu’elle est humide. Elle ne retient pas l’eau mais contient de nombreux éléments fertilisants.

– Améliorez ses qualités en ajoutant de l’argile, de la chaux pour neutraliser son acidité ou du calcaire.

  • Les plantes les mieux adaptées au sol humifère : bruyère, fougère, genêt, ortie et oseille.

 4. Quelles plantes pour un sol sableux ?

Sol sableux

Très léger, le sol sableux est facile à travailler. Cependant, il se dessèche vite et est pauvre en éléments fertilisants.

– Améliorez ses qualités en ajoutant du fumier de ferme, du compost, de la chaux si le sol est acide ou de la tourbe brune.

  • Les plantes les mieux adaptées : bruyère, chiendent, genêt et mouron. Pour les sols sableurs, plus de conseils ici !

 

Troc’ aux plantes, au parc Mosaïc, dans le Nord

parc mosaic a houplin ancoisne dans le Nord

parc mosaic a houplin ancoisne dans le Nord

Le 15 avril, l’Espace Naturel Lille Métropole organise un troc aux plantes sur les pelouses de MOSAÏC. Jardiniers en herbe et horticulteurs du dimanche sont invités à échanger graines, plantes et bonnes idées.

 Les amateurs de verdure seront ravis de cette nouvelle : un troc aux plantes se tiendra à MOSAÏC le dimanche 15 avril.  Loin d’être un marché  aux pucerons, voilà l’occasion de varier les plaisirs : graines et semis s’échangeront contre outils de jardin, confitures et récoltes personnelles contre livres et conseils. Dans l’univers du jardin, rien ne se perd, tout se troque !

Les chineurs à la main verte ne manqueront pas de faire un tour par l’étal des Jardiniers de France et leurs jeunes pousses profiteront d’ateliers plantations avec la compagnie du Jardin voyageur.

 

 Troc’ plantes

Rendez-vous dimanche 15 avril à partir de 10h

MOSAÏC, le jardin des cultures

Le parc Mosaïc est un très joli parc présentant une dizaine de tableaux différents créés par des paysagistes de tout type. Le Parc Mosaïc c’est une bonne heure de ballade, ou tout une journée de grand air, à 20 min de Lille.

103, rue Guy Moquet

59263 Houplin – Ancoisne

03.20.63.11.24 – mosaic@enm-lille.fr

 

Tarif : 6€ Tarif Plein / 4€ Tarif Réduit

Carte famille : 17€ (2adultes + 3 enfants -12ans)

Gratuit pour les personnes apportant au moins 5 plantes à échanger

 

Toutes les animations, tous les spectacles et la participation aux jeux sont inclus dans le prix d’entrée à MOSAÏC


Les plantes amies du jardinier : les plantes qui vous aident !

epinard une plante fortifiante

Certaines espèces végétales ont la capacité de repousser les parasites et rendre les plantes plus résistantes, au potager comme au jardin. Ces variétés sont de véritables atouts pour le jardinier.

 

Les plantes fortifiantes

epinard une plante fortifianteL’épinard est une plante remarquable au potager. Planté en rang entre les allées de légumes, l’épinard améliore la croissance des végétaux et les rend plus résistants face aux maladies et aux attaques de ravageurs.

L’ortie hachée peut également être utilisée pour enrichir la terre du jardin ou du potager.

 

Les plantes herbicides

L'armoise un excellent désherbant naturelL’armoise est un excellent désherbant naturel, tout comme la ciste qui produit une substance herbicide se répandant sur le sol à travers les feuilles mortes.



Les plantes insecticides et répulsives

la capucine attire les puceronsLa plupart des plantes aromatiques constituent de bons répulsifs pour les insectes : c’est le cas de la sauge, du thym et de la sarriette.

Le romarin éloigne les altises, tandis que la capucine attire les pucerons et les éloigne ainsi des autres plantes du jardin.

L’ail est un puissant fongicide et bactéricide et peut-être utile pour repousser les parasites.

Il existe de nombreuses autres plantes qui attirent ou repoussent les insectes. Par exemple, le raifort peut être utilisé pour lutter contre les doryphores et l’origan pour chasser les parasites de la vigne. La bourrache est particulièrement intéressante contre les sphinx des tomates.

 

Les plantes abritant les pollinisateurs

La bourrache abrite les pollonisateursLes insectes pollinisateurs sont nécessaires pour féconder les plants de légumes au potager et les arbres fruitiers. Toutes les plantes riches en nectar attirent les abeilles et autres pollinisateurs. Parmi les espèces les plus intéressantes de plantes mellifères, on citera la lavande, la bourrache, la marjolaine et le thym.

Ce qu’il faut faire au jardin en février

Le potager se repose en février, mais voici tout de même une liste des actions à mener au jardin en février.

Les légumes et le potager

– Choisissez les semences de vos futurs légumes en finissant vos plans de potager
– Vérifiez que les protections sur les poireaux et les artichauts sont toujours en place
– Bêchez quand c’est possible, avec apport de compost bien décomposé, et enfouissez les engrais verts
– paillez les plantations
– Préparez la terre et le semis lors des belles journées de février

Les légumes à récolter

Récoltez les légumes d’hiver, les poireaux, les choux, les choux brocolis et de Bruxelles,
Vous pouvez également récolter les mâches selon vos besoins : elles ne craignent que les fortes gelées.

Les légumes à planter

En fin de mois, vous pouvez commencer à planter les topinambours, les échalotes, l’ail et les oignons .

Au verger

– Taillez les poiriers, pêchers, pommiers et framboisiers
– Taillez groseilliers et cassissiers en supprimant le bois mort et les trop vieilles branches
– Si le temps est au beau, vous pouvez chauler les troncs des arbres avec de la chaux ou un produit insecticide adapté, afin de détruire les larves et insectes qui se trouvent dans les anfractuosités de l’écorce.
– Éliminez le bois mort si cela n’a pas été fait en janvier.

– Vous pouvez greffer les arbres à pépin ainsi que le cerisier et le prunier s’il fait beau en février

à venir : nous vous proposerons très bientôt le calendrier des plantations pour savoir si et quels arbres fruitiers il convient de s’occuper ce mois ci

La terre et le matériel

– retournez le compost si cela n’a pas été fait en janvier

– dans cette période assez calme au jardin, profitez en pour ranger, et nettoyer vos outils de jardin. Un bon outil bien propre permettra d’éviter la propagation de certaines maladies comme la rouille.

La faune

– Nourrir les oiseaux : graines, pain, eau, graisse

Un balcon fleuri même en hiver

Un balcon fleuri même en hiver

Un balcon fleuri même en hiver

Un balcon fleuri tout l’hiver c’est possible !
Avec quelques astuces, découvrez comment transformer votre balcon en un lieu agréable et accueillant pendant les longs mois d’hiver.

Aménager et décorer

La saison d’hiver est le moment idéal pour embellir votre jardin, votre balcon ou votre terrasse avec des paniers suspendus et des meubles dénichés dans les magasins et les marchés aux puces. Craquez pour les couleurs vives, les pots en zinc ou les matériaux naturels selon l’ambiance que vous souhaitez créer.

Les plantes hivernales

Afin de créer un arrangement qui va durer pendant tout l’hiver, pensez aux plantes qui résistent au gel : les arbustes à feuillage persistant, la bruyère et les perce-neige sont rustiques et tiendront sans problème dans des pots de moins de 30 centimètres de diamètre ou dans des jardinières.

Les conifères nains, comme le genévrier, le cèdre nain, ou le sapin bleu,  ont également leur place sur le balcon. Très variés, ils s’intègrent parfaitement au décor et assurent un spectacle continu durant les mois les plus froids.

Créer une jardinière d’hiver

Pour réaliser une belle jardinière d’hiver, placer les boules d’argile dans le fond, poser un feutre et ajouter le terreau. Les jardinières ne doivent pas être arrosées trop abondamment en hiver au risque de faire pourrir les racines. En cas de grand froid, de gel ou de neige, protéger les jardinières et les pots avec un voile plutôt que de les rentrer à l’intérieur (le choc thermique les ferait souffrir).

Pour être attrayantes, les jardinières d’hiver doivent être fournies et colorées. Dans les compositions que vous pouvez réaliser, vous pouvez opter pour le gaulthéria, les hellébores et les pensées. Vous pouvez aussi choisir des skimmias qui sont des petits arbustes persistants ornés de superbes baies rouges ou bien des fusains pour apporter du feuillage, de la couleur et de la structure.

Autres informations autour des jardins :

Concours des Maisons et Balcons Fleuris

Pour se renseigner sur ces événements, il faut que vous alliez dans votre mairie ou au niveau de votre département pour savoir comment y participer (ou se renseigner sur internet)

Un livre (parmi d’autres) pour avoir un balcon fleuri toute l’année

Dans la collection « Les Petits Truffaut » : Balcons Fleuris de Philippe Ferret, à 9€90, paru en 2007

 

 

 

Protégez vos plantes, il fait froid au jardin !

Il fait froid dehors !!

Tout comme nous, votre jardin est sensible aux baisses brutales de températures.
Contrairement à certains d’entre nous, le jardin ne peut pas s’enfuir vers les pays chauds quand il fait froid…

Alors voici 3 travaux et actions pour protéger arbres et plantes contre le froid, la pluie, le vent et le gel , mais n’attendez plus :

Tous les pots aux abris

Dans un pot, les racines souffrent plus du froid qu’en pleine terre. A la veille des premières gelées, les pots doivent prendre la direction d’un abri.

  • Les plantes qui conservent leurs feuilles en hiver sont placées dans un endroit lumineux ; une véranda, une serre, ou à l’intérieur de la maison, près d’une fenêtre.
  • Les pots volumineux qui ne peuvent pas être déplacés seront recouverts de plusieurs couches d’un voile (très pratiques ces housses en voile d’hivernage) ou d’une bâche en plastique.

Pailler les plantes fragiles

Paille, écorces, branchages et feuilles mortes constituent une très bonne protection pour les racines des plantes les plus frileuses. Les paillis sont à disposer à la base et doivent être aérés régulièrement après les pluies pour éviter les risques de pourrissement.

Le pot de terre et la cloche

Retourné, un pot de terre permet de protéger efficacement les souches des petites plantes qui perdent leurs feuilles en hiver. L’orifice de drainage sert alors de bouche d’aération. Le pot doit être retiré dès l’apparition des premières feuilles.

Pour les plantes à feuillage persistant, on utilisera une cloche transparente comportant un trou d’aération.

Et n’oubliez pas de sortir bien couverts pour toutes ces petites opérations !!