Le jardin en novembre : ce qu’il faut faire ce mois ci !

Et oui on est déjà en Novembre ! Les jours raccourcissent, nous avons changé d’heure, il pleut, grêle ou même neige… mais ce n’est pas une raison pour abandonner votre jardin ! Alors à vous outils, il faut préparer le printemps qui arrive !

Voici venu le temps de la plantation !

Les légumes et le potager

  • Arrachez les plants de tomates restants, ils ne reprendront pas. S’ils ne sont pas malades, pensez à les composter !
  • Labourez votre sol afin qu’il puisse respirer cet hiver. Si votre terre est lourde, pensez à bêcher les grosses mottes.
  • Protégez vos légumes d’hiver à l’aide d’une toile d’hivernage.
  • Nettoyez vos carrés de culture. Pour cela retirer tout ce qui est gelé ou alors fané.

Les légumes à récolter

 

  • Poireau
  • Potiron
  • Betterave
  • Pomme de terre
  • Oignon
  • Navet
  • Chou fleur
  • Chou blanc
  • Chou de Bruxelles
  • Courge
  • Endive
  • Epinard
  • Laitue
  • Fenouil

 

Les légumes à planter et à semer

  • Carottes (sous un tunnel)
  • Choux fleurs
  • Ail blanc et violet
  • Echalote
  • Epinards
  • Petits pois
  • Poireaux
  • Fèves

 

 

Le verger

  • Pensez à tailler vos figuiers, noyers et noisetiers.
  • Taillez vos pommiers.
  • Supprimez de vos arbres tous les fruits pourris, ils sont de véritables nids à microbes qui attirent les parasites !
  • Traitez à l’aide de bouillie bordelaise les arbres qui n’ont pas encore de feuilles.



Nos astuces

  • Ramassez toutes les feuilles car elles sont souvent porteuses de maladies cryptogamiques qui pourraient hiverner dans votre jardin
  • Pour vos fleurs du jardin : Continuez à couper court les tiges des fleurs fanées
  • Taille d’arbustes et conifères :  effectuez une taille légère avant l’hiver afin de remodeler leur silhouette. ATTENTION : Ne taillez qu’en dehors de tout risque de gelée.
  • Scarifiez et luttez contre la mousse
  • Si vous possédez un bassin : veillez à sortir les plantes exotiques et à abriter les plantes aquatiques gélives
  • Désherber, nettoyer et enrichir le sol de la rocaille

Les autres points

C’est le moment de planter vos bulbes pour avoir des fleurs au printemps. Dans l’article consacré à ce sujet, nous vous donnons toutes nos techniques et tous les types de bulbes que vous pouvez planter !

Si vous possédez un balcon, pensez à rentrer toutes les plantes qui sont sensibles au gel, sinon, protégez les végétaux les plus sensibles au froid d’un voile d’hivernage et éventuellement d’une couverture autour du pot.

 

 

Juillet au jardin et au potager, tout ce que vous devez savoir

fleur de pommier
En juillet, le soleil est là, sisi !! Et les travaux du jardin également : taille, fertilisation, récolte …
Blog HortikBlog Hortik
a la une cette semainea la une cette semaineParasols Hortik
a la une cette semaineevenement

Juillet, l’été est là. Les grandes vacances arrivent, vous allez pouvoir confier à vos enfants quelques travaux de jardinage, de récolte et d’arrosage. L’heure est aux récoltes mais aussi à l’entretien de vos cultures : tailler, fertiliser, palisser… c’est le moment !
evenement
evenement
a la une cette semaine
evenement
Le jardin, cher au coeur des Français
Dès qu’il y a le moindre rayon de soleil, les français profitent des espaces extérieurs qu’ils ont à disposition, leur propre jardin s’ils en possèdent un, ou alors les parcs et espaces verts municipaux.
jardin, cher au coeur des francais
comment créer son potager
8 conseils pour créer son jardin zen8 conseils et astuces pour créer soi-même son jardin zen
Les jardins zen sont originaires du Japon et des années 1300. Il se caractérisent par l’absence partielle ou totale de pelouse.
Celle-ci est remplacée soit par des graviers, soit par du sable, ainsi que par des rochers.
comment supprimer les pissenlits de son jardin
recette pour planter le persil
8 conseils pour créer son jardin zen
trucs et astucesle guide pour entretenir votre gardin
muflier entretiencomment choisir son secateur
s'amuser dans le jardin en sécurité
éliminer mousse entre pavés
3 point pour un bon paillage
comment traiter la rouille
livre jardin écologique
jeu concours Hortiklivre jardin écologique
jeu concours Hortiklivre jardinage et cuisine
tuteurer vos fleurs et planteslivre jardinage et cuisine
tuteurer vos fleurs et plantescultiver un jardin qui attirera la vie
barbecuearroser plantes pendant vos vacances
barbecuetrouver niche adaptée à votre chien
suivez-nous
lien facebook pagelien pinterest pagelien twitter pagelien google + page
Blog HortikBlog Hortik

Livre « Jardinez avec la Lune 2013 » de Thérèse Tredoulat

Livre : Jardiner avec la Lune 2013
Jardiner avec la Lune 2013
120 pages, environ 9,95 €

Résumé

Jardinez avec la Lune a 30 ans ! 30 ans de conseils et d’expertise !
Quel jour choisir pour semer, planter, récolter ? Jardinez avec la Lune vous guide au jour le jour pour réaliser tous vos travaux au jardin en fonction des positions et des mouvements de la Lune.
En première partie, l’auteur vous donne toutes les informations pratiques pour bien comprendre l’influence de la Lune sur les cultures.
En deuxième partie, le calendrier par quinzaine et les tableaux des cultures fournissent tous les conseils et toutes les dates pour jardiner en accord avec la Lune. Des pages vous ont été réservées pour que vous puissiez y noter vos propres observations.
Pour cumuler les effets bénéfiques du jardinage naturel à ceux de la Lune, l’auteur vous donne aussi des informations précieuses sur les coefficients des marées, les associations bénéfiques de plantes au potager, les engrais verts, la rotation des cultures…
Comme chaque année, un poster des cultures détachable complète l’ensemble.



Le jardin en décembre : ce qu’il faut faire ce mois ci !

Jardin sous la neige

Décembre, les premières neiges, du verglas, Noël et Nouvel an… Et oui on y est ! On pourrait penser qu’en décembre il n’y a plus rien à faire au jardin, et pourtant ! Alors pour bien finir l’année au potager, suivez le guide !

Jardin sous la neige

Les légumes et le potager

  • Il est temps de commencer les premiers semis sur couche chaude !
  • En hiver, pensez également à apporter du compost et engrais à votre terre pour la nourrir
  • Pour protéger vos légumes du gel et des intempéries, pensez à l’hivernage et paillage. Retrouvez nos conseils en hivernage ici.

 

Les légumes à récolter

Voici tous les légumes de saison à récolter ce mois-ci dans votre potager :

  • Les endives
  • Les carottes
  • Les poireaux
  • Les choux de Bruxelles
  • Les choux pommés
  • Les betteraves
  • Les courges
  • L’oignon
  • Les pommes de terre
  • La mâche
  • Le potiron
  • Les topinambours



Les légumes à semer et planter en décembre

On pourrait penser que parce qu’on est en décembre, il n’y a rien à semer ou à planter, ce n’est pas le cas, fort heureusement !

Vous allez juste vous adapter, et changer le mode de culture : semis, semis sur couches couches, semis sous serres châssis…  voici un petit guide pour les semis sur couche chaude

et ci dessous la liste des légumes à semer et planter ce mois-ci :

 Salade sous serre

  • Les pois (dans l’Ouest, le Sud Ouest et le Midi)
  • La mâche
  • La laitue
  • Les poireaux d’été (sur couche chaude)
  • L’estragon
  • Échalote grise
  • Les choux brocolis (sous serre châssis)
  • Le ciboule

 

Le verger en décembre

  • Plantez des petits fruits, des arbres à racines nues. Vous pouvez également planter des vignes résistantes aux maladies.
  • Ramassez les fruits momifiés et ceux tombés au sol
  • Traitez les arbres fruitiers s’ils sont atteints (pensez à les traiter quand ils ne gèlent pas s’ils sont malades !)

 

Les autres points à savoir pour décembre au jardin

Ramassez les feuilles qu’ils restent dans votre jardin de l’automne. Si vous possédez une serre, pensez à l’aérer quand il fait sec, cela fera le plus grand bien à vos plantes ! Décembre c’est aussi le temps de la jacinthe et de la poinsettia. Ces deux fleurs sont très décoratives, pour tout savoir sur comment les entretenir et les faire prospérer, retrouvez nos fiches conseils sur le blog !

 

 

Le jardin en Octobre : ce qu’il faut faire ce mois ci

les carottes peuvent encore etre récoltées en octobre

En octobre, on commence à s’approcher de l’hiver. Les feuilles des arbres tombent, les jours raccourcissent…

Votre jardin a besoin de vous et de préparatifs afin d’affronter l’hiver qui arrive.

Alors à vos outils, amis jardiniers !

Arrosoir

 

Les légumes et le potager : à faire en octobre

  • Éliminez les mauvaises herbes et nettoyez les parcelles avant de labourer.
  • Labourez le sol des parcelles de votre potager qui sont vides et incorporez-y du fumier ou votre compost mûr
  • Rentrez vos légumes pour les conserver bien secs
  • Compostez les feuilles mortes uniquement si elles ne sont pas malades ! Si elles le sont, veillez à bien vous en débarrasser en les brûlant. Pour tout savoir sur le compost, c’est par ici !

Les légumes à récolter ce mois d’octobre au potager

En octobre, vous pourrez récolter :

Artichaut violet de provence à récolter en octobre
Ces Artichauts Violet de Provencesont appelés poivrades, ils sont cultivés principalement en Bretagne, et en ProvenceL’artichaut Violet de Provence se mange cru ou cuit.En cuisine, il faut compter 3 artichauts par personne en accompagnement.
les aubergines sont a récolter en octobreLes graines d’aubergine Baluroi ont un fruit allongé – 25 cm environ-  violet foncé . Ces aubergines sont hâtives.Pour savoir comment planter et choyer ses aubergines, suivez le guide !
le cardon, légume oublié, à récolter en octobreA partir de la mi-août et jusqu’aux premières gelées, il faut « blanchir » les pieds des cardons, soit sur place, soit en les récoltant « en mottes » pour les placer dans un local obscur. Cette opération rendra le légume tendre et en fera disparaître l’amertume.pour plus d’infos sur comment cultiver le cardon, c’est par iciles carottes peuvent encore etre récoltées en octobreRedécouvrez nos articles sur les carottes sur le blog d’hortik :- 6 manières de conserver ses carottes : http://blog.hortik.com/2012/11/14/6-manieres-de-conserver-ses-carottes/– zoom sur la carotte : http://blog.hortik.com/2012/06/08/zoom-sur-la-carotte/
certains cornichons et concombres peuvent etre récoltés en octobre

  • Les concombres et les cornichons font partie de la même espèce (le cornichon est ramassé plus précocement).
  • Les concombres et cornichons sont des plantes grimpantes ou rampantes.Pensez à pailler le sol pour éviter que les fruits n’aient trop d’humidité.
betteraves rondes, à récolter en octobreLa Betterave Ronde de Detroit est réputée pour sa chair tendre, rouge foncée et son jus abondant.Cette variété se consomme crue, râpée en vinaigrette ou cuite dans les salades.Les feuilles de la betterave peuvent être consommées de la même façon que les epinards.
La betterave peut aussi être cuisinée en purée.




et aussi :

  • les courges, l’estragon, les poireaux, les poivrons, les potirons, les pommes de terre, les radis, le soja, les choux (fleur, de Chine, de Bruxelles, rave, rouge, cabus d’été), le radis noir d’hiver, le persil, le céleri-rave

Les légumes à semer et planter en octobre

Salade

Voici donc une liste de quelques légumes à planter au potager en octobre :

  • Ail rose
  • Chou cabus de printemps
  • Laitue
  • Navet d’automne
  • Chou cabus de printemps
  • Oignons blancs de printemps
  • Épinards de printemps

Le verger en octobre

  • Plantez vos arbres fruitiers
  • Élaguez les arbres qui ont des fruits à noyaux. Veillez à utiliser des outils propres, cela limitera le risque de contamination des maladies. Dans la même optique, veillez à bien cicatriser les plaies de vos arbres au mastic cicatrisant.
  • Traitez préventivement vos arbres à fruits à noyaux contre la cloque du pêcher. La meilleure façon de les protéger est de pulvériser de la bouillie bordelaise à la chute des feuilles.

Les autres points

Sur vos Balcons : rentrez vos bégonias tubéreux.

Au vu de la saison vous pouvez fleurir vos jardinières avec l’aster, le sédum ou de petits chrysanthèmes.

 

Et si on faisait une cure « d’anciens légumes » : courges, courgettes, citrouilles et pâtissons

familles des courges

Faisant partis des légumes les plus anciens, les courges sont cultivés bien avant notre ère. Déjà les plus lointaines civilisations les cultivaient. Ce n’est qu’ai début du 16 éme siècle, que les familles des courges furent arrivés en Europe. Il en existe plusieurs variétés

familles des courges

Propriétés

Ce sont des plantes potagères herbacées, rampantes, souvent coureuses et ont des fruits avec des formes, couleurs et tailles différentes. On les reconnait par leurs tiges rudes et anguleuses munies de vrilles fendues. Leurs feuilles sont divisées en lobes très accentuées, les bord découpés. les fleurs sont monoïques, jaunes, grandes et solitaires. Leur calice est long, campanulé et les pièces sont soudées. Le pédoncule des fruits est long, dur anguleux à 5 cotés. Les graines, elles, sont ovale et de couleur beige pâle bordé d’un liseré à peine plus clair.

Parmi les bienfaits des courges, nous pouvons citer qu’elles sont dépuratives, diurétiques, émollientes, laxatives, nutritives, sédatives et vermifuges. Elles contiennent aussi des vitamines A, B, C, E), des oligo-éléments et des sels minéraux ( bore, calcium, fer, iode, chlore, cobalt, phosphore, potassium, sodium, zinc…) C’est pour cette raisons que les nutritionniste les recommandes beaucoup pour les enfants de bas âge pour une bonne croissance.

Culture

Il y a deux façons des les cultiver:

          1. Sous abri

Vous souhaitez planter dans une serre, sous châssis

  • Semer les graine en Avril, assurez-vous que la température soit de 12°C au moins.
  • Déposer 2 graines par godet.
  • Éclaircir les plants pour ne garder que le plus beau et robuste plant.
  • Mettre en place avec la motte quand les gelées ne sont plus craindre vers le 15 Mai environ.

          2. En Place

Pour semer en pleine terre dans votre potager, suivez les instructions ci-dessous
  • Semer en Avril dans le Midi, en mai pour les autres régions.
  • Préparer les poquets avec du compost 
  • Déposer 2 ou 3 graines, à 2cm de profondeur seulement
  • Recouvrir de terreau
  • Tenir le sol frais jusqu’à la levée
  • Éclaircir pour ne garder qu’un seul plant par poquet
  • Respecter les distances de plantation de 1m pour les espèces non couvreuses, mais plus, 1,50 à 2m pour les espèces couvreuses.
Astuce : Les courges adorent être cultivées avec des choux d’été, des haricots à rames ou encore le mais sucré, surtout pas des pommes de terre à coté.

Fertilisation

Cette étape est importante pour avoir des plants fort et beaux:
  • Apporter un peu d’engrais azoté lors des plantation
  • Mettre beaucoup de compost 15 jours avant la plantation.
  • Tasser et recouvrir de terre légère
  • Effectuer des fertilisations foliaires à base de lithothamnium à raison d’un poudrage tous les 3 semaines.

Entretien

Il faut un entretien régulier, voici comment il faut faire:

  • Procéder aux binages et au sarclages.
  • Arroser dès que nécessaire comme pour toute autre plante
  • Pailler avec le compost à partir de juin
  • Butter les tige rampantes pour les espèces couvreuses sur une dizaines de centimètres.
  • Tailler, attention la taille ne concerne pas les espèces couvreuses.

Maladies et parasites

Les courges, courgettes, citrouilles et pâtissons sont la proie de quelques maladies et parasites.

          1. L’anthracnose

les feuilles des jeunes plantes pourte des tâche grises, puis brunes, entouré de jaune. elles périssent à la fin. Cette maladie est due à un manque d’aération sous châssis.

pour prévenir, il y les saupoudrages foliaires à base de lithothamnium. Arracher et détruire les plantes atteintes.

           2. L’oïdium

Pour touts savoir cliquez sur ce lien : Oïdium: la maladie du « Blanc ».

           3. La grise des cucurbitacées

c’est un parasites qui suce le dessus des feuilles. Pour prévenir, dès son apparition, pulvériser un insecticide végétal sous les feuilles, du purin d’orti ou une solution nicotinée.

          4. Le puceron des racines

cet insecte suce la séve au niveau du collet. Pour prévenir dès l’apparition, pulvériser un insecticide végétal additionné de purin d’ortie autour du collet et dégager bien la terre..

Le jardin en juin : ce qu’il faut faire ce mois ci !

Potager au printemps

Le mois de juin révèle sa douceur et sa chaleur et on sent que l’été est proche et arrive. Chose très importante à ne pas oublier quand les beaux jours arrivent : n’arrosez pas vos cultures en journée au soleil ! C’est d’une part un gaspillage d’eau et d’autre part cela a des effets négatifs sur le tissu végétal en plein soleil.

Potager au printemps

Les légumes et le potager

  • éliminez les mauvaises herbes
  •  Arrosez vos semis le soir, sauf s’il a plu dans l’après-midi.
  •  Versez l’eau au pied des plantes. Il est plus prudent d’éviter le feuillage afin de prévenir votre plant de la  pourriture et des maladies
  •  Penser à renouveler votre purin de consoude. Arrosez tous les 15 jours au pied de tomates et potirons. Cet apport riche en potasse favorisera la croissance et vous lutterez contre les pucerons et mouches blanches.
  • Évitez de récolter les dernières asperges et laissez-les se développer.
  • Afin d’éviter le mildiou sur vos plants de pommes de terre, nous vous conseillons de les traiter à la bouillie bordelaise (plus d’infos sur la bouillie bordelaise : cliquez-ici).
  • Saupoudrez du charbon de bois contre la fonte des semis

Les légumes à récolter

En juin vous pourrez encore récolter des légumes d’hiver comme :

  • Salades
  • Laitues
  • Radis d’été
  • Navets d’été
  • Pommes de terre nouvelles
  • Carottes (variétés précoces)
  • Ciboule
  • Des tiges très jeunes et fraiches d’angélique

Les légumes à semer et planter

En juin vous pourrez planter et semer :

  • Scaroles et autres chicorées frisées
  • Laitues
  • Carottes
  • Haricots verts
  • Radis d’été
  • Brocolis et choux d’hiver (de Bruxelles, Milan de Pantoise)
  • Pois
  • Betteraves
  • Citrouilles
  • Potirons
  • Courges
  • Courgettes
  • Ciboule

Du côté des herbes aromatiques, vous pourrez semez du basilic et les bisannuelles…

Le verger

  • Taillez vos arbres fruitiers, grimpantes fruitières et petits fruits : pour vos vignes, taillez légèrement pour limiter les feuilles en excès
  • Ne laissez pas trop de fruits sur vos arbres, les branches risqueraient de se casser
  • Traitez vos plantes atteintes du mildiou grâce à la bouillie bordelaise et au souffre contre l’oïdium
  • Protégez votre récolte en installant des pièges contre les parasites et en ensachant vos fruits.

Les autres points

Balcon : soutenez les floraisons avec un engrais liquide ; pincez les plants de tomates.

 

mais ca veut dire quoi « pincer des plants de tomates » ou « pincer les gourmands ?

Les gourmands, aussi appelés drageons, sont des petits bourgeons secondaires qui se forment  entre la tige de la branche de feuille et le tronc principal de la tomate.  Il est important des pincer les gourmands (c’est à dire de les supprimer en pinçant cette tige).
et pourquoi pincer les plants de tomates ? cela permet de supprimer des tiges un peu trop gourmandes, qui risqueraient de garder un peu trop de seves pour elles… Pincer les tomates permet donc d’avoir des tomates encore plus grosses et plus belles.

 

Cinq conseils pour jardiner écologique : potager fleuri, rotation des cultures, engrais naturels, …

arrosoir

De plus en plus de jardiniers abandonnent l’utilisation des pesticides et des engrais chimiques pour se mettre au jardinage écologique. Les motivations sont nombreuses : respecter la nature, faire des économies, offrir à ses enfants des légumes sains et savoureux. Découvrez nos astuces pour entretenir votre jardin écologique et réussir vos plantations.

Créer un potager fleuri

Une pratique très intéressante consiste à introduire des fleurs et des plantes aromatiques au potager pour attirer les insectes ravageurs et détourner leur attention. La capucine et les œillets d’Inde sont remarquables à cet égard. Dans tous les cas, la biodiversité au jardin est à encourager car elle crée un équilibre qui favorise la venue de nombreuses espèces animales utiles au jardinier.

Pratiquer la rotation des cultures

La rotation des cultures permet de garder un sol riche et fertile sans avoir recours aux engrais chimiques. Le principe est simple : le jardin est divisé en plusieurs parcelles sur lesquelles sont cultivées des plantes ayant des besoins différents en eau et en ressources. Chaque année, le plan du jardin change de façon à ne jamais planter deux fois de suite la même famille de légumes au même endroit.



Utiliser des engrais naturels

engrais naturelLe compost est un élément indispensable au jardin biologique. Il enrichit le sol en nutriments et le rend plus fertile. Avec le compost, les plantes sont plus vigoureuses et ont un meilleur rendement sans l’utilisation du moindre engrais chimique. En plus, sa fabrication est très facile et très économique. Tous les déchets végétaux peuvent être utilisés pour le compostage : les épluchures de fruits et de légumes, les coquilles d’œufs et les restes de repas, hormis la viande et le poisson.Facile à faire chez soi, le purin d’ortie est également une préparation très utile qui agit à la fois comme engrais et comme répulsif contre les pucerons et les acariens. Pour le réaliser, Il faut dix litres d’eau pour un kilo d’orties fraiches. On laissera macérer le mélange pendant deux semaines en remuant tous les deux jours. Une fois filtré, le purin d’ortie ne se conserve pas et doit être utilisé rapidement.

Fabriquer son propre insecticide

Il existe plusieurs recettes d’insecticides naturels à pulvériser sur les plantes à base de savon noir, d’ail ou de rhubarbe. 30 ml de savon noir dilué dans un litre d’eau permettent de tuer les pucerons et les aoutats en les asphyxiant. Une infusion de feuilles de rhubarbe peut être ajoutée au mélange ou bien utilisée en complément.

Une autre recette consiste à piler deux ou trois gousses d’ail et les mélanger à un litre d’eau. La préparation est à pulvériser sur les plantes deux à trois fois par semaine pour combattre les pucerons.

Que planter sur un sol sableux ?

sol sableux

sol sableux

Un sol sableux est peu fertile et n’a pas bonne réputation auprès des jardiniers. Cependant, si l’on consent à planter des espèces végétales adaptées, il peut devenir un atout au jardin comme au potager. Suivez nos conseils pour choisir les plantes qui s’épanouiront sur un sol de type sablonneux.

Reconnaître un sol sableux

Le sol sableux est très facile à travailler, il est léger et il se réchauffe vite. En revanche, il ne retient pas l’eau et il peut vite devenir sec en été si on ne l’arrose pas. C’est un sol acide où l’on peut voir pousser à l’état naturel des ajoncs et de la bruyère.

Côté jardin

Au jardin, le sol sableux est bien adapté à la culture des rhododendrons, des géraniums et des hortensias. D’une manière générale, toutes les plantes de terre de bruyère apprécient les sols acides et riches en sable. On pourra planter des camélias et des magnolias mais aussi des hélianthèmes et des santolines qui sont de petits arbustes au feuillage très aromatique et persistant. Les pins maritimes, les cistes et les cyprès poussent également très bien sur sol sableux.


Au potager

Les sols sableux ont la réputation d’être assez difficiles. Ils ont besoin d’être fréquemment arrosés car ils retiennent peu l’humidité en raison de leur grand pouvoir drainant. Au potager, on pourra planter des carottes, des asperges, des fraisiers, des oignons, des radis, des panais et des betteraves. Les légumes racines s’accommodent bien d’un sol sablonneux car ils s’enracinent plus facilement que dans les sols très durs ou argileux.

Une autre solution consiste à aménager son jardin en carrés et à l’enrichir sur une surface restreinte. On pourra aussi planter en rotation des légumineuses comme des fèves ou des pois chiches.

 

 

 

Que planter sur un sol sableux ?

Sol sableux

 

Sol sableuxUn sol sableux est peu fertile et n’a pas bonne réputation auprès des jardiniers. Cependant, si l’on consent à planter des espèces végétales adaptées, il peut devenir un atout au jardin comme au potager.        Suivez nos conseils pour choisir les plantes qui s’épanouiront sur un sol de type sablonneux.

Reconnaître un sol sableux

Le sol sableux est très facile à travailler, il est léger et il se réchauffe vite. En revanche, il ne retient pas l’eau et il peut vite devenir sec en été si on ne l’arrose pas. C’est un sol acide où l’on peut voir pousser à l’état naturel des ajoncs et de la bruyère.



Côté jardin

Au jardin, le sol sableux est bien adapté à la culture des rhododendrons, des géraniums et des hortensias. D’une manière générale, toutes les plantes de terre de bruyère apprécient les sols acides et riches en sable. On pourra planter des camélias et des magnolias mais aussi des hélianthèmes et des santolines qui sont de petits arbustes au feuillage très aromatique et persistant. Les pins maritimes, les cistes et les cyprès poussent également très bien sur sol sableux.

Au potager

Les sols sableux ont la réputation d’être assez difficiles. Ils ont besoin d’être fréquemment arrosés car ils retiennent peu l’humidité en raison de leur grand pouvoir drainant. Au potager, on pourra planter des carottes, des asperges, des fraisiers, des oignons, des radis, des panais et des betteraves. Les légumes racines s’accommodent bien d’un sol sablonneux car ils s’enracinent plus facilement que dans les sols très durs ou argileux.

Une autre solution consiste à aménager son jardin en carrés et à l’enrichir sur une surface restreinte. On pourra aussi planter en rotation des légumineuses comme des fèves ou des pois chiches.