le jardin en mars : ce qu’il faut faire ce mois-ci

en mars au jardin

En mars, le jardin et le potager se réveillent doucement

En Mars,ne vous précipitez pas pour planter vos semis, attendez la deuxième semaine de mars, ou encore un bon mois pour les climats rudes. Vous ne prendrez aucun retard : les meilleures conditions aideront à la germination. Avril et mai sont également de bons mois pour les semis. Tout est fonction du temps.
Échelonnez vos différents semis en fonction des expositions, des régions, en commençant par les parcelles ensoleillées et abritées : la récolte sera étalée, et les risques divisés.

Les légumes et le potager

– Choisissez les semences de vos futurs légumes en finissant vos plans de potager

– Vérifiez aussi que les protections sur les poireaux et les artichauts sont toujours en place

Bêchez quand c’est possible, avec apport de compost bien décomposé, et enfouissez les engrais verts

paillez les plantations et préparez la terre et le semis lors des belles journées de février

les légumes à récolter

Récoltez endives, épinards,oseille, poireaux, les derniers légumes d’hiver

Les légumes à planter

Pour vos semis, pensez à vérifier sur les sachets que la variété convoitée se sème bien en cette période.

Le verger

– procédez à la plantation des arbustes à petits fruits : cassissiers, groseilliers, framboisiers, caseilliers etc…

binez légèrement entre les fraisiers pour ameublir le sol et profitez-en pour apporter un peu d’engrais ou de compost

– S’il reste des fruits momifiés sur les fruitiers, enlevez-les avant qu’ils ne deviennent des vecteurs importants de maladie.  apportez aux arbres fruitiers un engrais riche en azote.

– Si vous avez oublié de traiter vos pêchers à la bouillie bordelaise auparavant, traitez les avec du thirame.

Calendrier des plantations à venir bientôt

La terre

paillez les surfaces libres, pour empêcher la pousse des mauvaises herbes,

binez et casser les mottes que le gel n’a pas émiettées.

– Les gros travaux de labours doivent être terminés.

La faune

–  Nourrir les oiseaux : graines, pain, eau, graisse

Les autres points

Terrasses, balcons, jardinières et appartements : arrosez de plus en plus abondamment.

Protégez vos plantes, il fait froid au jardin !

Il fait froid dehors !!

Tout comme nous, votre jardin est sensible aux baisses brutales de températures.
Contrairement à certains d’entre nous, le jardin ne peut pas s’enfuir vers les pays chauds quand il fait froid…

Alors voici 3 travaux et actions pour protéger arbres et plantes contre le froid, la pluie, le vent et le gel , mais n’attendez plus :

Tous les pots aux abris

Dans un pot, les racines souffrent plus du froid qu’en pleine terre. A la veille des premières gelées, les pots doivent prendre la direction d’un abri.

  • Les plantes qui conservent leurs feuilles en hiver sont placées dans un endroit lumineux ; une véranda, une serre, ou à l’intérieur de la maison, près d’une fenêtre.
  • Les pots volumineux qui ne peuvent pas être déplacés seront recouverts de plusieurs couches d’un voile (très pratiques ces housses en voile d’hivernage) ou d’une bâche en plastique.

Pailler les plantes fragiles

Paille, écorces, branchages et feuilles mortes constituent une très bonne protection pour les racines des plantes les plus frileuses. Les paillis sont à disposer à la base et doivent être aérés régulièrement après les pluies pour éviter les risques de pourrissement.

Le pot de terre et la cloche

Retourné, un pot de terre permet de protéger efficacement les souches des petites plantes qui perdent leurs feuilles en hiver. L’orifice de drainage sert alors de bouche d’aération. Le pot doit être retiré dès l’apparition des premières feuilles.

Pour les plantes à feuillage persistant, on utilisera une cloche transparente comportant un trou d’aération.

Et n’oubliez pas de sortir bien couverts pour toutes ces petites opérations !!

Au jardin : je garde de belles mains

Avoir de belles mains en jardinant

Quel plaisir de jardiner ! Les mains dans la terre, on se sent au plus proche de la nature, mais au risque de les abîmer. Comment conserver de belles mains lorsque l’on est accro au jardinage ?

Porter des gants pour protéger ses mains

C’est un peu le b.a-ba à garder en tête : au jardin, il faut protéger ses mains de toute agression extérieure (épines, ronces, froid…) Ayez le réflexe de porter des gants, pour votre sécurité et votre confort.

Comment choisir sa paire de gants ?

A chaque type de travaux sa paire de gants : il n’y a qu’à observer les kilomètres de rayons qui y sont consacrés dans les jardineries et grandes surfaces spécialisées pour s’en rendre compte. Alors, comment s’y retrouver ?
– N’achetez pas dix paires de gants bien entendu mais choisissez-en une seule (voire deux) de qualité ;
– Le cuir (souple) est à privilégier pour sa résistance ;
– Choisissez la bonne taille ; ils doivent être assez longs pour protéger vos poignets.

Vous préférez jardiner les mains nues ?

Dans ce cas, déterminez parmi les activités de jardinage celles qui sont le moins risquées et qui ne nécessitent pas forcément l’usage de gants (par exemple, le rempotage) et faites-vous plaisir !

Une astuce pour garder les ongles propres : frottez-vous les ongles avec un savon mouillé pour former une couche protectrice qui limitera les accumulations de terre et rendra leur nettoyage beaucoup plus facile !