La pêche de vigne

pêche de vigne

Connaissez-vous la pêche de vigne ?

La pêche de vigne est une variété de pêche assez ancienne. Elle est devenue rare, d’autant plus qu’elle pousse dans une région de France bien particulière !

Hortik se fait un plaisir de partager avec vous l’histoire de la pêche de vigne !

 

D’où vient-elle ?

En Poitou-Charente et plus particulièrement au sud du département des Deux-Sèvres, subsiste encore une variété de pêche appelée pêche de vigne.

Une variété de pêche très ancienne !

Jusque dans les années 1950 – 1960, la région était viticole. Chaque ferme possédait une vigne pour produire son vin du terroir et ce pour sa consommation personnelle ! Dans ces vignes poussaient des pêchers sans aucune taille ni traitements. Ces arbres produisaient des fruits de taille moyenne à chair blanche très particulièrement savoureuse.


Une variété en voie de  disparition …

Ce type de pêcher a pratiquement totalement disparu pour 2 raisons :

1. A cette époque, les gouvernements proposaient des primes aux agriculteurs. Ils n’en disposaient que s’ils arrachaient leurs pieds de vigne personnels. Cette action gouvernementale avait pour objectif de favoriser les viticulteurs professionnels qui produisaient des vins commercialisés (Bordelais, Languedoc, Pays de Loire, … etc.).  Ceci a engendré la dispartion des vignes personnelles et des pêchers à pêches de vigne !

2. De plus, cette variété de pêche ne se conserve pas longtemps après avoir atteint sa pleine maturité. Cette particularité ne permet pas sa commercialisation.

Les rares survivants

Aujourd’hui, dans mon village, chaque habitant possède et entretien un verger potager dans lequel poussent encore des pêchers d’autrefois ! Aucune plantation, ni traitement ne sont réalisés. Et pour cause … quand les fruits sont murs, nous les consommons sur place et nous jetons les noyaux au hasard dans le jardin. Si la pousse de l’arbre fruitier ne gêne pas la culture des légumes, il est conservé et croît en toute liberté de manière à perpétué l’espèce ! L’année suivante de petites pêches réapparaissent pour notre plus grand plaisir !

Cette année, puisque la récolte a été très abondante, chacun en ce moment même confectionne par le biais de ces fruits savoureux et biologiques d’excellentes confitures.

Un fruit biologique !

Espoir, espoir, quand tu nous tiens ! Que cette espèce vive longtemps … . Contrairement aux variétés de pêcher en jardinerie, ce robuste pêcher est rustique et résiste très bien aux maladies et particulièrement à la cloque (lorsque les feuilles de l’arbre apparaissent boursouflées et rougeâtres). Cet attrait dispense de procéder à des traitements chimiques souvent préjudiciables à la santé des consommateurs !

 

Le jardin en mai : ce qu’il faut faire ce mois ci

Potager de mai

Mois de Mai rime avec printemps ! La nature s’est réveillée depuis plusieurs semaines et la chaleur commence petit à petit à faire son apparition. L’été arrive et vous avez beaucoup de choses à faire pour votre potager !

Potager de mai

Les légumes et le potager

  • Éclaircissez les rangs de jeunes laitues
  • Buttez vos pommes de terre
  • Binez autour de vos légumes régulièrement
  • Éliminiez les mauvaises herbes avec la racine pour être sûr qu’elles ne reviendront pas
  • Recommencer à fabriquer du compost en pensant à l’arroser en cas de chaleur prolongée
  • Pour les potages et jardins bio : boostez vos plantes en pulvérisant du purin d’orties

Les légumes à récolter

En mai vous pourrez encore récolter des légumes d’hiver comme :

  • Des salades
  • Des laitues d’hiver
  • Des poireaux
  • Des brocolis
  • Les premières asperges sorties du sol
  • Des tiges très jeunes et fraîches d’angélique
  • Des endives

Les légumes à semer et planter

En mai vous pouvez semer et planter :

  • Des choux
  • Des poireaux
  • Des scaroles et autres chicorées frisées
  • Des laitues
  • Des carottes
  • Des haricots vers
  • Des radis d’été
  • Des brocolis
  • Des pois
  • Des betteraves
  • Pieds de tomates
  • Gousses d’ail

Pour les herbes aromatiques, mai est propice pour semer du cumin mais encore de l’angélique.

Conseils :

  • Avant de planter vos pieds de tomates, déposez au fond du trou que vous avez fait quelques branches d’orties sans les racines : cela vous permettra de fortifier vos plants et de lutter contre les maladies !
  • En éclaircissant vos rangs de radis (laissez environ 2 cm entre les radis) et en semant de nouvelles planches de radis tous les 15 jours : vous obtiendrez une récolte continue !
  • Pour faire grossir vos bulbes d’ail, n’hésitez pas à nouer les feuilles
  • Il faut prélever l’angélique avant la floraison

Le verger

  • Traitez tous les arbres fruitiers au moment de la formation des fruits (bouillie bordelaise, solution vendue en supermarché…)
  • Protéger vos arbres fruitiers, grimpantes fruitières et petits fruits des nuisibles grâce à des pièges à phéromone ou insecticides et des oiseaux avec des filets.
  • Récoltez vos premières fraises
  • Taillez les framboisiers et noisetiers

La terre

  • binez et sarclez, et griffer la terre encore et encore, afin de l’ameublir, l’aérer et la rendre légère.
  • Binez autour de vos légumes régulièrement et éliminez les mauvaises herbes avec leurs racines.

La faune

Faites attention aux oiseaux qui tenteront de venir manger vos récoltes !

Les autres points

Balcon : garnissez vos pots et jardinières de fleurs estivales et sortez le laurier-rose et le datura.

Le jardin en avril : ce qu’il faut faire ce mois ci

Semis-avril

Avril est souvent synonyme du retour des beaux jours. La nature s’est réveillée en mars, nous pouvons donc poursuivre les travaux commencés le mois précédent. Avant de s’attaquer aux travaux, nous vous recommandons de vérifier la température et le temps. Si des gelées tardives sont prévues, il est conseillé de réaliser les tâches en fin de mois ou même début mai.

Semis-avril

Les légumes et le potager

En avril, il est l’heure de biner et sarcler votre potager. Si vous possédez un potager bio, il est temps de récupérer du fumier au centre équestre proche de chez vous pour chauffer le châssis. Nous vous conseillons d’ajouter du compost à votre terre ou du fumier.

Les légumes à récolter

Comme en mars, vous pouvez récolter diverses sortes de légumes d’hiver comme :

  • Les salades
  • Les poireaux
  • Les brocolis
  • Les betteraves
  • Les épinards
  • L’oseille
  • Les endives

Les légumes à semer et planter

En avril, vous pouvez planter un vaste choix de légumes comme :

  • les choux (choux de milan, choux de Bruxelles)
  • les poireaux
  • les salades
  • certaines variétés de carottes (reportez-vous aux sachets contenant la variété)
  • certaines variétés de radis (reportez-vous aux sachets contenant la variété)
  • les brocolis
  • les pois
  • les betteraves
  • Chicorées frisées
  • Pommes de terre de saison
  • Gousses d’ail

Au niveau herbes aromatiques, avril est également le mois pour planter le cerfeuil, l’aneth, l’estragon mais aussi la ciboulette… Le mois d’avril est également le bon mois pour mettre en terre les plants en pots obtenus en mars.

Le verger

Au verger, il est temps de tailler la treille, le poirier, le pêcher en fleur et de désherber au pied de ceux-ci.  Il vous faut également attacher les branches sur leur support et effectuez un traitement préventif contre la tavelure sur les poiriers avec de la bouillie bordelaise.

La terre

  • paillez les surfaces libres pour empêcher la pousse des mauvaises herbes
  •  binez et cassez les mottes que le gel n’a pas émiettées
  • les gros travaux de labours doivent être terminés.

La faune

Nourrissez les oiseaux et aidez-les à construire leur nid. Si vous n’avez pas de mangeoire à oiseaux, n’hésitez pas lire notre article consacré à la réalisation artisanale d’une mangeoire qui vous aidera à construire la vôtre !

Les autres points

Terrasses, balcons, jardinières et appartements : arrosez de plus en plus abondamment. Il est également temps de préparer les pots et jardinières à garnir après les dernières gelées.

Comment récolter ses propres graines ?

graines de courge

Pour faire suite à l’article sur la différence entre graines et bulbes, voici un reportage sur la façon de récolter ses graines tout(e) seul(e) comme un(e) grand(e) :

graines de courge
En plus, récolter ses propres graines pour les replanter l’année suivante peut s’avérer très amusant.

 

Quelles plantes privilégier ?

On peut récolter les graines de toutes les plantes mais certaines sont plus faciles à sécher et conserver que d’autres. Parmi celles-ci, citons les haricots, les fèves, les aubergines, la coriandre, les épinards, les pommes de terre, les poivrons et les piments. Les graines de tomate nécessitent d’être fermentées avant d’être lavées puis séchées à l’air libre. Les pommes de terre mettent environ un mois et demi à germer.

 

La bonne période pour récolter les graines

Les graines se récoltent à la fin de l’été, lorsque les fruits et les légumes sont à pleine maturité et bien secs.  Commencez la récolte en fin d’après midi et privilégiez un temps sec, pour éviter tout risque de pourrissement lors du séchage.

 

La méthode de récolte des graines

Les plantes à grosses graines comme les fèves et les haricots sont les plus faciles à récolter:

– Il faut laisser le temps aux gousses de brunir et de bien sécher sur la plante.
– Ensuite il ne reste plus qu’à les écosser pour récupérer soigneusement les haricots.

 

L’aneth, la coriandre et le basilic sont des plantes très prolifiques. Il suffit de laisser quelques plants monter en graines et de recueillir les ombelles une fois qu’elles auront bien bruni. On entrepose ensuite les graines dans une cagette dans un endroit frais et sec jusqu’à ce qu’elle soient bien sèches.

 

Les graines de fleurs se récoltent de la même manière, dès la fin de la période de floraison. Une fois que toutes les pétales sont tombées, il faut patienter encore un peu jusqu’à ce que la plante soit bien sèche. La récolte peut alors commencer. Munissez-vous d’un petit pot avec des bords suffisamment hauts pour ne pas laisser s’envoler les graines.

 

Réussir le séchage des graines

Le séchage des graines est une étape importante et doit être soigneusement réalisé sous peine de voir apparaître des moisissures et de gâcher ainsi toute la récolte. Le papier absorbant est à déconseiller : on placera plutôt les graines sur des soucoupes à l’air libre, bien séparées les unes des autres.

Le séchage des graines prend environ 48 heures pour les graines de tomates et peut aller jusqu’à plusieurs semaines pour les haricots et les fèves.

 

La conservation des graines

Le conditionnement le plus simple et le plus efficace est l’emploi d’enveloppes à courrier où l’on aura pris soin d’écrire le nom de la plante et la date de récolte. Soigneusement rangées dans une boite en bois à l’abri du froid et de l’humidité, les graines pourront se conserver durant toute une année.

Attention aux contenants en plastiques comme les boites de pellicules photos ou les tupperwares : ils sont généralement très hermétiques et ne permettent pas d’affiner convenablement le séchage.

La durée de conservation est variable selon l’espèce. Une fois lavées et séchées, les graines de courge se conservent pendant cinq à six ans. Les graines de laitues et de poivron se gardent au moins quatre ans, tandis que les graines de soucis et d’amarantes se conservent seulement jusqu’à l’année suivante.

 

et n’oubliez pasx :

– pour les graines de fleurs, c’est à la fin de la floraison

– pour les graines de légumes, c’est à la fin de l’été !

Calendrier des semis et récoltes de Avril à Juin

Potager

Voici sous forme de liste les informations de semis et de récoltes des plantes potagères.
Ce calendrier des semis vous indiquera les périodes de semis, de plantation, de repiquage et de récolte des légumes du jardin.

Suivez notre guide des semis et récoltes pour avril, mai et juin :

En Avril, que peut on semer ou récolter ?

-aubergines, melons, piments, tomates (Semis en intérieur – debut de mois)
– melon, piment, poivron, basilic, cornichon, fenouil, chou cabus d’été / automne, chou de milan d’été / automne (Semis sous abris – début de mois)
– aubergine, carotte 1/2 longue hâtive, chicorée barbe de capucin, chicorée Pain de sucre, chou fleur tardif, chou rouge, céleri à côtes, céleri branches, céleri rave, concombre, coriandre, courgette, cresson, estragon, potirons, romarin, thym, tomate (Semis sous abris)
– échalote (Semis pleine terre- debut de mois)
– aneth, arroche, artichaut, asperge, betterave, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri à couper, chou de Bruxelles, chou fleur hâtif, ciboule, ciboulette, courge, courgette, échalote, épinard d’été et d’automne, estragon, fève, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine, navet de printemps, oignon de couleur, oignon blanc à confire, panais, persil frisé ou non, persil « racines », pissenlit, poireau, poirée, pois mangetout, pois nain grain ridé, pois à rames grain ridé, pois à rames grain rond, pois nain grain rond, radis roses pleine terre, rutabaga, salsifis, scorsonère (Semis pleine terre )
– basilic, chicorée frisée, chou cabus d’été / automne, chou cabus d’hiver, choux-fleur, chou d’hiver frisé, chou de milan d’hiver, chou de milan d’été / automne, chou rouge, fenouil, haricot grain, haricot vert, scarole, tétragone (Semis pleine terre – fin de mois )
– Divisez puis replantez la touffe de ciboulette, repiquez les choux-fleur, laitues pommées printemps / batavia, poireaux (Arrachage / Repiquage)
– repiquage chou de milan d’été / automne semé en début de mois, melon, tomate (Arrachage / Repiquage -fin de mois)
– ail blanc, artichauts (achetés ou prélevés sur le pied mère), céleri-branche, crosnes, échalote, griffes d’asperges, oignon de couleur, pomme de terre ( Plantations)
– chou de Bruxelles, chou d’hiver frisé, endive, mâche (récolte – début de mois)
– artichaut, carotte courtes à forcer, cerfeuil, chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou brocoli, ciboulette, épinard de printemps, estragon, laitue à couper, laitue pommée d’hiver / batavia, oignon blanc de printemps, persil frisé ou non, pissenlit, radis roses pleine terre, romarin, thym (récolte)
– asperge (récolte après 3 ans), laitue pommée printemps / batavia (récolte – fin de mois)


En Mai, que peut on semer ou récolter ?

Semis sous abris :

– En godets : Courges, potirons, chou rouge (Début de mois de préférence)
– céleri rave, estragon, romarin, thym (Tout le mois)

Semis pleine terre :

– artichaut, asperge, chou de Bruxelles, chou fleur hâtif, chou navet – rutabaga, épinard d’automne, estragon, fève, oignon blanc à confire, persil « racines », poireau (Début de mois de préférence)
– aneth, arroche, aubergine, basilic, betteraves, cardon, carotte longue ou 1/2 pleine terre, céleri à couper, chicorée barbe de capucin, chicorée frisée et scarole, chicorée Pain de sucre, chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou brocoli, chou cabus d’été / automne, chou cabus d’hiver, chou de milan d’été / automne, chou de milan d’hiver, chou d’hiver frisé, chou fleur tardif, chou rave, chou rouge, ciboulette, concombre, coriandre, cornichon, courge, courgette, cresson, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine, melon, navet de printemps, panais, persil, persil frisé, pissenlit, poirée, pois à rames grain ridé, pois mangetout, pois nain grain ridé, potirons, radis d’été/automne, radis roses pleine terre, salsifis, scorsonère, soja potager, tétragone, thym. (Tout le mois)
Fin de mois de préférence
chicorée endive

Repiquage :

– aubergine longue hâtive, betterave, céleri branches, céleri à côtes, chou cabus d’été / automne semés avant, chou de milan d’été / automne semés avant, concombre, courgette, melon, romarin, thym, tomate
Fin de mois de préférence
– Tous les semis préparés à l’intérieur ou sous abri. chou de Bruxelles, chou fleur hâtif, chou rouge, cornichon, piment, poivron, potirons (tous les planter de façon à enterrer un peu la tige), rutabaga, tomate

Plantations :

– haricots, pommes de terre à environ 10 cm de profondeur, tomates (Tout le mois)
– melons, pommes de terre les moins précoces (fin de mois)

Récolte :

– chou brocoli, épinard de printemps, pissenlit, laitue pommée printemps / batavia (Début de mois)
– artichaut, asperge (récolte après 3 ans), carotte courtes à forcer, chicorée sauvage (trévise, Vérone), chou cabus de printemps, ciboule, ciboulette, estragon, laitue à couper, laitue pommée d’hiver / batavia, navet de printemps, oignon blanc de printemps, persil frisé ou non, pois nain grain rond, radis roses pleine terre, romarin, rhubarbe, sauge, thym (Tout le mois)
– carotte 1/2 longue hâtive, cresson, fraises, pois mangetout (Fin de mois)

Potager

En Juin, que peut on semer ou récolter ?

Semis pleine terre :

– basilic, céleri à couper, chou cabus d’été / automne, chou cabus d’hiver, chou d’hiver frisé, chou de milan d’été / automne, chou de milan d’hiver, chou rouge, panais, poirée, pois mangetout, pois nain grain ridé (Début de mois)
– betteraves, carotte longue ou 1/2 pleine terre, chicorée Pain de sucre, chicorée sauvage (trévise, vérone), chicorée frisée et scarole, chou brocoli, chou de chine, chou rave, concombre, cornichons, courges, cresson, endive, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, laitue romaine, melons, navets, persil frisé ou non, pissenlit, poireaux, potiron, radis d’été/automne, radis roses pleine terre, soja potager (Tout le mois)
– radis noir d’hiver (Fin de mois)

Arrachage / Repiquage :

– betterave, céleri branches, céleri à côtes, chou de milan d’été / automne semés avant, poivron, rutabaga, tomate, potiron, (Début de mois)
– aubergine, basilic, céleri rave, chicorées, chou de Bruxelles, chou cabus d’été / automne semés avant, chou fleur hâtif et tardif, chou rouge, concombres, courges, estragon, laitues, piment, poireaux,
– céleri à couper, chou cabus d’hiver, chou d’hiver frisé, chou de milan d’hiver (Fin de mois)

Plantations :

– oignon de couleur en bulbes, pomme de terre (Tout le mois)

Récolte :

– laitue pommée printemps / batavia (Début de mois)
– ail rose, aneth, arroche, artichaut, asperge (récolte après 3 ans), carotte courte à forcer, carotte 1/2 longue hâtive, chou cabus de printemps, ciboule, ciboulette, cresson, estragon, fève, laitue à couper, laitue pommée été/automne / batavia, navet de printemps, oignon blanc à confire, oignon blanc de printemps, oignon blanc très hâtif, oignon de couleur, persil frisé ou non, pois à rames grain rond, pois mangetout, pois nain grain ridé, pois nain grain rond, pomme de terre, radis roses pleine terre, romarin, rhubarbe, thym (Tout le mois)
– basilic, estragon, melon, pois à rames grain ridé (Fin de mois)


Ce qu’il faut faire au jardin en février

Le potager se repose en février, mais voici tout de même une liste des actions à mener au jardin en février.

Les légumes et le potager

– Choisissez les semences de vos futurs légumes en finissant vos plans de potager
– Vérifiez que les protections sur les poireaux et les artichauts sont toujours en place
– Bêchez quand c’est possible, avec apport de compost bien décomposé, et enfouissez les engrais verts
– paillez les plantations
– Préparez la terre et le semis lors des belles journées de février

Les légumes à récolter

Récoltez les légumes d’hiver, les poireaux, les choux, les choux brocolis et de Bruxelles,
Vous pouvez également récolter les mâches selon vos besoins : elles ne craignent que les fortes gelées.

Les légumes à planter

En fin de mois, vous pouvez commencer à planter les topinambours, les échalotes, l’ail et les oignons .

Au verger

– Taillez les poiriers, pêchers, pommiers et framboisiers
– Taillez groseilliers et cassissiers en supprimant le bois mort et les trop vieilles branches
– Si le temps est au beau, vous pouvez chauler les troncs des arbres avec de la chaux ou un produit insecticide adapté, afin de détruire les larves et insectes qui se trouvent dans les anfractuosités de l’écorce.
– Éliminez le bois mort si cela n’a pas été fait en janvier.

– Vous pouvez greffer les arbres à pépin ainsi que le cerisier et le prunier s’il fait beau en février

à venir : nous vous proposerons très bientôt le calendrier des plantations pour savoir si et quels arbres fruitiers il convient de s’occuper ce mois ci

La terre et le matériel

– retournez le compost si cela n’a pas été fait en janvier

– dans cette période assez calme au jardin, profitez en pour ranger, et nettoyer vos outils de jardin. Un bon outil bien propre permettra d’éviter la propagation de certaines maladies comme la rouille.

La faune

– Nourrir les oiseaux : graines, pain, eau, graisse