Le jardin en Octobre : ce qu’il faut faire ce mois ci

les carottes peuvent encore etre récoltées en octobre

En octobre, on commence à s’approcher de l’hiver. Les feuilles des arbres tombent, les jours raccourcissent…

Votre jardin a besoin de vous et de préparatifs afin d’affronter l’hiver qui arrive.

Alors à vos outils, amis jardiniers !

Arrosoir

 

Les légumes et le potager : à faire en octobre

  • Éliminez les mauvaises herbes et nettoyez les parcelles avant de labourer.
  • Labourez le sol des parcelles de votre potager qui sont vides et incorporez-y du fumier ou votre compost mûr
  • Rentrez vos légumes pour les conserver bien secs
  • Compostez les feuilles mortes uniquement si elles ne sont pas malades ! Si elles le sont, veillez à bien vous en débarrasser en les brûlant. Pour tout savoir sur le compost, c’est par ici !

Les légumes à récolter ce mois d’octobre au potager

En octobre, vous pourrez récolter :

Artichaut violet de provence à récolter en octobre
Ces Artichauts Violet de Provencesont appelés poivrades, ils sont cultivés principalement en Bretagne, et en ProvenceL’artichaut Violet de Provence se mange cru ou cuit.En cuisine, il faut compter 3 artichauts par personne en accompagnement.
les aubergines sont a récolter en octobreLes graines d’aubergine Baluroi ont un fruit allongé – 25 cm environ-  violet foncé . Ces aubergines sont hâtives.Pour savoir comment planter et choyer ses aubergines, suivez le guide !
le cardon, légume oublié, à récolter en octobreA partir de la mi-août et jusqu’aux premières gelées, il faut « blanchir » les pieds des cardons, soit sur place, soit en les récoltant « en mottes » pour les placer dans un local obscur. Cette opération rendra le légume tendre et en fera disparaître l’amertume.pour plus d’infos sur comment cultiver le cardon, c’est par iciles carottes peuvent encore etre récoltées en octobreRedécouvrez nos articles sur les carottes sur le blog d’hortik :- 6 manières de conserver ses carottes : http://blog.hortik.com/2012/11/14/6-manieres-de-conserver-ses-carottes/– zoom sur la carotte : http://blog.hortik.com/2012/06/08/zoom-sur-la-carotte/
certains cornichons et concombres peuvent etre récoltés en octobre

  • Les concombres et les cornichons font partie de la même espèce (le cornichon est ramassé plus précocement).
  • Les concombres et cornichons sont des plantes grimpantes ou rampantes.Pensez à pailler le sol pour éviter que les fruits n’aient trop d’humidité.
betteraves rondes, à récolter en octobreLa Betterave Ronde de Detroit est réputée pour sa chair tendre, rouge foncée et son jus abondant.Cette variété se consomme crue, râpée en vinaigrette ou cuite dans les salades.Les feuilles de la betterave peuvent être consommées de la même façon que les epinards.
La betterave peut aussi être cuisinée en purée.




et aussi :

  • les courges, l’estragon, les poireaux, les poivrons, les potirons, les pommes de terre, les radis, le soja, les choux (fleur, de Chine, de Bruxelles, rave, rouge, cabus d’été), le radis noir d’hiver, le persil, le céleri-rave

Les légumes à semer et planter en octobre

Salade

Voici donc une liste de quelques légumes à planter au potager en octobre :

  • Ail rose
  • Chou cabus de printemps
  • Laitue
  • Navet d’automne
  • Chou cabus de printemps
  • Oignons blancs de printemps
  • Épinards de printemps

Le verger en octobre

  • Plantez vos arbres fruitiers
  • Élaguez les arbres qui ont des fruits à noyaux. Veillez à utiliser des outils propres, cela limitera le risque de contamination des maladies. Dans la même optique, veillez à bien cicatriser les plaies de vos arbres au mastic cicatrisant.
  • Traitez préventivement vos arbres à fruits à noyaux contre la cloque du pêcher. La meilleure façon de les protéger est de pulvériser de la bouillie bordelaise à la chute des feuilles.

Les autres points

Sur vos Balcons : rentrez vos bégonias tubéreux.

Au vu de la saison vous pouvez fleurir vos jardinières avec l’aster, le sédum ou de petits chrysanthèmes.

 

Le jardin en août : ce qu’il faut faire au jardin et au potager

aubergine à récolter

Août, plein été. Les grandes vacances et l’été sont là mais il y a fort à faire au jardin !

Nous vous conseillons d’être prudent et de travailler de préférence le matin ou mieux encore le soir si vous le pouvez. C’est en effet meilleur pour les plantes si vous ne travaillez pas sous un soleil de plomb mais également pour vous. Gare à l’insolation et coups de soleil !

Toutes les photos ci-dessous ont été prises ce week end du 29 août dans mon potager…  

Les légumes et le potager

  • Saviez-vous que le soleil et la chaleur provoquaient une transpiration de vos plantes ? Il est fortement déconseillé de les arroser en plein soleil, car l’eau sur les feuilles fait un effet loupe et les rayons du soleil sont beaucoup trop agressifs pour vos plantes.
  • Donnez de l’engrais aux légumes qui en ont besoin
  • Binez régulièrement la terre entre vos rangs du potager, et éliminez les mauvaises herbes
  • Pour les légumes reposant sur le sol comme les potirons par exemple, disposez une tuile ou quelque chose de semblable sous le légume afin d’éviter qu’il pourrisse.
  • Dès que vos aubergines, poivrons et melons sont au stade de mûrissement, diminuez les arrosages afin de leur donner plus de gout. Vous pouvez les tailler pour une meilleure fructification

plantoir pour salade
grâce au plantoir, on seme les salades

haricots verts à recolter
il est temps de récolter vos haricots verts

 

Les légumes à récolter

En aout, vous pourrez récolter :

  • de l’ail
  • des betteraves
  • des carottes
  • des pommes de terre
  • des échalotes
  • des tomates
  • des radis
  • des haricots verts
  • des salades

…et d’une manière générale, tout ce que vous avez semé au printemps et au début de l’été

aubergine à récolter
ca y est, les aubergines sont prêtes !

fraises
et les fraises également !

 

Les légumes à semer et planter

En aout vous pourrez planter et semer :

  • Batavia
  • Laitues pommées d’automne
  • Carottes
  • Haricots verts
  • Radis, vous les récolterez en septembre
  • Navets d’hiver
  • Oignons
  • Ciboule
  • Variétés tardives de divers légumes

 

melon pas encore mur
le melon est presque prêt, miam !

Etayez les branches qui croulent sous le poids des fruits (les fruits restants n’en seront que meilleurs)à faire au verger

  • Arrosez de manière intensive les jeunes arbres fruitiers, cela vous permettra d’assurer leur reprise (ou paillez les pour éviter d’arroser trop tout l’été)
  • Taillez vos arbres fruitiers afin d’éliminer les branches qui ne donneront plus de fruits
  • Taillez les framboisiers et ronces qui ont fini de produire

 

Les autres points à jardiner l’été

Balcons : pensez à bouturer le fuchsia et le géranium.

Si vous partez en vacances, pensez à prévenir vos voisins, votre famille pour qu’ils viennent arroser votre jardin, et vos plantes de temps en temps. Pour qu’ils aient un peu moins de travail, vous pouvez pailler au pied de vos arbustes.

 

 

crotin, engrais naturel
le crotin de cheval est l'un des engrais les plus riches !

Pensez Confitures et Conserves ! Et oui, si vous avez trop de fruits ( figues, fraises, groseilles, …) pensez à en faire des confitures afin de ne pas gaspillez vos fruits !!

Toutes les photos ci-dessous ont été prises ce week end du 29 août dans mon potager…  

Profitez bien de votre été et de votre potager !

Michel

Menthe : Ajoutez une délicieuse touche aromatique à votre jardin

menthe, plante aromatique
Menthe, plante aromatique

La menthe est une plante herbacée condimentaire très aromatique et médicinale. La longueur des tiges ramifiées et dressées, varie de 3 cm à 1m selon les espèces. Les feuilles opposées sont dentées, crénelées, pointues, lancéolées ou arrondies ; elles sont de couleur verte, parfois nuancée ou panachée de jaune ou de blanc. Les fleurs sont regroupées en épis arrondis ou allongés de couleur rose, bleue ou violacée. L’odeur et la saveur de la menthe sont fortes, mais agréables, rappelant parfois le citron, le poivre ou la pomme.

Culture de la menthe

Par division de touffes

  • Au printemps, principalement en avril, arrachez les vielles touffes.
  • Prélevez les éclats du pourtour, et plantez les en lignes espacées de 30 à 40cm en tous sens ou en bordures.

 Par fragment de rhizomes

  • En octobre novembre ou en mars, prélevez sur les vielles touffes des fragments de rhizomes souterrains d’une longueur de 4 à 5 cm.
  • Préparez des poqués espacé de 30 à 40 cm en tous sens.
  • Déposez 3 ou 4 fragments par poquet en les enterrant de 8cm à 10cm de profondeur.

Par bouturage

  • Le bouturage de la menthe s’effectue généralement en août ou septembre, en pépinière ombragée.
    • Coupez l’extrémité des rameaux (de 2 à 20cm selon les espèces).
    • Otez les feuilles sur la partie enterrée.
    • Plantez les tiges sur la moitié de leur hauteur en les espaçant de 8 à 10cm.
    • Tenez le sol frais et mettez les plants en place avec leurs mottes, au printemps suivant.



Par semis

Ce mode de reproduction n’est que rarement adopté. Il sert parfois pour la menthe pouliot et la menthe verte.

  • Les graines se sèment clair, en place, au printemps.
    • recouvrez de peu de terre et gardez le terrain frais pour favoriser la levée.
    • Par la suite ne gardez qu’un sujet tous les 30 à 40cm.
  • Il est possible de semer en pépinière en mars-avril pour repiquer environ 2 mois et demi plus tard.

Fertilisation de la menthe

Fertilisation normale à la fin de l’automne ou au début du printemps avec un engrais naturel et du compost.

Entretien de la menthe

  • Ne négligez les binages et les sarclages.
  • Arrosez si nécessaire.
  • Courant novembre, coupez les tiges à quelques centimètres au-dessus du sol.

Récolter et conserver sa menthe

  • On récolte les feuilles selon les besoins, du printemps à l’automne.
  • Pour la conservation, coupez les tiges avant la floraison, laissez les sécher à l’ombre et rangez les dans des boites ou en sachets, à l’abri de l’humidité.

Maladies et parasites

Voici les 2 maladies principales qui attaqueront vos menthes :

  • L’altise : ce coléoptère perfore les feuilles en période de sècheresse.
  • Le puceron : ce petit insecte suce la sève sous les feuilles qui s’enroule.

 

Vous êtes intéressé par d’autres plantes aromatiques? C’est ici :

Comment récolter ses graines au jardin

Graines de courge

Fleurs resplendissantes, fruits et légumes gorgés de soleil : vous avez de quoi être fier de votre jardin ! Alors, pourquoi ne pas faire durer le plaisir, en récoltant les graines des plus beaux spécimens ?

Voici de quoi vous guider vers le succès :

1. conditions sine qua non pour bien récolter les graines

Vous verrez, rien n’est plus gratifiant que de voir s’accomplir sous ses yeux le cycle de vie complet d’une plante : de son semis, à la future graine ! Ainsi, au lieu d’acheter tous les ans quelques sachets de graines pour vos plantes et pour le potager, sachez qu’il n’est pas compliqué de récolter vous-même celles de vos propres végétaux. Pour cela, quelques conditions de bases sont à respecter.

Graines de courge

1. Le bon moment

Avant l’heure ce n’est pas l’heure, après l’heure… ce n’est plus l’heure ! La récolte des graines doit respecter un « timing » précis. De ce fait, votre sens de l’observation sera garant de votre succès… Observez quotidiennement vos fleurs, fruits et légumes, l’évolution étant extrêmement rapide.
Vous devez prélever vos graines avant qu’elles ne soient arrivées à maturité. Lorsqu’elles commencent à ressemer, il est déjà trop tard.

Comment repérer le bon moment ?

Pour n’importe quelle plante, c’est l’opercule contenant les graines qui vous donnera l’indication. Selon les végétaux, il peut être de forme allongée, semblable à un haricot ; il peut aussi être plus arrondi, voire en forme de griffe.

2. La bonne sélection

Doivent être sélectionnés les plantes (porte-graines) en bonne santé ;

Prélevez les graines des plantes qui sont parfaites à vos yeux.

3. Les bonnes conditions météo

Le ramassage de graines doit être réalisé par temps sec, en plein soleil. En cela, la fin de l’été est la période idéale. Ceci favorise le séchage des graines et limite les risques de moisissures. Vous conserverez vos graines plus longtemps.


2. L’importance du stockage

Une fois récoltées, prenez garde à conserver vos graines dans les meilleures conditions. Elles doivent rester dans un endroit parfaitement sec, sinon, elles risquent de pourrir.

Une astuce bien connue des jardiniers et de conserver les graines dans des enveloppes. De plus, vous pourrez immédiatement noter de quelle graine il s’agit, ainsi que sa date de récolte.

Vous pouvez conserver toutes vos enveloppes dans une même boîte hermétique, à l’intérieur de la maison, dans une pièce sombre.

2. Jardinez avec la lune

Comme vous le savez, la lune a une grande influence sur la culture des plantes (si vous ne le savez pas ou voulez en connaître davantage, consultez jardiner avec la lune : les semis) : récoltez les graines et entretenez les porte-graines en lune ascendante, en jours fruits et graines. Ceci est valable aussi bien pour les graines de légumes (à feuille ou racine), que pour les fleurs ou les fruits.

Pour ce genre d’activité, vous remarquerez que c’est vraiment l’expérience qui prime : au fil du temps, vous repèrerez avec plus de facilité le bon moment pour récolter la bonne graine. Également, il existe de grandes inégalités entre les végétaux : la qualité de certaines graines se détériore et les spécimens qui en résulte peuvent « dégénérer ».
Il ne vous reste plus qu’à tenter l’expérience !

 

Le calendrier lunaire, qu’est ce et comment l’appliquer ?

Tous les jardiniers confirmés utilisent ou ont utilisé au moins une fois le calendrier lunaire pour planter légumes, plantes et fruits, pour traiter les plantes contre les maladies, et également pour faire les récoltes.

Qu’est ce que le calendrier Lunaire ?

On se sert de la lune et du fait qu’elle soit montante / descendante et croissante / décroissante pour planter des semis, pour greffer, pour traiter des plantes contre les maladies, etc…

Tout comme la Lune a une influence sur la marée, et sur la pousse de nos cheveux, on pense que la Lune a une influence sur les cultures et le jardinage en général. Beaucoup de jardiniers ont été agréablement surpris par l’utilisation de ce calendrier lunaire !

Le calendrier Lunaire vous guide donc  pour semer, planter, récolter jour après jour en harmonie avec la position et les mouvements influents de l’astre sélénique.

lune et calendrier lunaire

Comment appliquer le calendrier lunaire ?

• La Lune ascendante ou montante [position de la Lune dans le ciel ] est propice au greffage, au semis, aux traitements contre les parasites; au binage et aux récoltes de légumes cultivés pour leurs feuilles. La sève des plantes monte vers les branches. Ces jours là sont donc profitables à tout ce qui se passe au-dessus du sol : greffes, semis, pousse des branches…
• En Lune descendante [position de la Lune dans le ciel ] préférez les travaux de repiquage et de plantation. Cette phase est favorable à l’entretien et la récolte des légumes racines, la taille les arbres, le travail du sol et la fertilisation. La sève regagne les racines. La période est donc propice à ce qui se passe sous terre (plantation, repiquage, enracinement des boutures…) mais également aux tailles, qui sont mieux supportées.

• En Lune croissante, (de la nouvelle Lune à la pleine Lune), pensez à récolter les fruits et les légumes de saison. Ils se conservent mieux. Protégez vos plantes contre les parasites.La lune croissante est favorable aux cueillettes et aux récoltes : fleurs et fruits se conserveront davantage. On constate également une résistance accrue aux maladies.
•En Lune décroissante (de la pleine lune à la nouvelle lune), les parfums et les couleurs se révèlent davantage.La lune décroissante convient aux opérations de fertilisation. Les plantes sont de moindre vitalité, mais goût, odeurs et saveurs sont supérieurs.



Astuce : Pour vous y retrouver entre croissant et décroissant, l’astuce est simple. Imaginez un trait vertical qui rejoindrait les 2 cornes du croissant:

  • si mentalement vous dessinez un « d », il s’agit du dernier quartier (donc lune décroissante)
  • si a contrario vous imaginez un « p », il s’agit du premier quartier. (donc lune croissante)

Attention : Ne confondez pas  lune montante et lune descendante  avec  lune croissante et décroissante. En effet,  les termes « croissant » et « décroissant » sont en rapport avec la forme que  nous apercevons de la lune, (nouvelle lune, premier quartier,  pleine lune et dernier quartier.)
Pour ce qui est de la lune montante et de la lune descendante  il s’agit en faite de sa position dans le ciel, et non de sa forme.
Ainsi une lune peut-être montante en même temps qu’elle peut être croissante.

Nœuds lunaires : pas de travail au jardin !

Environ 4 jours par mois, les jours de nœuds lunaires il est conseillé au jardinier de ne rien faire au jardin. Ces jours là ne sont pas favorables à la croissance et à la vitalité des plantes, aussi toute intervention serait vouée à l’échec…Il s’agit des jours où la terre et la lune sont les plus proches (périgée), les plus éloignées (apogée), et ceux où l’orbite elliptique que décrit la terre autour du soleil coupe celle de la lune

Les 12 constellations et les 4 éléments :

A chacun de ses passages devant l’une des constellations du zodiaque, la Lune subit leur influence qui se répercute sur les plantes.

  • L’élément EAU avec les constellations du Cancer, du Scorpion et des Poissons influent sur les feuilles et les tiges.
  • L’élément AIR avec les constellations des Gémeaux, de la Balance et du Verseau influent sur les fleurs.
  • L’élément TERRE avec les constellations du Taureau, de la Vierge et du Capricorne influent sur les racines;
  • L’élément FEU avec les constellations du Bélier, du Lion et du Sagittaire influent sur les fruits

Maintenant c’est à vous ! retrouvez le calendrier lunaire pour ce mois-ci et appliquez le à votre jardin…. et donnez nous vos retours !